Pétition des militaires : Pinochet bientôt à l’Élysée ?

Base pétrolière interarmées – J.Peschel © ECPAD

Qu’est-ce que j’apprends ? L’armée française viendrait donc de menacer la France d’un coup d’État visant à renverser la République pour instaurer une féroce et sanglante dictature ? Alors grand émoi dans le poulailler, chacun y va de son couplet, et dans un jeu de rôle finalement assez classique on entend d’une part des « ben quoi ? » pour ceux qui sont contents, et d’autre part les « no pasaran » de ceux qui dans la gôgoche s’imaginent pouvoir se sentir un peu moins seuls en psalmodiant les vieux slogans.

Deux petites observations sur l’origine de l’émoi avant de passer en revue quelques réactions qui en disent long sur ce qu’est devenu le débat politique dans notre pays et sur ceux qui en sont les acteurs.

D’abord il faut lire attentivement le texte des mille milis (je l’écris comme ça pour l’allitération) qui seront bien plus que ça en arrivant au port. Prétendre qu’il ne s’agit pas d’un appel à une intervention de l’armée dans le fonctionnement de la République pour peser sur ses orientations politiques, témoigne d’une joviale mauvaise foi. On peut difficilement être plus clair. Et tenter de donner le change avec des exégèses juridico-tortueuses du texte, en prétendant n’y voir qu’une liberté d’expression toute banale, c’est quand même se moquer du monde. Quand des milliers de militaires du cadre de réserve ou pas, normalement priés de la fermer, viennent dire solennellement que ça ne va pas et ne peut pas continuer comme ça, on peut légitimement se dire qu’ils pourraient un peu s’énerver si justement ça continue comme ça. Et enfin quand l’on entend qu’au sein de l’armée d’active, tout le monde trouve que tout va très bien et réprouve l’initiative des camarades, difficile d’éviter de basculer dans fou rire.

Ensuite, ce qui est quand même assez sidérant c’est l’absence de réaction du pouvoir d’État pendant plusieurs jours. Il a fallu que Jean-Luc Mélenchon agite un peu le cocotier, pour entendre deux préposées gouvernementales (Marlène Schiappa ça ne compte pas, elle dit toujours n’importe quoi) à la corvée. Munies de pitoyables éléments de langage, elles sont venues nous dire que tout ça ce n’était pas grave, juste un mouvement d’humeur de quelques vieilles ganaches en charentaises qui s’emmerdaient dans leur EHPAD. Aurait-on espéré que tout cela passe sous l’éteignoir dans les bruits de l’orchestre des affaires Halimi, Viry-Châtillon et Rambouillet ? On rappellera quand même que pour avoir dit à peu près la même chose il y a quelques temps, Francis Lalanne s’est retrouvé avec la maréchaussée au derrière.

Les réactions maintenant :

•            c’est l’acrobate Jean-Luc Mélenchon qui a tonné que les barbares étaient aux portes et la république en danger. Acrobate parce que rattrapé par des tweets antérieurs dans lesquels il rappelait que depuis la Révolution française, l’insurrection était un devoir, il vient dire maintenant que l’insurrection même imaginaire, c’est juste trop mal. Quelques seconds couteaux LFI, également équipés d’éléments de langage ronflants, s’y sont collés. Avant déposer des plaintes au procureur, ce qui est pour eux désormais une habitude donnant l’impression d’un concours avec Plenel, le premier délateur de France. On rappellera qu’à LFI, on passe son temps à se plaindre d’être victime de « law fare » ces manœuvres (réelles) de la magistrature socialiste à leur encontre. Mais qu’ils trouvent plus confortable de combattre leurs adversaires politiques par procureurs et juges interposés.

•            Ils ont été rejoints par toute une cohorte de gauchistes fourbus, rangés en deux catégories : ceux qui ont vraiment peur, et ceux qui ont peur vraiment. Vraiment peur du fascisme, il y a suffisamment d’imbéciles pour garnir cette catégorie. Les autres c’est plutôt la panique d’y voir un symptôme de l’effondrement général de leur gogôche. Et les lendemains matériellement pénibles que cela annonce pour leurs niches alimentaires respectives. Certains de ces castors se disant terrifiés ont fait référence, avec la publication de ce texte, à la pantalonnade du 22 avril 1961 à Alger qui aurait menacé la France d’une dictature fasciste. Charles de Gaulle avait torché ça en cinq minutes et en avait profité pour remettre de l’ordre dans une armée que les socialistes de Guy Mollet avaient dévoyée en lui donnant le goût de la sédition. On pouvait lire ici et là, que l’appel des 1000 avait été publié le 13 avril volontairement à proximité de la date anniversaire du 22 !!!

•            Du côté macroniste, on a eu droit à un communiqué désinvolte et méprisant de Florence Parly, paraît-il ministre de la défense. On a avec elle, un concentré d’apparatchik socialiste cupide ayant passé toute sa carrière à se gaver d’argent à coup de pantouflages juteux et de parachutes dorés exorbitants. Et une fois lancé son crachat, assorti de demandes de sanctions , elle est vite retournée à son néant lucratif.

•            Et puis il y a eu Madame, comment dites-vous, Pannier-Runacher, c’est ça ? Elle aussi paraît-il ministre (ne me demandez pas de quoi, je n’en ai aucune idée). Adoptant également le registre du mépris et récitant une leçon apprise par cœur dont elle semblait ignorer le sens. Si elle a vraiment peur d’un coup d’État, on va la rassurer, parce chez les putschistes, il ne viendrait à l’idée de personne de l’arrêter. Nul ne la connaît, et tout le monde s’en fout.

•            En face, ce fut un festival de mauvaise foi. D’abord de Zemmour à Pascal Praud en passant par Yvan Rioufol, Philippe de Villiers ou Florian Philippot ce n’était que, la main sur le cœur, une défense hypocrite de la liberté d’expression (!). Marine Le Pen quant à elle s’est fendue d’un gaullien : « Messieurs les généraux, rejoignez-moi dans la bataille pour la France ». Pourquoi se gêner ? Du côté LR on a courageusement regardé le bout de ses chaussures.

Alors, puisqu’il faut quand même essayer d’être sérieux, disons clairement que cette pétition n’annonce pas l’arrivée prochaine d’un Augusto Pinochet à l’Élysée. Elle caractérise une « libération » de la parole, qui fait que l’on entend proférer tranquillement des choses impensables il y a seulement deux ans.

L’enjeu de l’élection présidentielle de 2022 sera de fait très simple à énoncer : Macron, stop ou encore ? Ou formulé autrement : le « bloc populaire » parviendra-t-il à chasser Macron, le champion du « bloc élitaire » ?

Pour l’instant la partie populaire du premier fait confiance à Marine Le Pen…

Régis de Castelnau

102 Comments

  1. Jean-Luc Mélenchon ne parlait pas d’insurrection militaire mais d’insurrection du peuple…

    • Bonsoir Maître,
      Pour ma part en 2022 ce sera « stop ou encore » au délitement de notre police , de notre justice, de la France tout simplement. Malheureusement aucun des partis ne trouvent grâce à mes yeux . Par contre si une femme où un homme d’État m’assurrait d’un moratoire sur l’immigration, d’une reconduite immédiate des étrangers en situation irrégulière, de remettre en oeuvre le délit de passage illégal de la frontière, d’annuler les régularisations après 5 ans d’irrégularité. De reindustrialiser notre pays, de réorganiser notre tissu PME et PMI, de soutenir et renforcer nos forces de l’ordre, de sortir du commandement intégré de l’OTAN, de nous imposer face aux allemands, de refonder une école républicaine débarrassée des pseudos pédagogues du moment !
      Et bien de miniputchiste en charentaises que je suis sortirais sa carte de vote.

