Le système Orbán, un modèle pour Éric Zemmour ?

Fabienne Keller est une femme politique strasbourgeoise à la carrière particulièrement sinueuse, rythmée par de sévères défaites électorales, aujourd’hui ralliée à Macron. Elle s’est permis, sans peur du ridicule, de faire la leçon à Éric Zemmour : « Au lieu de rencontrer Viktor Orbán à huis clos, Éric Zemmour aurait dû aller voir et parler avec le peuple hongrois qui subit directement les décisions anti-démocratiques de son Premier ministre». On dirait pourtant que le peuple hongrois y trouve son compte puisqu’il a déjà réélu démocratiquement Orban à quatre reprises…

Effectivement, le dirigeant hongrois occupe, entre Hitler et Staline, une place particulière dans l’imaginaire de la bien-pensance petite-bourgeoise. Situation qui a probablement motivé le déplacement à Budapest d’Éric Zemmour, qui raffole de la provocation. Mais pas seulement, il existe probablement, entre le polémiste et Marion Maréchal qui l’accompagnait d’une part, et Viktor Orbán d’autre part, quelques connivences significatives.

Que peut-on dire du premier ministre hongrois pour mieux le situer ?

Le jeune Viktor Orbán a « crevé l’écran » en 1989 à Oxford, où il s’est rendu à l’âge de 26 ans pour étudier grâce à une bourse octroyée par Georges Soros qui est d’origine hongroise. Orbán s’était fait connaître quelques mois plus tôt en devenant le porte-parole d’une organisation étudiante, la Fidesz, et en adressant à la foule un discours enflammé demandant le départ des troupes soviétiques lors de la cérémonie de funérailles officielles d’Imre Nagy, organisée en 1989 par le PC Hongrois reconnaissant le caractère illégal de l’exécution de celui-ci en 1958.

L’étudiant Viktor Orbán commencera alors une thèse sur… le libéralisme britannique pour très tôt l’interrompre afin de de participer aux premières élections de la « transition » hongroise. Élu député, il s’était déclaré libéral avant d’orienter son mouvement, le Fidesz, sur la voie du nationalisme ethnique. Il fera l’objet de critiques pour des détournements réguliers des fonds du parti, et son mode de vie est celui des nouveaux riches de la « transition », à base voitures de luxe, et autres signes extérieurs de richesse.

Cela ne l’empêchera pas de devenir Premier ministre en 1998, poste qu’il occupera jusqu’en 2002 faisant de l’adhésion de la Hongrie à l’OTAN et à l’UE la grande affaire de son mandat. La Hongrie a rejoint l’OTAN en 1999 en même temps que celle des autres pays du « groupe de Visegrad ».

Il sera battu en 2002 par l’ancien Parti communiste après une campagne au cours de laquelle il travailla à rassembler toutes les forces d’extrême-droite – y compris néo-nazies. Le PC hongrois prendra quant à lui un tour nettement social-démocrate, néolibéral et pro-européen, en continuant d’ailleurs la politique de privatisations engagée par Orbán.

En 2010, celui-ci revient au pouvoir grâce à une campagne faisant converger euroscepticisme et anticommunisme, Bruxelles étant présenté comme la nouvelle Moscou… Il fera adopter, en 2012, une nouvelle Constitution affaiblissant les pouvoirs de la Cour constitutionnelle et instaurant le contrôle de la magistrature.

Contrairement à ce qu’affirment les partisans de ce régime à l’intérieur et à l’extérieur de la Hongrie, le système Orbán est loin de mettre en œuvre une orientation sociale. De manière croissante, celui-ci a remplacé les aides sociales matérielles et financières par des accès à des prêts assortis de garanties hypothécaires. Il substitue ainsi aux aides sociales des facultés accrues d’endettement, caractéristique typiquement néolibérale. Par ailleurs, ces « aides » sont essentiellement concentrées sur la nouvelle classe moyenne urbaine, alors que, paradoxalement, c’est largement un électorat rural et traditionnellement de droite (souvent antisémite) qui élit Orbán. Dans les discours du pouvoir, on parle des pauvres comme de « parasites sociaux ».

