Mise en examen d’Agnès Buzyn : la double faute des magistrats instructeurs

La mise en examen de Madame Agnès Buzyn par la Cour de Justice de la République (CJR) sous les acclamations de la foule était une mauvaise action. D’abord c’était une décision illégale et ensuite c’était une façon de clouer un bouc émissaire pilori en préservant soigneusement Emmanuel Macron et sa bande pour la gestion du Covid. Agnès Buzyn est une personnalité politique tout à fait détestable, c’est vrai, mais ce n’est pas une raison pour prendre des libertés avec le droit pour faire plaisir à la clameur. Double faute d’ailleurs, puisque la restauration de la régularité juridique par la Cour de cassation qui a annulé cette mesure, est présentée comme une protection judiciaire indue fournie à la pitoyable ancienne ministre. Comme d’habitude, invoque La Fontaine et ses « Animaux malades de la peste » avec sa célébrissime morale : « selon que vous serez puissants ou misérables les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ». Et l’on entend de nouveau la chanson du « tous pourris » se déverser dans la presse et les réseaux. Encore bravo pour les magistrats instructeurs de la CJR.

Eh bien, pour une fois, il va falloir doucher les enthousiasmes et dire que cette décision est une bonne nouvelle. Si elle n’était pas advenue c’est alors qu’il y aurait eu lieu de s’inquiéter. Au constat de l’aggravation de la politisation du corps des magistrats.

La CJR, pourquoi faire ?

Il se déroule actuellement une procédure d’instruction sur les conditions dans lesquelles le gouvernement a géré la crise du Covid. Saisi par des centaines, voire des milliers de plaintes, la Commission d’instruction de la Cour de justice de la République (CJR) mène des investigations, pour certaines à grande vitesse, et procède à des mises en examen à la régularité juridique approximative mais qui sont – et c’est le but recherché – autant de mises au pilori.

Rappelons que CJR est une juridiction spéciale chargée de juger les ministres pour les fautes pénales qu’ils auraient pu commettre dans l’exercice de leurs fonctions. C’est l’application française du principe de séparation des pouvoirs, qui implique que la justice ne peut pas s’ingérer et contrôler le pouvoir exécutif. Organisée par la constitution, cette compétence appartient au Parlement. Malheureusement, depuis une trentaine d’années, une forme de populisme juridique, d’ailleurs largement soutenu par l’opinion publique, veut que les ministres en exercice soient des justiciables comme les autres. C’est une hérésie démocratique, mais face au succès du « tous pourris » et à la volonté des magistrats politisés d’avoir ministres et parlementaires sous leur contrôle, le dispositif initial permettant de respecter les principes d’une démocratie représentative a été mis à mal

 La Cour de Justice de la République était au départ une juridiction qui respectait la séparation des pouvoirs puisque tant à l’instruction qu’à l’audience de jugement, c’étaient les parlementaires qui avaient la maîtrise de la procédure. Beaucoup de politiques ont systématiquement fait assaut de démagogie en réclamant la suppression de la CJR, ce qui n’a pas été possible jusqu’à présent. Mais plusieurs réformes ont fait qu’aujourd’hui la place prise par les magistrats de l’ordre judiciaire est devenue beaucoup trop importante, et les ministres se trouvent à leur merci. Moins pour la formation de jugement où les parlementaires restent majoritaires, mais surtout dans les procédures d’instruction qui sont celles qui exposent le plus. C’est ce qui est arrivé à Éric Dupond-Moretti avec les poursuites dont il fait l’objet et à Agnès Buzyn, mise en examen pour « mise en danger délibéré de la vie d’autrui » sous les acclamations de la foule. L’ancienne ministre de la Santé, proche d’Emmanuel Macron, est certes un personnage particulièrement déplaisant, mais cette mesure prise par une magistrature militante était une mauvaise nouvelle pour la démocratie.

Que dit l’article 223-1 du Code pénal ?

L’article 223-1 est celui qui a été invoqué par les magistrats acteurs pour la mise en examen d’Agnès Buzyn à grand son de trompe. « Le fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. » C’est ce que l’on appelle «l a mise en danger délibéré d’autrui » qui nécessite que plusieurs éléments soient réunis considérer l’infraction comme étant réalisée.

Il y a trois conditions. Il faut tout d’abord évidemment avoir créé une situation de danger par ses actes, susceptible d’entraîner des conséquences sur la santé d’autrui. Nul besoin d’un dommage effectivement réalisé, puisque le simple fait d’exposer est répréhensible. Ensuite, il faut que ce risque ait été pris en violant une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement (les décrets). Pour considérer que l’infraction a été commise, le juge doit donc pointer précisément des textes qui imposaient légalement l’obligation de sécurité. Et encore faut-il que cette obligation ait été particulière, et non pas générale. Par exemple la limitation de vitesse matérialisée par un panneau à l’entrée d’une agglomération est une obligation particulière. Enfin, car ce n’est pas tout, il faut que la violation de cette obligation ait été manifestement délibérée, c’est-à-dire que l’auteur ait eu parfaitement conscience de l’existence de cette réglementation et l’ait violé volontairement en connaissance des risques encourus. On ajoutera que cette infraction est donc intentionnelle.