      • Bonjour. Regardez du côté du parti Objectif France, le programme, les idées, le s femmes et les hommes qui l’animent !

        • Un homme ou une femme politique serait prêt(e) à vous promettre la lune afin d’être élu(e) … rien n’assure que les promesses (qui n’engagent que ceux qui y croient) seront tenues ensuite.
          Il y a certaines sujétions qui semblent échapper aux prétendants au titre suprême, comme à leurs électeurs.
          Pour le reste :
          – Le délit de passage illégal de la frontière n’a pas été supprimé ; c’est le « délit de solidarité » qui n’existe plus.
          C’est-à-dire le fait d’apporter aide/assistance/subsistance -sans contrepartie- à des étrangers en situation irrégulière déjà présents sur le territoire.
          – Une régularisation n’est possible (pas obligatoire et surtout pas automatique) au bout de 10 ans de présence sur le territoire national, au minimum. Pas 5 ans …
          – Etc … Etc …
          Vérifiez vos infos.
          Et commencez à sortir votre carte d’électeur…

    • Merci Régis.
      De plus, cet article se concentre sur les réactions essentiellement politiques mais pas sur cette tribune et le fait qu’il aura fallu attendre la plainte auprès du procureur de la république de LFI pour que le pouvoir envisage des sanctions poussé en cela par le corps militaire lui même qui de la bouche d’un gradé le réclame et qui demande de frapper fort en raison non pas de la forme de la tribune mais du fond : « Les questions soulevées par cette tribune sont de l’ordre de la politique intérieure qui ne regarde en rien l’armée, les propos écrits sont agressifs. A aucun moment cette tribune n’évoque ce qui concerne directement le corps militaire et les moyen de toutes natures donnés pour qu’il remplisse sa fonction. »
      Je rappelle qu’un gradé avait été sanctionné au point de quitter l’armée pour avoir eu le courage de s’en prendre non pas aux musulmans ou au jeunes de banlieue mais au manque de moyens pour que l’armée assure ce pourquoi elle est faite.

    • L’armée EST le peuple, et est là pour protéger le peuple ET la nation, et non les donneurs d’ordres.
      Un petit tour pour lire la constitution vous ferait du bien.

      • parfaitement exact !
        je suis de ceux de gauche (anarchiste ! pour dire !!!) qui ne peuvent plus entendre les gochos clientélistes !
        Que LFI hyper verticale, autoritaire, centralisée, intolérante dénonce un appel des généraux de l’armée, c’est de la schyzophrénie totale, et ça vaut pas mieux que le fou de Président de pacotille.

        L’Armée défendra le Peuple, car l’Armée sans le Peuple, cela n’existe pas.
        Fantasmer sur un coup d’état à la Pinochet, c’est ignorer totalement la culture et la philosophie militaire Française, le dernier bastion encore Français.

        Et quand on lit des généraux que quelque soit les croyances et couleurs de peau, que nous sommes tous des citoyens, et tous un peuple, bah on ne peut que soutenir cette idée.

        La drogue qui circule dans les banlieues détruit les jeunes issus de l’immigration, qui y adhère par pragmatisme et fatalisme, et nourrit les pourris de la City à Londres et la couronne d’Angleterre, dont les fondements se trouvent dans la mafia en tout genre.

        N’oublions pas que dans les militaires, il y a la légion étrangère, et que les étrangers sont toujours les bienvenus.

        Les jeunes méritent autre chose que le chômage et le traffic de drogue.

  2. Il me semblerait logique, si l’on veut putscher hors du ring les mauvaises graines, qu’un courrier de ses intentions ne fusse nécessaire, on passe à l’action, quand ses troupes sont bien fourbis…
    Ceci dit, à mon humble avis, cette missive montre quand même une chose : l’état des lieux de l’Etat dans tous ses états… On s’approcherait du mode « façon puzzle » qu’on ne serait pas surpris…
    Messieurs les Généraux, merci de votre missive…
    La France est régicide (Jupitericide?), résiliente et résistante…
    L’orchestre a beau joué en canon, une partition sonnante et trébuchante, la singe-phonie n’en reste pas moins frelatée… Avec un Kafka au pupitre en jubilation…
    L’horizon sera bien éclairé un matin prochain d’un soleil radieux…

  3. Un point de détail quand même. Le devoir de réserve s’applique sans discussion aux militaires d’active et il peut sans doute être étendu, pour les généraux, à ceux qui, étant dans la 2ème section, et restant donc (très) théoriquement à la disposition du chef des armées, conservent leur quart de place SNCF. Mais ce point n’est pas d’une clarté aveuglante pour moi.

    On va quand même relever que De Gaulle (cité par cet article avec une certaine complaisance) s’est assis allègrement sur cette obligation, en admettant qu’elle soit de règlementaire, un certain 18 juin, puis en 1958. L’exemple vient donc d’assez haut.

    En revanche, ce devoir de réserve ne s’applique nullement aux autres anciens militaires, qu’ils soient retraités, réservistes, ou honoraires.

    Alors, oui, 20 généraux ont peut-être un peu vite imité De Gaulle. Il reste quand même que les 980 autres anciens militaires qui ont cosigné cette tribune sont parfaitement dans leur droit.

    Par conséquent, donner à entendre que leur cri d’alarme serait fautif, au motif d’un prétendu devoir de réserve, est une escroquerie intellectuelle, à base d’amalgame délibéré et/ou de parfaite méconnaissance du droit.

    • Il etait evidemment delicat d’appeler les mânes d’un general qui avait deserté en temps de guerre, condamné à mort pour cette raison (condamnation jamais annulée !!!) qui usurpait le grade de general puisqu’à titre temporaire et jamais confirmé en Conseil des Ministres…

  4. Tous ces élus et journalistes qui s’insurgent sur cette lettre ont tous un point commun: la détestation de la France.

      • Je ne suis pas lepeniste mais je sais que les gauchos verts ou verts gauchos sont responsables de l’anéantissement de notre pauvre France c’est eux qui devraient en jugement pr rendre des comptes!!

        • Notre ennemi commun à tous est cette caste bourgeoise qui s’est accaparé le pouvoir et vampirise les finances de la Nation; nous sommes tous responsables de cela parce que nous les faisons rire à nous engueuler et nous diviser à jouer leur jeu; nous devons laisser aux vestiaires nos querelles politiciennes et nous mettre d’accord que nous devons nous débarrasser de ces parasites opportunistes médiocres et inutiles ! Ensuite, nous écrirons ensemble de nouvelles règles collectives, et alors vous pourrez à nouveau vous engueuler et vous accuser de tous les maux !

  5. Le maintien de Macron ou l’arrivée de Le Pen seront uniquement dus à l’irresponsabilité de la « gauche » et « des » écologistes englués dans leurs dogmes loin de la réalité du terrain et à leurs petits egos surdimensionnés!

    • Bonjour Zorro, j’ai comme une sorte d’impression qui me fait deviner que vous avez compris qu’entre Macron et Le Pen, nous sommes confrontés au choix cornélien entre « blanc bonnet » et « bonnet blanc ». Car en effet, il me semble que depuis 4 ans, la « politique » répressive de notre ancien collaborateur de la banque Rothschild s’exerce selon des critères à ce point extrêmes qu’ils feraient rougir même la cheffe du RN.

      Bref, les jeux me paraissent déjà fait. En 2017, ce n’est en effet ni la droite, ni la gauche qui a conquis le palais de l’Elysée, mais bien l’extrême droite. Quel choix nous reste-t-il alors à nous pauvres électeurs ? Macron ? Le Pen ? Abstention ? …révolution ?