C’est ainsi qu’ Orbán a pu réaliser des réformes présentées comme protectionnistes, notamment en remettant la monnaie hongroise, le forint, au centre des échanges et en renationalisant les fonds de pension gérant les retraites. La politique nataliste qui recueille l’admiration d’Éric Zemmour est elle aussi concentrée sur la nouvelle classe moyenne et exclut les « parasites sociaux ». Elle a en outre pour dessein de renvoyer les femmes à la maison, et la déclinaison hongroise de la règle des trois K : « Kinder, Kirche, Küche » (enfants, église, cuisine).

En réalité, derrière le discours présenté par les belles âmes comme illibéral, il y a bien en fait une politique d’austérité, dissimulé derrière un brouillard discursif et un recours permanent à la confusion : un jour Orbán se dira « keynésien », le lendemain il citera Thatcher, sachant qu’il fut un des rares leaders européens à assister à ses funérailles. Sur le plan économique, les spécialistes constatent que la Hongrie demeure une économie d’exportation, très dépendante des fonds européens et de son intégration à l’UE, ce qu’aucune mesure protectionniste ne cherche à corriger. Constat auquel il faut ajouter une inféodation à l’Allemagne qu’ Orbán s’emploie très régulièrement à rassurer sur la pérennité de ses investissements. Allemagne qui n’a pas se plaindre puisqu’elle est le premier investisseur en Hongrie, avec à elle seule 30% des investissements étrangers dans le cadre d’une stratégie qui n’a jamais changé depuis 1990 : favoriser les investissements étrangers.

Cela a incontestablement permis une certaine croissance, mais dont les produits ont été largement accaparés par l’élite du business qui gravite autour d’Orbán, et a aussi rendu le pays particulièrement vulnérable à la crise – comme ce fut notamment le cas en 2008. Il faut noter également que la Hongrie affiche la taxe sur les entreprises étrangères la plus faible d’Europe, ce qui profite notamment à l’industrie (et surtout à la finance) allemande.

Conséquence de cette politique : un million de Hongrois ont émigré entre 2006 et 2019 (avec un pic d’émigration entre 2016 et 2017. L’immigration en Hongrie est très réduite, majoritairement issue des pays encore plus pauvres de la zone : Ukraine, Roumanie, Bulgarie. La préoccupation réelle d’Orbán consiste à empêcher les gens de sortir plutôt que de rentrer. Quant aux musulmans, ils représentent 0,050% de la population ! A noter sur le chapitre de l’islam qu’Orbán pratique lui aussi le même temps puisqu’il est le principal soutien de Erdogan au sein de l’UE, toujours partisan de la candidature turque à l’entrée dans l’UE, et que la Hongrie est pays observateur au Conseil turcique… On pourrait évoquer aussi la contradiction entre les positions pro-familiales d’Orbán et le rôle décisif des « Orbanomics » dans la transformation de la Hongrie en studio porno à ciel ouvert, basé sur le dumping du travail des actrices et un slogan commercial particulièrement élégant : « tout peut être fait aux femmes hongroises ».

Viktor Orbán, n’est pas le dictateur loup-garou si utile repoussoir pour les belles âmes euro-béates de chez nous, soucieuses d’afficher leur anti-extrême-droite comme signe extérieur de richesse. Pour autant, son système relève d’un populisme autoritaire voir autocratique sur le plan de la pratique politique d’une part. Et d’un néolibéralisme économique antisocial fort classique d’autre part.

Un modèle pour Eric Zemmour ?

Régis de Castelnau

61 Comments

  1. Encore une fois, c’est un article très bien construit, adroitement étayé… Félicitations

    • Coïncidence je suis en Hongrie et je suis également l excellent De Castelneau.
      Sans avoir étudié de près la politique hongroise je crois que l analyse de l auteur est grosso modo bonne. J y ajouterai un détail de ma propre expérience et une comparaison historique .
      Voici le verbatim de ma première heure il y a 3 ans.
      Je suis en taxi au sortir de l aéroport
      – Français ?
      -oui
      -vous avez de la chance nous sommes en dictature ici
      -mais vous avez de la chance car Orban s oppose à l immigration non ?
      -oui je vous le concède et c est bien la seule chose que je ne lui reproche pas ! Finalement on vivait mieux sous l ancien régime , je travaillais 40h par semaine , j avais des loisirs et je dormais bien. A présent je bosse 70h je ne vois plus mes gosses et on ne vit pas mieux .

