Tir de barrage contre « Hold-up »: la censure comme objectif

La diffusion du documentaire « Hold-up » provoque une polémique géante, dans un climat de cacophonie impressionnante, de pulsions liberticides plus qu’inquiétantes, et de désolantes courses à la respectabilité bourgeoise.

Il se trouve que les réalisateurs m’ont sollicité et que j’ai été amené à répondre à leurs questions. Sur le fond je n’ai fait que répéter ce que je dis déjà depuis un moment sur les différentes tribunes qui me sont offertes. C’est-à-dire que la gestion de la pandémie par l’actuel pouvoir politique s’effectue dans un cadre juridique dévoyé.

Je ne me suis pas prononcé sur la pertinence des mesures passablement violentes qui sont imposées à un peuple entier. J’estime n’en avoir pas les compétences, même si j’essaie de me forger une conviction en écoutant les avis de ceux qui ont a priori une certaine légitimité et dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont du mal à se mettre d’accord. J’ai simplement relevé que le modèle contraignant qui nous est imposé l’était la plupart du temps en violation des règles de l’État de droit qui devrait régner dans notre pays. Qu’outre leur caractère régulièrement illégal, elles ont à peu près systématiquement une dimension essentiellement punitive, et ont tendance à traiter le peuple français comme un ramassis d’enfants irresponsables et méprisables.

Je pense comme beaucoup de commentateurs et d’hommes politiques, par exemple Jean-Luc Mélenchon récemment, que la dérive autoritaire du pouvoir politique dans notre pays est très préoccupante. Je ne considère pas qu’il s’agit là de la mise en œuvre d’une stratégie pensée et organisée très en amont, mais pour le pouvoir macroniste, d’un « effet d’aubaine » qui aggrave la pente naturelle d’un système minoritaire utilisateur régulier des atteintes aux libertés publiques. Et je crains qu’il soit difficile ensuite de revenir en arrière, et de les restaurer dans leur plénitude.

Je pense par conséquent, peut-être à tort, qu’il est difficile de prétendre que je manque de cohérence. Et j’attends de pied ferme dans le cadre d’un débat contradictoire normal dans une démocratie, que l’on réfute ce que j’avance.

Cette précision m’est apparue nécessaire dans l’invraisemblable brouhaha qui agite aujourd’hui la sphère médiatique et celle des réseaux. Je précise d’abord qu’il ne s’agit en aucun cas d’une tentative de justification, car j’assume complètement mes propos figurant dans le documentaire. Attaché aux articles 10 et 11 de la Déclaration des droits de l’homme, je confirme aux apprentis censeurs que je continuerai toujours à dire ce que je veux, où je veux et quand je veux.

Mais ensuite cette liberté je la reconnais aux autres et en particulier aux auteurs du documentaire et à ceux qui s’y sont exprimés, même si je suis en désaccord radical avec certains d’entre eux. Et je reprends à mon compte la phrase de ma camarade Rosa Luxembourg mise en exergue par Anne-Sophie Chazaud dans son remarquable ouvrage sur les dangers que court notre liberté d’expression: « La liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement. »

Finalement, cette violente polémique a le mérite d’arracher quelques masques (!) et de révéler à nouveau plusieurs types de la comédie humaine. On sera d’abord rapide sur tous ceux qui sous la grêle et sans surprise, font des efforts méritoires pour se démarquer, donner des gages, et montrer au Camp du bien que s’ils leur arrivent de temps en temps d’émettre une opinion qui ne soit pas tout à fait conforme à la doxa, on peut quand même compter sur eux.

Se dédouaner, voilà l’urgence. On ne donnera pas de noms, car on savait déjà ce qu’il fallait penser de leur force de caractère. Il y a ensuite les furieux, glapissant et écumant, comme la porte-parole de LREM appelant à la mise hors-la-loi des « complotistes », voire leur embastillement immédiat. Et enfin tous ces conformistes pour qui la seule situation confortable, et souvent rémunératrice, est celle qui consiste à rester durablement installé du côté du manche.

Me concernant, j’ai vu passer quelques accusations sur les réseaux, ce qui pour plusieurs raisons n’a aucune importance. D’abord parce que j’ai l’habitude, puisque j’ai déjà été traité de communiste, marxiste, léniniste, matérialiste, darwiniste, scientiste, souverainiste, tous ces qualificatifs étant fondés. Ensuite la confusion de l’époque aidant, de raciste, fasciste, islamophobe, crapule stalinienne, et autres gracieusetés qui elles sont irrecevables. Mais cette fois-ci, surgit l’injure désormais suprême: « complotiste », la fatwa qui permet à Madame Cicurel de prétendre que le virus du « complotisme » est plus dangereux que le Covid. Celle que l’on jette à la face de tous ceux qui s’opposent aux pouvoirs en place, s’interrogent sur leurs intentions et sur la nature de leurs actes. Alors que ce sont les insulteurs eux-mêmes qui ont cette vision de l’Histoire, comme le montre la secte des adorateurs d’Emmanuel Macron présentant toute critique de leur gourou, toute interrogation sur les conditions de son arrivée au pouvoir comme une tentative concertée de mettre à bas la République. Et il s’agit bien d’un refus du débat et d’une volonté disqualification de la pensée et de l’opinion des autres perçues comme une construction ennemie et devant être étouffée et éradiquée. Et surtout ne pas être porté à la connaissance d’un peuple que l’on méprise et dont on a peur.

Ce qui se passe aujourd’hui autour du documentaire « Hold-up » est l’illustration du danger que nous courons. Non pas parce que Monique Pinçon-Charlot et quelques autres y disent, ce qui n’est pas nouveau, des énormités bien senties, mais seulement par refus de les discuter et de les réfuter. Les interdire est beaucoup plus simple, surtout qu’au passage, c’est bien la contestation sociale et politique que l’on entend faire taire.

Qui peut croire une seconde que Laetitia Avia avec sa loi scélérate entend lutter contre la haine? Elle s’en moque. Son seul objectif est de censurer les outils d’information employés par le peuple qui refuse de s’en remettre à une presse aux ordres du pouvoir d’État et de l’oligarchie.

Le tir de barrage contre le documentaire « Hold-up » poursuit d’abord et avant tout cet objectif.

Régis de Castelnau

105 Comments

  1. Si au moins les gouvernants faisaient amende honorable… Mais ils ne font qu aggraver leur cas.

    • Vous écrivez : « Ce qui se passe aujourd’hui autour du documentaire « Hold-up » est l’illustration du danger que nous courons. Non pas parce que Monique Pinçon-Charlot et quelques autres y disent, ce qui n’est pas nouveau, des énormités bien senties, mais seulement par refus de les discuter et de les réfuter. »

      Voici, justement, dans le lien ci-dessous, tous les textes qui discutent et réfutent les énormités de ce fakumentaire.

      Il y a dans cet article mal branlé, une immense victimisation. « Hold-Up », dont vous êtes un des intervenants, n’est pas censuré, il est retiré des plateformes payantes (qui font ce qu’ils veulent avec leur ligne éditoriale). Mais il est toujours consultable sur le net.

      https://docs.google.com/document/d/1UU2Gp_YH4NnJ2tRYPD1-pFli-F7TM1PtO_Ll95J2LQI/mobilebasic?fbclid=IwAR2GcMGzJI2itDlUWqej8CtoV7jigTRnF3br7DhNN_HG8pfkcwxXYn5gChg

      • J’ai bien regarde le debunk de l’AFP ,du type ce qu’ils disent est faux puisque c’est pas vrai .concernant le vaccin l’AFP affirmé qu’il Est bien en phase 3 contrairement à ce qu’afirme une intervenante. J’ai donc debunke l’AFP en vérifiant les procédures officielles pour développer un vaccin, la phase 3 peut durer entre 5 et 12 ans . Donc ok on fait un vaccin en 9 mois ,ça n’inquiete pas les journalistes officiels je décide donc de devenir Complotiste .quand à l’HCQ j.ai vérifier sur un site officiel qui indique le’ nombre d.etudes dans le monde, il en donne env 150 officielles,qui dans leur majorité donne des résultats plutôt positif dans le traitement covid ( études chinoises,Espagnoles,Portugaises etc…) etc…. puis dire que le réalisateur de Hold Up a participé à la manif pour tous devrait le décrédibiliser, c’est très insultant .