  6. Cette « tribune » a au moins un mérite qui est de poser clairement un problème qui vient, à défaut d’une insurrection, et que tous les esprits attentifs voient se profiler depuis déjà plusieurs années: L’ensauvagement de la France pourrait bien échapper au contrôle institutionnel ordinaire avec toutes les conséquences qui susceptibles de s’ensuivre dans les tentatives de reprise en main par différentes organisations concurrentes.
    La situation que connaît encore le Liban autrefois présenté comme la Suisse du Moyen-Orient et comme un modèle de stabilité parmi ses turbulents voisins et qui a toujours du mal à se remettre d’une guerre civile sanglante,est à ce titre un rappel de la fragilité de ce qui apparaît immuable doit nous faire réfléchir aux conduites à tenir. Cela dit , au delà de la forme quelque peu cavalière de la fameuse « lettre ouverte » je ne vois pas là matière à grands débats: si ce qui est évoqué devait se produire ce serait simplement parce que ceux dont c’est la fonction en auraient délibérément par leur passivité créé les conditions.

  7. « Pétition des militaires : Pinochet bientôt à l’Élysée ? »

    Non s’est une allégorie ,
    Mais
    Ceci dit j’aimerai bien voir
    Que effectivement la question se pose

  8. Il n’y a pas si longtemps, le prédécesseur de Notre Glorieux Suprême Leader avait accordé des entretiens avec deux journalistes du Monde, et certains propos de notre Ami Molette était à peu près du même tonneau. On peut reprocher plein de choses à Tchoa, mais l’accuser d’être un faf pousse le bouchon beaucoup trop loin, même si on s’appelle Maurice.

    A l’automne 2018, juste avant la plus violente des répressions à faire baver d’envie Kim-Jong-un lui-même, Gérard Collomb avait fait une déclaration dans la même veine. Un ancien socialiste, l’un des premiers soutiens de Jupiter, lui aussi, un facho ? On ne le saura finalement jamais, car il a laissé la place à son Castagneur de successeur pour gazer, tabasser, éborgner, mutiler des manifestants comme ça ne se faisait plus depuis la Guerre d’Algérie. 68 à côté, c’était des querelles de minots de maternelles.

    Alors, les numéros d’évaporés du gouvernement sont d’un risible à rendre hilare Buster Keaton.

    Non, franchement, rien de nouveau. Rien que l’on ne sait déjà. Sauf que les lanceurs d’alertes de ce genre sont systématiquement qualifiés de néo-nazis par la Gôgôche.
    L’islamisme n’existe pas selon ces bonnes âmes. Ah bon ? Allez en parler aux algériens qui ont vécu ce qu’ils appellent « la décennie noire ».

    8 critères d’évaluation de régime autoritaire :

    1. impunité policière assurée depuis 2018
    2. lois, décrets passés par ordonnance, 49-3, toussa… le parlement est de plus en plus court-circuité, pourtant avec tous ces godillots…
    3. censure (loi Avia), propagande d’état (« attaque » de la Pitié-Salpêtrière, etc…), relayés par les médias aux ordres
    4. absence, report, falsification d’élections (on a du attendre 8 mois pour connaitre le score ridicule des candidats LREM aux municipales…)
    5. le culte de la personnalité de Macron (le président épidémiologiste en est la dernière illustration), sa cruauté, son mépris compulsif des français
    6. limitations des libertés fondamentales (et ce, bien avant le Covid, en fait, Valls a commencé…)
    7. manipulations de l’Histoire de France à des fins idéologiques
    8. une corruption des proches cercles du pouvoir à un niveau inégalé.(et pourtant, y avait du niveau !)

    Macron coche toutes les cases, et le danger d’une dictature viendrait de militaires à la retraite ?

    • Juste un point: il ne faut pas exagérer la portée de l’art.49-3 de la Constitution. Ce n’est pas la confiscation du pouvoir législatif par l’exécutif.
      https://www.legifrance.gouv.fr/loda/article_lc/LEGIARTI000019241062?isSuggest=true
      Son champ d’application est réduit.
      Et si les députés ne veulent rien céder de leur pouvoir, ils ont la possibilité d’adopter une motion de censure. Le hic est qu’elle serait très probablement suivie d’une dissolution, que les députés devraient faire campagne, et ne seraient pas sûrs d’être réélus. Alors que la place est si bonne…

    • ***Macron coche toutes les cases, et le danger d’une dictature viendrait de militaires à la retraite ?***
      Oui la macronie est clairement « d’extrême centre » – les 2 autres extrêmes sont pourvus.

      Une erreur de mon point de vue :
      **L’islamisme n’existe pas selon ces bonnes âmes. Ah bon ? Allez en parler aux algériens qui ont vécu ce qu’ils appellent « la décennie noire ».**
      C’est l’armée algérienne qui a organisé la terreur et sa répression selon l’usage des salauds qui fabriquent et résolvent les crises. D’évidence, la covid étant sur le même modèle.

      Dans le trio sarko-hollande-macron, je ne vois pas de différence quand à l’aide à la fabrication de la violence, afin de justifier la répression législative et policière. Agressions verbales, lois répressives et polices « débordantes » n’ont pas cessé leur pression sur les gueux.

    • Je n’ai pas compris le premier paragraphe de l’intervention de PM Series (Molette? Tchoa?) mais je ne suis pas francophone.

      Cependant, il a raison de souligner que Benito Macaroni coche toutes les cases.

      Il me semble que le passage-clef de la lettre des militaires en question, est celui où ils soutiennent es Gilets Jaunes, et laissent entendre qu’ils ont très bien compris par qui et pour quoi les Black Blocks y ont été infiltrés.

      C’est extrêmement important.

      Car l’éléphant dans la pièce est la GREVE DE MASSE.

      Elle viendra.

      Et cette lettre signifie « Ne comptez pas sur l’armée pour tirer sur la foule. No Bloody Sunday for us ».

      En réponse, en quelque sorte, à l’intervention de M. Marc Knöpfler ici, permettez-moi d’attirer à l’attention de tous l’existence la Force de Gendarmerie européenne, instituée pour intervenir LA OU ON NE POURRA PAS COMPTER SUR L’ARMEE NATIONALE dans chacun des états.

      Créée par ailleurs, sur proposition de la France…

      https://www.defense.gouv.fr/gendarmerie/presence-dans-le-monde3/a-l-international/la-force-de-gendarmerie-europeenne-fge

      « Le caractère militaire de la FGE lui permet d’être engagée sur un large spectre de crises, depuis la phase militaire jusqu’à la phase de stabilisation, voire à titre préventif sans force militaire déployée. N’ayant pas de légitimité à intervenir sur le territoire de l’UE, la FGE peut toutefois concourir, à partir d’un théâtre extérieur, à la sécurité intérieure de l’espace européen en contribuant à la lutte contre le terrorisme, les grands trafics illicites (êtres humains, drogues ou armes), ou bien encore les filières d’immigration illégale. »

      Des troupes allemandes de retour en France, pour rétablir « l’ordre »… ou peut-être des Kosovars et des Albanais, habitués au maniement des armes …

      Soit dit en passant, la manifestation bi-mensuelle déclarée du Prof. Dr. Henrion-Caude aux Halles à Paris, a été interdite à la dernière minute samedi 25 avril par le Préfet Lallement sous prétexte non seulement « sanitaire », mais « anti-terroriste » (ce n’est pas une blague).

      Voilà où nous en sommes venus.

      Le Sénat vient d’APPROUVER la Loi Global Security (pourquoi lui donner son nom « français »?), autorisant désormais des agents privés d’intervenir dans le maintien de l’ordre y compris d’arrêter les gens dans la rue et d’examiner leurs papiers.