On imagine l’application de ce texte aux premiers temps erratiques de la gestion de l’épidémie de Covid, dans lesquels Mme Buzyn a certes été calamiteuse, mais au cours desquels aucune réglementation particulière de sécurité spécifique n’avait encore été mise en place. Par la suite, la mesure de confinement, aussi inutile puisse-t-elle apparaître aujourd’hui, ou l’obligation du port du masque dans la rue ou dans les transports ont été des réglementations particulières de sécurité. Madame Buzyn avait déjà quitté le gouvernement. Elle n’a pas été mise en examen parce qu’elle était sortie de chez elle sans l’attestation réglementaire, ou pour avoir refusé de porter son masque dans les transports, mais pour avoir violé une obligation générale d’être attentive à la santé de ses concitoyens lui incombant du fait de sa responsabilité de ministre de la Santé. Les magistrats qui ont prononcé cette mise en examen ont une fois de plus pris une décision juridiquement complètement infondée et ce pour des raisons de démagogie politique. C’est particulièrement grave, car dans une démocratie représentative le contrôle de la qualité de la gestion publique appartient au Parlement. Le juge n’a pas à y intervenir en prenant des libertés avec la loi pour affirmer sa prééminence politique. Les ministres doivent rendre des comptes s’ils commettent des infractions pénales, mais en inventer pour la circonstance s’appelle tout simplement de l’arbitraire. On ne peut par conséquent que se réjouir de la décision de la Cour de cassation qui, loin de vouloir blanchir Mme Buzyn, a pour une fois joué son rôle de gardien de la règle.

En revanche, dans cette crise du Covid, si les dirigeants de l’État (dont Agnès Buzyn bien sûr), ont pris des décisions qui en ont aggravé les conséquences et qui ont eu des impacts avérés et des conséquences mesurables sur des malades, ils auront à en rendre compte. C’est la question des infractions « non intentionnelles » d’homicide et de coups et blessures involontaires.

Des procédures longues, difficiles et aléatoires

Répétons une fois de plus qu’il ne s’agit pas de prendre la défense de dirigeants dont certains ont concrètement failli dans leur mission, mais de rappeler comment se posent les problèmes judiciaires et quels sont les domaines sur lesquels le juge peut intervenir.

Il est en effet possible, comme l’avait été Laurent Fabius, Edmond Hervé et Georgina Dufoix dans l’affaire du sang contaminé, qu’un certain nombre de ministres se retrouvent attraits devant la CJR, non pas pour évaluer la qualité de leur gouvernance, mais pour savoir s’ils ont commis des fautes précises dans la gestion de la pandémie. Des fautes ayant provoqué des dommages corporels à des citoyens. Mais normalement, l’aboutissement de telles procédures est particulièrement aléatoire, puisque pour entrer en voie de condamnation, il faudra établir que les fautes commises ont directement provoqué ou aggravé des dommages corporels chez des malades du Covid identifiés et individualisés. C’est bien un lien de causalité qu’il faudra établir et non une simple corrélation. Par exemple, la grotesque et scandaleuse gestion des masques par Buzyn, Ndiaye et Véran ne pourra engager leur responsabilité pénale que s’il est démontré qu’elle a été directement à l’origine de décès ou de séquelles sur des victimes identifiées. Or, à ce jour, le débat sur l’utilité du masque fait toujours rage dans la communauté scientifique ! Si les procédures se poursuivent dans le respect de la loi, il faudra techniquement des années pour les faire avancer. À mon avis, nous y serons encore dans 15 ans.

Je considère qu’on ne peut pas se réjouir de toutes ces instructions conduites qui rendent des décisions judiciaires motivées politiquement comme autant de mises au pilori par des médias et réseaux particulièrement gourmands. Dès lors que les principes de la séparation des pouvoirs ne sont pas respectés, la démocratie représentative ne peut pas fonctionner normalement. Non parce que les magistrats seraient particulièrement méchants ou souhaiteraient être califes à la place du calife, mais parce que si on leur donne un pouvoir à dimension politique, il ne faut se faire aucune illusion : ils seront fatalement tentés de s’en servir.

La gestion de la pandémie par la bande de bras cassés choisis par Emmanuel Macron est d’abord et avant tout une question politique. Et on ne fait pas de politique par juges interposés.

Régis de Castelnau

66 Comments

  1. Votre expertise juridique est irremplaçable.
    Personnellement je n’ai pas trouvé de meilleurs sources d’information (je n’en ai même pas trouvé d’ailleurs) tant ce sujet est touffu et ardu.
    Ceux qui savent ne parlent pas, ceux qui parlent ne savent pas. (Lao -Tseu)
    Parfois ceux qui savent parlent ! (écrivent) Tant mieux !

  2. « Enfin, car ce n’est pas tout, il faut que la violation de cette obligation ait été manifestement délibérée, c’est-à-dire que l’auteur ait eu parfaitement conscience de l’existence de cette réglementation… ».
    N’est-ce pas en opposition à l’adage « Nul n’est censé ignorer la Loi » ? Certes, personne n’est tenu de connaître l’ensemble du Droit de notre pays. Mais on peut tout de même demander à chacun de se renseigner sur ce qui le concerne.
    Qu’en dit la jurisprudence ?