  2. Cela fait plusieurs mois, qu’à l’instar des gilets jaunes qui avaient détourné ce vêtement de travail particulièrement visible pour afficher leur opposition, que je le fais avec le masque que je porte là où l’on me dit qu’il est obligatoire en y accolant chaque semaine un petit libelle que je donne à lire à ceux qui veulent bien. Sur le dernier en date, alors que je n’avais pas encore entendu parler du film tant décrié semble-t-il, que j’avais écrit :

    HOLD-UP !
    NOUS SOMMES TOUS BRAQUÉS PAR DES CRIMINELS
    ET LEURS COMPLICES QUI NOUS VOLENT NOS LIBERTÉS,
    NOTRE SANTÉ, NOTRE CULTURE, NOS LOISIRS,
    NOTRE TRAVAIL, NOTRE ÉCOLE, EN RÉSUMÉ, NOTRE VIE
    ET VEULENT NOUS OBLIGER À VIVRE
    CACHÉS, COUCHÉS ET SOUMIS, EN ESCLAVES !
    POUR VOUS EN CONVAINCRE, PESEZ DONC VOS CHAÎNES…
    Je ne vous cache pas que certains de mes petits papiers sont appréciés, celui-là tout particulièrement !
    Il ne me reste plus qu’à regarder le film !

    • Mon dieu, le film « hold up » un film complotiste ! En effet, Davos n’existe pas, Bildelberg encore moins et si ces hautes sphères se ré-unissent c’est juste pour boire le café?
      Mon dieu, le méchant complot? Les supermarchés où on s’entasse, les petits commerce fermés et les marchés ouverts barrières et rubans de sécurité devant les étals qui s’accumulent? Qu’en dire?
      Bizarre quand même que dans ce documentaire complotiste, on parle de bitcoin et de société esclaves et numérisées et que c’est un complot. Le lendemain du visionnage du film, j’écoute la rubrique de Jacques Sapir sur les bitcoins étatiques et tiens…. son invité nous parle de la crise écologique, des bitcoins étatiques avec quasi contrôle de nos achats, des bitcoins privés des multinationales qui pèsent plus que les états… et bizarre…. Jacques Sapir et ses invités sont donc des complotistes aussi?
      Bien entendu dans ce pays où des gens sont arrêtés alors qu’ils n’ont encore rien fait (Bure / Grenoble….), dans un pays où Amazon installe des entrepots en intimant aux maires des territoires impactés des clauses de confidentialité, à l’heure où se joue une loi qui va rendre les sociétés privées aussi régaliennes que la police, que les garde forestiers perdent leur pouvoir au profit de sociétés privées, que penser?
      et puis bien sûr, un virus si destructeur que certains hopitaux soit disant débordés ne le sont pas, et la cerise sur le gateau, c’est le vaccin miracle sans étude détaillée mais vendu à des centaines de millions d’unités juste sur un communiqué de presse. Grandiose ! Bon, j’arrête le complot mondial. Il y’aurait tant à dire sur la réalité du monde….mais voilà, plus on voit, plus on complote????

  3. La seule question que l’on doit se poser, à propos de cette hystérie « sanitariste » (le sanitaire érigé en dogme, le covidisme en religion, et ceux s’inscrivant, peu ou prou, en faux, des coupables d’anathème), est : « Cui bono ? ».
    « Hold-Up » a le mérite de lancer la discussion.

    PS : un (forcément) lapsus calami me gêne, dans votre article (au § 8) – « et montrer au camp du bien que s’ils leur arrivent de temps en temps d’émettre une opinion  » (pour le correct : « s’il leur arrive »)…

  4. Merci beaucoup Maître.

    Comme je ne suis pas très intelligent, c’est le moins que l’on puisse dire, je ne comprends pas qu’il soit aussi facile de censurer un document recensant un ensemble d’opinions alors que la doxa laisse croire qu’Internet et les réseaux sociaux soient ingérables.
    Double standard ?
    Sombre et violente perversité ?

  5. On ne saurait vous dénier le droit de défendre une position. Néanmoins, estimer que ce « document » recèle un nombre non négligeable de grosses âneries, ne saurait être de nature à gratifier ceux qui pensent ainsi de suppôts du pouvoir…

  6. Cela faisait longtemps que je n’étais pas pleinement d’accord avec vous. Une question, pourriez-vous expliciter ceci:
     » Non pas parce que Monique Pinçon-Charlot et quelques autres y disent, ce qui n’est pas nouveau, des énormités bien senties … »

    • Mais en faite oui s’est ok je m’installe et j’écarte pour faire de l’éjaculation dans votre deep troad

      bourrin Jean-Claude s’est du boudin direct
      Par la suite vous avez des invités qui vous nettoient la rondelle de l’ Anus tel Bourdin Jean-Claude
      dans la cave du « SEL »

  7. Il n’y a pas que le gouvernement actuel qui dérive vers le stalinisme,
    depuis des décennie les amendes autoroutières automatiques (souvent pour quelques kms/h au-dessus d’un 110 mal signalé ou invisible à cause d’un camion, sont un deni de justice puisqu’il faut en plus payer 68€ pour avoir seulement le DROIT de contester.

    Que cette contestation est traitée par un système informatique qui répond systématiquement non et que si vous insistez cela ce termine par la DICTATURE d’une saisie-attribution par le trésor public!

    De toute évidence il y a un problème avec un lieu et un appareil qui flash 45 750 fois/an soit une fois toutes les 10 minutes en moyenne et donc quasi continuellement aux heures chargées: ce n’est plus un appareil de sécurité préventive, c’est une machine à sous mafieuse!

    Mais puisque ça marche à la perfection sans moyen équitable pour la population de se plaindre il est tentant de l’appliquer à tout ce qui passe par la tête de Monsieur en se levant le matin.

  8. En tant que « petit » citoyen de ce pays je vous remercie de votre clarté explicative! le DROIT aux Débats avec des opinions divergentes est le propre d’une Démocratie « active » .malheureusement on peut constater que ce passage de l’histoire de France restera comme une dérive totalitaire ! que tout citoyen doit combattre.

  9. « Bonjour, Certes, ce film est caricatural, mais comment ne pas lui trouver quelques circonstances atténuantes au vu du nombre effrayant de mensonges, contradictions, incohérences et incompétences… Et surtout, quand on ré-entend le Dr Laurent Alexandre éructer devant un public d’étudiants qu’ils sont des dieux et que le reste est  » les inutiles  » … que faut-il en conclure? Qu’est-ce qu’on fait de ces  » inutiles  » ? Tant qu’on laissera les supposées élites se comporter avec un tel mépris, il ne faut pas s’étonner de retrouver que ce genre de réactions…

    • Mme Pinçon-Charlot reprend ce même mot pour le dénoncer: les inutiles.
      « Il faut en éliminer 3 milliards »

      • Les Pinçon-Charlot ont globalement construit leur notorété sur l’analyse phénoménologique de l’entrisme de la (très) haute bourgeoisie, ils se sont fait taper sur les doigts une grande partie de leur carrière par le bloc élitiste, d’ailleurs, à cause de leur travaux.
        Mais il n’en demeure pas moins qu’ils représentent l’élite en terme de classe, une élite intellectuelle, donc, et la probabilité pour qu’ils appliquent ce qu’ils ont décrit scientifiquement pendant toute leur carrière, une fois à la retraite, me semble relativement élevée et renvoie directement à la notion d’espace social Bourdieusien.
        En terme électoral et intuitivement, au mieux, les Pinçon-Charlot se sont abstenus sur le second tour de 2017, au pire ils ont voté Macron, ceci pour illustrer leur tropisme de classe.

