Pétition des mille : grandeur et misère du « devoir de réserve ».

La publication d’une pétition, signée par un grand nombre de militaires, s’inquiétant de l’état de leur pays a provoqué un grand tintamarre. Le danger d’un fascisme imaginaire stimulant l’appétit répressif des antifascistes de pacotille. Au nom d’un devoir de réserve inventé pour la circonstance.

L’épisode de l’appel des « mille milis » a permis un certain nombre de dévoilements.

D’abord les sondages qui montrent un soutien massif (58 %) des Français à l’initiative des signataires et ensuite le chiffre d’un Français sur deux souhaitant l’intervention de l’armée même sans ordre ! Eh bien dites donc…

On se demande bien pourquoi les Français sont si nerveux alors que n’est-ce pas, ils sont en sûreté avec Macron & ses macronards aux manettes.

Comme d’habitude, on a pu constater que tous les habitués des plateaux, comment qu’ils étaient pas trop forts en tout. En droit militaire cette fois-ci. Les spécialistes autoproclamés ont joué des coudes pour confirmer que c’était bien eux qui étaient les plus spécialistes, et pour certains comment qu’ils étaient pas trop antifascistes.

Et tout le monde de doctement disserter sur le devoir de réserve des militaires, de cracher sur les signataires en les traitant de factieux, et d’acclamer le général Lecointre, piètre chef d’état-major accablant servilement ses camarades au lieu de se contenter d’exécuter sans commentaire les ordres d’Emmanuel Macron, son chef hiérarchique.

Concernant le fameux devoir de réserve, pour ceux que cela intéresse, on recommandera de se reporter aux Articles L 4121-1 à L 4121-8 du Code de la Défense. Leur lecture montrera qu’en ce qui concerne la tribune des mille devenus rapidement près de dix mille, les procédures contre les signataires, goulûment acclamées par nos antifascistes en carton, ne seront peut-être pas juridiquement aussi simples.

Ce devoir de réserve est le fruit du lien de subordination de l’armée à l’autorité civile combinée avec l’exigence de neutralité politique dans l’exercice des fonctions. Charles de Gaulle ne l’a pas respecté, le 17 juin lorsqu’il est parti pour Londres désobéissant aux ordres du gouvernement de la IIIe République dont Philippe Pétain venait de prendre la tête. Il fut condamné à mort pour cela, inutile de raconter la suite.

Il y a beaucoup d’autres exemples mais pour ma part, j’en retiens un qui me touche, allez savoir pourquoi.

Cela s’est passé le 23 juin 1915 au GQG de Chantilly en présence de Joffre, Poincaré, Viviani et Millerand. Écoutons ce qu’en dit Jean-Yves le Naour dans son ouvrage « 1915 » aux pages 121 et 122 :

« Mais les plus rudes coups viennent encore du général de Castelnau qui vide son sac, dénonce les opérations sans queue ni tête conçue par le commandement comme son incapacité à penser au-delà du front occidental……

[et s’adressant à Joffre]

« Mais certainement, mon général ce n’est rien. Le champ de bataille c’est le monde entier et vous ne voulez pas le voir. » Puis c’est autour de Millerand alors ministre de la Guerre, de recevoir une volée de bois vert et, comble de l’ironie une leçon d’autorité politique délivrée par un militaire. Parce que le ministre a prétendu que l’idée du commandement interallié, si souhaitable en théorie, est quasiment irréalisable en pratique, le « Capucin botté » lui fait la leçon : « c’est une dérobade pour vous soustraire à vos responsabilités, à votre tâche. Parfaitement Monsieur le ministre c’est comme ça ! Le gouvernement a des devoirs, les militaires en ont d’autres mais chacun les siens. Nous autres généraux, nous remplissons nos fonctions qui consistent à diriger les opérations, mais le gouvernement n’assure pas son devoir qui est de conduire la guerre. »

Mon dieu quelle horreur que cette violation du devoir de réserve ! Un général qui accuse son supérieur hiérarchique d’aveuglement, et le pouvoir civil exécutif de se dérober pour ne pas assurer ses devoirs ! Rien que ça !

Nul doute que s’ils avaient vécu à cette époque, nos spécialistes autoproclamés et les antifascistes de comédie auraient exigé le limogeage de l’insolent, voire son exécution sur le front des troupes.

C’est qu’ils ne rigolent pas avec le règlement, ceux-là.