      Conclusion : Orban tient bon surtout grâce à l adhésion populaire anti immigration!
      Conclusion n° 2 : la nostalgie de l ancien régime est générale au sein de larges couches POPULAIRES dans l ancien « block de l Est » si j en crois ma fréquentation de ses pays et les résultats électoraux à peu près partout. De Gaulle en son temps conduisait une politique autoritaire mais il gagnait grâce à sa politique extérieure qui satisfaisait le PCF et son électorat. C est au sein de sa propre classe qu il a trouvé ses assassins!
      Que Zemmour soit aussi social que De Gaulle désirait l être contre ses assassins et allié avec MLP , c est dans la poche !

  2. Ceci dit la France est dans état déplorable, à pleurer
    Qui est une ouverture pour la providence
    Imaginons Staline en France
    Pour l’achat d’une merde , uber vous offre le deuxième plat gratos

  3. (la règle des trois K : « Kinder, Kirche, Küche » (enfants, église, cuisine))
    Tout est dit
    Zemmour à une petite quéquette ,
    Il n’aura jamais laval des illuminés
    Il finira dans l’ angle mort d’un parking
    Zemmour s’est un lecheur de chatte de sa femme
    Vu la couverture
    9a va mal passer

    Zémmour est un larbin
    Le drame est son audience captive
    Vu les avatars sur la planète
    Cela s’entend

    Zemmour au chiotte

  4. si vous faite le rapprochement de la quéquette de zemmour et de la piqouze
    Tout en parlant d’un passeport de nom genre vaccinal

    Faut être stupide pour ne pas le voir venir
    de toute façon il est à la trappe

  5. merci pour cette mise ne perspective : je croyais le totor nettement plus social : ça le perdra…

    Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge

    • Geoffrey
      Géo fait le passage dans la frayeur
      Celà me renvoi
      Au 4 chevalier de l’apoca

      Le chevalier Bayard

      Geoffrey est un joli prénom …

      RDC ça fait un peu red chaussez ou maréchaussée
      Rien à voir avec Geoffrey gothique de bouillon

      (Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge)
      s’est de la merde

  6. Z et sa muse chez Orban, nous sommes dans le nationalisme Républicain compatible d’avec le mondialisme post national.
    Le drapeau tricolore de la Hongrie ne trompe pas, avec le rouge et le blanc ô combien symboliques et un vert qui rappelle quelque peu, son passé Ottoman.

    Identitaire, mais non souverainiste, puisque ne remettant pas en cause la continentalisation, donc le supra national, Z n’a jamais crié « Frexit vite ! », pas plus que sa muse et la Hongrie partage 5/7 de ses frontières terrestres avec 5 autres pays de l’UE, ce qui explique que géopolitquement, elle est, elle aussi, dans l’union.

    Bref, un ex calviniste converti au catholicisme qui joue au populiste, tant que les gens n’auront pas compris que l’identitaire, seul, est sponsorisée par les fédéralistes qui injectent du carbubant (migrants Sorosiens) pour foutre le feu, ils creuseront la tombe du vrai nationalisme et patriote.
    Pendant que Orban, Z et sa muse pavanent, Salvini est rayé de la carte politique depuis belle lurette et tout son entourage se prend tartes à la crème sur tartes à la crème, comme son ex porte parole, Luca Moresi, histoire de bien lui faire comprendre qu’il doit se tenir à carreau.

    Une zap : https://www.france24.com/fr/europe/20210417-en-italie-matteo-salvini-sera-jug%C3%A9-pour-avoir-interdit-le-d%C3%A9barquement-de-migrants.

    Salvini est même devenu pro Européen sous Draghi !
    C’est dire…

    Le spectacle.

        • Oui, modification de la constitution justement au travers du 2eme amendement
          , biden meurt dans son cerveau s’est la vice présidente qui prend le relais
          Mais face à la base de trump et vu qu’il ne lâchera pas le morceau , vu les urnes tronqués et vu l’effet de spectacle sur l’assaut du Capitole , voir chez nous aussi ,Urnes du premier tour tronqué , le tracto qui soulève la porte du ministère de l’intérieur , et spectacle de l’arc sans parler des décrochages du portrait d’un président illégitime qui s’est infiltré dans nos mairies
          Nous vivons le même scénario
          (Un gilet jaune sonne à l’interphone du ministère chargé des relations avec le parlement avant que, quelques secondes plus tard, deux autres manifestants à bord d’un chariot élévateur défoncent la porte.)

