Macron : un télévangéliste comme roue de secours

Eh bien voilà, ça n’a pas été long. Le dossier de l’enquête préliminaire dans l’affaire Fillon est déjà à la disposition du Monde. Et ce en violation des lois sur le secret professionnel et le secret de l’enquête. Violation pour laquelle il n’y aura jamais, et comme d’habitude, la moindre investigation. La loi sous François Hollande et ses amis, serait-elle à géométrie variable ? J’avais écrit dans un article la semaine dernière que les gazettes amies seraient dûment alimentées en pièces du dossier. Nous y sommes, et il faut relever et saluer la célérité, la maîtrise et la rigueur avec lesquelles les services concernés accomplissent leur mission…

L’offensive médiatico-politique contre François Fillon mérite bien la qualification « d’assassinat politique ». Dans le code pénal, l’assassinat est le meurtre avec préméditation. Voir dans ce qui arrive au candidat de la droite une génération spontanée, ou le fruit du hasard serait parfaitement grotesque. La préparation de longue main saute aux yeux, même si une fois lancé, le phénomène s’auto-alimente. Certaines informations sur la façon dont tout ceci a été concocté commencent à filtrer et donnent corps à ce qui est désormais plus qu’une hypothèse. Il faut certes reconnaître qu’avec son passif et sa faiblesse dans le combat, François Fillon a fourni toutes les verges pour se faire battre et donné envie à ses amis de le débrancher. À sa décharge, disons qu’il avait affaire à forte partie.

Ce qui renforce cette conviction d’une opération préparée, c’est la déduction habituelle de l’enquêteur à partir de la réponse à la question « à qui profite le crime ? ». Après le nouveau show du télévangéliste Macron à Lyon, on pourrait penser qu’il serait à la manœuvre utilisant informations et réseaux constitués lors de son passage à Bercy. Malheureusement c’est pire que ça. Le scénario initial était de porter Juppé à l’Élysée et Macron à Matignon. Raté, malgré le déplacement de 600 000 électeurs de « gauche » à la primaire de droite.

Alors il a fallu se rabattre sur une savonnette politique dont le lancement s’est opéré en utilisant toute la puissance et les codes de communication du système. Inutile de revenir en détail de façon chiffrée sur la propagande furieuse dont il a bénéficié dans tous les médias nationaux, cela relève plus que de l’évidence. On nous a fabriqué à partir de rien une fausse vedette, à la culture et l’intelligence soi-disant supérieures, qui fut pourtant un très médiocre ministre, et jusqu’à présent n’a rien produit de notable sur le plan intellectuel. Qu’a-t-il écrit ou dit d’intéressant depuis qu’il est sorti de l’ENA ? Qualificatif que ne méritent ni le triste « livre » intitulé sans peur du ridicule, « Révolution » (!), ni les enfilages de banalités que sont ses discours. Lesquels commencent d’ailleurs de plus en plus à ressembler à des sketches.

Non, Emmanuel Macron n’est là que parce qu’il est une roue de secours pour un système aux abois, qui rassemble des grands intérêts économiques et financiers, auxquelles se joignent tous ces serviteurs de l’oligarchie qui profite depuis des années d’un capital financier et symbolique qu’ils souhaitent  à tout prix conserver. Il y a là quelques grands industriels mais surtout des banquiers, des politiciens de la fausse gauche qui appréhendent les conséquences de la catastrophe Hollande, des hauts fonctionnaires sans morale, une caste médiatique qui ne veut rien lâcher, et la petite collection d’imposteurs baby-boomers qui nous pourrissent la vie depuis près de 50 ans. Ce n’est pas un hasard si la troupe des insupportables, Kouchner, Cohn-Bendit, Minc, Attali, BHL, Bergé se sont précipités au soutien du Justin Bieber de la politique, le chéquier probablement ouvert pour ceux qui en ont les moyens. Alors, ces élites au bord de l’effondrement ne lésinent pas sur les méthodes, même si incontestablement Macron a rencontré un public, celui des jeunes des couches moyennes supérieures, ceux qui vont bien, qui souhaitent que ça dure et qui se désintéressent complètement de la France d’en bas, dont ils n’ont en général aucune idée des conditions de vie et de la colère.

Le problème, c’est que cela ne fait pas une majorité, alors si on veut qu’il arrive au deuxième tour contre Marine Le Pen il va falloir soulever le capot et mettre les mains dans la mécanique, quitte à se les salir un peu. Pour essayer d’en faire une icône, on va lui fournir des costumes voire des uniformes sans rapport avec ce qu’il est en réalité. Quitte à mobiliser pour cela, des gens dont le registre habituel n’est pourtant pas celui de la groupie du type de celles qu’on voit dans les meetings.