Régis de Castelnau

47 Comments

  1. On compte 21.000 factieux au 01/05/21 ! 😂 😂
    Sur le site « place d’armes » voir la réponse du général Picquemal au général Lecointre.

    • De Gaulle n’a eu qu’un tort celui d’avoir raison et on sait avec Edgar Faure, que c’est un grand tort que d’avoir toujours raison. Il a assumé, il a pris ses risques et en a payé le prix.

      Moi, je comprends très bien ses « 1000 » et leur subgère de renoncer à leur retraite payée par cette catin de République, cela aurait de la gueule mais ces » donneurs de leçon » préfèrent sans doute leurs charentaises au bord de la République. Qu’ils rejoignent dans leurs rêves l’Espagne de Franco, le Portugal de Salazar, le Brésil de Bolsonaro, la Syrie de Bachar, la Turquie d’Erdogan etc… Leurs maîtres ne manquent pas. Dommage qu’ils ne soient pas au pouvoir, on ne pourra pas les fusiller. La République, elle, est bonne fille

      Quant aux 3 Généraux et Millerand, ils ne se sont pas répandus dans la Presse, mais ont donné leur avis en tête à tête à leur Ministre, ce qui est plutôt un courageux devoir qu’une rébellion.

      • Les généraux ont joué au Ducon sur une chose, éminemment symbolique : la date !
        S’il n’y a pas eu d’intention factieuse dans l’appel, et je veux bien le croire car la formulation en reste ambiguë, pourquoi avoir choisi l’anniversaire du putsch de la bande à Salan ?
        Pour alerter, s’il ne s’agit que de cela, il y avait un large créneau. Toutes les années 2000 et 2010 convenaient. Et voilà que par ce lourdingue clin d’oeil ils se placent (à l’insu de leur plein gré?) dans la lignée d’une tentative de prise du pouvoir contre un politique. Ballot ? Manipulés ?

        • Il y en a d’autres qui jouent les ducons, sous couvert d’anonymat bien sûr. Courageux mais pas téméraires.

        • Monsieur de Castelnau a expliqué dans son précédent article que la date n’a rien de significatif, l’appel/tribune a été publié sur le site des militaires plusieurs jours avant la soit-disant date historique, puis Valeurs actuelles l’a relayé.
          Arrêtez de voir des putschs, des fachos, des symboles et des menaces, là où ils ne sont pas.
          Vous êtes manipulés par les medias jusqu’à la racine et vous ne vous en rendez pas compte.

        • J’ai initialement eu le même réflexe que vous.
          Mais Non. La pétition est nettement antérieure. C’est la reprise par Valeurs Actuelles qui a eu lieu à la date anniversaire.

  2. « Le danger d’un fascisme imaginaire « . Cela s’appelle fermer les yeux.

    • quel est le programme politique des « factieux » ? châtrer les homo’ ? égorger les arabo-musulmans ? enfermer les femmes à la cuisine ?

      un peu de sérieux, Mbilou’

      Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge

  3. Merci de ce rappel à la réalité. Et merci également d’avoir rappelé l’existence du général De Castelnau, sans lequel la victoire en 1914 de la Marne n’aurait pas eu lieu, et qui a eu la bonne intuition, fin 1915, pour améliorer tant que faire se peut les défenses de Verdun avant le déferlement allemand. Et qui, à juste titre, voulait occuper l’Allemagne plutôt que l’armistice. Nous avons vu la suite…

  4. Maître, les 2 exemples que vous prenez, sont issus de la première et la deuxième guerre mondiale, circonstances que, pour ma part, je trouve bien pus dramatiques que la situation actuelle.

  5. Joffre disait « j’admire beaucoup moins Napoleon depuis que je sais ce que c’est que de commander une coalition… »

    Reference à Austerlitz où Napoleon a affronté…une coalition. De tout celà les francs-macrons n’ont cure qui preferent celebrer la mort de l’Empereur .

  6. Bonjour, nous savons aujourd’hui et depuis avant son élection, que Macron est un malade psychiatrique qui joue avec la France comme à un jeu de lego. La « garde républicaine » doit s’assembler avec ces valeureux généraux qui; avec un cri du cœur patriote, ont eu la décence d’écrire au PR qui leur réponds en les sanctionnant. Que n’ont ils pris les armes sans sommation pour destituer cette loque, ses poltrons de parlementaires et ministres incultes?