  3. Si on commence à saisir « Mise en danger » dans un moteur de recherche, c’est automatiquement complété par « de la vie d’autrui » et le clic sur ce critère donne de multiples sites, dont Légifrance et l’art 223-1 CP. Il est consternant de constater que nombre de commentateurs n’ont pas pris cette légère peine.

  4. La separation des pouvoirs est une vue de l’esprit; la Constitution de la V° nous a apporté le « 49-3″ qui n’est rien d’autre qu’une loi d »habilitation » à la française qui a transféré à A.Hitler le pouvoir legislatif.

    • Le « 49-3 » est une arme nucléaire, pour éviter les effets de bord de la 4ième République.

      Les armes de Vième République (la vrai pas l’actuelle) à disposition sont : le 49-3, la dissolution de l’assemblé nationale, la démission du gouvernement, le référendum.
      Ma liste n’est pas un ordre ni de préférence, ni de hiérarchie. Ces armes s’emploient en fonction des circonstances, l’objectif étant que le pays souverain avance dans un monde qui peut se montrer hostile. Pour cela il est préférable d’avoir des politiques avec une certaine tenu et exemplarité.

      Autant dire que c’est de moins en moins le cas. Hélas il semble que les candidats potentielles préfèrent aller à la pêche, jouer à la belote ou à la pétanque.

      Concernant AH, en ressortant mes notes de 2003 , je trouve un article que je résume m’indiquant que l’inspirateur des lois nazis étaient Carl Schmitt. C’était un vrai fasciste.
      Carl Schmitt aida un étudiant juif, proche de l’école de Franckfort, admirateur de Nietzshe et Martin Heidegger. Cette étudiant était Léo Strauss qui ayant émigré au Etats-Unis, fréquentat les cercles de de Bertrand Russel et Hutchins. Ce dernier le fit entrer comme professeur à l’Université de Chicago.

      A l’école de Léo Strauss on aura … Dick Cheney, Donald Rumsfeld, … les marionnettiste d’un alcoolique repenti qui ne restera pas anonyme, GW Bush Jr. La suite vous la connaissez

    • Avant la Constitution de 1958, il arrivait souvent que les Députés ne veuillent ni voter les textes jugés importants par le Gouvernement, ni faire tomber celui-ci. Alors, le Président du Conseil, à peu près l’équivalent du Premier ministre actuel, se retirait, ou menaçait de le faire tout au long des débats pour pousser les Députés à voter le texte qui leur était présenté. Le 49-3 est une solution à peu près équivalente inscrite dans la Constitution.

      J’ajoute que le 49-3 n’est pas « le Gouvernement qui décide à la place des députés », comme on peut le lire quelquefois. Mais la seule motion de censure ayant abouti pendant la Vème République (en 1962) a été suivie d’une dissolution. Depuis, les Députés savent ce qui les attend s’ils recommencent. Alors, entre l’idée qu’ils se font de notre bonheur et leur siège…

      • Le 49.3 est a double détente. Le parlement peut faire tomber le gouvernement. Mais aussi le président peut décider de dissoudre l’assemblé. Et dans ce cas le peuple devra trancher.

        Par contre aujourd’hui comme ils ont tous la trouille de perdre leur place. Il ne se passe plus rien. L’esprit de la 5ième a été dévoyé … elle était faites pour des hommes qui savaient la valeur de la vie, parce qu’ils connaissaient l’odeur de la poudre.

        NB : J’écris cela tout en écoutant Ferrat, Ma France, Potemkine, Nuit et Brouillard, …

        • L »esprit » de la V° residait dans le recours regulier au referendum, par cette connexion directe entre un homme et le peuple le court-circuit du Parlement pouvait se comprendre et la demission du President etait plus logique que la dissolution du Parlement.
          Notons comment les institutions ont été devoyées afin de ne retenir que le SEUL moyen de conserver sa place (qu’ils viennent me chercher !.

          • « … qu’ils viennent me chercher ! … » Oui je me souviens de cette fanfaronnade d’un petit mec en recherche d’autorité parentale. Mais surtout je me souviens du peu de réaction de son auditoire de gens prétendument « sérieux ». Donc quitte à être con autant être meilleur que lui, c’est à dire plus con que lui. C’est la logique prise par beaucoup. Et voilà pourquoi on est au mieux à la maternelle, au pire dans un hôpital psychiatrique. Ce qui ne peut faire que le jeu du dépeçage du Pays (L’europe des régions !!!).

            Quant au référendum, vous avez raison, c’est la recherche d’un consensus au peuple sur une question fondamentale et notamment des questions constitutionnelles puisque en démocratie le peuple (même s’il peut se tromper) est supérieur aux députés, sénateurs et conseil constitutionnel.

            De mémoire la constitution de 1958 (modifié pour l’élection au suffrage universelle avant l’élection de 1965) avait entre 60 et 80 articles. Elle a été adopté par référendum. Était énoncé les grand principes permettant aux lois votées par le parlement de s’inscrire dans le cadre que fixait la constitution. Une instance de « sages » devaient statuer si une loi était dans le cadre, ou tout ou partie hors du cadre. C’est ce qu’on désigne être le rôle du conseil constitutionnel.

            Voilà pour notre Constitution.