Ce phénomène d’attraction soudaine n’est pas quelque chose de si rare, l’industrie du spectacle notamment de la chanson s’en sert tous les jours. C’est seulement au fil du temps que l’on peut vérifier il y avait un vrai talent ou une vedette Kleenex. Le marketing utilisé pour lancer Macron relève bien de cette logique. Et permet des surenchères surprenantes, certains allant jusqu’à lui enfiler un uniforme de général de brigade ce qui confine au ridicule.

Lorsque Charles De Gaulle est parti à Londres, il était tout seul et la poignée de ceux qui l’y ont rejoint ne savaient même pas qu’il existait. Comme l’a dit à propos des Français, Élisabeth de Miribel sa secrétaire : « À l’été 40 Londres n’était pas une ville où on arrivait, mais une ville dont on partait ». Le véritable élan populaire ce fut à la fin des années 40 avec le lancement du RPF. Soyons sérieux, et tous ceux que l’on entend, après chacun de ses meetings, dans une sorte de course aux places, se répandre en flagorneries feraient bien de retrouver leur sang-froid.

Mais il y a pire dans la façon dont est organisée l’opération Macron. Nous sommes confrontés à des défaillances institutionnelles très graves qui lui donnent un tour vraiment préoccupant. La presse nationale, qui tire à l’arme lourde sur François Fillon a des pudeurs de violette dès qu’il s’agit d’aborder la question du financement de la campagne électorale de la starlette. Celui-ci dispose manifestement de moyens considérables. Une campagne de cette envergure coûte très cher. D’où vient l’argent ? Qui finance tout cela et à quelles hauteurs ? Il y a pourtant des règles très strictes non seulement concernant les plafonds que l’on peut pas dépasser, mais également l’origine des fonds. Tout le monde se pose la question mais personne ne la pose. Hou hou les « journalistes d’investigation », cela ne vous gêne pas que Macron refuse de communiquer la liste de ses donateurs, alors que celle-ci devra figurer dans son compte de campagne. D’ailleurs à ce propos, l’utilisation des moyens de Bercy quand il était ministre pose la question du don interdit qui peut provoquer l’invalidation du compte de campagne, au-delà du fait que c’est aussi une infraction pénale. Hou hou, Monsieur le Président de la Commission Nationale des Comptes de Campagne vous êtes bien discret cette fois-ci. On vous a connu plus prolixe et plus sévère dans vos avertissements. Hou hou Monsieur Schrameck président du CSA chargé du contrôle du pluralisme dans les médias audiovisuels, votre attention n’est pas attirée par les énormes déséquilibres de temps de parole qui sautent aux yeux dans cette campagne ? Hou hou Madame Ernotte, présidente du service public radiotélévisé, pas de problème que soit violée absolument tous les jours l’obligation faite par la loi d’un équilibre pluraliste dans les médias sous vos ordres ? Enfin, ne troublons pas le sommeil paisible et habituel de Laurent Fabius pourtant président du Conseil Constitutionnel chargé du contrôle de la régularité du scrutin.

Nous sommes donc contraints de constater que les pouvoirs et autorités, presse comprise qui ont pour mission de veiller à la légalité et à la sincérité de cette élection, la plus importante de la démocratie française, sont défaillants. Pourquoi ? À cause de cette volonté compulsive et grossière d’élites détestées, de faire advenir Emmanuel Macron, candidat adoubé du système pour que surtout rien ne change ? Mais tout cela va produire un contre-effet dévastateur ! Le lynchage médiatico-judiciaire de François Fillon aussi justifiés soient les reproches qui lui sont faits n’est pas séparable de l’autre face de la pièce, la promotion fébrile du candidat de l’immobilisme. Ceux qui sont à la manœuvre nous avaient déjà donné l’habitude de la désinvolture avec laquelle ils traitaient les institutions, maintenant, c’est carrément de l’inconscience.

Marine Le Pen peut leur dire merci.

31 Comments

  1. Encore une belle page (je n’ose utiliser le mot) ! Revigorant.

    Entre autres, je vous cite 😉

    « Dans le code pénal, l’assassinat est le meurtre avec préméditation »

    « Le lynchage médiatico-judiciaire de François Fillon aussi justifiés soit les reproches qui lui sont faits n’est pas séparable de l’autre face de la pièce, la promotion fébrile du candidat de l’immobilisme. Ceux qui sont à la manœuvre nous avaient déjà donné l’habitude de la désinvolture avec laquelle ils traitaient les institutions, maintenant, c’est carrément de l’inconscience. »

    faute à « soit » de la première ligne -> soiENt

    Brillant, merci, c’est tellement appréciable.