          Sans parler de l’augmentation du gaz et de l’électricité et en faite de tout
          Dans l’entre joie ou voix, je vois oeil pour oeil dent pour dent
          Dans l’entre voix oeil de l’estopier qui me renvoi au borgne , du détroit de Gibraltar, d’où les colonnes d’hercules , d’où les deux yeux

          Trump ne sera probablement plus président , mais comme je le dit la base est là
          En faite s’est 4 années de présidence on ira de plus en plus , vers l’oeil et il semble sur toutes les places financière de la planète
          En parlant de l’Europe , voir Horus , le conseil de l’ Horus
          Voir Ulysse Caïn ( KA UN ) et le cycle one ,Adam et Eve bête à venir il faisait sont fromage comme appât ,vu qu’il avait vu sont frère Abel ( Religion ) , pour être crédible , Revenir , comme revanche

          Le gros problème les deux frères , nos deux paparazzi autour de la croix christ , comme de longtemps dans le retour
          Le tiens deux , dans le genre thierry le Luron , comme fou du du roi

          D’où le mariage de coluche et de thierry le lurons
          Cain et abel

          Ils étaient séparé
          Ceci dit ils on fait tremblé la république
          Vu que la 5eme va trembler, on créera une 6 éme et dans l’escape ….

  7. (ex calviniste)
    s’est pour cela que je renvoi dans l’orthodoxie du cerveau niqué

    Pas la peine d’écrire le spectacle !!!

  8. D’ailleurs l »OMS , onu et tous le catalogue s’invite à nous piquer le territoire
    Genre florilège

  9. Il est important de poser la question de la flagrante contradiction entre le souci, rageusement revendiqué par les partis et les tribuns dits « populistes » ou « identitaires », de pourfendre la démocratie classique au motif de défendre le peuple trompé par les élites, associées par amalgame au régime et donc aux principes démocratiques, certes hélas presque toujours dévoyés par la pratique gouvernementale des appareils partisans se réclamant du cercle de raison au profit d’un ortho-libéralisme autoritaire présumé sans recours; et la réalité de l’exercice du pouvoir par les appareils partisans qui « assument » leur « populisme » : Trump invoquant la cause des emplois américains et les valeurs de l’Amérique chrétienne contre les démocrates mondialistes, après s’être fait remarquer par ses galants propos sur la pudeur des femmes, invoquant des prétextes politiciens pour décliner toute responsabilité dans l’abandon presque total des populations paupérisées durant la première vague de la pandémie Covid, le Royaume-Uni dont Johnson prétendait restaurer la grandeur du Royaume-Uni par la seule exclusion des saisonniers européens dans le secteur agricole, qui ne peut que constater aujourd’hui qu’il est inexploitable sans cette main d’oeuvre volontairement corvéable, pour ne citer que deux exemples. L’invocation identitaire inflationniste, sans reculer vers la « révision » de l’histoire, bien entendu sans le moindre énoncé de programme substantiel ni même de constat social actuel. Il est fort concevable de refuser de conjoindre et de confondre sociologie et politique, il est possible aussi de plaider la cause du redressement de la collectivité nationale sans employer un argumentaire purement gestionnaire, mais lorsqu’on laisse entendre ne pas exclure d’assumer certaines responsabilités publiques, n’est-ce pas un signe avant-coureur de vacuité de ne pas esquisser le moindre commencement de programme. Quelle dérision pour l’identité nationale ou culturelle, à la cause sociale, invoquées à grand renfort d’imprécations contre les « ennemis du peuple », que d’être réduites à jouer comme de simples instruments de camouflage à l’intention d’électorats désorientés et, comme dans la Hongrie où l’emprise institutionnelle d’un seul homme sur les organes politiques comme sur le secteur privé progresse jusqu’à faire apparaître le pays comme un chasse gardée, sommés de ne pas faire défaut à l’injonction « patriotique »…

    • Le Maoïste Badiou, tout en formalisant qu’un changement de société est consubstantiel à des soulèvements de masse (Marx), reconnait, en même temps, qu’il faut une idée-force générale (matérialiste et non idéaliste) peu compatible avec les micro révolutions d’un Onfray, par exemple.

      Le fait est que la priorité des anarcho-marxistes fut presque toujours de combattre le nationalisme plutôt que l’ultra-libéralisme compatible d’avec la gauche dite sociétale, en a empêché la Genèse.