            Votre remarque, me renvoi à la constitution « Giscardo-Cohn Benditienne » du référendum de 2005. Je crois me rappeler que cette constitution avait plus de 850 articles. Mais pour le crétin que je suis, on m’avais dit que « y a pas de problème, c’est pour être ensemble. Tous en ensemble c’est mieux. C’est l’Europe de la Prospérité, de la Paix, ….et c’est le sens de l’Histoire ». Je ne sais pas pourquoi, finalement j’ai voté contre. Il me faut vous dire que me réveillant depuis 2003 peut-être même avant, j’avais lu un livre de Géopolitique édité en 1996, d’un belge, Bruno Colson. Livre qu’on ne trouve pas dans des librairies de gare. « Repenser nos alliances ».
            https://livre.fnac.com/a1010161/Bruno-Colson-Europe-repenser-les-alliances
            De plus ayant travaillé dans la « mondialisation » à l’étranger, j’avais goûté aux grands bonheurs de côtoyer des différences de conception et peut-être même d’intérêt. Mais je m’égare.

            Donc la constitution européenne de 850 articles, que j’avais commencé à lire, … Je vous avoue m’être arrêté à un moment. C’est sans doute quand Saint Philippe Seguin m’est apparu me faisant me souvenir qu’il nous avait mis en garde lors du référendum de Maastricht. Hélas je ne l’avais pas trop écouté. Il faut dire que c’était l’époque ou je fréquentait le libraire des Hall de gare, sans comprendre que ces bouquin, c’étaient fait pour le temps des voyages.

            De toutes les façons 850 articles fourre-tout ne tiennent pas face à 60/80 articles de principes.

            Ne pas oublier qu’on est de culture Judéo-Chrétienne, la LOI tient dans le cadre de 10 commandements. Pour ceux qui en ont plus il a eu le concordat de Napoléon 1er, certes en France uniquement j’entends.

            Je connais pas mal, la Suisse avec leur votation de type référendum quasiment systématique. Il y a du pour ou du contre. Si les votations locales ont souvent du succès. Certaines votations national illustres la déresponsabilisation des élus sur des questions qui nécessitent des expertises que n’a pas le peuple. C’est donc une décharge sur le peuple. C’est pourquoi c’est assez variable, les militants de tout bord se mobilisent, les quidams se laissent influencer ou non.

  5. Bravo Me Castelnau. Mettre au pilori, ne doit surtout pas être un objectif de la justice. Qui doit simplement rendre justice et avoir une cohérence d’ensemble non idéologique.

    Votre conclusion sur la bande de bras cassée choisis peut être plus général : La gestion de la pandémie (ou plus généralement la souveraineté de la France) par la bande de bras cassés choisis par Emmanuel Macron est d’abord et avant tout une question politique.

  6. Je pense que les « erreurs » de droit qui vaut la Cassation étaient volontaire pour arriver à annuler la mise en examen de Buzin. Comment expliquer que des magistrats de la Haute Cour formant la composition de la CJR puissent se tromper à ce point que leurs pairs les infirment !

    • C’est parce que tout le monde peut se tromper que l’appel et le pourvoi en cassation ont été mis en place.

  7. Au niveau du droit,la qualification mise en danger de vie d’autrui est une erreur car il suppose démontrer une infraction à des lois obligeant la mininistre pour garantir la sécurité des Français.La décision de la cour de Cassation est logique. Il fallait attaquer l’Etat pour non respect du préambule de la’ constitution de 1946. Par celui ci la république s.engage à assurer la sécurité sanitaire de ses citoyens. A

    Avec cette qualification la CJR n.auraiit pas eu à exhiber le texte qui n’à pas été respecté. Mais il serait possible aussi d’attaquer le COI qui face aux suicides d’infirmiers ne fait rien au motif de non respect des règles déontologiques qu’il est sensé faire respecter. Les infirmiers doivent soutenir les personnes qui souffrent et les accompagner dit la loi, or les membres du COI qui sont infirmiers ne le font pas et n’en mettent rien en œuvre pour y parvenir. Si on attaquait l’ordre infirmier pour mise en danger des infirmiers la réponse de l’an cour de Cassation serait aussi : Le COI n.a pas de textes lui imposant de garantir la sécurité sanitaire des infirmiers.

  8. « Or, à ce jour, le débat sur l’utilité du masque fait toujours rage dans la communauté scientifique ! »
    Tout est là !!! La défausse gouvernementale est effectivement « à front renversé » et permet ainsi de justifier et de faire passer silencieusement l’abominable précaution délirante qui justifie non pas la faute mais bien la corruption de ces gens.

    Médicaments bidons (Remdesivir) et vaccinations délétères ont rapporté des milliards, je dis bien des milliards d’euros à des entreprises américaines qui tiennent ces gens, c’est-à-dire nos gouvernants, nationaux et européens.

    Les pactes de corruption en question expliquent l’étrange soumission suicidaire des européens à la crise d’après, l’Ukraine, et qui va maintenant consommer leur ruine.