      On peine à comprendre pourquoi personne dans ce pays ne souhaite comprendre le danger que cela représente.

      Les agents privés représentent en Europe une armée de 2 (deux) millions de mercenaires.

      file:///C:/Users/User/Downloads/coess-white-paper-2020.-the-new-normal-2.0—private-security-and-covid-19-in-europe.pdf

      « Threats to public security: The pandemic has not only laid bare the vulnerability of our Critical
      Infrastructures. If a severe economic crisis materialises over the upcoming year, this can in addition lead to enhanced levels of organised crime and societal upheaval. Mass demonstrations against SARS-CoV-2 containment measures, which already took place in a number of European countries, are a first sign of a possible polarisation and radicalisation of parts of our societies and examples of how extremists, both left and right, radical environmentalists and criminals may take advantage of demonstrations to loot and destroy. The Europol Terrorism Situation and Trend Report for 2020 further made clear that the protection of public spaces, mass gatherings, and Critical Infrastructure will have to remain a priority17. In order to properly respond to these challenges and guarantee public security, law enforcement will likely require the support of a sufficient number of skilled private security officers. The risk of a security crisis on top of a health crisis is very real and the damage it could cause on our democracies would be terrible. »

      Pour conclure: selon Les Echos, le gouvernement français a présenté il y a dix jours à la Commission européenne, le programme d’austérité qui sera le plus sévère infligé depuis « quarante ans ».

      Ainsi, la dissidence a intérêt à rédiger une plateforme de reconstruction économique du pays très rapidement.

      Faute de quoi, les manifestations de masse qui ne tarderont pas à venir – car bientôt, des millions n’auront plus de quoi manger ni se chauffer – vont dégénérer en raison de DESESPOIR.

      De Gaulle a reconstruit la France en dix ans. C’est donc possible.

      • Merci, très complet et…Inquiétant.
        En définitive et à la lumière de vos informations, lapidairement, le « nazistan » serait donc déjà au pouvoir.

        Donc il ne peut pas être inquiet par une tribune de 1000 militaires prétendument crypto fascistes ou pas, au contraire, il ne peut que la soutenir.

        Tous les cris d’orfraie médiatico-politiques, suite à la tribune des 1000, ne sont donc que du théâtre, une bouillie médiatio-politique infâme et réingurgitée pour la becquée quotidienne d’oisillons apeurés et surtout covidés.

      • Très clair , merci de ne pas nous faire perdre notre temps.
        Je serais ainsi rapide : la reconstruction du pays passera nécessairement par la reprise de la création de la monnaie par la puissance publique, si celle-ci veut encore exister. Les banquiers ont eu des largesses coupables.

        • @Barbe, Quelle monnaie ? De fiduciaire elle est passée à scripturale et de scripturale elle passera à virtuelle.
          C’est dans les cartons, il n’y aura plus qu’une seule monnaie mondiale pour la validation des transactions et elle sera 100% électronique.

          Le « sans contact », la dématérialisation, sont des phases préparatoires quant à habituer les consommateurs pour le futur, fin de la monnaie « physique », fin des presses, fin des automates.

          La perte de souveraineté a été actée lors du passage à l’Euro.
          Depuis, le sablier n’a cessé de couler en direction de l’étape supplémentaire, la monnaie unique ou commune mondiale : https://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_commune

          Bref, « ils » ne reviedront pas en arrière.

          • Désolé de vous décevoir Hajimé, sur deux points : 1) la monnaie n’est pas que le mode d’existence (papier, écriture…) mais aussi d’abord un nom qui garantit une valeur. Vous ne parlez que du mode d’existence, et pas du titre qui garantit une quantité. Or, si la puissance publique veut continuer à exister, elle aura besoin d’émettre sa monnaie (voyez ce qui a été fait en UE) : les nations européennes n’en sont certes plus là ; il ne leur reste plus que le budget pour avoir un semblant de liberté d’action, et ceux qui nous dirigent veulent nous endetter vis à vis de l’ue, et non plus de la France, de nous-mêmes donc.
            Il faudrait expliquer philosophiquement ce que veut dire endetter. Mais pour l’essentiel, il est tout à fait possible de défaire ce qui a été fait. Ce sera dur, très, mais possible. Et enthousiasmant. Il faut juste expliquer ce qu’est la monnaie au gens : on la crée ex nihilo, elle ne peut manquer pour personne, elle doit être gagée non pas sur l’or, débilité, mais sur le travail, seule vraie source de la valeur.
            2) En toute logique, s’il n’y a plus qu’une seule monnaie mondiale, il n’y a plus de monnaie.

          • @Barbe, pas de soucis, vous ne me décevez pas.

            Je retiendrai votre point 2, qui est le plus juste à mes yeux.
            Avez-vous pris connaissance du lien que je vous ai fourni et qui aborde les différentes justifications quant à une possibilité de monnaie commune ?
            Si oui, alors il va falloir formaliser que si elles sont recevables dans l’ancien monde, elles ne le seront probablement plus dans le nouveau monde.

            Si l’on théorise que Covid-19 est une psy-op dont le but et d’accélérer la phase de transition entre un monde en déclin, donc dangereux pour le pouvoir et un futur monde en expansion qui reste encore à créer, alors votre raisonnement basé sur une économie de masse n’est plus valable et la monnaie qui allait avec, non plus.

            Je vais peut être vous surprendre, mais nous rentrons dans toute autre chose, que les notions de valeurs, de plus value, de marge, d’économie d’échelle, bref tout le paradigme de Friedman et de l’école de Chicago, va s’effacer.
            On passera d’une logique de valeur d’usage et non plus uniquement basée sur le prix, les investissements individuels et propriétaires, pour couvrir les besoins, seront remplacés par ceux en collectivité et en locatif, ce que l’on nomme l’économie de la fonctionnalité (Blablacar, airbnb etc…) antinomique avec la notion de propriété, avec comme unique soucis : Augmenter la valeur d’usage.
            Et pour cela, il faudra inventer des ressources immatérielles (intelligence, créativité, observation, compétence etc) et non des ressources de masse, donc disparition d’effets d’échelle et de la massification du tout.

            C’est la fin du paradigme financier exponentiel, tel qu’on l’a connu et qui avait fini par phagocyter l’économie réelle.

            On se dirige donc vers une monnaie électronique pour accompagner l’économie de la fonctionnalité basée sur l’optimisation de la valeur d’usage.

            Je n’ai aucun mérite, ca fait deux ans que Marc Halevy l’annonce de partout.
            Il suffit donc de provoquer la bascule pour limiter le temps de transition synonyme de turbulences.

            C’est ce qui est en train de se passer, en ce moment même.

            Une partie du projet, du nouveau monde Macronien, c’est de basculer de l’économie matérielle à l’économie immatérielle, c’est le projet de Davos également.

            Schwab : « Dans 10 ans, vous ne posséderez plus rien et vous serez heureux ».

          • Cher Hajimé, je vais aller voir votre lien ; et je vous échange un marc contre un autre, dugois contre halévy. Il est marrant l’autre pignouf ; ce n’est pas comme s’il avait dit : vous ne travaillerez plus et vous serez heureux.
            Il faut arrêter de donner prise aux rêves des dominants ; ce ne sont pas nos projets à nous le peuple.

          • @Barbe « Il faut arrêter de donner prise aux rêves des dominants ; ce ne sont pas nos projets à nous le peuple. »

            Oui.
            En attendant, le petit coup de pouce pour provoquer la bifurcation souhaitée, paraitrait-il tous les 550 ans et pas un de plus ou de moins, vous la prenez en pleine poire, comme nous tous, confinements, paralysie économique ciblée, gestes barrières, masque, vaccination, changement des habitudes de travail, de consommation, d’intéractions sociales etc…

            Ce n’est pas votre projet, ce n’est pas notre projet, mais c’est leur projet et vous allez l’adopter, de gré ou de force et c’est déjà en cours.