    • Blog juridique ? Je ne vois dans cet article qu’un raisonnement autour d’un complot que vous semblez trouvez « très clair et évident » mais dont vous ne dites rien : qui l’organise ? Pourquoi ? Quels sont les éléments dont vous parlez mais que vous ne révélez pas ?

      Je connais assez les médias et les journalistes pour savoir qu’ils n’ont besoin de personne pour aller fouiller sur le passé de quelqu’un, surtout lorsqu’il s’agit du favori d’une élection, et jusqu’à ce qu’on m’apporte des éléments concrets, cette théorie du complot me semble être du même niveau que toutes les élucubrations sur les illuminati, les francs-maçons, le « système » et autres fantasmes urbains de l’époque. Bref, un peu aux antipodes de la rigueur que l’on peut attendre d’un raisonnement juridique.

      • Qui et derrière macron vous êtes pas capable de réfléchir par vous même?Vous savez pas que macron a était banquier chez rotshild? » Les quotidiens Libération, L’Obs, Le Monde et L’Express totalisent plus de 8,000 articles évoquant Emmanuel Macron de janvier 2015 à janvier 2017 ; à titre de comparaison, la totalité des articles évoquant Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon dans les mêmes quotidiens et sur la même période de temps ne s’élève qu’à 7,400  »
        http://lvsl.fr/medias-ont-fabrique-candidat-macron

      • Qui paye les meetings de macron qui sont coûteux?La corruption se trouve partout dans la société chez big pharma dans la finance dans les religions et la politique et aussi dans la franc maçonnerie devenu un repère d’affairiste!

      • Apprends ce que veut dire la définition du mot complot que la finance se choisissent des pantins comme macron hollande ou sarkozy n’a rien d’une chose caché!

  2. Marine Le Pen elle-même trimballe des casseroles aussi couteuse pour le contribuable que le « pauvre » Fillon. Le silence assourdissant des commentateurs à ce propos laisse également perplexe…

  3. Bravo , il faut dénoncer l’ escroquerie Macron , une mascarade organisée par le système aux mains d’ une oligarchie avide et inhumaine qui va jusqu’à tenter de faire passer le mignon pour un candidat anti-système et ce avec la soumission des journalopes aux ordres , lâches et soumis par le chèque de leurs patrons qui sont précisément les mêmes qui constituent cette oligarchie .

  4. Le Droit et la Moralité .
    L’affaire Fillon tronquée en Pénélope victimisée, offusque les Français ,et tous les citoyens, même ceux qui le soutiennent . La justice saisie, doit donner sa réponse objective , mais dans son objectivité va t elle rejeter le code Moral pour ne trancher que sur le Droit ? Assurément, c’est le Droit qui prime , c’est lui qui fait force de loi ! Le travail de Pénélope a été déclarée au fisc , Elle a eu un employeur et a payé des impôts ! Rien au nom du Droit n’est répréhensible
    .Donc Fillon sera blanchi ? Ce ne sera pas du gout du public qui mélange droit et moralité . Alors dans un sursaut d’honneur et de transparence, le présumé innocent dans un geste royal, va nous dire qu’il regrette …Et passez muscade .

  5. « Inutile de revenir en détail de façon chiffrée sur la propagande furieuse dont il a bénéficié dans tous les médias nationaux » … voilà, commençons donc par écarter tous les faits, car ils ne touchent point à la question.

  6. Je désirais en savoir plus sur l’illusionniste Macron et je suis tombé par hasard sur votre excellent article. Je pense que tout est dit et je vous félicite pour votre plume.
    Merci.

  7. « Non, Emmanuel Macron n’est là que parce qu’il est une roue de secours pour un système aux abois, qui rassemble des grands intérêts économiques et financiers, auxquelles se joignent tous ces serviteurs de l’oligarchie qui profite depuis des années d’un capital financier et symbolique qu’ils souhaitent à tout prix conserver. » C’est passionnant à lire, car l’analyse diverge de tout ce qui se dit à longueur d’éditos et il y a peut-être de la vérité ici. Mais où sont les faits? Les preuves? La contre-enquête?