  9. Sans doute n’y avait-il rien de délibéré de la part de la Ministre lorsqu’elle obéissait et classait le 13 janvier 2020 dans la liste des substances vénéneuses l’hydroxychloroquine, qui était jusque là en vente libre, avant d’en interdire la prescription, empêchant ainsi délibérément le traitement précoce d’un nombre conséquent de patients au profit de substances bien plus rentables pour l’industrie, fussent-elles carrément toxiques…
    Circulez: l’impunité prévaut pour les puissants et leurs sbires, alors que la justice de classe écrase les gueux sous des tonnes de mépris.
    L’affaire n’est pas classée : on se fout littéralement de Buzin dans cette forfaiture impardonnable.

    • J’ai la flemme de faire une recherche. Mais si vous prenez la peine de la faire, vous apprendrez que la décision était en préparation depuis quelques années avant que Buzyn ne fasse que la finaliser.

  10. Il y a de la mise en examen en perspective, Non ? Car ce ne sont pas les propos d’une « bouc émissaire ».

    Lors d’un débat à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a déclaré sans ambages que l’Allemagne et ses alliés sont en guerre contre la Russie.

    « Et c’est pourquoi j’ai déjà dit ces derniers jours – oui, nous devons faire plus pour défendre l’Ukraine. Oui, nous devons en faire plus, y compris en ce qui concerne les chars. Mais le plus important et le plus crucial, c’est que nous le fassions ensemble et que nous ne jouions pas au jeu des reproches en Europe, car nous menons une guerre contre la Russie et non les uns contre les autres ».

  11. Une « habitude » allemande de faire la guerre sans la declarer….dejà en 39 contre la Pologne !

    • La réponse des russes ne s’est pas fait attendre. Mais tout cela est une logique d’escalade. Maintenant Zélenski demande des missiles longue portée et des avions de combat.

      Et nos imbéciles des plateaux débattent sur la parole donnée des ukronazis de ne faire que se défendre, sans attaquer la Russie sur son territoire, ce qui nous engagerait.

      Foutaise, ils ont déjà attaqué la Russie plusieurs fois, avec des missiles de l’époque soviétique. Ensuite leur intérêt n’est pas de respecter une parole qu’ils n’ont pas, leur intérêt est que nous engagions nos soldats, nos fils contre la Russie.

      Des Nèfles !!!!

      Il faut bien tenir cette crête pour anticiper leurs conneries et celles de laquais.

  12. Je n’ai strictement aucune sympathie pour Agnès Buzyn.
    Je n’ai pas non plus la culture en matière de droit de Régis de Castelnau.
    Mais, moi aussi j’approuve le fait que la mise en examen de l’ancienne ministre ait été levée.
    Concernant la gestion calamiteuse du Covid par Macron, ses Premiers Ministres de l’époque et ses ministres de la santé (Buzyn et Véran), la sanction doit être POLITIQUE (et non judiciaire).

    Je crains qu’à force de judiciariser les actes politiques, on finisse par n’être gouvernés que par des incompétents.
    En effet, les gens compétents qui pourraient nous diriger évitent de prendre des responsabilités car ils craignent qu’à la moindre erreur dénoncée par des « moralistes » (1) calamiteux comme le sieur Edwy Plenel, certains juges (souvent pour des raisons uniquement politiciennes) les poursuivent.

    (1) Je rappelle ce que j’ai déjà écrit. Je suis pour la morale, mais je me méfie de ceux qui donnent des leçons de morale à la Terre entière. Ce sont souvent des gens qui ont eux-mêmes peu de morale.

    • il n’y a pas eu de « gestion calamiteuse du covid », ce qui signifierait une incompétence, un résultat « à l’insu de leur plein grès »!
      Tout cela était soigneusement orchestré avec les cabinets de conseil.

  13. Ce vendredi soir, à « l’heure des pros 2 » (sur CNews), Frédéric Durand a surpris les autres intervenants en raison du fait qu’il comprend les inquiétudes des Français concernant l’immigration. Il constate aussi que ce sont les classes populaires qui se sentent en concurrence.

    Pourquoi a-t-il surpris ? Car il est de gauche et même communiste.
    Un constat toutefois : ce que dit Frédéric Durand me rappelle ce que disait Georges Marchais en 1980-1981.

    Sur ce blog, il y a quelques semaines, j’ai mis en contradiction les inepties de Ian Brossat, actuel adjoint PCF d’Anne Hidalgo à Paris, avec ce qu’écrivait G. Marchais.

    Constatons qu’en 2023, l’essentiel de la gauche (LFI, EELV et même bon nombre de PCF) ne parle pas du tout comme Frédéric Durand, ce que ce dernier a constaté. Mais, l’essentiel de la gauche actuelle est loin des classes populaires.

  14. Agnès Buzyn devrait être jugè pour crime conte l’humanité
    Injecté de force 11 vaccins à un nourrisson complètement à l’aise faut le faire
    Et puis es la jouer covid

  15. Agnès Buzyn est une aliénation du système immunitaire des nourrissons .
    Elle est dans une volonté de détruire le système immunitaire
    J’espère qu’elle crève avec son pognon .!

    • Pas très « cleen » de coller l’étoile jaune. Je ne vois pas le rapport. Mais j’ai l’impression que c’est un déballage interne à ce que vous avez appelé par ailleurs « l’îlot d’or » de votre papa.