            C’est ce que dit votre pignouf à la fin de ses conférences : « Vous allez changer le monde, d’abord en changeant, vous, individuellement, pour vos enfants et vos petis enfants ».

            Ne cherchez pas midi à 14H, vous êtes dans le train et à part sauter du wagon à 300 km/h, vous devez attendre l’arrivée en gare de destination.

            Ils sont les maitres, nous sommes les esclaves.

            La preuve par la psy-op Covid-19.

      • « De Gaulle a reconstruit la France en dix ans. C’est donc possible. »

        Certes mais ce fut une autre époque!Et puis des De Gaulle cela ne se trouve pas sous le pas d’un cheval.

        • Malheureusement, son retrait fut le début de la fin, la très haute finance Anglo-US ayant pris vraiment pied en République avec Pompidou, son premier ministre dès 62 et ancien directeur général de la banque Rothschild…
          Le loup était dans la bergerie en quelque sorte.

  9. « Dans sa grande majorité la classe politique de notre pays servie par un système parlementaire plus que séculaire a été depuis des décennies dévoyée par la haute finance qui détient les cordons de la bourse et la maîtrise des grands médias et qui décide donc de qui sera ou non élu, servie en cela par toutes sortes de relais que sont parmi d’autres Bilderberg, Davos, le CRIF et les fratries.

    https://valeriebugault.fr/reponse-a-lappel-de-mille-militaires

    Ca claque ! Et des officiers MAT ont signé ce contre-appel…

    L’appel des 1000, il est presque anachronique dans ses revendications, eu égard à la situation actuelle de passage forcé au nouveau monde de Macron, donc du forum de Davos, synonyme d’écroulement économique et social ciblé, via, grâce, à l’excuse pandémique.
    Ce qui fait dire à Nicolas Bonnal, sur son blog, je le cite : « L’appel rebelle de leurs rétro gradés et de leur officiers félons vire à l’aigre, effet prévu et désiré sans doute pour justifier un état de siège encore plus hard ? Pour un contrecoup d’Etat préventif mondialiste alors ? Sergio Leone aux généraux mutins : when you have to shoot, shoot! Don’t talk! Quarteron en retraite ! Messageries du Levant ! On vous connaît, allez… »

    Un brin moqueur et ironique, certes.
    Chacun fera son opinion.

  10. Une seule question se pose: est-ce que la lettre des militaires décrit honnêtement la situation de notre pays?
    Tout le reste est bavardage.

      • Pas spécialement un inventaire.
        S’est des programmés du kif de la France
        Comme cons utile vu leur retraite
        Ils n’ont plus de cerveaux qui est confortable

    • Le contre-appel n’existe que par l’imprécision de l’appel quant à formaliser les multiples causes de l’effondrement démocratique.

      Je cite : « Ces militaires font un constat que l’on ne peut que partager dans sa généralité mais apparait plus discutable quand on en vient au choix plus précis des dits dangers. »

      Là encore, le diable se niche dans les détails, le flou voire les omissions constatés, pourraient donner raison à la méfiance d’un Nicolas Bonnal : https://nicolasbonnal.wordpress.com/2021/04/28/sergio-leone-aux-generaux-mutins-when-you-have-to-shoot-shoot-dont-talk/

    • Tout à fait d’accord avec vous #Deloin: Ce que constatent ces militaires est-ce la réalité ou non?
      Le débat-diversion sur « ont-ils le droit de dire ce qu’ils voient et entendent? » n’est en réalité qu’une manière d’éviter de répondre à cette question qui gêne tous les Bisounours islamophiles pathologiques de la Gôche et les gros nullards de LREM aux manettes depuis 2017 qui craignent par dessus tout que les 12 millions d’électeurs barragistes du second tour de mai 2017, enfin devenus lucides, leur fassent payer leur incompétence crasse dès le premier tour de 2022.

  11. J’ai lu et relu le texte des 20 généraux. Je l’ai relu après vous avoir lu et je vous ai relu également.
    Ce sont des militaires, retraités certes, mais de haut rang. Pour le gauchiste de base et de mauvaise foi, un militaire ou quelqu’un qui, comme moi a servi au 1er RPIma, est un fasciste convaincu voire un nazi.
    On est loin d’un coup d’état ou même d’une menace de coup d’état militaire, c’est évident et vous faites bien de le souligner.
    Quant à Mme Pannier-Runacher c’est un énarque qui pantoufle près d’une girouette nommée Le Maire, lui-même attiré par la grande gamelle contenant la délicieuse soupe.
    La situation du pays aurait dû susciter une telle réaction depuis quelques années, a priori, le texte est loin d’avoir exagéré ou déformé la réalité de la situation de la France.

  12. Ne pas voir le danger d’un tel appel face a un pouvoir faible, extremement faible relève d’un aveuglement coupable.
    La montée des idées d’extrême droite dans notre pays est un fait inéluctable et cette tribune en est une manifestation des plus inquiétante, compte tenu de la faiblesse, pour ne pas dire l’absence de l’état pour remettre tout le monde en place.
    Un jour, j’espère que personne ne pourra dire « mais comment en sommes nous arriver là »
    parce que l’évidence est là

    • « La montée des idées d’extrême droite dans notre pays est un fait inéluctable et cette tribune en est une manifestation des plus inquiétante, compte tenu de la faiblesse, pour ne pas dire l’absence de l’état pour remettre tout le monde en place. »

      Il y a bien longtemps que les véritables idées d’extrême droite ne sont plus représentées par un quelconque parti républicain, le FN est socialement de gauche et ce n’est pas son « Frexit pas Frexit » qui me contredira, quant à Zemmour, ontologiquement, il ne peut pas être d’extrême droite, il se revendique donc bonapartiste républicain.

      Toutes les thématiques racialistes irriguent les jeux de rôle incarnés par des agents républicains sur l’échiquier politique, chacun sa boutique électorale, si je puis dire, au FN l’immigration, à Zemmour l’identité et à Mélenchon l’anti racisme.

      Plus haut, le marionnettiste tire les ficelles et agite ses marionnettes.

      Cet appel des 1000, c’est une critique formulée uniquement dans le cadre républicain, en aucun cas d’extrême droite.

      • 8 milliards d’habitants sur terre
        Et toi t tu te la joue
        Stupéfié
        Cet appel des 1000, c’est une critique formulée uniquement dans le cadre républicain

        Sur la planète entière ne circule que des macaques ambulants, les gens du voyage

        Est ce une question de transhumance ?

        Des colons ?
        Faut arrêté de s’inventer l’histoire

        • Et donc ? Il faut parquer les macaques ou les faire diminuer ?

          De quel droit ? Les 8 milliards ? Qui a peur des 8 milliards ? Les 1% qui détiennent plus de 50% des richesses mondiales. Point barre.

          Le reste, l’humanisme, l’universalisme, c’est de la branlette espagnole pour te faire basser ton froc !

      • Alors là la palme d’Or ..dur le fhaine est socialement de gauche ah ah ah mais mr l’intellect vous n’avez JAMAIS connu ni la CFT ni la CSL dans les entreprises.
        Cette page est « instructive » mais pas dans le bon sens.Ou alors je ne suis qu’un gauchiste…de base

        • Ecoutez, reprenez le programme social de Marine, c’est tout sauf de l’extrême droite.