        Ce que Mme Pinçon-Charlot raconte, c’est que l’élite a décidé d’écrémer les parasites dans la perspective de la démographie mondiale galopante.
        C’est peu vraisemblable, puisque la très haute bourgeoisie (internationale) a besoin des parasites, bref des moutons soumis au dogme consumériste boosté par l’injonction numérique hypnotique. En revanche, elle n’a plus besoin de la classe moyenne qui est une aberration systémique d’un point de vue logique de classes dans l’opposition élite/peuple, c’est une classe dite « intermédiaire » qui pose désormais problème de par ses revendications peu ou prou liées à son potentiel capitalistique et culturel. Le petit bourgeois est donc à éliminer, c’est donc lui qui est la principale victime (il y en a d’autres) de l’ingénierie sanitaire en cours.

        Les livres d’histoire nous enseignent que la Révolution fut bourgeoise, c’est l’image du roi guillotiné et du clergé déclassé au profit de la bourgeoisie s’émancipant du tiers-Etat, car elle avait le monopole des moyens de production.
        Ce n’est plus le cas aujourd’hui à cause de la désindustrialisation consubstantielle à la mondialisation progressiste.
        Nous sommes donc dans un processus dit contre-révolutionnaire car anti bourgeois (petit) planifié par les véritables initiateurs de la Révolution Française.

  10. Ce qui est intéressant dans cette jolie polémique est comment les salauds se mettent en avant.

    Il est clair et affligeant de constater comment nombre de politiciens – au sens de personnes au pouvoir (en principe en délégation de pouvoir) à un moment ou un autre – sont des fascistes en voulant interdire la fondamentale liberté d’expression.

    Rien que cette pensée fréquemment exprimée est clairement de base idéologique fasciste.
    En contradiction absolue avec les pesants discours des mêmes rappelant l’État de Droit.
    Ces politiciens sont dangereux pour toute forme même édulcorée de démocratie car leurs discours est incohérent, contradictoire.
    Et leur nombre croit avec l’hystérie collective que nous vivons qui n’est, je me permets de le répéter, que la conséquence évidente de la chute inexorable du régime capitalisme. Donc de la perte de légitimité de l’élite ultra-riche pour justifier son pouvoir total sur nos Nations.

  11. Ce film est parfois irritant au niveau de la forme , clair obscur et musique dramatique , assez caractéristique des productions internet « complotistes » grand public inaugurées après le 11 septembre : ceci sans doute pour véhiculer un sentiment d’urgence devant la marche inexorable d’une « dictature mondiale » à fort relent « sataniste » dans le vrai sens du terme ( voir le bon Dr Alexandre..), qui ici occupe les 30 dernières minutes du docu . Une critique de La Croix pointe le « catholicisme convaincu » du réalisateur , ce qui pourrait expliquer cela . Je ne me prononcerai pas là-dessus , mais il y a de grosses faiblesses, comme l’interview en voix déformée de l’ancien des services secrets qui frise le grotesque et d’autres points plus  » techniques » qui n’ont pas échappé à la bande de décodeurs sévissant au Monde et à Libé , qui ont donc lancé une première contre-attaque  » technique ». La deuxième étant la censure sur plusieurs plate-formes . Je ne sais pas comment sera la troisième mais je crains le pire , la Nomenklatura française n’ayant aucune pudeur et aucun sens du ridicule .
    Ceci dit , le film a l’immense mérite de poser de bonnes questions concernant les manoeuvres autour de l’hydroxychloroquine , l’industrie pharmaceutique , les vaccins , l’origine du virus , les expériences de labo, le bien-fondé du confinement , tous points pouvant être solidement documentés sans déraper dans le complotisme planétaire, et l’incroyable battage médiatique qui pour moi rappelle les plus belles heures de la Yougoslavie, du Kosovo , de l’Ukraine et de la Crimée .
    Il faut aussi remercier des gens comme Levitt, Yeadon, Henrion-Claude , Toubiana, Perronne, et bien sûr l’hôte de ce blog, d’apporter leur expérience et leur point de vue

    • Le James Bond en pull-over a confondu, il me semble, ASN et ANSM.
      agence pour la sécurité nucléaire et l’autre pour le médicament

    • Votre résumé est excellent. Il est intéressant de voir les réactions des bien pensants, toutes à l’unisson. Ils relèvent les faiblesses justifiées du documentaire pour discréditer le reste… dont ils ne parlent pas ! C’est que le documentaire a tapé juste.

  12. C’est beau de déclencher une pagaille pour la liberté d’expression et de péter de trouille devant le verdict du peuple. Qu’ils laissent les gens décider, et qu’ils s’accusent d’avoir perdu leur confiance !

    • C’est pas gagné.
      Je me rappelle que quand Édouard Philippe avait appris la validation de la procédure du RIP sur la privatisation des Aéroports de Paris qu’ils avaient décidé, il avait dit que ça « pos[ait] un problème de démocratie ».
      Diantre ! Emmanuel Macron a été élu avec le soutien de quinze pour cent de la population et il n’aurait pas entièrement les pleins pouvoirs puisqu’à l’issue d’une procédure lourde impliquant la mobilisation de millions de Français, il se pourrait que Sa Grande Décision puisse être annulée ? C’est un scandale démocratique.

  13. Il y a ce que disent les médias aux ordres et la réalité.
    La réalité ressemble plus à ce qui est décrit dans HOLD-UP que ce que la propagande politico-médiatique assène à longueur de journées.
    Le film a pour objet de mettre en évidence la mauvaise foi de ceux qui s’embourbent dans une gestion de plus en plus stupide d’une crise sanitaire qu’ils prétendent maîtriser.
    Ce que vous ne dites pas M. de Castelnau, c’est que les responsable de cette pitoyable gestion s’en tireront sans aucun problème, ils sont et seront à l’abri du besoin, aux frais de citoyens payeurs d’impôts. Ils ne subiront pas les conséquences des dégâts causés aux citoyens ruinés par ces mesures, le fruit de vies entières de travail détruites en quelques semaines.
    Mais je suis sûr que vous l’avez dit ailleurs, il n’y a pas si longtemps que cela.

    • « Il y a ce que disent les médias aux ordres et la réalité.
      La réalité ressemble plus à ce qui est décrit dans HOLD-UP que ce que la propagande politico-médiatique assène à longueur de journées. »

      Ca dépend.
      Si je pose que le Gaulois est réfractaire, alors si je veux qu’il pense blanc, je dis noir.
      Ensuite la médiacratie se charge de la thèse et de l’antithèse (blanc vs noir) et ensuite j’impose plus facilement le blanc au peuple.
      C’est la démocratie.
      En dictature, j’aurai imposé le blanc, en force, avec plus de dégâts collatéraux

      C’est le raisonnement dialectique.

      Par conséquent, la réalité devient une perception.

      A mon humble avis, « Hold Up » répond à cette logique.

  14. « Je ne considère pas qu’il s’agit là de la mise en œuvre d’une stratégie pensée et organisée très en amont »

    Il va quand même falloir réviser Spinoza et Hegel, parce qu’en terme de dynamique politique, donc des tropisme de l’histoire humaine, il semblerait qu’un déterminisme existe, tout juste contrarié par quelques aléas liés à l’imprévisibilité d’une majorité sortant ponctuellement de sa torpeur hypnotique et venant balayer, avec brutalité, la minorité dominante.

    Ce déterminisme ne peut pas se résumer à un complot mondial ou politique, il ne tiendrait pas sur la durée.
    C’est donc qu’il est métapolitique, donc idéologique, puisque cette dernière impulse le politique et non l’inverse.

    « Hold up » met le doigt sur des contradictions patentes que le tout à chacun, un peu concerné par la chose, pouvait faire en conscience.
    C’est à la fois peu et beaucoup, parce qu’une intuition, une réflexion, confirmées par des sachants, c’est quand même très rassurant pour le citoyen en dehors de flatter l’égo et puis surtout, ca évite de penser plus haut, plus loin.