  16. perso on à investis 150 000 euros via les banques natwest et rothschild sur un trading en UK
    Tout était pipo et allait en israélo
    Certes après 2 ans de procédure on à tout récupéré avec du 9% d’intérêt sur le compte du contribuable anglais.
    Pas d’Israél. et voir cette vidéo aussi.
    J’imagine que sur le marché international Israel est une plaque tournante pour la traite d’êtres humains et d’organes, genré abattoir comme on traide sur le riz et le blé
    https://www.youtube.com/watch?v=Bd83LAxYc5E
    Alors Zélinsky !!!!

  17. Benyamin Netanyahou viens d’être réélus hors s’est une des plus grosse pompe à fric des loups de tel avis comme plaque tournante et tout est documenté. sur le net par voix de presse
    On peut comprendre un si petit pays qui rentre autant de pognons sans rien produire.

  18. On a une polémique entre le ministre Olivier Dussopt et Anne Hidalgo.
    Ce qui est amusant, c’est qu’en 2011, lors des primaires PS, Dussopt et Hidalgo étaient les porte-paroles de Martine Aubry.
    Concernant O. Dussopt, en décembre 2022, sur un blog, un article faisait allusion à lui.

    Extraits.

    En 2007, ses études terminées, Olivier Dussopt se fait élire député PS. De sa vie, il n’a jamais eu d’autres employeurs que l’État et le PS dont il sera un des principaux dirigeants (secrétaire national auprès de la première secrétaire, Martine Aubry en 2012).

    Le 18 juin 2017, il est réélu député PS contre une candidate LREM.

    Le 2 août 2017 il dénonce à l’Assemblée nationale la « trahison » du gouvernement sur la dotation des collectivités locales.

    Le 21 novembre 2017, il vote donc contre le budget du gouvernement LREM.

    Le 24 novembre (oui, 3 jours après) il entre dans le gouvernement d’Edouard Philippe. On le retrouve dans ceux de Jean Castex et d’Elisabeth Borne.

    Depuis la première élection de Macron, on en a vu des cohortes de politicards de « gôche » se vautrer dans l’auge de la macronie. Mais Dussopt, comme aurait dit Audiard : « c’est un gabarit exceptionnel. Si les traîtres se mesuraient, il servirait de mètre-étalon. Il serait à Sèvres. »

  19. La politique en France s’est du shopping style obama care

    « c’est un gabarit exceptionnel. Si les traîtres se mesuraient, il servirait de mètre-étalon. Il serait à Sèvres. »
    Audiard avait raison nous étions sur la fréquence du LA du téléphone qui était déjà une tromperie comme mètre-étalon , mais stable par dépit.
    Maintenant s’est n’importe quoi comme sonnerie , le La donnait la mesure.
    Vous avez également le méridien d’or qui s’est fait désaxé sur greenwich
    La guerre d’alésia on ne savait pas encore qu’il s’agissait de battre la mesure sur un autre tempo romain du temps.
    Notre rose de notre dame montre dans sont aura que toutes les cathédrales du monde s’alliaient sur elle comme résonance comme onde de forme.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rose_sud_de_Notre-Dame_de_Paris#/media/Fichier:Notre-Dame-de-Paris_-_rosace_sud.jpg
    Et puis la rose des centrales nucléaires qui nous ramènent à 7 hertz comme plafond de verre
    https://www.google.com/search?q=centrale+nucl%C3%A9aire+rose+c+de+notre+dame&client=firefox-b-d&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwiC7qK13-n8AhWjTKQEHQXhD-8Q_AUoAXoECAEQAw&biw=1920&bih=927&dpr=1#imgrc=88UPp5NGlOr6zM
    Lorsque les juifs se fracassent le crâne sur le mur des lamentations, Il contribuent comme mesure
    Idem lorsque l’islam tournent comme une bille dans le même sens

    S’est le talent , une onde de forme comme mesure.
    Tout était sur le coude , le pied du maître d’œuvre , la formule magique de la mesure
    A Bruxelles ils ont fait des normes comme mesure global comme talent

    Il est d’ailleurs inintéressant de relancer sèvres vu que les dés étaient pipés

    • La Rosace sud de Notre Dame d’Isis.
      « Parisis Code » de Thierry Van de Leur.
      Cf les grands travaux de Mitterrand, géométrie sacrée.
      « La guerre en Ukraine numéro 24 », va y en avoir plus de 100, digne d’une série Netflix.
      C’est la « normalisation », alors que Poutine pourrait vitrifier Zélensky en 48H.
      Ukraine, c’est le narratif Syrien importé en Europe sacrifiée.
      Le spectacle.
      Sincères salutations, Vanhonsebrouck, la mise en bière est en cours.

  20. Il est d’ailleurs curieux que l’on parle de main d’oeuvre
    Comme talent au singulier

  21. Ce que je puis dire s’est que la FM à une véritas lecture des ondes de formes
    Sans développer d’autres choses comme de inimaginable dont ils sont maîtres d’oeuvres
    De selon de mon avis se sont des juifs avec humour comme saigneurs

    • Ils ne se bouffent pas entre eux qui devrait mettre la puce à l’oreille comme talent

  22. Voir les ashkénazes ils sont juif et nazi en même temps
    Zélinsky en est le prototype lgbt

  23. Staline ferait travailler tout les wookismes à l’usine et au mines
    Donc il avaient raison de les voir venir

  24. Ceci dit je n’ai contre les juifs , je les ai juste mis dans leur aquarium.

    • De toute façon je suis juif caché à moi même et je me frappe comme florilège.