          D’ailleurs elle même se considère socialement de gauche, c’est une bobo de gauche, ce qui posait des problèmes avec son père, d’ailleurs.
          Beaucoup d’élus frontistes se plaignaient de ce virage : https://www.20minutes.fr/politique/2181563-20171205-ile-france-trois-elues-fn-deplorent-virage-gauche-front-national

          Philippot ou pas, le virage « Chevênementiste » a été pris au début des années 2000, d’ou la compatibilité avec des électeurs et/ou des élus de la gauche sociale qui ont fuit LFI.

          Je tiens à votre disposition une multitude de liens qui accréditent de ce virage sociale à gauche.

  13. Lu et relu le texte. Probable que si les chose se dégradaient davantage, pourrait arriver un moment où, à leur initiative ou à la demande du Gouvernement, les militaires interviendraient (avant-dernier paragraphe). J’y vois plutôt un constat qu’un appel à la sédition.
    Je ne prends pas parti sur la forme, mais je constate l’absence de réponse gouvernementale sur le fond. Il n’y a peut-être rien à répondre.

    • « Probable que si les chose se dégradaient davantage, pourrait arriver un moment où, à leur initiative ou à la demande du Gouvernement, les militaires interviendraient (avant-dernier paragraphe).  »

      Une révolution républicaine, en quelque sorte, par des nationalistes républicains, on se croirait revenu sous la troisième République…
      Vous avez raison, il vaut mieux prendre l’initiative d’une révolution que de risquer l’émergence d’un risque de contre révolution, d’un point de vue gouvernement s’entend, bien sûr !

    • Je cite: « Il n’y a peut-être rien à répondre. »
      Je crois en effet que c’est cela, il n’y a rien à répondre sauf à ceux qui ont répondu, les ministres cités, fermez votre grande g…!

    • Pour mémoire : Vigipirate c’est l’armée.
      Au début les armes n’étaient pas chargées, ou encore les soldats avaient l’ordre de ne pas tirer.
      (par exemple on a vu au Bataclan, des militaires qui ont refusé de céder leurs armes aux policiers)
      Depuis, les soldats ont tiré a balles réelles et ont réellement neutralisés définitivement des terroristes armés de couteaux.

      • Balles vs couteau : On constate donc une augmentation de la gradation de la proportionnalité de la riposte comme pour les FDO avec les Tasers ou autres flash ball contre les manifestants, dans une synchronicité troublante.

        C’est l’histoire de l’oeuf et de la poule, est-ce à cause de cette augmentation de la gradation que la société est devenue plus violente ou le contraire ?

        A mon avis, il y a des effets de synergies assez dangereux qu’il faut étudier en profondeur avant de répondre lapidairement à la question.

        C’est un sujet compliqué.

        Bien à vous.

  14. Pinochet bientôt à l’Élysée ?

    S’est le covid numéroté à ciel ouvert
    J’aurais pu écrire à ciel ouvert de l’en même temps faut savoir que l’en même temps sur la planète
    s’est 7,7 milliards d’habitant, je rappel sur terre de l’en même temps

    Le président Macron sera réélu tout simplement comme une simple enveloppe à la poste les deux doigts dans le nez écrassé par un monde subtil de 7,7 milliards d’habitants qui vont tous dans le même sens
    Il a un super point point com et financier que je n’arrive pas à rentrer dedans sur d’autres planètes, juste pour lire….

    Macron est juste une idée.com qui collabore d’avec l’adn d’autre cerveaux
    Une sorte de dormant , un pion

    D’où d’ailleurs sa politique chaotique des revirements sans problème comme de sur de soi.
    Macron est un avatar infiltrant nos libertés.
    Mais le problème est planétaire , le « cloud »
    en soi l’égrégore , le nuage , l’agora , le parlement, ton cul

    • windows d’avec sa fenêtre et la petite maison dans la prairie au cas où on se perd.
      faut voir le spectacle !!!

    • « Pinochet bientôt à l’Élysée ? »

      Comme d’hab, tout est dans le texte, le language.
      « Pinochet », Pine-hochet, bref le gode enfoncé dans le cul du peuple.

  15. Ils vont valider une loi pour valider les modèles de penser, la loi des algorithmies comme chemin de vie.

    • Yeap. Déléguer et légitimer la censure par l’IA.
      l’IA deviendra un sujet de loi, avec des droits.

  16. La loi s’est juste de l’écriture cherchant un sens pour la communion
    Certes ceci dit , tu peut faire et défaire la loi
    qui n’est pas spectralement un principiel universel.

    Le seul truc est de retrouver l’adresse de ton âme , ta boutique ou ta maison, ta famille d’origine.

    une zap » Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique, reconnaît la possibilité pour le peuple américain de constituer une milice (« bien organisée ») pour contribuer « à la sécurité d’un État libre », et il garantit en conséquence à tout citoyen américain le droit de détenir des armes. »

    une autre zap
    https://www.conseil-constitutionnel.fr/le-bloc-de-constitutionnalite/texte-integral-de-la-constitution-du-4-octobre-1958-en-vigueur

    en France tout est possible s’est pour cela qu’il y à autant de macaque dans l’air des pubs télé en même temps
    Juste pour vendre un téléphone avec son catalogue de réussite.

    • une zap : « Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique, reconnaît la possibilité pour le peuple américain de constituer une milice (« bien organisée ») pour contribuer « à la sécurité d’un État libre », et il garantit en conséquence à tout citoyen américain le droit de détenir des armes.  »
      Pas vraiment.
      Le second amendement ne parle pas d’un droit collectif (milices) à détenir des armes, mais bien d’un droit INDIVIDUEL, la différence est non seulement importante, mais fondamentale :
      Dans les constitutions de la Pennsylvanie (1776) et du Vermont (1777), servant de modèles pour la future constitution fédérale, respectivement, il est stipulé :
      « That the people have a right to bear arms for the defence of themselves and the state ».
      Cette constitution de Pennsylvanie a été révisée en 1790 et la section 21 de l’article IX est même plus explicite:
      « That the right of citizens to bear arms, in defence of themselves and the State, shall not be questioned. »
      La Constitution du Vermont 1777 affirme peu ou prou la même chose, défense individuelle puis, éventuellement, défense de l’Etat.
      Les Constitutions d’Etats (ex Kentucky, Tennesse etc…) qui ont rejoint l’union fédérale après 1787, évoquent peu ou prou la même idée :
      Celle du Kentucky 1792 et dans sa révision de 1799 : « That the right of the citizens to bear arms in defense of themselves and the State shall not be questionned »
      Tennessee 1796: « That the freemen of this State have a right to keep and to bear arms for their common defence »
      et ainsi de suite Ohio 1802, Indiana 1816, Mississipi 1817, etc..
      Toutes font référence, soit explicitement au droit du citoyen de posséder et de porter des armes, soit elles mentionnent « pour la défense d’eux même et de l’État ».
      Par conséquent, le second amendement évoque bien prioritairement le droit individuel des citoyens à posséder et à porter des armes et non pas le droit collectif des milices d’États à porter des armes.

    • « une autre zap
      [..]
      en France tout est possible  »

      Faut voir…
      ( http://www.armes-ufa.com/spip.php?article365 )

      Avant 39, les armes étaient en vente libre en France…la méfiance envers une nation armée n’a été cristallisée qu’après et renforcée durant Vichy et l’occupation allemande (La lutte contre la Résistance passait par l’exploitation des registres listant les propriétaires d’armes soumises à autorisation, soit le désarmement organisé du peuple).

      Si le droits de posséder des armes était un truisme à l’époque de la rédaction de la Déclaration des Droits de l’Homme et de la Constitution de la Première République, en revanche, le fait que ses auteurs n’aient même pas jugé utile de le préciser par écrit, a constitué une brêche exploitée, plus tard, par les légalistes au service du pouvoir.