    Paradoxalement, cette concession désamorce voire affaiblit votre tropisme quant à une remise en question disons… plus complète.

    Pour des tas de raisons qui seraient synonymes de digression au billet, je vais donc me contenter d’affirmer, sans démontrer, que la paramentique des masques est une symbolique de l’occultisme et rien d’autre.

    Et qu’elle est à la fois liée à la formation intellectuelle du monarque et à la volonté d’une minorité dominante de nous faire basculer dans le nouveau monde.
    L’ingénierie Covid est donc le prétexte au grand reset dont on fait les gorges chaudes, en ce moment même.

    Si Hold up il y avait, il est ici et pas ailleurs, par la captation, pour ne pas dire confiscation, de la réflexion pour un projet dont l’importance justifierait ce viol du libre arbitre collectif.

    C’est en tous les cas, ma conviction.

    • tu fais trop de « Guy Debord », Haji’

      la paramentique ? il n’y a pas 1001 outils prophylactiques, le masque étant le plus logique et le plus évident.

      en Asie jaune, c’est la norme depuis longtemps, quand on est grippé, pour protéger les autres de le porter. Principe d’Ockam !!! C’est déjà assez compliqué comme çà…

      Geof’

      • Ou tu vois du Debord dans mes propos ?
        Le masque est une arnaque, c’est du grillage vert pour moustiques !
        En Asie, au Japon, c’est contre la pollution, lorsque tu pédales dans des cités saturées, au milieu du thermique mal réglé.

        Le masque est un symbole, faut bosser mon cher Geof’ !

        • si le masque était une arnaque, pq les chirurgiens en portent-t-il un, lors des opérations chirurgicales ?

          à moins que tu ne sois toi-même un « jaune », tu ne sais pas plus que moi pq ils portent un masque…j’ai entendu dire que c’est pour ne pas transmettre le virus (de la toux, grippe…) dans le métro.

          le masque est un symbole (subjectif)…et un instrument prophylactique (objectif).

          • MK ULTRA !!!!

            Les chirurgiens en portent à cause des bactéries.
            Bah oui, tailler dans la barbaque, ce n’est pas comme se croiser dans la rue à plus d’1m, les enjeux ne sont pas les mêmes.

            Maintenant, il faut arrêter le MK Ultra national, la France n’est pas du bétail à tester en masse pour des projets obscurs.

            L’homme n’est pas Dieu !!!!!

            Maintenant, s’il existe une raison à tout ce bordel, je suis preneur, je suis bon public.

            Mais il va falloir que ce soit cohérent, les gars, genre un enjeu planétaire pour la survie de l’humanité.

            A minima.

        • ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut pas voir l’application d’un plan machiavélique et ultra-précis de la part de ces gens-là…

          ils gèrent plus qu’ils ne maîtrisent, ils s’adaptent, ils anticipent…
          mais ils ne sont pas tout-puissants…

          le masque n’est pas un symbole…sauf si tu le considères comme tel (ils pourraient même te prendre aux mots – schéma « prophétie auto-réalisatrice »).

          Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge

        • Le masque n’est effectivement utile que contre les bactéries, sachant qu’entre un virus et une bactérie il y a autant de différence en taille qu’entre une mouche et un épagneul breton.
          Quant au lavage de main il est une habitude minimale chez les chirurgiens car, en fait, ils prennent une douche à l’hibiscrub (ou la bétadine savon) après chaque opération. Seule mesure vraiment radicale contre les virus.
          Ne le dites pas aux français, ils ne vont plus quitter leur douche et les savons chirurgicaux vont être en pénurie.
          Sinon, dans la culture asiatique, le masque est d’abord une marque de bienveillance du malade à celui qui ne l’est pas. Il signifie alors, attention je suis peut-être contagieux, et invite à la commisération.
          Dans le climat actuel, impossible en France. Dans les salles d’attente des toubibs, les gens se sauvent comme des moineaux quand ils voient un vieux masqué (j’ai eu le cas récemment avec ma mère de quatre vingt treize ans qui en a fondu en larmes).
          Qu’ils crèvent tous d’étouffement sous leurs masques avec leur phobie de l’hérétique… Pardon, du complotiste.
          Je rappelle que le propre de l’hérétique était de raconter autant de conneries que le croyant standard.
          Ni plus ni moins.

          • une petite vidéo anti-complotiste (mais politiquement incorrecte) avance que le virus baigne dans des molécules de salive (dans nos bouches), et que donc quand on « éternue », c’est de la salive qui est projetée

            et donc, le virus peut se répandre ainsi…

            qui sait ? mais de toute façon, on est loin du chiffre de la bête, avec le port du masque ; et en plus on peut écrire ce qu’on veut sur son masque …retourner le symbole contre lui-même.

            Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge

          • bonjour geof, l’histoire du covid encapsulé dans la gouttelette salivaire fut balancée après la séquence des critiques fusantes contre l’inutilité du masque. Pour rester politiquement correct, on va dire qu’elle a été crachée fort opportunément, comme toutes les études autour du mode de propagation du virus, dont la plus rocambolesque affirmait qu’il fallait laisser 24-48h son colis recu dans le garage avant de l’ouvrir ! Curieusement, ce délire a complètement disparu depuis le déconfinement. Quant à votre remarque sur l’ornement possible du masque, ce sont des signaux envoyés à l’intérieur même de la sphère moutonnière, mais le principal pour ceux qui sont à la manoeuve, c’est que nous portions le masque, c’est la preuve de notre soumission à sa paramentique symbolique.

  15. « Qui peut croire une seconde que Laetitia Avia avec sa loi scélérate entend lutter contre la haine? Elle s’en moque. »
    Cette phrase tombe à pic pour le lien que je comptais faire entre le documentaire et cette loi, qui permettrait d’envisager une plainte et une condamnation de Laurent Alexandre pour les répugnantes conférences qu’il tient dans les Grandes Écoles de notre pays.

  16. laetitia avia fidéle animal domestique et chienne de garde raciste de la macronie(à l’assemblée nationale) incestueuse et dévoyée issue d’un coup d’état médiatico financier du grand capital et la haute fonction publique judiciare notamment un peu comme christiane taubira ambitieuse et brillante pseudo- caution morale d’outre- mer du temps du ps action française camelot du roi pétainiste collaborateur mythomane algérie française socialo mitterandouteux gauche caviaresque adonné au culte de l’argent fou sous toutes ses formes dont le tapisme jusqu’au trés ennuyeux barbant et désolant hollande (vomi par les français) qui nous a entre aure imposé emmanuel le minet présentable genre gendre idéal abusé par sa prof de français dont il ne se remettra pas si peu inteliigent mais ô combien arrogant imbu son insignifiante personne sourd autiste et aveugle ex banquier de rothschild créature d’alain minc jacques attali et jean pierre jouyet (qui joue aujourd’hui si bien le pygmalion déçu) à l’exception que la premiére est bien moins maligne que la seconde guenon

  17. Merci pour cet article, Puisse , monsieur Mélanchon méditer la phrase de madame Rosa Luxembourg « La liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement. ». SD

  18. Régis,
    C’est pas certaines spéculations douteuses complotistes du documentaire qui dérange le pouvoir mais les vérités des imminents médecins interviewés que vous n’avez pas citer dans votre article.
    En science, on se moque des opinions, seul les faits et les preuves comptes.
    Galileo Galilei disait :
    L’autorité d’un seul homme compétent, qui donne de bonnes raisons et des preuves certaines, vaut mieux que le consentement unanime de ceux qui n’y comprennent rien.

    Je suis 100% d’accord avec vous sur la censure intolérable en France.