    • c’est vrai qu’on reste sur sa fin, alors qu’ils ont – eux – les moyens matériels de résoudre le problème en 3 heures

      mais quelle réaction aurait le peuple français si quelque général brandissait la tête de macron sur une pique, pour le journal de 20h ?

      et bien il prendrait peur et demanderait qu’on le protège « per fas et nefas » de ces infâmes violeurs de la loi…

      macron est la conséquence, pas la cause des maux de notre époque : lâcheté, cupidité, égoïsme (le trio infernal).

      Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge

  7. Bravo cousin ! Bien envoyé et digne du « capucin botté »

  8. Moi, j’attends de voir la réserve, la réserve de soldats et de généraux qui nettoieront les banlieues et leurs déchèteries islamistes. Mais n’oublions jamais encore une fois : Ce n’est pas le Djihadiste qui rentre en France pour faire exploser une bombe, ce n’est pas l’étranger qui rentre en France pour égorger un professeur, ce ne sont des assaillants terroristes qui poignardent à l’arme blanche qui sont dangereux, non, le véritable danger est à l’intérieur, c’est celui qui par pensée, par action et par omission baisse le pont levis pour y laisser rentrer l’ennemi. Celui-là aura, un jour ou l’autre, des comptes à rendre et devra être traduit devant tous les Français pour haute trahison et incitation à la haine Nationale.

  9. Je suppose que le général de Castelnau vous est proche …..Un grand homme de devoir et d’honneur malheureusement oublié : rejeté par les politiciens de al III me republique..Il est vrai qu’il avait le malheur d’être un catholique affirmé.On ne le lui a pas pardonné.

  10. Que certains galonnés signataires soient clairement connotés extrême-droite n’empêche pas que les déclarations de Parly et Pannier-Runnacher sont débiles et exacerbent précisément les tensions la où le gouvernement devrait les apaiser. Cette référence au putsch de 61 est stupide et s’il devait y en avoir un, l’immense majorité des militaires demeureraient légalistes.

    Or, le fait est que, comme au plus fort de la crise des GJ, ce gouvernement perd son calme et s’affole…

    • Les commentaires de Pannier-Runacher et de Parly ne sont pas débiles, ils sont insultants.
      Pannier-Runacher, essorée par Zemmour lors du face-à-face sur Cnews, est ministre déléguée à l’industrie, et responsable à l’AH-HP de la mise en place du paiement à l’acte, donc responsable de la ruine des hôpitaux.
      Quand à Parly, fonctionnaire nommée ministre malgré ses conflits d’intérêts à cause de son mari, et n’ayant aucune compétence pour être ministre des Armées, j’avais dit au moment de sa nomination que cette nomination était une honte pour l’Armée et pour la France. C’est sous son administration qu’il y a eu 13 militaires morts au Mali le 26 novembre 2019, plus tous les autres qui ont suivi.
      Parly est parfaitement incompétente et devrait démissionner.

  11. Tu donnes envie de lire le livre de J-Y Le Naour, est-ce que tu le recommandes ? (la prochaine fois tu pourras mettre le lien FNAC plutôt qu’Amazon 😉 )

  12. De Gaulle à Massu :  » Alors, Massu, toujours aussi con ? »
    Massu :  » Toujours gaulliste, mon général ! « 

  13. Juste pour l’anecdote et le clin d’oeil : savez-vous comment a été nommé le nouveau quartier de la célèbre 13ème DBLE (Légion étrangère) dans l’Aveyron au Larzac ?

    Quartier Général De Castelnau ………. comme quoi mieux vaut tard que jamais pour la reconnaissance du « Capucin botté », le Général Edouard de Castelnau qui d’ailleurs est né dans ce département de l’Aveyron.

    • allez voir la notice détaillée sur Wikipedia: longueur et hommages amplement mérités

  14. Ce qui est comique c’est de voir ces gradés qui ont applaudi des deux mains la casse de l’armée sous Sarkozy (54 000 postes en moins, faut-il le rappeler ?..), laquelle avait commencé lorsque la malfaisante Alliot-Marie était ministre (adulée des officiers à l’époque, elle avait fait préparer l’essentiel du plan de deflation, endossé ensuite par le fantoche Morin), honnir le sieur Micron… Mdr

  15. David Belliard est adjoint EELV à la mairie de Paris, il est chargé de la voirie.
    Il y a une dizaine de jours, j’ai vu dans une émission télévisée, qu’on avait fait, sous son autorité, un véritable “exploit”.
    Une place parisienne est entourée de sens interdits.
    Dans cette émission, ils ont repassé le début du sketch de Raymond Devos sur une place qui n’était entourée que de sens interdits. Je connais ce sketch par coeur, comme bon nombre de ceux de cet humoriste.
    Devos était champion des jeux de mots et de l’absurde. Il faut croire qu’en 2021, ce qui semblait absurde du vivant de Devos est devenu réel.
    https://www.youtube.com/watch?v=s9lUoEBtq3w

