Berruyer/Bergé: le Monde Big Brother

Olivier Berruyer est un personnage étonnant. Tout d’abord, à le voir et en comptant large, on lui donnerait 16 ou 17 ans. Mais attention, sur ses compétences le gars est un costaud et il est en plus doté d’une puissance de travail assez phénoménale. Il a un boulot qui le fait vivre, et histoire de se distraire il a monté un site Internet absolument remarquable, qui affiche près de 8 millions et demi de connexions annuelles ! Ceux qui le fréquentent y trouvent une information équilibrée et pluraliste, souvent en provenance de l’étranger, que les grands médias ont renoncé depuis longtemps à nous proposer.

Le problème, c’est que s’il a des idées et surtout des principes, Olivier Berruyer n’est pas politisé et pense que la probité est essentielle dans le travail d’information. Et c’est la raison pour laquelle il est aujourd’hui la cible de ceux qui considèrent que leur mission relève de la propagande au service de leurs propriétaires. À commencer par le journal le Monde, qui fut dans mon jeune temps indiscutablement un quotidien de référence, mais qui depuis la destruction opérée dans les duettistes Colombani et Plenel  il y a plus de 20 ans est devenu l’expression grossière et sans nuance de l’oligarchie.

Avec des compères comme Libération, Radio France, l’AFP, et face à un monde dont ils sentent bien qu’il leur échappe, ils ont décidé de tenter la censure. D’abord et avant tout contre les sites numériques dont la liberté leur fait horreur. Au-delà du fait que l’on apprend, chose absolument sidérante, que ce qui leur tient lieu de journalistes serait invité dans les écoles de la république à enseigner la « vérité », ils auraient passé un accord avec Facebook pour y faire la chasse aux fausses nouvelles ! Leparmentier expliquer ce que doit être la vérité sur l’UE, au secours!

Ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est l’installation de leur système «Décodex » qui prenant la suite des pitoyables « décodeurs » a décidé de mettre des notes à leurs concurrents. Ne rentrons pas dans le détail du système, une petite visite du site est assez édifiante.

Olivier Berruyer est une de leurs cibles anciennes, il semble qu’ils aient décidé de lui faire la peau. Alors, clairement défendre le site « les crises » est un impératif, à la fois pour le défendre contre cette agression, mais aussi pour mener un combat pour une liberté d’expression qui a rarement été aussi attaquée.

Par ailleurs l’initiative du Monde pose de sacrés problèmes juridiques, et il faut envisager et engager les ripostes judiciaires que tout cela exige. Concurrence déloyale et dénigrement ne sont pas des méthodes acceptées par le droit français.

En attendant, prendre connaissance des éléments de l’agression dont Olivier Berruyer est la victime. Et le soutenir contre cette tentative de le faire taire.

 

Quelques liens pour gagner du temps.

http://www.les-crises.fr/quand-le-monde-ressuscite-l-index-de-l-eglise-catholique/

http://www.les-crises.fr/le-decodex-du-monde-decode-du-travail-de-pro/

http://www.les-crises.fr/les-decodeurs-du-monde-naufrage-sur-les-resultats-de-lelection-americaine/

[Scandale] Un FAKE était la source du Monde pour pourrir ma réputation ! (Fake inventé par Bruno Zeni sur LeMonde.fr !)

 

25 Commentaires

  1. Disons que j’apprécie moyennement le personnage qui tombe parfois dans les travers qu’il dénonce. Lui aussi ne comprend pas trop que la liberté d’expression ne se limite pas à défendre les idées qu’on partage. Depuis sa série d’articles contre Zemmour qu’il n’hésiterait pas à faire taire s’il en avait les moyens, je suis son site de très loin.

    Bien entendu, l’initiative du Monde est scandaleuse, ridicule e, espérons-le, illégale.

    • je soutiens Olivier Berruyer (OB, comme disent vulgairement ses adversaires pour ne pas se salir le clavier). Je soutiens donc Olivier Berruyer mais je lui fais remarquer que je suis black listé sur son blog.

      maintenant, pour rentrer dans le dur du sujet, j’ai lu ailleurs (que je ne nommerai pas) un détracteur l’accuser de ne retenir que les faits qui vont dans son sens. Même si c’est vrai, pourquoi pas, car à vrai dire, c’est de bonne guerre, puisqu’on assiste à une véritable guerre médiatique.

      les média mainstream, dans cette guerre médiatique, dominent non pas les terres, les mers et le ciel, mais les radios, les télévisions et le papier. Et ils reprochent aux sites alternatifs de ne pas respecter les lois de la guerre. Un peu comme ceux qui utilisent des missiles à 1 million de $ et se plaignent que l’adversaire utilise un couteau.