  19. Maître

    maintenant que vous avez collectionnez les istes, vous reprendrez bien un petit bucher Médiatique?
    Essayez les interviwer de « Monsieur Le président » du royaume de l’élection volée de 2017 vous devriezr en trouver parmit eux un qui contre vous aura le courage qu’il n’avait pas pour interviewer notre dirigeant.
    Et puis si vous voulez faire moderne faites votre bucher avec du gaz naturel de chez Engie.
    Bon ceci dit je vous souhaites bonne chance et surtout ne cessez pas de vous battre, vous n’êtes pas seul.

  20. Dans tout se fatras , comment vivaient les gens sous l’occupation
    Déjà à l’époque big pharma

    https://www.persee.fr/doc/pharm_0035-2349_2002_num_90_336_5434

    Et puis le couvre feu et les pénuries de tous
    Et noël n’existait pas comme jouait , ou il fallait se l’inventer avec rien et construire ses rêves
    Franchement il y à une dérive .dans la tête comme supportable..

    La dépendance ,
    Les enfants générations entre années 35 et 45 se sont bien gaver comme absent
    Comment d’autres ont fait pour survivre dans des camps
    Et au japon s’est a genou dans une cellule non stop
    Comment ils font pour survivre , des années et des années ?
    Serions nous trop gâter

  21. RDC , je l’ai vu aux grosses gueules de pascal praud en visio conférence
    Il à soulevé cet aspect
    « C’est-à-dire que la gestion de la pandémie par l’actuel pouvoir politique s’effectue dans un cadre juridique dévoyé. »
    En faite il soulevait la dérive liberticide lié au covid 19 du confinement , 30 secondes kronos , ils l’on zappé dans l’ignorance style circulé il n’y à rien à voir.
    J’ai pris une claque
    Certes faut être pigeon pour se risquer dans le club bonne entente des grosses gueules
    Pascal Praud de la praude, un tel m’envoie un texto, tel vedette en général en fin de vie médiatiques nous écoute et puis son light motivation de « j’entends »
    Un merdeux , médiocre avec une claque d’invité dont certain n’ose même plus parler et reviennent toujours
    A force de se la voir comme hypocrite et de se reconnaître , ils ont peur d’eux même

    Si les gendarmes était présent , ils lui auraient 135 euros d’amende à rdc , une chance qu’il était en vision conférence.
    Ils l’on renvoyé comme une merde out de l’émission , en plus il est éborgné, d’où aucune chance.

    • « J’ai pris une claque »

      MK Ultra. Le choc, toussa, toussa.
      Attention au chocapic, en retour.

  22. « Vous vous mettez en danger là » dit Mlle Ilana Cicurel au journaliste S. Mabrouk concernant le film Hold-Up.

    Vous pardonnerez ma lente compréhension mais est-ce que la traduction ne serait pas, « j’ai le pouvoir de vous faire limoger de CNews ou peut-être quelque chose de pire encore » ?

    Il semblerait que la seule liberté qui demeure en France soit celle d’exhiber de répugnantes caricatures concernant les croyances d’autrui.

    Quoiqu’il en soit, il faut lire les CV – dans le domaine public – de Mlle Cicurel et celui de frère Michel …

    Pour résumer: ce « gouvernement » doit être chassé. Avis aux latinistes: pourriez-vous nous en donner une bonne traduction style CARTHAGO DELENDA EST?

    • @ Mérante.

      D’abord, Sonia Mabrouk est une dame. L’homme mis aussi en cause par Ilana Cicurel est Pascal Praud.

      Quant à la phrase « Carthago delenda est » (« Il faut détruire Carthage »), elle serait de Caton l’Ancien (Caton le Censeur).
      Cet homme ne vit pas la réalisation de son voeu : il mourut en 149 av. JC alors que la IIIe guerre Punique (avec la destruction de Carthage) se déroula en 146 av JC.

  23. Les arguments des Fact Checking des articles du journal Le Monde et Libération ont été démontés. Ce n’était pas bien difficile.
    Tout ce que dit ce documentaire est sourcé et vérifiable, ne vous laissez pas avoir par cette cabale journalistique.
    Faites vos propres recherches et faites vous votre propres avis.

    Le Monde : https://cv19.fr/2020/11/15/fact-check-du-fact-checking-sur-le-documentaire-hold-up-le-monde/
    Libération :https://cv19.fr/2020/11/12/fact-check-du-fact-checking-sur-le-documentaire-hold-up/

    Ce n’est pas un reportage parfait mais il est loin d’être malhonnête.

    • @JIB
      Rien que du beau monde , ils adorent se retrouver entre eux et blablater sur l’avenir de la planète , je suppose que pour beaucoup d’entre eux , avec une vie aussi riche, la perspective de mourir est simplement frustrante ..

      • « simplement frustrante  »
        Ils se la jouent , ils sont partenaires
        S’est de la merde ; un composte inutile, les chiottes de l’humanité en plus ils se la cache avec d »autres chiottes de l’humanité qui se la gaufre une religion
        No comment

  24. Au début on a eu peur, puis Raoult est arrivé, et on s’est repris.
    On a pleuré, puis on a ri des masques, puis la colère est montée devant tant de bêtise et d’arrogance. Ont suivi les intimidations et intox sur les masques,les tests, les traitements.On pensait avoir fait le tour des erreurs pensables et de la corruption du système. Non c’est toujours pire, dans le mensonge et l’arbitraire, que reste-t-il sinon la volonté délibérée d’un reset digital, d’une destructuration radicale, d’une annihilation de toute culture ou souvenir de démocratie bien tempérée.
    Alors le complot, de qui, pour qui ?
    Je vois plutôt une entreprise de liquidation précipitée d’un pays qu’on pousse en faillite.

    • « Au début on a eu peur, puis Raoult est arrivé, et on s’est repris. »

      Vous trouvez ?
      Raoult, il a focalisé sur l’interdiction incompréhensible de son traitement (efficace sur les premiers symtômes) puis s’est totalement discrédité sur l’impossibilité d’une seconde vague alors qu’elle était planifiée au plus haut niveau voire même prophétisée !

      Le problème, c’est que le druide culturiste a embarqué avec lui des millions de groupies contestataires, ce qui arrange l’Etat.

      Pour comprendre ce mécanisme, je vous renvoie à l’intérêt que possède l’Etat en nous faisant objectiver les structures de domination par des agents comme Raoult.
      L’intervenant camembert a, d’ailleurs, posté une très belle citation de Bourdieu en l’espèce.

      Machiavel est complètement ringardisé par l’exploitation du Big Data.

  25. point faible de ce film-docu. Il balance sans cesse entre la grippette et la peste noire
    on pourrait faire une suite rien que sur les aspects médicaux
    et une autre sur la création phénoménale de lois, décrets, règlements et arrêtés.
    Sans oublier les TA et le Conseil d’État,

  26. hajime
    « J’ai pris une claque »
    Oui j’étais en état d’ivresse , je m »étais concocté une salade

    En faite s’était pour le chocapic « rire » c’était pas l’émission  » des grandes gueules » pour rdc
    Mais plutôt celle de « l’heure des pros »

    Pour mk ultras
    s’est un leurre ; difficile de le démontrer , mais nous nous en jouons la démonstration
    pour en revenir

    Voir les chrétiens pas plus qui hier 15 du 11 2020 qui se la veulent le culte remettant en cause que leur âme sous LA cov-condition ( La marie cov condition) est une essentiel de vie ; certes à juste titre de leur « maison » patrimoine de l’euchariste s’inventant la communion comme sujet de cule , dans le suivi du nombre (biblique) , comme famille qui s’invente une lignée
    Le totalitarisme dans les catacombe et le clou du vivant
    Si j’écrivais que la communion dévoile le cannibalisme , tant qu’il ne me bouffe pas le cerveau s’est ok à boire le sang et bouffer le corps
    En faite leur truc s’est le coeur, la foi et la chair ert le luxe du même sang
    Voilà mk ultra
    Bon ceci dit il est stupide de leur interdire de voir leur bite , leur foufoune et leur cul
    s’il il se la veules le mouton !!!

