À propos de Régis de Castelnau

photo pour VDD

Régis de Castelnau est né en 1950, au médian du siècle. Cela lui a procuré quelques avantages. Appartenir à la génération des baby-boomers,  bénéficier des « 30 glorieuses » et ne pas faire la guerre. Quelques inconvénients, aussi. Arriver dans une famille de vieille aristocratie militaire,  faire l’objet du dressage que l’on y dispensait encore et ne pas faire la guerre.
Ayant embrassé  jeune, par vocation la carrière d’avocat dont il avait une conception  engagée, il a essayé, au-delà de son exercice professionnel quotidien, d’apporter une contribution à l’évolution de la sphère publique dans ses rapports avec le Droit.
En consacrant sa vie professionnelle d’abord au Droit social puis au Droit Public dont il fut un des premiers praticiens actifs au sein de la profession d’avocat. Il y ajouta une activité universitaire, doctrinale et éditoriale . Il a en parallèle exercé des responsabilités dans des O.N.G. qui lui ont permis de compléter son expérience internationale.
Ses origines sociales et familiales, son expérience politique, sa pratique professionnelle, et sa culture personnelle, laissant chacune sa strate, ont construit avec le temps, une géologie intellectuelle, un peu particulière.
Ayant l’immodestie de penser qu’il avait peut-être un point de vue pouvant en intéresser quelques-uns, il lui a pris l’envie, d’abord pour le plaisir de la communication et de l’écriture, de se lancer dans la direction d’un blog. Par goût de la polémique et du débat aussi.
Les nouveaux moyens de communication constituent une aubaine, assez extraordinaire pour les publicistes amateurs.