  25. Ma grand mère à été abandonné sur le quai d’une gare et sont frère en face , sur l’autre quai juste avant 40
    Pile ou face
    Mon père est circoncis
    Il y à énormément d’enfants cachés et Zélinsky va résoudre le problème de sèvre

  26. Le traité de Sèvres … car la 1er guerre mondiale a continué après le 11 novembre 1918 et après le traité de Versailles de 1919.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_S%C3%A8vres

    « Le traité de Sèvres, conclu le 10 août 1920 à la suite de la Première Guerre mondiale entre les Alliés victorieux et l’Empire ottoman, confirme l’armistice de Moudros. Ainsi, ce traité sera signé et respecté à la suite de cette demande, par le sultan Mehmed VI. »

    Normalement la partie « Mossoul » en rouge hachuré dans la carte à la section VII devait revenir à la France. Mais comme on découvrait du PETROLE dans cette région. Les Britanniques qui étaient déjà sur place ne la cédèrent pas aux Français. Il y eu un accord de participation dans les revenus du pétrole.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_Sykes-Picot § Application de l’accord
    « Cet accord est ainsi entériné et légalisé par un mandat en bonne et due forme de la Société des Nations à la conférence de San Remo. La France forme un mandat sur le Liban et un autre sur la Syrie, tandis que la Grande-Bretagne forme un mandat sur la Mésopotamie (agrandie de Mossoul cédée par les Français en échange d’une participation aux bénéfices pétroliers du bassin de Kirkouk) et autre de la Palestine et de la Transjordanie.  »

    Je n’ai pas encore acheté le livre sur le Général GOURAU qui fut le premier administrateur du Levant (Mandat Français sur la Syrie et le Liban).

    C’est sous son administration que furent créé des troupes supplétives venant des troubles dans le Caucase Russe … Légion Arménienne, Légion Assyro Chaldéenne, Légion Russe, … qui était intégré dans les divisions françaises en charge de la défense et l’administration du Levant. De 1920 à 1925, nous avant eu 10000 morts, pour stabiliser le Levant. Vous trouverez tous les infos et ces chiffres dans les annexes des mémoires du Général De Gaulle, qui fût affecté au 2ième bureau à l’Etat-Major des troupes françaises au Levant de 1929 à 1931, après être intervenu auparavant en Pologne comme conseillé de l’état major …
    https://www.lesclesdumoyenorient.com/Le-commandant-de-Gaulle-au-Levant.html

    Comme quoi quand il parlait de l’Orient compliqué, il en connaissait les subtilités …

  27. ils sont tous innocents, ils n’ont fait qu’obéir aux ordres de McKinsey et de Big Pharma

    • La lumière est toujours trompeuse.
      Voir les morts IME
      Vaudrait mieux être aveuglé par la lumière et fermer les yeux
      ——–
      Voir cette zap
      Paresseuse
      Par essence, elle est paresseuse.
      Est-ce vraiment la paresse
      Ou trop de quoi, ou qu’est-ce?
      Apparemment
      Elle est heureuse
      C’est la plus heureuse
      Des paresseuses.
      De toutes les matières
      C’est la ouate qu’elle préfère.
      Passive, elle est pensive en négligé de soie (c’est la ouate).
      De toutes les matières
      C’est la ouate qu’elle préfère.
      Passive, elle est pensive en négligé de soie (c’est la ouate).
      Pas bosseuse
      Et tous les beaux mecs s’usent.
      Elle s’en fout, elle balance son cul avec indolence.
      Elle s’en fout
      Elle s’en balance de savoir ce que les autres pensent.
      De toutes les matières
      C’est la ouate qu’elle préfère.
      Passive, elle est pensive en négligé de soie (c’est la ouate).
      De toutes les matières
      C’est la ouate qu’elle préfère.
      Passive, elle est pensive en négligé de soie (c’est la ouate).
      De toutes les matières
      C’est la ouate qu’elle préfère (c’est la ouate).
      Passive, elle est pensive en négligé de soie (c’est la ouate).
      C’est la ouate
      C’est la ouate
      C’est la ouate
      C’est la ouate
      Elle déchire les pages
      De tous les dictionnaires.
      Elle n’a que quelques mots à son vocabulaire.
      Amour par terre
      Et somnifère
      En d’autres mots
      Elle se laisse faire.
      De toutes les matières
      C’est la ouate qu’elle préfère (c’est la ouate).
      Passive, elle est pensive en négligé de soie (c’est la ouate).
      De toutes les matières
      C’est la ouate qu’elle préfère.
      Passive, elle est pensive en négligé de soie (c’est la ouate).
      De toutes les matières (c’est la ouate), c’est la ouate qu’elle préfère.
      Passive, elle est pensive en négligé de soie (c’est la ouate).
      De toutes les matières
      C’est la ouate qu’elle préfère (c’est la ouate).
      Passive, elle est pensive en négligé de soie.
      De toutes les matières
      C’est la ouate qu’elle préfère (c’est la ouate).
      Passive, elle est pensive en négligé de soie (c’est la ouate).
      De toutes les matières
      C’est la ouate qu’elle préfère (c’est la ouate).
      Passive, elle est pensive en négligé de soie (c’est la ouate)
      De toutes les matières (c’est la ouate)
      C’est la ouate qu’elle préfère (c’est la ouate)

      Elle parle de que l’auto euthanasie tel florilège de soie est bien plus confortable.
      S’est l’esclavagisme depuis une lustre qui pond se genre de merde.
      Si on injecte autant d’étranger de vaccins sur un enfant qui construit son système immunitaire et son cerveaux.
      S’est qu’il y à un macaque dans la boutique.