      L’aporie que vous soulignez et qui est réelle, n’est absolument pas l’apanage des populistes dits nationalistes ou identitaires, elle est commune à toutes les critiques dites « anti systémes ».

      Est un fait que le capitalisme libéral dérégulé et mondialisé, financiarisé, demande une typologie particulière de mobilisation et un triptyque adapté à la dialectique ultra libérale sur le plan culturel, social et économique.
      Il faudrait réussir à formaliser une sorte de syncrétisme philosophique (conditions d’émancipation), analytique (mécanismes dominants dans les sociétés contemporaines) et méthodologique (organisation de la révolution).

      En réalité, cela a déjà été effectué par qui vous savez dans la doctrine NSDAP, le fou furieux avait réussit, par une forme de génie politique, il faut bien le dire, à pondre une dialectique complète à l’oppression capitaliste de son époque, c’est juste la méthodologie qui l’a disqualifié pour l’éternité, sans doute.
      D’ou WWII en réaction qui ne fut, ni plus ni moins, qu’un acte de survie de la City et des colonisés, dans un premier temps, avant que les US ne rentrent dans la danse flairant, en même temps, le danger pangermaniste pour leur modèle culturo-politico-religieux et l’opportunité quant à coloniser l’Europe pour bloquer Staline à l’intérieur de ses frontières.
      La suite, on la connait tous, l’histoire étant écrite par les vainqueurs.

      Il faut donc revoir les fondements de la pensée dialectique partant du constat que Revolution, Resistance, Revolte, Rebellion etc… bref les « Re », si elles sont des catégories dites de négation, ne sont pas des catégories de construction.
      il faut plutôt un élément affirmatif encadrant ces négations et non l’inverse.
      C’est une auto critique de l’aporie anti système, en quelque sorte.

      Une aporie qui s’explique aussi, à mon sens, par une insuffisance analytique chronique des mécanismes du marché mondialisé et de ses incarnations oligarchiques, que ce soit dans la modernité, dans la post modernité et aujourd’hui, dans l’hypermodernité.

      Une hypermodernité qui rime avec hyper inflation technologique et qui prend de vitesse toutes les formes antétrieures de mobilisations en résistance.

      Une aliénation complète, par viol cognitif et corporel, le plus haut niveau d’esclavagisme atteint depuis Pharaon.

      Une prise de conscience qui n’existe pas ou plus, car l’hypnose est totale grâce à la gnose technologique imposant, via ses médiateurs, des réalités multiples et de plus en plus élaborées.

      Mais ce dernier point est déjà une digression.

  10. Errata : le Royaume-Uni dont le Premier Ministre Johnson prétendait restaurer la grandeur par la seule exclusion des saisonniers européens dans le secteur agricole, qui ne peut que constater aujourd’hui que ce secteur est inexploitable sans cette main d’oeuvre volontairement corvéable, pour ne citer que deux exemples.

    L’invocation identitaire inflationniste, sans reculer *devant* la « révision » de l’histoire, se signale par l’absence du moindre énoncé de programme substantiel ni même de constat social actuel.

  11. « La Démocratie, c’est l’avis de la majorité des incompétents ».
    « Le peuple n’a pas à conférer un pouvoir qu’il n’a pas ».
    René Guénon

  12.  » Le principal ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, mais l’illusion de la connaissance » Stephen Hawking.

  13. Orban-Macron, le jeu des 7 erreurs
    Argent magique, dénatalité, remplacement démographique, autoritarisme, état d’urgence permanent, post-réalité et novlangue, doxa néo-ultra-libérale ? Faites votre choix.

    • Le jeu des 7 erreurs est basé sur des différences réelles.
      Or nous sommes dans l’illusion depuis un bon moment, déjà.
      Une zap : https://www.youtube.com/watch?v=nckucU_jc1E

      Franchement, ca fait des années que la technologie existe, on peut nous faire gober n’importe quoi par l’image et je ne vous dis même pas par le son, écrits inclus.

      Absolument n’importe quoi.

