Lettre à un copain qui n’a pas fini de patauger

Mathieu Morel s’inquiète pour le petit bonhomme qui nous sert de président. Il lui dit gentiment pourquoi.   Mon cher Manu (ou « monsieur le président » mais ça fait pas très « start-up néchionne », « open space » ou « uberépublique »), Il y a un… Continue Reading

Anti-germanisme : protéger les Allemands contre eux-mêmes ?

  Après Weinstein et Cantat, occupons-nous de l’Allemagne. Mathieu Morel, qui a déjà sévi dans ces colonnes, affronte l’épreuve du retour du nourrisson de la maternité. Comme ce n’est pas la première fois, il le fait avec une certaine détermination… Continue Reading