    De selon de mon avis le Deutéronome était le passeur de dans l’endormissement de l’âme, d’avec le nombre; j’ai pas lu le texte s’est juste du fash back de ce que j’écris

    En faite je suis entre deux équinoxes pour faire mes semis

    Solstice de décembre
    lundi 21 décembre 2020 à 11h02
    Solstices et équinoxes en 2021
    Équinoxe de mars
    samedi 20 mars 2021 à 10h37
    Février timidement devrait être la bonne date pour un renouveau printanier
    De selon de mon avis le 22 sous serre de rencontre
    Cette année n’a rien de spécial

    Et au vu de tout les morts sur la planète d’avec leur conviction 19 , il y à de quoi construire un super jardin et s’installer
    Avec des malosses de tomates

    • « Pour mk ultras
      s’est un leurre ; difficile de le démontrer , mais nous nous en jouons la démonstration
      pour en revenir  »

      Depuis WWII, c’est du MK Monarch de A à Z, tout, absolument tout.
      On nous l’a fait à l’envers, nous avalons des couleuvres toujours plus grosses.

      The great Reset, c’est Windows, le truc qui pilote Windows, c’est le code, comprendre MS-DOS et ce dernier est messianique.
      La politique est impulsée par l’idéologie et non l’inverse, c’est la traduction graphique du code, donc par l’image, elle sert aux constructions sociales, à la perception d’une certaine réalité qui n’est pas la réalité, c’est le spectacle de Debord mais puissance X depuis sa formulation, numérique oblige.

      Jupiter est nommé « monarque » par la médiacratie, c’est son nom de code officieux, il était programmé pour le job, bonimenteur hors pair, il ne cesse de dérouler du MK X depuis le début de son mandat, le but est de faire « tabula rasa », théorie reprise notamment à l’époque de Brzezinski afin d’installer un nouvel ordre social donc mondial favorable à l’Empire, de préférence après un choc planétaire, ici le Covid, mais ça peut être autre chose, comme une guerre ou du terrorisme voire même une série de faits divers abjectes ou choquants.

      C’est du contrôle mental, de l’hypnose de masse par la peur, le masque le prouve et le suicide de tout un pan économique obéissant à l’injonction sanitaire, globalement sans violence, le prouve également.

      C’est du dressage social par consentement forcé, une perversion terrible, petite comme à grande échelle.

      Après le masque ou plutôt dans sa continuité, ce sera le vaccin.
      Tout est clair, tout est limpide et je suis complotiste et je l’assume pleinement, en consience.

      Les happy fews qui contrôlent ce blog, vont pouvoir désormais tenter de débunker.

      Je retourne cultiver mon jardin, comme dirait l’autre, ciao l’ami ! Ce fut un plaisir.

      • Assez d’accord, étant donné que le plus grand complotiste est l’Etat. Il n’y a pas d’Etat sans doctrine d’Etat, il ne faudrait jamais l’oublier ! Dans le prolongement de votre thèse d’un club politico-religieux gravitant dans les hautes sphères désormais internationales, il convient, à mon sens, de rajouter à sa panoplie de contrôle total des populations, la prophétie dite auto-réalisatrice. Je m’explique : l’Etat colle aux théories complotistes et y accède par des outils numériques performants et de masse et leur donne systématiquement raison sur la durée, on le voit bien avec le covid dont le scenario était peu ou prou assez prévisible par les contestataires de la gestion Etatique prétendument calamiteuse (1ère vague-confinement-déconfinement estival-2ème vague-deuxième confinement–déconfinement partiel pour les courses de Noël-vaccin etc…).

        L’Etat donne donc raison à la « complosphère » car c’est lui qui l’alimente par des injonctions paradoxales lui permettant de dérouler derrière une prophéthie auto générée par cette même… fachosphère ou populosphère ! Ce qui permet à certains gourous de se revendiquer presque infaillibles ! En fait, ce sont des agents médiatiques de l’Etat, de leur plein gré ou pas est même secondaire !

        C’est très fort en terme manipulatoire, comme l’est le suspens Trump-Biden qui est une construction issue d’un scenario MK, tout comme le Crif soulevant le bras de Macron etc…

        Ce sont des techniques issues des sciences sociales et comportementales dites de contrôle des populations, dont une grande partie sont issues des outils de la propagande du troisième Reich !!!!

  27. Tir de barrage contre « Hold-up »: la censure comme objectif
    S’est juste une riposte comme obscurantisme , mais piégeant
    En faite « le monde » s’organise autour d’un nouveau ‘ talent comme unité de mesure

    Voir SpaceX
    Et toute la canpagne nie
    J’avais vu un pirate de l’air et puis je l’ai perdu de vue
    S’est assez con de s’être perdu de vue style père et ammoniac
    aseptisé perdu de vue

    • « Hold Up » est sponsorisé par l’Etat. C’est la seule conclusion logique et son scenario a été écrit par les complotistes, eux-mêmes, en tous les cas ceux nommés comme tels par les opposants (contestataires et autres réacs) à la doctrine Etatique, que ce soit sanitaire ou autre.
      Tout comme l’est la polémique de l’élection US.
      Mais pour le comprendre il faut aller à la source, au code de l’image et du son qui inondent et saturent l’espace de la perception et surtout comprendre qui sont ceux qui l’ont écrit et pourquoi.

      L’Etat nous présente une réalité qu’il veut que l’on perçoive par des outils extrêmement puissants issus de la neuroscience.
      Covid 19 est du MK monarch, toutes les constructions sociales autour sont voulues et contrôlées.

      • Encore une contre-vérité bien utile: le documentaire « Hold Up » n’est ABSOLUMENT PAS SPONSORISÉ PAR L’ÉTAT FRANÇAIS…

        • Bonsoir, Avez-vous bien compris ce qui se cachait derrière « Sponsorisé » ? Je ne parle pas de financement, bien entendu.

          Une piste : « Nous sommes toujours exposés à être complices des contraintes qui s’exercent sur nous, en d’autres termes, nous sommes toujours exposés à collaborer à notre propre domination, par notre histoire incorporée (Habitus). C’est en nous faisant objectiver ces structures de domination, que l’Etat nous exploite en nous psychanalisant » Pierre Bourdieu.

          De mon point de vue, c’est exactement le rôle de « Hold Up ».

  28. La séparation des pouvoirs
    Pour avoir une nouvelle lecture d’un autre possible comme lecture de langage
    Perso
    J’en ai rien à foutre de tous ce sperme de parasites

  29. Au début le panthéon , s’était du réglisse
    Un truc anodin, pas la peine de s’endormir dans un film, comme lieu de déculotté

    J’ai vu le panthéon très l’oins

    Le panthéon n’est pas porteur , mais plutôt la ramasse

    • Oubliez le panthéon, c’est du MK X, vous mettrez dans X tout ce que vous voudrez.
      Ce qui compte depuis La révolution Française, c’est la symbolique incarnée aujourd’hui par la transmission de la culture du secret au plus haut niveau de l’Etat, celle de l’identité du Soldat inconnu depuis 1920, par exemple.

      MK monarch, seul et à ce jour, incarne le fer de lance de la manipulation de masse des occultistes amillénaristes, ces derniers étant les vrais maitres de monde qu’ils dominent par l’hypnose de masse, par les stratégies du choc.

      Nous sommes en pleine dictature totalitaire et religieuse qui nous fait croire en une dystopie démocratique.

      Une secte ayant pratiqué l’inversion accusatoire et la stratégie du bouc émissaire de ses lointains ancêtres convertis à la Kabbale, taxant de totalitaire toute tentative de contre-révolution et ayant accusé d’abord Rome, puis ensuite la Mecque, comme sièges de la fausse religion à combattre alors qu’elle est la seule architecte de la grande Babylone…

      Le but final étant contenu dans le livre d’Enoch et annoncé par les prophéties d’Ezechiel ou de Daniel.

      Une der pour la route : Révolution = Anti totalitarisme implique Contre révolution = Totalitarisme constitue le plus bel exemple d’inversion accusatoire historico-politique de l’histoire moderne.