  14. Ceci dit j’ai vu le grand monarque comme du lotus
    Le new resset m’a basculé dans un basculement des pôles de la coronal de la planète
    Par la suite l’événementiel nous y pousse
    D’où j’ai parler du tunnel et de l’aspirateur qui m’a renvoyer sur un ressac faussement 6 voir papillon
    D’où il faut être très vigilant
    Certes le quantique va nous donné une interprétation de la conscience

    TOUJOURS LE MEME CUL
    Si vous voyez un truc le jours de votre mort
    S’est un gros culs de salafiste

    Il n’y à rien juste votre spectacle de gueule

    • ceci dit la vision quantique s’est pas rien , faut savoir que la vision est déjà infiltré
      Nous ne sommes pas seul à l’avoir vu
      Et tant qu’à savoir que s’est surveillé par la justifie

      La justice aujourd’hui j’en ai vu le spectacle comme garde fou

      Zemmour voir l’affaire strauss kahn faut être deux à la présidence
      Vu qu’il ne lèche plus sa femme et qu’il tourne en azimut autour de son gland … il s’est endormi
      Narkoze et hollande sans sont sorti dans un sacrificiel de leur femme , macron est une inversion , comme pedo

      Xavier bertrant est plus subtil , il fera la même erreur que strauss kahn question cul , mais ils s’en sortira sur le deuxième tour
      Il va ramasser de la merde sur son mandat , la dette

      Mais s’il est réélus il sera de son temps

      La FM dans une vision ne peu pas voir plus loin que le premier tour , d’où les chroniqueur et média comme infiltré MK ultra
      Le président en France est élu premier tour

      Rentre le vote à distance , qui s’infiltre
      D’où le vote du présidentiable est en lieu huis clos
      Le cercle se resserre

  15. Franchement excellence, le poison
    Attention ils y croient dur comme de la bite et drame du spectacle ça fonctionne
    https://www.youtube.com/watch?v=nckucU_jc1E

    S’est assez frustrant

    Perso je l’ai le 1% de la pharmacie qui tue le monde, n’ont absolument aucune considération du peuple
    LES RICHES , ceux qui se sont infiltrés dans la réussite matériel , aillant PEUR de mourir
    D’où le paquet

    Les juifs ont toujours eux peur de mourir et ils sont devenus collector serial kiler de leur oeil

    Question quantique , ils se sont construit leur propre spectacle
    La shoah s’est de la psychiatrie lié à l’autisme – d’où alzeimer ,
    Les juifs s’est pathologie qui nous empêche d’aller voir vers le quantique

    Leur lecture scientifique nous renvoi toujours dans une voie de garage , genre mure des lamentations
    Avez vous vu les tares qui se la tape le frontale avé chrisna complètement benszen

    Des tares de relique

  16. Le new resset nous bascule dans la physique quantique , voir Gandi comme inversion

    Genre coup de pied au cul , d’où le virus qui nous réactualise dans le recyclage
    toute l’orchestration du transhumanisme est en suivit
    Qui doit nous tourner dans la science fondamental de la conscience comme de théologie ultime
    Non
    seul s’est seul et sans associé

  17. Claude noubas york ceci dit franchement s’est bien écrit
    À moins qu’un lascar
    Au détour d’un block
    Et sans crier gare
    Me découpe le lard
    Façon jambon d’York

    une zap
    https://www.youtube.com/watch?v=rK3r-AqlNjU

    La cohérence du texte
    Je ne sais qui à écrit le texte , j’espère que ce n’est de la noé
    Mac do de sinatra genre new york , plan mac beauf suite au débarquement à comme esclave de bouff

    • Les américains adorent broadway
      S’est du spectacle
      Qui à donner naissance à l’interentreprises comix interprète
      D’où jojo
      La nostalgie
      JO JO est un gros copieur

      Il s’est bien surfé

      • Une jojo kouze
        https://www.youtube.com/watch?v=xMfz1jlyQrw
        Rien a voir avec le nougats
        Certes me mélanger avec les bronzés

        Les afgands suivront
        D’où le terrorisme d’avec une armée nucléaire d’avec des soldats qui ne pourront protéger de l’intérieur
        En 2022 nous somme effectivement en guerre
        SOUS NOS YEUX et l’armée est la muette

        No zap

          • tant qu’a nous vendre Narkoze ne nous à protéger
            En plus voir le traité qui se la jouait dans le mépris du peuple
            Se la jouer à envahir la libye à rétrograder son peiple

            Juste pour de la galette de se voir revenir comme président èlus revenir en France avec un BHL qui se la joue comme touriste en France