      Car les média mainstream avec leur force de frappe, leur nombre, leurs subventions, peuvent noyer leur message idéologique dans une avalanche de nouvelles d’intérêt secondaire pour aveugler l’ennemi (le peuple), comme une pluie de missile contre une défense aérienne rapidement dépassée. Et ils reprochent aux sites alternatifs de ne pas parler de la pluie et du beau temps.

    • Un véritable intellectuel ne réagit pas en fonction de ses émotions et/ou de ses gouts. Sinon ce serait rapidement l’anarchie et le chaos de la pensée unique. Si vous votez avec votre tripes ou vos pieds, vous avez les élus les plus médiocres au pouvoir, et la France s’enfonce dans la corruption. Si vous votez avec votre tête, vous aurez les meilleurs. Et bien dans le monde des idées, c’est pareil. Je n’apprécie pas spécialement OB, ni sa manière de filtrer son blog, mais ce qu’il dit est non seulement de qualité, et souvent très juste. Comme disait l’autre, je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrais pour que vous puissiez le dire….

      • La liberté d’expression ex-ante est un besoin clair pour éviter le groupthink.
        c’est un des résultat théorique des travaux de Benabou sur le groupthink et les raisonnements intéressés (motivated reasoning).

        Les mindguard sont une émergence du groupthink.

        après on aime ou on aime pas OB, mais il détone même dans son camp idéologique, même chez les pro russes (il ne l’est que par réaction à la propagande évidente). Il relaye souvent des propagandes de tout bords, parfois exactes, et souvent pas les plus répandues (il est contrariant, très utile pour un veilleur), ce qui apporte un angle intéressant, comme lire courrier international Le Monde, ou la gazette Nord Coréenne.

  2. « le Monde…/… est devenu l’expression grossière et sans nuance de l’oligarchie »
    On ne saurait mieux dire, sauf à préciser l’influence de la troïka BNP (Bergé-Niel-Pigasse).
    Ainsi Decodex devient un marqueur invitant à s’intéresser aux sites classés rouge et orange.
    http://www.egaliteetreconciliation.fr par exemple.
    Quant à votre promotion pour l’excellent blog d’Olivier Berruyer, merci pour lui.

  3. je suis pas d’accord avec Berruyer, mais il apporte un angle intéressant, et au moins c’est visible.
    Je ne savait pas qu’il y avait des nazi en Ukraine, et je ne saurait pas que les SS « russes blancs » que papa décrivaient en Bretagne étaient des héros pour les politiciens de Kiev.
    Après, comme chez Le Monde ou libé, Les Crises déforme.

    Le monde luis ment tout autant, déforme, biaise, se plante, se fait enfumer, comme Beruyer mais lui il se prend pour une référence.

    Il n’y a pas de source de référence.
    Il y a des sources, et certaines plus mauvaises que d’autres.
    Mais dans chaque marre de boue, même Le Monde, il y a des diamants.

    On peut pas espérer lire les news sans se faire enfumer. Il faut juste accepter qu’on s’est planté et changer d’opinion, ce que les journalistes refusent de faire.

    Un tech watcher.

  4. (y) 😎 (y) 😎 (y) 😎 (y)
     » TOUT SAVOIR sur L’ÉCOLE AUTRICHIENNE d’ECONOMIE  » by Fred BULLOT ©
    http://58-rue-de-longchamp.forumactif.org/t2-tout-savoir-sur-l-ecole-autrichienne-d-economie-la-philosophie-anti-marxiste-1-dans-le-monde-by-fred-bullot
    La Philosophie Anti-Marxiste # 1 dans le Monde (Censuré depuis 70 ans par les  » Merdias  » et Education Nationale Socialo-Fasciste) !
    Partout sur la planète, de nombreux étudiants découvrent les principes de l’école autrichienne. La technologie de l’information avec le succès d’internet accroît cette tendance !!