      C’est Yves Chauvel qui va être content.

      Bon, cette fois-ci, j’y vais, je retourne cultiver mon jardin, définitivement.

  30. hajime
    « Une secte ayant pratiqué l’inversion accusatoire »
    S’est ce que j’explique d’avec la bouffe sacrificiel du monde à l’envers

    hajime
    « Oubliez le panthéon, c’est du MK X, vous mettrez dans X tout ce que vous voudrez. »
    Mais s’est tout de même un sujet d’étude intéressant

    Revenons au mérinos
    « Tir de barrage contre « Hold-up »: la censure comme objectif »
    De quel côté

    Mais
    « Oubliez le panthéon, c’est du MK X, vous mettrez dans X tout ce que vous voudrez.
    Ce qui compte depuis La révolution Française, c’est la symbolique incarnée aujourd’hui par la transmission de la culture du secret au plus haut niveau de l’Etat, celle de l’identité du Soldat inconnu depuis 1920, par exemple. »

    Rien de secret Mk ultra s’est la brosse à dents
    Dommage la France s’est un super pays comme lieu vivre dans son micro climat
    il y à plein de morts qui reviennent et qui s’invite
    La guerre 14 : 18 rien à voir avec la sortie d’autoroute de
    Une exclusivité pour construire de nouvelle prison du cerveau amélie.fr
    http://ktakafka.free.fr/dieuChthonien.html

        • Quelqu’un comprend ce que raconte le sieur Pierrot ? A part insulter, je ne vois pas ce qu’il fabrique sur le blog de rdc. Une vrai brêle !!!!

          • RDC s’est le rez chaussez avec l’humidité qui va , les caniveaux parisiens
            Les chiottes
            Enedis, s’est l’autre faction
            Qui vient du ciel
            Par exemple l’affaire nadal
            Le mec johannite il devrait être libéré , il s’est emporté
            Des cadavres et des meurtres il y en un plein la planète, complètement à l’aise

            Le couple de parents i con du village s’arrangeait très bien
            Dans un tabac presse il y à de quoi venir

            baiser

            Comme s’est un couple de traitre qui se la joue
            Jonathan était le ramier
            Une sorte d’hermes
            S’est comme ça
            Et le jury , peine maximal pour le con utile
            eT EN ATTENDANT LA FAMILLE SE LA JOUE MONSIEUR ET DAME PROPRE QUI SE LA JOUE PROJECTION SUR LE MOUTON DE LEUR FILLE

            mAC DO

          • Enedis, c’est plutôt électrique, avec le compteur, conteur, Finky à polémiques.

            Nadal, Daval, je n’y comprends rien d’ailleurs, au départ, je pensais qu’il était innocent, je ne sais pas pourquoi. Maintenant, c’est le grand déballage, Meurtrier, double personnalité, manipulateur, impuissant, le type est habillé pour l’hiver. C’est du David et Jonathan pour midinettes en pamoison. En plus, il chouine comme un enfant. C’est la totale !!!!
            Les voyeurs sont aux anges.

          • Sur l’affaire Daval…

            « Les faits divers, je l’ai dit, on pour effet de faire le vide politique, de dépolitiser et de réduire la vie du monde à l’anecdote et au ragot (qui peut être national ou planétaire avec la vie des stars ou des familles royales), en fixant et retenant l’attention sur des événements sans conséquences politiques, que l’on dramatise pour en « tirer des leçons » ou pour les transformer en « problèmes de société » : c’est là, bien souvent, que les philosophes de la télévision sont appelés à la rescousse, pour redonner sens à l’insignifiant, à l’anecdotique et à l’accidentel, que l’on a artificiellement porté sur le devant de la scène et constitué en événement, port d’un fichu à l’école, agression d’un professeur ou tout autre « fait de société », bien fait pour susciter des indignations pathétiques à la Finkielkraut, ou des considérations moralisantes à la Comte-Sponville » Pierre Bourdieu.

  31. La version complotiste de l’arroseur arrosé.
    On crie à une censure qui n’existe pas parce que soi même on est adepte des théories qui sont le carburant de « Hold up », non censuré, consultable sur la toile, mais retiré de certaines plateformes. Il est d’une alchimie simplissime: le complotisme!
    Dans ces conditions, le braquage, c’est celui que vous nous est servi à longueur de papiers : le complot contre Fillon, la main masquée du « grand capital » agitant les marionnettes du bloc élitaire pour faire élire Emmanuel Macron et ainsi de suite… Malgré quelques étincelles de lucidité, tout se pert dans le brouhaha de vociférations qui tiennent plus de « je vous l’avais bien dit » d’un pépé grognon que des faits avancés par un analyste sérieux!
    Ainsi va la le monde
    Faut bien alimenter la machine à délire qui fonctionne à merveille dans les commentaires!

    • bonjour, votre commentaire rejoint quelque peu le mien, ou l’inverse, au choix. Le timing de la sortie de « Hold up » correspond à la séquence politique actuelle qui est rentrée dans un processus de « déshystérisation » du danger, de son sevrage progressif, un peu comme avec la cortisone dont on sait qu’après des doses importantes administrées, il est dangereux de stopper brutalement le traitement. Ce reportage tombe à pic, si je puis dire. Il est nul question, ici, de remettre en cause la bonne foi des intervenants du documentaire, c’est juste qu’ils participent, malgré eux, aux processus de manipulation autour du « en même temps » Macronien qui est un concept oscillant entre l’ananlyse phénoménologique et herméneutique autour du covid, installant un débat dit démocratique sur les médias et réseaux sociaux (pour ou contre la gestion du gouvernement avec les constructions sociales ad hoc) tout en continuant de dérouler les changements selon un déterminisme illustré conceptuellement par « The Great Reset » . Ce dernier, en tant que concept, n’en demeure pas moins qu’une illustration, là encore, une image en tant que médiatrice des rapports sociaux autour du concept. Mais la véritable raison demeure occultée, volontairement et elle est liée à une cetanine vision de ce que doit être l’humanité sur son Titanic dans 30 ou 40 ans.

      Macron était le seul président capable d’imposer du « en même temps » de cette manière sur tous les sujets transversaux, c’est pour cela qu’il a été élu. Il avait la formation pour.

  32. Après le saltimbanque Hollande, nous avions subodoré la “fragilité” du gamin et avions mis en garde avant l’élection qui a aboutie, tel un projet des financiers et manigances “sorosiens”. La France baillonnée dans le fond et la forme. Les seuls à en être conscients sont les érudits et patriotes d’un certain âge qui ne croient pas à la mascarade car ce n’est qu’une atteinte virale de style grippal.
    Egalement, il fallait embourber TRUMP et conclure une hystérie pandémique pour clouer les populations dans la terreur de la mort jusqu’à la prochaine élection et punir les “politiquement incorrects” autant que faire se peut. Résistance et destitution.

    • « autant que faire se peut.  »
      Faut surtout pas toucher et laissé venir

       » Résistance et destitution. »
      Faut faire le mort

      • « Faut faire le mort »

        Ouais. Faut laisser pisser au nom de l’inéluctable tropisme aux changements historiques comme si ces derniers étaient spontanés.

        C’est une lecture.

        Moi je crois au déterminisme.

        « Il est plus facile de duper les gens que de les convaincre qu’ils ont été dupés. » Mark Twain

        « Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. » Étienne de La Boétie.

        C’est une autre lecture.

  33. Benoit Hamon fut candidat du PS à la présidentielle de 2017, il eut 6%.
    Pour 2022, il semble prêt à soutenir Mélenchon (1).

    Hamon est un “grand démocrate”. Voici ce qu’il dit concernant CNews, Zemmour, Praud :
    https://www.valeursactuelles.com/societe/video-cnews-est-une-tele-dextreme-droite-et-bollore-devra-rendre-compte-previent-hamon-125726

    (1) Il est vrai qu’Hamon a souvent montré son islamo-gauchisme alors qu’en 2017, Mélenchon semblait en désaccord avec cette idéologie. Mais, depuis novembre 2019, JLM s’y est rallié (participation à la manifestation lancée par le CCIF, émanation des Frères Musulmans).