  28. Obéir n’est pas innocent , perso j’ appel ça les toilettes , avatars dans notre lecture de l’humanité.
    Les chiottes comme con utiles; des miasmes, une décompositions de la mémoire comme chiottes de l’humanité.

    L’eucharistie; la pâques et la messe s’est de la théurgie, de la magie.
    Cannibalisme
    Qui renvoi à la communion .
    L’Islam est plus tardif , il est venu alors que le monde s’ écroulais.
    Ce qui est curieux dans l’Islam s’est que l’écriture , la science qui à redonné naissance au christianisme .
    En faite dans l’Islam ils ont inventés le truc avant que le truc s’actualise.
    Faut le faire !!!
    Mais toutes la science venaient des soufis voir Espagne et Tlemcen en Algérie.
    La Turquie se repose sur les derviches.
    D’entre les deux mondes.
    Voir moshe le borgne , celle qui tranche en France comme agent.
    Pas besoin de faire science po et le droit pour voir , je parle de l’effondrement du monde.
    A partir de cette lecture il ne faut s’étonner que le monde est à nos pieds
    En faite vous vous prié à vous même.

    Le monde se supplie à lui même.

    La manif des retraites , certes.
    Un jeunes aujourd’hui qui fait des études je ne sais mais au pif jusqu’à 25 ans ne sera de plus d’aucune utilité.
    Job perdu face à l’IA , donc causer des retraites est un faut problème.
    Et tant qu’à causer de l’argent , où pognon est un faux problème également.
    L’argent coule à flot sur Terre qui pousse jusqu’au suicide.
    Donc l’overdose du délire.
    Il est assez stupide de voir des jeunes qui s’inventent le monde dans leurs études , ils seront d’aucune utilité.
    De plus tout est basé sur la performance de vitesse et de la miniaturisationµ.
    Gagner du temps sur du temps et réduire l’espace de réflexion , comme mise en boîte .Voir le meta
    IA commence à avoir sa propre réalité existentiel

  29. Sous une autre forme , vu que meta se calque sur Dieu
    Voir midi à sa porte n’est pas donné pour y échapper
    Il y à la mémoire !!!
    Le souvenir , le premier pilier de l’Islam est très éloquent , la profession de foi.
    D’où le mantra ; qui est une stupidité, et si vous voyez le mantra des infos s’est exactement le même cinéma.

  30. A chaque piqouze, ben Dieu les invitait , comme cobaye
    Après faut pas pleurer de se voir venir.
    La question fondamental est de parler de l’âme, vu qu’elle est immortel comme énergie libre.
    Mais rien n’indique que cette lecture est authentique.
    On rentre dans la théosophie , genré Blavatsky
    Dali à fait pareil il avait vu

    • Pas la peine de se faire un spectacle, ce qui n’indique pas que je suis sensible au doléance

  31. hajime
    Il y à longtemps que je ne vous ai plus vu venir
    Je fou la chocotte
    De toute façon tout mes textes sont authentique de plus ils ne sont pas corrompu.*
    Souvent ils ne sont pas traduisible , mais s’est moi qui tourne le monde en bourrique

    Dès qu’on m’attrape je suis déjà de l’autre côté dans ambivalence .
    Après je fait le mort

  32. Dans le 49.3 tout n’est pas mort.
    Un 49.3 peut créer une révolution *.

  33. Il et assez curieux que le 49.3 est lié à la divine providence
    S’est le deal

  34. De toute façon Agnès Buzyn est une sale juive.
    En plus elle à caché son vrai nom pour courtiser le pognon.
    La galette et la retraite et de surcroit en France.
    Elle fait exactement la même chose que le nazisme comme modèle dans l’expérimentation médical ; mais en inversion victimaire.
    Donc s’est gens là ne sont pas recommandable.
    Ils ont une lecture de l’humanité très laïc .
    De toute façon pour faire se genre de boulot , faut être cinglé

  35. Ce sont des gens male saint et d’une tel arrogance pituitaire.
    De la crasse , crade et maqué.
    La nature est en symbiose et retrouve son harmonie.
    Et eux ..
    S’est véritablement un nid de frelons qui casse tout les codes de la bonne entente.
    De manière subversive vous demandant s’est quoi le problème ?

  36. L’aliéné nation.
    L’être humain est une tare.
    Qu’en faite s’est pas la peine

  37. de selon de mon avis on est entre 10 et 12 milliards d’habitants peut être 13
    sur cette planète
    99,999 ou 1,333 sont des avatars
    En faite sur terre si on parle de l’être humain authentique , il y à très peu de monde.

  38. Les morts dans le panthéon deviennent cinglés
    S’est vraiment une prison FM

Laisser un commentaire