  5. (y) 😎 (y) B| (y) 😎 (y)
     » L’EDUCATION NATIONALE SOCIALO-FASCISTE est une PRISON & UN CAMP D’ENDOCTRINEMENT  » by Fred BULLOT ©
    http://58-rue-de-longchamp.forumactif.org/t17-l-education-nationale-socialo-fasciste-est-une-prison-un-camp-d-endoctrinement-by-fred-bullot
    L’éducation nationale est un outil d’apprentissage à la soumission (fabrique de moutons).
    Du positionnement de dominant à dominé adopté par le personnel, jusqu’au programmes scolaires trafiqués; tout tend à obtenir de l’enfant
    l’asservissement et la soumission dont il devra faire preuve dans sa vie d’adulte.
    Le but étant qu’il entre dans le rang comme les autres robots ESCLAVES !

  6. Tout ce que vous écrivez est vrai, mais « sur le fond » et non « vu du droit », je ne vois pas vraiment quels problèmes posent les déconneurs du Monde. A l’époque lointaine – à laquelle vous faites allusion- où ce journal représentait encore quelque chose, l’initiative aurait éventuellement pu appeler des commentaires sur un plan éthique mais aujourd’hui, alors même que l’influence du quotidien jadis « de référence » se limite à quelques retraités de l’éducation nationale, la tentative désespérée de ses attachés de presse (parler de « journalistes » serait une insulte à la langue française) de s’ériger en arbitre des élégances fait simplement sourire.
    Personne ne s’indigne de voir Télérama encenser un film promis au non remboursement de la maigre avance sur recettes, et enfoncer symétriquement toute oeuvre susceptible d’intéresser des spectateurs dénués de pathologie mentale lourde… parce que tout le monde sait que l’avis de Télérama n’a aucune conséquence « dans le monde réel ». C’est à ce niveau qu’il faut considérer les « notes » attribuées par le Monde à la production d’informations : de simples critiques idéologiques et quasi-automatiques, donc parfaitement prévisibles et binaires (la Russie c’est caca, Macron c’est beau, le multiculturalisme c’est l’avenir etc.) émises par des prêcheurs idiots sans la moindre prise sur l’opinion.
    Le blog « les crises » a, aujourd’hui, sans doute bien plus d’influence « réelle » que les divagations des attachés de presse de Messieurs Bergé, Pigasse et Niel parce qu’il ouvre un espace de réflexion et de débats assez riche (en dépit d’une politique de modération devenue très maladroite, croissance oblige). L’avis du Monde sur ce site n’a strictement aucune portée. Et heureusement…

  7. Bonjour,

    Pour votre information, cette note parue sur le site « EU vs desinfo » : https://euvsdisinfo.eu/la-lutte-continue/ .

    Ce mémo indique que la démarche du Monde s’inscrit dans un projet plus vaste entrepris par la East StratComm Task Force.

    Cette « task force » a été mise en place par le European Council comme l’explique cette page très officielle : https://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage/2116/-questions-and-answers-about-the-east-stratcom-task-force_en

  8. Tout à fait d’accord avec Martin : le Decortex de cet ex journal de qualité est magistralement insignifiant.
    Je ne comprends pas que Olivier Berruyer perde du temps là-dessus…
    Il y a des choses bien plus importantes dont une : l’élection présidentielle manipulée forcément en faveur d’un candidat potiche. C’est une atteinte directe à la démocratie et personne n’en parle…

  9. Que vient faire Bergé plutôt que Pigasse ou Niel dans cette affaire? C’est parce qu’il est pédé qu’il ramasse pour tout le monde?

    • Simplement parce que c’est une abjecte crapule, il passe son temps à prendre publiquement des positions plus ignobles les unes que les autres. Celle que je préfère : « pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas louer leur ventre, les ouvriers louent bien leurs bras ? » Je me fous complètement de sa vie sexuelle, et je vous laisse à l’adoration de votre répugnant héros.

      • Je vois que, tout juriste que vous êtes et sans aucune forme de vergogne, vous êtes un fervent pratiquant de la technique du bouc émissaire. Une forme d’atavisme probablement. Au bûcher les pédés! Dieu reconnaîtra les siens.

Laisser un commentaire