  8. Je partage votre analyse sur le pantin Macron, si ce n’est que je ne le qualifierais pas de « candidat de l’immobilisme ».
    Je pense au contraire que l’oligarchie qui le soutient et le manipule vise des changements de grande ampleur vers plus de précarisation des « sans-dent » et moins de réglementation pour les seigneurs.
    Selon moi, Micron est purement et simplement le Valet de la Finance

    Quant à la forme, et dans la ligne du commentaire précédent, je vous signale ceci :

    « D’ailleurs à ce propos, l’utilisation des moyens de Bercy quand il était ministre pose la question du don interdit qui peut provoquer l’invalidation du compte de campagne, au-delà du faite que c’est aussi une infraction pénale. »

    —> au-delà du FAIT (sans e final)

  9. Cette attaque en règle contre François Fillon pue a plein nez le complot franc maçon !!! C’est signé ! Tous les réseaux sont sur le pied de guerre pour démolir François Fillon qui, entre autre, est Chrétien, fait insupportable pour la meute hurlante. Quel marigot ! Quelle perversité ! C’est écœurant !

    • Le grand Orient est un courant humaniste, l’oligarchie que représente Macron, le PS et une grande partie de la droite, est une oligarchie soutenue par les banques et le système libérale.
      Il ne faut pas toujours chercher le complot parmi les francs Maçon qui est avant tout un mouvement républicain, une communauté d’intellectuelle qui on finalement que trop peu d’influence sur la politique actuelle.

      • Le 27 février 2017, Hollande est pourtant programmé rue Cadet à Paris, siège du Grand Orient de France, plus grosse et plus ancienne obédience française, officiellement pour fêter les 300 ans de la Franc-Maçonnerie.

        Si le GO était aussi insignifiant que vous les dites, je ne pense pas qu’il serait honoré par la présence présidentielle.
        C’est comme pour le diner du CRIF, rien n’oblige le plus haut représentant élu de s’y rendre, sauf intérêts communs.

        Je ne crois pas en la totale philanthropie présidentielle et dans les deux cas, suis-je donc qu’un indécrottable complotiste ?

      • Le grand orient de france a eut pour grand maitre valls et alain bauer 2 sinistres individus dont bauer ami avec sarkozy!Cette loge n’et pas reconnut par les loges étrangères par son coté anti religion alors que la franc maçonnerie a la base vient du courant judéo chrétien la kaballe fait partis des racines de la franc maçonnerie traditionnelle!beaucoup de gens servent de cette loge afin de grimper dans la hiérarchie de la politique!Le mot humaniste ne signifie plus rien aujourd hui les politiciens censé être humaniste combien le sont réellement?Le grand orient de france n’a plus aujourd hui d’influence positive sur la société comme aux usa ou les loges maçonniques n’empêchent pas ce pays de sombrer dans le chaos!Je trouve ça ridicule de prêter un quelconque pouvoir a une franc maçonnerie dégénéré et spéculative comme celle du godf aux usa ce n’et guère mieux!Le sieur valls faisait partie de la loge ni dieux ni maître pourtant cet ordure a un égo démesuré et une mauvaise foi sans égale!

      • Juste pour vous dire que même hollande lors de son discours au bourget avait parler de cette oligarchie de la finance qui n’avait pas de partis pas de visage!Croire qu’ellee t de droite ou de gauche ne veut strictement rien dire!D’ailleurs hollande a était aussi mauvais que sarkozy dans son bilan!
        https://www.contrepoints.org/2016/08/16/254002-chirac-sarkozy-hollande-nos-gouvernements-efficaces

        http://www.boursorama.com/forum-politique-bilan-hollande-vs-sarkosy-442441372-1

    • Ton fillon n’et qu’un suppôt de satan certainement pas un chrétien c’est un catholique de façade comme bush qui était un pseudo chrétien!Un chrétien ne peut pas adorer l’argent ou mentir comme le sieur fillon

  10. « …la France d’en bas, dont ils n’ont en général aucune idée des conditions de vie et de la colère. »
    Très belle analyse, quelques formules savoureuses, une sagacité certaine.
    Cependant,
    La loi sous Nicolas Sarkozy et ses amis (pour ne pas remonter plus dans le temps), n’était-elle pas déjà à géométrie variable ?
    Croyez-vous que « le système, qui rassemble des grands intérêts économiques et financiers, auxquelles se joignent tous ces serviteurs de l’oligarchie qui profite depuis des années d’un capital financier et symbolique qu’ils souhaitent à tout prix conserver », tremblerait beaucoup plus avec un Fillon, qu’avec un Macron ?
    Ecriviez-vous sur les lynchages médiatico-judiciaires déchaînés contre Jean-Marie Le Pen ?
    Bref, tiendrez-vous la même plume lorsque les mêmes s’acharneront bientôt contre Marine Le Pen ?