    • David Belliard est en charge de la transformation de l’espace public, et responsable du saccage de Paris, bien caché derrière Hidalgo.
      Comme ses confrères EELV, Davis Belliard est le maître-étalon de la connerie, et il devrait être exposé au Pavillon de Breteuil.
      On s’indigne sur les arbres morts, le Tour de France, et autres menus sans viande, mais on ne voit pas le saccage de Paris par les mêmes.

  16. Les grades ont vendus leur âme au diable comme rêve d’enfants et carrière de vie pour la postérité de leur grade de merde
    Suffit de lire le palmarès de la guerre , des armes et du déni comme schème de vie
    Style
    « Déchirées nos guenilles
    De vauriens
    Les fers à nos chevilles
    Loin, bien loin
    Tu ris mais sois tranquille
    Un matin
    J’aurai tout ce qui brille
    Dans mes mains »
    https://www.youtube.com/watch?v=Vav-2sgJ4MI
    Style de suffira de faire un signe

    S’est cuit l’armée il travail avec le candidat Macron pour la Macropode

    • C’est déjà le chaos.
      Il sera élu si Zemmour se présente.
      Donc faut faire monter Zemmour et comment fait-on pour faire monter Zemmour ? Bah on lui colle des procès au cul et on le censure.

      Classique.

  17. L’article est bon. Comme le précédent,d’ailleurs. Et la polémique est stérile.

    On sait parfaitement, dans les forces armées comment défendre.
    On sait tout aussi bien comment attaquer.
    Qui est assez stupide pour penser, depuis des jours maintenant, que cette « tribune » serait réellement l’appel à un coup d’état?

    Quand on veut faire un coup d’état, on ne joue pas à signer une proclamation où l’on donne son nom et son adresse pour pouvoir recevoir les gendarmes, une assignation et une sanction.
    Enfin, sérieusement, qui est assez stupide pour avaler une telle énormité?

    Il est évident que si un « putsch », un « coup d’état » ou toute autre forme de prise du pouvoir en force était envisagée, on ne vous en parlerait pas.
    Vous trouveriez la troupe aux carrefours, et pas les commentateurs à la télévision.

    Vraiment, je comprends que pour certains, se présenter en victimes éplorées d’une dictature militaire manque à leur palmarès; tout comme devenir défenseur héroïque (en paroles uniquement) d’une république en danger. Des comme ça, il y en a toujours.
    Il faut bien un peu de grotesque pour animer le paysage.

    Maintenant soyons clairs, qui a vu des chars aux portes de Paris?
    Qui a vu les radios, les télévisions, les grands centres de communication gardés par une troupe en armes?
    Qui a entendu parler de l’arrestation « manu militari » (pas l’actuel président de la république qui serait devenu militaire, mais les mains des militaires occupées à l’arrestation) de nos principaux leaders politiques, et des ministres, voire du gouvernement entier?
    Personne.
    Personne, n’est-ce pas?
    Alors?

    Qui a envie de continuer à se couvrir de ridicule en continuant à jouer à la peur de ce « coup d’état » qui à l’évidence n’est pas arrivé hier et n’arrivera pas demain matin?

    Un peu de sérieux.
    S’il vous plait.
    Merci.

  18. Beaucoup de référence à avril 1961, mais je n’ai trouvé sur le net qu’une seule au 13 mai 1958 (le péché originel de la Vième) alors que c’était pourtant les mêmes mais qui avaient réussi (au profit d’un qui en 61 n’était plus vraiement sur la même ligne).
    Pourquoi nos antifascistes de pacotille, jouent ils à se faire peur?
    Le 13 mai 1958 on a pu dire des généraux qu’ils ont franchi le Rubicon pour pécher à la ligne!

  19. Cette tribune est une macronade d’alliers qui s’ignorent en plus l’affaire paca en suivi comme pantalonnade

    Le reste s’est de la polémique de comptoirs.
    Et entre nous vaut mieux Macro qu’un autre hurluberlu
    il y à aussi l’envoi des communards
    Faut-il commémorer ou pas la révolte de Paris en 1871? Un siècle et demi après, cet épisode historique complexe continue d’être débattu.
    Hidalgo fera l’âne comme prêtresse
    Spectacle à ciel ouvert french touch , cela fera un gland pour les militaires qui nous pompe la retraite à 45 ans dans la zone à rien foutre.