  34. Pour
     » Hold-up » s’est du flash code avec personne à la clé comme contenu
    Une balise de qui est qui dans la matrice in formé

    Quel est la différence de dire « con est le roi » et le roitelet est un con
    Le code de mon cul j’aimerai voir
    con est le roi est un homme libre sur le papier
    Et le roi est un con est pendu

    « Macron était le seul président capable d’imposer du « en même temps » de cette manière sur tous les sujets transversaux, c’est pour cela qu’il a été élu. Il avait la formation pour. »

    Comme camembert
    Une zap face au déjection de personne

    Il y a maintenant en 2020, 7,637 milliards d’humains sur Terre. D’ici la fin du siècle, si la tendance se maintient, ça pourrait atteindre près de 11 milliards, selon un rapport des Nations unies de 2019

    Et camembert en France se la joue spécial comme l’élite du connard englouti

    • Camembert : « Mais la véritable raison demeure occultée, volontairement et elle est liée à une certaine vision de ce que doit être l’humanité sur son Titanic dans 30 ou 40 ans. »

      Pierrot : « Il y a maintenant en 2020, 7,637 milliards d’humains sur Terre. D’ici la fin du siècle, si la tendance se maintient, ça pourrait atteindre près de 11 milliards, selon un rapport des Nations unies de 2019.

      Et camembert en France se la joue spécial comme l’élite du connard englouti »

      Présenté comme cela, ca fait peur, en effet. Effroyable même ! Seul l’engloutissement des terres par projection fantasmagorique de la montée des eaux, selon certains modèles mathématiques, provoque le même émoi.

      Il est souvent affirmé que pour provoquer l’adhésion des masses, il faut, non pas apporter des solutions, mais susciter l’émotion (anxiété, peur, phobie – indignation, colère, hystérie etc…)

      Nous y sommes.

      Le véritable projet, la solution aux problèmes, ce n’est pas de traiter le risque démographique ou climatique, ce sont des prétextes, des moyens, de l’hypnose collective, la fin est toute autre et elle justifie tous les moyens.

      Vous le savez, je le sais, nous le savons.

      Camembert, Président ou pas, ca commence à puer au bout de quelques jours en dehors du frigo.
      Je vais donc y retourner, illico presto.

  35. camembert doit être une gueule cassé
    Un revenant de 14/18
    Un artéfact qui infiltre le texte
    Un mort vivant au service des morts

    • Mort-vivant…Schrödinger…Son chat. « En même temps » vivant et mort. Jusqu’à sa mesure. Mesure qui n’est qu’une perception du réel corrêlée à la qualité des instruments la mesurant. La fourmi ne perçoit pas le réel, son monde extérieur, comme l’humain, par exemple.

      Il n’existe pas une réalité, mais plusieurs perceptions de la réalité par le vivant.
      Par extension, il n’existe pas une vérité, mais plusieurs perceptions de la vérité, idem pour le mensonge.
      Seuls les morts accèdent à la réalité et à la vérité.

      C’est une lecture.

    • Le soldat mort, il est dans le cyclique, le Kairos. Le soldat vivant, il est dans le linéaire, le Chronos. Le soldat vivant perçoit une réalité, une vérité et leurs opposés dans le temps linéaire. Le soldat mort ne perçoit rien du tout, il est dans la réalité du Kairos. Seules, quelques rares personnes ont pu accéder à la réalité consubstantielle à l’intersection du kairos et du chronos, pour des raisons probablement cognitives, d’ou les visions dites « prophétiques » dans leur imaginal.

      C’est un monde inconnu pour le quidam, d’ou le soldat inconnu, une métaphore.

      C’est une lecture.

      PS : Je m’auto corrige, « Seuls les morts accèdent à la réalité et à la vérité. » est faux.
      Ils sont dans celle du Kairos.
      LA réalité, LA vérité, c’est l’intersection entre la réalité du Kairos (les morts) et celle du chronos (celle perçue par les vivants).

      Encore une lecture.

  36. « Le confinement ne sert à rien. »

    Il a si bien servi que le nombre de personnes contaminées a chuté en l’espace de deux mois.

    Comparaison avec la Suède:

    Il faut comparer entre des pays à la mentalité semblable. Comparer la France avec la Suède n’a aucun sens. Les Suédois sont disciplinés et responsables, ils n’ont pas besoin d’être contraints à prendre des mesures de précautions. Un ami rentrant de Suède: « Ils sont fous ces Suédois, ils respectent les limitations de vitesse sur les routes! » A comparer avec le nombre de chauffards sur les routes françaises.

    Comparez donc la Suède avec la Norvège, le Danemark ou la Finlande. Y a pas photo quant aux effets du confinement.

    Comparez donc la France avec l’Allemagne et l’Autriche. Ou la Suisse Romande (idem la France) avec la Suisse alémanique (idem l’Allemagne). Question de discipline, de responsabilité, de respect de l’autre. Il est impossible de faire confiance au Français, et encore moins au gouvernement.

    « Le masque ne sert à rien. »

    Les habitants des pays Est-asiatiques portent le masque sans que cela leur pose le moindre problème et ces pays ont réussi à contrôler l’épidémie.

    • « ll a si bien servi que le nombre de personnes contaminées a chuté en l’espace de deux mois.  »

      Il y a le nombre et la vitesse de propagation.
      Le premier est en augmentation, la preuve en est pas les chiffres quotidiens psalmodiés sur les plateaux par le truchement de la mécanique de la multipilication des tests PCR puis Antigénique.
      Tests PCR ( à la fiabilité très contestée pour cause de zèle au niveau des cycles d’amplification) qui permettent de pister tous les contacts du testé positif sur 10 jours en arrière.
      Pour l’instant, sur « délation » volontaire du cas contact, au nom de la solidarité, bientôt par l’appli TousantiCovid sur smartphone qui fera le job en automatique grâce à l’historique de la géolocalisation.

      A partir de là, la manipulation du big data devient potentiellement un support au narratif officiel, ralentissement ou pas de la circulation du virus, cas en augmentation ou pas.
      Nicolas Bonnal évoque l’entrée en force de la techno-gnose dans les sociétés occidentales, je pense qu’il a raison.
      Le Big data comme générateur de grandes théories transdisciplinaires, le bloc éitiste nous prépare donc à un basculement anthrolopologique majeur.
      La question reste pourquoi et demande l’effacement de l’interface graphique au profit du code.
      « The Great Reset » n’est qu’un moyen pas une fin.

      « ll faut comparer entre des pays à la mentalité semblable. »

      Voui. Et surtout de densité de population peu ou prou équivalente non ?
      La Suède possède un faible densité, bien plus que la France.
      Ce qui explique que jusqu’à présent, il existait une différence d’intensité quant à l’application du traitement sanitaire, entre la Suède et la France.
      Plus maintenant, au nom de l’alliance d’une certaine vision sociale-démocrate, plutôt progressite, il est vrai, le roi de Suède s’aligne donc et désormais, sur les pays du sud alors qu’il n’a pas subi une quelconque gilet-jaunisation sociale de son pays.

      « Les habitants des pays Est-asiatiques portent le masque sans que cela leur pose le moindre problème et ces pays ont réussi à contrôler l’épidémie. »

      Faut savoir.
      Pendant la première vague, paraitrait-il que la Chine avait menti sur ses victimes de Wuhan.
      Maintenant, elle est citée en exemple !
      Les bobos Asiatiques ont une peu bleue des virus et des effets des particules fines, comme les Japonais d’ailleurs.
      Dans ces sociétés, l’hygiénisme est quasi culturel, d’ou le port du masque comme d’autre portent des gants à longueur de journée.

      Ils n’ont pas attendu le covid pour les porter.

Laisser un commentaire