            Je me suis perdu dans le catalogue

            Déjà narkoze est dans le trafic nu narcotique

            1 ans de prison sous bracelet chez lui est une peine de merde de ni vu ni connu
            En plus il se la joue sur un pauvre moi du peuple comme appel

            D’où j’en ai conclu que le droit s’est de la merde

  18. Le politique , la magistrature , les avocats en France et comme racleur les fonctionnaire,s , polices et tout le saint toin toin

    Si je fait une comparative de la prohibition des USA Al capon

    S’est la corruption à plein ciel

    Et de selon de mon avis pour éviter les choses une 6eme république ne va pas pouvoir mettre sous silence la 7eme république à venir
    Et puis la couronne

  19. Une nouvelle république cache toujours une révolution des peuples en sous jactance

    • D’où léonard est ambidextre de l’oeil
      D’où judas le treizième qui nous renvoi à lucifer qui dit laisse toit faire le peuple

      • Tu parle de la Joconde et de la cène et de l’on dit …(Salvator Mundi)
        Le Louvre Abu Dhabi

        Pas de problème de voile ??? sur les marchés , sauf pour peuple Français

  20. merci pour toutes ces infos sur ce personnage (peu recommandable) un de ces anciens jeunes loups traîtres à leur patrie-socialiste et vendus à la cia ! qui sont responsables du monde complètement pourri qu’on se trimballe aujourd’hui !

  21. que je sache les moeurs societales sont de la compétence de chaque état et la nouvelle loi hongroise n’interdit pas l’homosexualité mais la publicité homosexuelle à l’égard des enfants, ce qui peut se comprendre , cette arrogance de l’union européenne et de la france donneuse de leçon mais qui en 1956 n’ a rien fait quand Budapest s’est faite massacrée par les chars du pays « frère « l’URSS DES MILLieRS DE MORTS , Les pays de l’est ont eu la double peine , hitler EN 1944 350 000 juifs SONT DEPORTésà 0 auschwitz , puis l’urss staliniste alors on peut legitimement comprendre leur méfiance vis à vis de l’europe de l’ouest

    • perso en 80-84 j’étais sous la tour effel , il y avais solidarnoch , j’ai causé avec leche valésa

      Il me parlais d’un truc , je lui ai dis fait ta révolution en pologne, connard
      Plus tard je suis revenu en France dans un hotel polonais de transit
      Les médecins qui fusillait la Pologne , j’y ai vu de des légionnaires aussi, des vrais de vrais
      Il y avait un yougo aussi qui se promenais une machette dans son dos, il cherchais un type !!!
      On buvait de l’alcool à couper le souffle
      Ils sont chrétien et il sont amoureux du dollars

      Par contre j’ai eu un juif hongrois plus tard comme ami il était témoin de mon mariage en Belgique là s’est très clair, en plus s’était un pays de cocagne lors du bloc de l’est

      ceci dit par la suite mon amis à récupéré son hôtel en hongrie

      J’ai fait des affaires avec lui dans l’art ,il m’a propose d’acheter son eugène boudin , j’ai refuser
      depuis je pense qu’il doit être mort en plus il me disait que sont fils était un connard

      En Hongrie on bouffe bien et on bois bien et ils aiment la qualités

      Lorsque j’enrtend orban le terrible , j’y crois pas trop !!!!

      • Ceci dit j’ai eu de très belle amitiés polonaises et hongroises

        Le fait d’être chrétien même agnostique , ils sont très chaleureux …

  22. « n’interdit pas l’homosexualité mais la publicité homosexuelle à l’égard des enfants, ce qui peut se comprendre , cette arrogance de l’union européenne et de la france donneuse de leçon mais qui en 1956 n’ a rien fait quand Budapest s’est faite massacrée par les chars du pays « frère « l’URSS DES MILLieRS DE MORTS , Les pays de l’est ont eu la double peine , hitler EN 1944 350 000 juifs SONT DEPORTésà 0 auschwitz , puis l’urss staliniste alors on peut legitimement comprendre leur méfiance vis à vis de l’europe de l’ouest »

    je vous rejoint dans votre discourt
    Perso je n’ai aucun probleme avec la Pologne la Hongrie et la Tchécoslovaquie

    Ceci dit la Roumanie s’est de la merde à plein ciel

Laisser un commentaire