      Voilà pourquoi il n’y a pas d’équivalent au second amendement en République, alors que les US et la France, sont deux Etats de droit basés sur les droits de l’homme, donc avec des constitutions assez proches philosophiquement.

      • Les armes a la…poubelle….Ca évitera les trafics d’extrême droite et de certains militaires et policiers….

        • Va falloir d’abord faire le ménage sur le marché noir, dans les banlieues.
          Et encore, ca ne suffira pas, une arme, à la base, c’est un outil, sans une volonté de l’utiliser par destination, elle restera un outil (ex pierre, couteau, club de Golf etc…)

          Et là, changer les mentalités, ce ne passera pas par une interdiction.

  17. Pour répondre à Régis de Castelnau dont j’ai du respect pour ses textes puisqu’il pose la question.
    « Ou formulé autrement : le « bloc populaire » parviendra-t-il à chasser Macron, le champion du « bloc élitaire » ? »
    Voir la répression des gilets jaunes
    La présidentiel à venir était déjà acté dans les faits
    LA REPRESSION qui nous renvoi sur l’autoritarisme d’un état libertaire
    dans un autre ordre
    Un état totalitaire engager ou valider qui s' »invite.

    voyons voir l’histoire en reset

    • « le « bloc populaire » parviendra-t-il à chasser Macron, le champion du « bloc élitaire » ?  »

      C’est l’ancien monde, se poser cette question, c’est avoir 10 ans de retard (au bas mot).

      Nouveau monde = nouveaux clivages, nouveaux paradigmes.
      Avec covid-19, vous avez déjà la genèse d’un clivage entre les pros masques et anti masques, pro vaccins et anti vaccins, un clivage existant à la fois dans l’entrisme « bloc populaire » et dans l’entrisme « bloc élitaire ».

      Et attendez la suite, je vous prophétise un clivage quant au rapport à la transcendance, effacement de la religion au profit du spirituel, supériorité du collectif sur l’individu, fin du rationalisme, victoire de l’Ethique sur la morale, bref un stoïcime 2.0 avec les droits de l’homme en fer de lance.

  18.  » qui s’ »invite. »
    Le patrimoine de l’idée France est pillé
    Qui est une évidence , vu tout les vampires qui nous entoure dans l’entonnoir faute de temps.
    J’aimerais bien voir l’orchestration qui s’invite de le magma
    Mais s’est possible qu’uil y ai des fenêtre qui échappe au modèle comme singulier
    Voir guénon rené

  19. ( l’entonnoir faute de temps.)
    s’est la matrice islamique , le prosélytisme
    L’islam est perdu de vue qui justifie tout le spectacle de survie sans oublié les politiques qui l’accompagne question idée

    Ceci dit le fric circule comme de la drogue et la mal vie

    « Pinochet » franchement s’est bien vu

  20. Oh ! Cher Maître ! Comment osez-vous traiter Mme Parly, Ministre Désarmée, de la sorte ! Elle qui visita le 2èREG à Saint-Christol il y a deux ans, pour inaugurer en grande pompe les panneaux solaires qui allaient chauffer écologiquement le mess et ls chambrées de nos légionnaires ? [Authentique] On ne peut que se prosterner devant une ministresse aussi visionnaire, soucieuse de la popote et préparant nos militaires à l’armée « carbon neutral », selon l’expression de Mme Pannier-Runacher, de demain qui attend avec impatience ses chars d’assaut électriques et ses hélicoptères à hydrogène sulfurisé de demain !

    • j’avais pas vu
      S’est une tribune de pd d’enculé qui se la joue
      Il sont indécrottable les militaires comme enfant de la patrie.
      Je comprend Macron et sa détestation pour l’armé
      une zap de survie la marseillaise, au cahétera ou on se perd
      D’où gains se barre
      Ceci dit gainsbourg a eu les droits d’auteurs de la marseillaise sur une enchère tranquillou
      que gains bourg s’est la France, l’armée s’est noctambules au frais du peuple
      Tout ce qu’on fait à l’armée ça sert à rien
      Outre qu’il sont dans l’inculte
      Qui n’a rien voir avec la résistance qui récupère son histoire
      Ceci dit le en France st Ane que je ne vouvoie venir

      Si j’ai un slogan
      il est marqué page
      Il faut arrêter de prendre le peuple pour un gode

  21. pour vous répondre que sera le monde en 2026 d’avec le front national
    La famille lepen doit être out tout simplement
    Voir que en 2026 le fn soit écologiste et identitaire, comme mosanto ce qui arrivera
    j’écris Fn comme parqué texte

    • Le FN au pouvoir ? Bah ca finira comme Trump.
      A la limite, c’est même peut être souhaité, qui sait ?
      Parce que la fin du mandat de Trump, c’est quand même une sacrée défaite pour ses partisans, pas qu’électorale d’ailleurs, surtout morale, avec l’histoire du Capitole et donc la justification de la censure des GAFA comme humiliation suprême.

      C’est exactement ce que recherchaient Biden et sa clique, comprendre les démocrates progressistes, Trump fut donc une super opportunité.

      Machiavélique.

      • ok
        validé

        Quel langage doit on utiliser pour effacer l’espèce humaine de la plante terre dans une invitation à revenir
        Et je parle juste de lecture !!!

  22. Parlez aussi légèrement du quarteron de généraux en Algerie, empêché de sauter sur Paris avec les parachutistes,graceeau contingent des appelés c’est plus que léger et rendre cette pétition aussi légère laisse à désirer …une habitude. Et Assas n’aime pas Plenel bras droit US …ah ah ah.
    Mais je ne suis qu’un petit serf….

  23. « disons clairement que cette pétition n’annonce pas l’arrivée prochaine d’un Augusto Pinochet à l’Élysée »
    de quoi ?! mais il y est déjà : même idéologie en pire ! et en plus moyens d’écraser le peuple technologiquement démultipliés !

      • si vous n’aimez pas la Chine n’en dégoûtez pas les autres ! et merci au grand pays d’être là !

        • C’est sûr, grâce à lui on peut importer son hygiénisme paranoïde et sa société de contrôle.

          Merci Mao !

          • tout ça ? ça fait beaucoup pour un seul troll !

          • SAHB, vous êtes en pleine projection.
            C’est sur, c’est trop pour un Ducon.

        • La Chine s’était une tribu d’aborigène de l’autre côté de la planète à une époque tardive dans notre lecture.
          Voir aussi le Japon dans un autre ordre.
          Ils nous échappent sans aucune empathie , par la suite fraudas se farcir l’Afrique sans bombe nucléaire et surtout le moyen-orient qui nous pollue la vie.

          Fallait pas que les religions se face bouffé par le politique, comme drame du monde en 2021.
          Fallait le faire comme lecture de détruire la coopération ancestrale d’une profondeur de lecture.
          Mais depuis le monde bascule dans le monde à l’envers, style inversion de pôle cérébrale.

          Peut être est ce lié à la planète qui se vie dans sa propre lecture peinarde

          • « Fallait pas que les religions se face bouffé par le politique, »

            De quelles religions parlez-vous ?
            Des trois monothéismes ?
            Et encore, faudrait préciser leur niveau de grignotement en relatif (les unes par rapport aux autres).

            Est un fait que c’est la gnose qui domine en République, je ne vous fais pas un dessin, on peut remonter à plus de 200 ans comme vous le mentionnez souvent dans vos proses.

            Le politique est au service de la gnose et non pas l’inverse.