    • « Cette tribune est une macronade d’alliers qui s’ignorent  »

      Ou pas. C’est pour cela qu’elle est intéressante.

  20. Perso ce que je veut voir s’est la réforme des retraites de toute cette smalla

  21. kafka

    (Beaucoup de référence à avril 1961, mais je n’ai trouvé sur le net qu’une seule au 13 mai 1958 (le péché originel de la Vième) alors que c’était pourtant les mêmes mais qui avaient réussi (au profit d’un qui en 61 n’était plus vraiement sur la même ligne).
    Pourquoi nos antifascistes de pacotille, jouent ils à se faire peur?
    Le 13 mai 1958 on a pu dire des généraux qu’ils ont franchi le Rubicon pour pécher à la ligne!)

    Dans un autre registre gare du nord à paris et dans toute les gares de France il y à une mélodie comme de la voix de son maître , le signal de l’annonce avec une voix féminine.
    Donc une gare avec des millions de passager de mon nom est personnes qui circule ma tu vu dans la gare .

    une zap
    https://www.youtube.com/watch?v=L1v7hXEQhsQ&t=18s

  22. Pour historico
    David Gilmour connaît le méridien par coeur , il à tout vu et il reviens pépère
    Il s’est juste arrêté dans une gare lambada mortuaire et il à VU

    l’histoire de france est ici , j’entends le talent de Voice qu’on nous salace le cerveau musique à la télé

    Article:
    Le créateur du jingle de la SNCF en conflit judiciaire avec l’ex-Pink Floyd David Gilmour

    David Gilmour avait signé un contrat avec l’auteur du jingle de la SNCF pour le reprendre dans un morceau. Mais les choses ont mal tourné, et un bras de fer juridique est engagé entre les deux, comme le raconte “Télérama”.

    A l’époque, il était ravi. Et puis, les choses ont mal tourné. L’auteur du jingle de la SNCF a engagé un bras de fer judiciaire contre David Gilmour. Le guitariste et chanteur de Pink Floyd avait repris dans un morceau les quatre notes du son de la SNCF que l’on entend en permanence dans les trains.

    Pour la petite histoire, lors d’un voyage dans la gare d’Aix-en-Provence en 2013, Gilmour était tombé sous le charme de l’annonce musicale. Il avait alors contacté son auteur Michaël Boumendil pour pouvoir reprendre le son – enregistré dans son smartphone – dans un morceau. Ce qu’il avait fait dans la chanson Rattle That Lock, que l’on retrouve dans l’album du même nom, sorti en 2015.

    Il a réclamé 450 000 euros

    Comme le raconte Télérama ce lundi, David Gilmour semble avoir au départ bien fait les choses Il avait contacté le compositeur du jingle, fondateur de la société Sixième son, très flatté. “Il m’appelle et dit ‘je suis guitariste, je suis du groupe Pink Floyd’« , racontait-il à l’époque. L’ex-Pink Floyd lui propose alors de co-écrire le titre. Les deux compositeurs signent un contrat, la SNCF donne aussi son accord. Et à plusieurs reprises, Gilmour l’invite à Londres pour lui montrer les avancements du morceau.

    Pourtant, un an après, Michaël Boumendil assigne la société de David Gilmour en justice, arguant qu’il n’aurait pas utilisé comme prévu les notes du jingle, mais le son enregistré que diffuse la SNCF dans les gares. Et réclame un nouveau contrat de 450 000 euros.

    Au mois de mai dernier, le tribunal a rejeté les accusations de contrefaçon de Michaël Boumendil, et l’a condamné à rembourser les frais de justice de David Gilmour. Mais l’auteur du jingle a fait appel de ce jugement. L’affaire n’est donc toujours pas terminée.
    ___
    Après j’ai pas fait de recherche gilmour aurait tout donné au cheminots à vérifier !!!

  23. de toute façon Pétain avait vu la 2ème guerre mondial venir qui fausse tout son langage.
    En plus il était fatigué.
    Et je vous rappel que le monde d’aujourd’hui en France s’est les américains avec le le plan marshall , ect pesticide eugénisme mosanto et bayer

    Ce monsieur fait l’effort d’être présent , alors que d’autres ne se pas investi dans les trancher à ne pas vouloir répéter l’histoire à venir.
    Les godillots des tranchés comme paresseux

Laisser un commentaire