  11. Le canard est généralement bien informé, on peut certes chipoter sur son hémiplégie redondante, sur son opportunisme et en terme de timing, mais globalement, il ne perd que très rarement des procès en diffamation.

    Pour moi, Fillon doit donc demander sa mise en examen et dans un délais très court.

    Si le parquet possède des éléments à charge suffisants, que la justice s’en saisisse et stop Fillon définitivement.
    Sinon, Fillon pourra donc renverser la table et démontrer que le canard zélé était le jouet d’une entreprise de démolition.

    Car pour le moment, Fillon tente de s’en sortir par le droit, mais comme le fait remarquer Castelnau, les révélations quasi quotidiennes le maintiennent sous l’eau quant à la morale et il ne s’en sort pas.

    Quant aux sources du canard déchainé, on pourrait tomber de haut si on les connaissaient.
    Tout est possible dans le spectre des balances, de l’Elysée en passant par Bercy jusqu’à un membre familial et politique pétri de jalousie et de rancœurs.
    Sur ce dernier point, la liste est longue comme le bras.

    Quant à Macron, l’auteur a tout dit, il est indispensable à la recomposition politique dont rêve le système oligarchique afin de conserver les clés du château et sur ce dernier point, il est prêt à tout, même de faire élire Hamon au cas ou Assange viendrait couler le golden boy de la finance par des révélations fracassantes…

    Car tout sauf Le Pen reste le maitre mot pour l’establishment, il ne faudrait pas l’oublier, malgré l’affaire Fillon.

  12. Conspirateur et puant. En quoi tout cela profite-t-il à Macron ? Les sondages sont stables et ne montrent en rien qu’il en ait profité. Que viennent illustrer ces personnes citées: »Ce n’est pas un hasard si la troupe des insupportables, Kouchner, Cohn-Bendit, Minc, Attali, BHL, Bergé se sont précipités au soutien du Justin Bieber de la politique, le chéquier probablement  » ?

  13. Emmanuel Macron n’est pas un candidat au sens où nous l’entendons habituellement. Il est un produit de startup poussé en growth-hacking dans un but de positionnement de marché. Peu importe le contenu tout est misé sur le contenant.
    Il est un produit de laboratoire élaboré par des financiers et des entrepreneurs adeptes du financement.

    Son principal mentor, décédé depuis quelques mois, Henry Hermand est à l’origine du terme « progressiste » qui est l’étiquette qui lui a été collée.

    Ce même Henry Hermand est à l’origine de la création d’une cellule autour de Macron, composée de Jean Peyrelevade (ancien dirigeant du Crédit Lyonnais) et de Henry Moulard (ancien Président de Truffle Capital un gros fond d’investissement). qui lui ont élaboré sa « vision » et la stratégie de présentation de celle-ci.

  14. Macron n’est pas stupide, ce qui lui a été promis c’est le poste de Président, comme un jouet qu’il veut obtenir…il a toujours obtenu ce qu’il voulait…peu importe qu’il n’ait aucune antériorité entrepreneuriale, aucune expérience d’élu, aucune légitimité au regard de la France, aucune idée et aucune créativité : il est beau mec (d’ailleurs il plait à certains mecs), il plait aux ménagères de plus de 35 ans (pour qui il représente un espoir de plaire encore à des femmes plus âgées – ce qui n’est qu’une tromperie monstrueuse et un artifice de plus dans sa communication); et son « projet » lui est amené sur un plateau par les financiers et entrepreneurs qui l’accompagnent.

    A ce propos sa déclaration de patrimoine parue sur le site de la HATVP est à mourir de rire : où sont passés les millions qu’il a gagné chez Rothschild et dont on apprend qu’il détient toujours des titres dans cette banque d’affaires ? Bravo le conflit d’intérêt !!! Et que dire de son compte en banque à découvert quand on a été ministre de l’économie et millionnaire chez Rothschild !! 🙂

  15. Bref on l’aura compris, ce produit de startup en plastique moulé est monté en puissance par d’autres beaucoup plus avides d’un pouvoir qui leur semble promis… nous sommes loin des mouvements italiens et espagnols. Nous avons un nouveau tartuffe prêt à tout et dont l’aura est abondamment relayée par des médias complaisants dont les dirigeants (Xavier Niel, Pierre Bergé et Patrick Drahi) sont ses soutiens.

    La machine est bien huilée mais ces investisseurs devraient savoir qu’un produit de startup ne trouve jamais sont publics dans 90 % des cas et que pour ceux qui ont eu la chance d’être financés par des levées de fonds, dans 50 % des cas c’est un échec….

Laisser un commentaire