  24. La sphère médiatico-polticienne de la pseudo élite médiocre auto-proclamée est effectivement de mauvaise foi ou alors ne sait pas lire. Je ne me caches pas d’être Anarchiste ET de soutenir totalement cette tribune : si une guerre civile éclate, l’armée sera du coté du peuple, sifflera la fin de la récréation, et le Peuple pourra enfin se débarrasser de toutes ces raclures et ordures qui vampirisent notre pays, notre argent, notre contrat social, nos relations humaines et notre culture

  25. On approche de la fête de Jeanne d’Arc (libération d’Orléans le 8 mai 1429).
    France 3 Centre-Val-de-Loire devait faire une émission sur ce thème.
    Mais, la voix off du commentaire était celle de Charlotte d’Ornellas (journaliste à “Valeurs Actuelles” et qui débat souvent sur CNews).
    “Horreur” pour le directeur régional de France 3 donc émission censurée :
    https://www.marianne.net/agora/humeurs/charlotte-dornellas-censuree-a-t-on-deja-vu-une-voix-off-contaminer-des-telespectateurs

    • On ne sait pas si la jolie Charlotte d’Ornellas aura servi de prétexte quant à censurer Jeanne ou pas, m’enfin le résultat est que la censure s’applique dans tous les cas.

      Il faudrait une Jeanne d’Arc en ce moment même, pour bouter les envahisseurs hors de la République, afin de retrouver la France.

      • Dans une autre lecture je ne parlerais pas de « censure » .

        (pour bouter les envahisseurs hors de la République, afin de retrouver la France.)
        Faudrait remettre de l’ordre dans le contre ordre des idées

        S’est quoi « la France  »
        Quo vadis
        Traduction ….« Quo vadis? » est une locution latine signifiant « Où vas-tu ? ». Cette question, tirée de l’écrit chrétien les Actes de Pierre, a donné naissance à de nombreuses —œuvres littéraires et musicales—
        Je passe l’acte du culte de Pierre ….Si cela se retrouve Mohamed s’est Pierre qui bâtis sa même église !!! comme touriste d’inutiles.

        Faute de lecture on s’invente la censure .
        D’où la chambre à coucher du notaire et du n’importe qui ;n’importe quoi ; style multi déni , lgbt zyz d’avec toute l’écriture qui l’accompagne les lettres de l’écrit comme langage.
        Dans un autre registre « Quo vadis? » dans le texte combien de ceux qui ce reconnaisse nt
        disent – j’ai hontes d’êtres Français » dans le miroir à l’envers .

        Autre lecture et flagrante la France est la culture du luxe.

        Lvmh, Gucci, Dior, Betancourt
        Qui n’est pas tout noir comme tour elfe est un phare.

        Certes question parasites il y à du monde
        Certains peuvent payer et d’autres pas
        Et d’autres voient le phare pour un transit se réfugiant dans le langage
        Soit la Grande Bretagne ; soit les USA ou le Canada.
        Les éléments de langages ; « interagissant »
        De toute façon la mondialisation ou l’universalité est inéluctable pour un transhumanisme
        Vu que l’homme à vu d’autres paillètes de lumière.
        Et de toute façon s’est comme cela dans l’ordre des choses.

        Tout semble porter à croire qu’il faut être seul
        De selon de mon avis s’est l’acceptation de ce reconnaître
        Après chacun fait du midi à sa porte ….
        Le plus difficile à peindre s’est ce qui n’existe pas
        D’autres parlent d’espoir
        Retrouvons le point de départ , cette fameuse adresse , notre maison et notre famille .

        • Le mot « mnémonique » provient du mot grec ancien μνημονικός / mnêmonikós (« de mémoire ») et rappelle Mnémosyne, la mère des Muses de la mythologie grecque. Ces deux mots font référence à μνήμη / mnếmê (« souvenir »)1.

          La première référence connue à un mnémonique est l’« Art de mémoire », décrite dans De Oratore par Cicéron.
          Je parle de l’olivine qui est du minérale, le papier est plus tardif .
          En fin de compte l’imprimerie des lettre nous à tué dans sa lecture du tout partager sans genre.
          On à perdu le fils d’Ariane de la maison , reste narcisse comme souvenir.

          • « En fin de compte l’imprimerie des lettre nous à tué dans sa lecture du tout partager sans genre.
            On à perdu le fils d’Ariane de la maison , reste narcisse comme souvenir. »

            L’imprimerie, puis l’informatique en 73 et maintenant l’intelligence algorithmique.
            A horizon 2030-2040, 47% des emplois industriels d’aujour’hui seront effectués pas des robots, selon certaines prospectives de 2013.
            Corrigées à la baisse depuis, certes, m’enfin c’est la tendance et elle semble irréversible. : https://www.lesechos.fr/tech-medias/intelligence-artificielle/20-millions-demplois-menaces-par-la-robotisation-1032726

  26. Au Usa plein de jeune s’endette pour un métier qui est programmer à disparaitre dans IA, au royaume unis s’est pareil et pas en France .
    Un jeune au étude au en Angleterre s’est 30000 livres par ans.
    Et nous faisons des colis poste de bouff
    Donc en France la question se pose comme de gratos d’avec la cités et tout sont zoo médiatique qui les accompagne.
    Comme quoi la sécu et l’éducation en France s’est à ciel ouvert GRATOS
    Un communisme renversé comme potentiel énorme et à l’oeil sur le territoire Français.dans le style à la conquête des étoiles

    (A horizon 2030-2040, 47% des emplois industriels )
    Non s’est pas des emplois industriel
    s’est l’agence de voyage, le juge , tout les métiers dans le télé travail
    par exemple dans le tout connecté, vos prises d’électricités vont disparition d’où un électricien vous fera exemple dans le tout connecté juste une borne wifi avec 5,6,7 g et pourquoi pas 20 g
    Donc l’électricien va disparaitre d’avec ses câbles.
    Et au niveau du droit, la justice via l’intelligence artificiel ben s’effara ; comme ils n’était pas présent dans la manif des gilets jaune s, ben il vont disparaitre sans aucun soutient et sans interventriculaire de revenir
    La justice s’est de la MERDE

    l

  27. ok
    Le monde judiciaire , ils se sont bien gavé dans l’histoire avec leur breitling et bracelet de requin

    Ben se sera fini, ils feront leur pipî caca comme tout le monde , et dans le même popo

  28. pipi caca proute est la solution finale comme produit standard

  29. S’et assez normal
    (mark knopfler

    « Fallait pas que les religions se face bouffé par le politique, »

    De quelles religions parlez-vous ?
    Des trois monothéismes ?
    Et encore, faudrait préciser leur niveau de grignotement en relatif (les unes par rapport aux autres).

    Est un fait que c’est la gnose qui domine en République, je ne vous fais pas un dessin, on peut remonter à plus de 200 ans comme vous le mentionnez souvent dans vos proses.

    Le politique est au service de la gnose et non pas l’inverse.)

  30. mark knopfler

    surtout morale, avec l’histoire du Capitole et donc la justification de la censure des GAFA comme humiliation suprême.
    Voir l’élise avec les black block sous couvert des gilets jaunes
    style lébération de la France.
    Faut patienter coco , on la vue s’est que s’est actualisé dans les carons
    La pensé magique

  31. Je rappel que la photo l’adresse de l’entête comme image binaire s’est
    voir la signature
    Base pétrolière interarmées – J.Peschel © ECPAD ( pas besherelle )
    Avenue des champs d’élise ou de l’Élysée
    Maître ou esclave avenue de la libération
    Notre industrie
    Imaginons que aujourd’hui lorsque l’on navigue dans la pierre avenue des champs Élysée s’est le bac de l’empire « le platane. »

    Pourquoi le platane dans un champ de passage ??? comme méridien de saint sulpicien.

    johnny hallyday a fait le même chemin comme merde

Laisser un commentaire