Maraîchers, nous voilà !

Homme de culture, Lazare Carnot goûtait les vers de Saadi Shirazi, moraliste musulman et poète de l’extase mystique. Il l’admirait au point de nommer « Sadi » son fils aîné, brillant physicien qui devait décéder en 1832, dans la fleur… Continue Reading