Arrestation Soral : pourquoi il ne faut pas jubiler

Comme on est précautionneux, et que l’on n’a pas envie de se fâcher avec tout le monde, on va commencer par confirmer qu’Alain Soral est un personnage totalement exécrable. Aigri, haineux, antisémite, négationniste (pour moi le pire) il coche quand même un maximum de cases. Et lorsqu’il aura débarrassé le plancher on respirera un peu mieux.

Mais,

L’exultation bruyante que l’on entend résonner partout à la suite de son interpellation met quand même un peu mal à l’aise. Entendre acclamer des mesures pénales contre l’expression d’opinions fussent-elles détestables est toujours gênant.

Comme d’habitude on va casser les pieds à tout le monde en rappelant quelques éléments juridiques :

•            toutes les procédures qui existent jusqu’à présent contre lui relèvent de son expression verbale ou écrite. Et par conséquent de la loi de 1881 sur la presse qui organise en France l’application de la déclaration des droits de l’Homme sur la liberté fondamentale de la libre expression de ses opinions.

•            Il est possible de porter par la loi atteinte à cette liberté normalement absolue, dès lors que les limitations, qui doivent être très limitées, répondent à un motif d’intérêt général. L’autre principe est que c’est le JUGE disposant de pouvoirs très encadrés par des règles particulières (la loi de 1881 justement) qui apprécie À POSTERIORI les éventuelles infractions.

•            Soral est actuellement l’objet d’un certain nombre de procédures dont, sauf erreur, aucune n’est arrivée à son terme et n’a abouti à une décision judiciaire DÉFINITIVE, donc exécutoire. La nouvelle affaire qui vient de s’ouvrir à la demande du parquet est une instruction judiciaire qui va prendre du temps et donner lieu à un débat contradictoire au cours duquel accusation du parquet et défense de Soral devront être à armes égales. Ça ce sont les principes qui nous protègent tous, et ne sont pas à géométrie variable. Les violer pour Soral c’est nous exposer tous. La liberté d’expression n’est pas actuellement en si grande forme que l’on puisse s’amuser à ça.

•            Enfin, l’utilisation du chef de poursuites relatif à la « provocation à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation » c’est la porte ouverte à tous les arbitraires. D’abord, s’il y a bien des gens qui portent atteinte aux intérêts de ma Nation, ce sont ceux de la clique au pouvoir actuellement. Ensuite on nous dit que Soral aurait appelé à la constitution d’un « pouvoir fasciste » . Il me semble qu’il faut faire très attention, parce que ce genre d’approche permettrait alors d’incriminer les royalistes (coucou les amis de la NAR) qui s’opposent à l’article 89 de la Constitution qui interdit de changer la forme républicaine du gouvernement. Et pour ma part, jusqu’à l’abandon de la « dictature du prolétariat » par le 22e congrès du PCF en 1976, je ne voyais guère d’inconvénient à l’instauration (progressive, attention progressive, nous n’étions pas des brutes) d’un système où la punition des méchants aurait été possible. D’ailleurs, aujourd’hui encore, lorsque je pense à l’avenir de mon pays, je me dis qu’après la prochaine Libération de la France de la dictature du Capital néolibéral, quelques séjours roboratifs en Camargue pour la culture du riz rouge seraient peut-être envisageables.…

Porterais-je ainsi atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ? Je pense que c’est exactement le contraire et que sur ce point mon patriotisme est inattaquable. Mais actuellement ce n’est pas mon avis qui compte, c’est celui des imposteurs qui tiennent les manettes, haïssent la liberté d’expression et dont on sait bien qu’ils n’auraient aucun état d’âme à se servir d’outils liberticides. Parce qu’avec la nouvelle procédure Soral, le problème sérieux, c’est que l’utilisation de ce chef de mise en examen crée un précédent détestable. Aujourd’hui l’abject Soral, demain qui ? Est-on sûr de pouvoir faire confiance à la bande actuellement au pouvoir ? À cette partie la magistrature qui s’est mise spontanément à son service comme l’a démontré la répression des gilets jaunes ?

Alors, combattre Soral, oh que oui.

Mais pas avec les armes de l’arbitraire donc, parce que l’on sait comment ça commence, et parfois comment ça finit.

Martin Niemöller nous a prévenu.

Régis de Castelnau

193 Comments

    • SORAL antisémite je doute, Anti sioniste assurément !
      Mais quel homme avec un brun d’humanisme, peut ne pas etre révolter aujourd’hui par l’attitude criminelle des dirigeants et des lobbies israeliens mais également d’un certains nombres de gouvernements occidentaux qui cautionnent leurs actes
      Il ne serait par ailleurs pas inutile aujourd’hui de redéfinir ce qu’est le sémitisme …

  1. D’abord, il me semble que de curieux personnages comme M. Soral existent et sont promus précisément afin de permettre aux malveillants aux manettes de changer lois et procédures. On appelle cela « A Stalking Horse ». (Soit dit en passant, c’est un Juif qui écrit ces lignes – mais un Juif qui préfère la Justice à des préjugés claniques).

    L’objectif étant de taire par la force toute dissension.

    Nous vivons en plein McCarthyisme. Avec la nuance, que sous McCarthy, l’interdit diabolisé était le soi-disant « communisme ». Désormais, TOUS les sujets sont interdits. TOUS.

    D’ailleurs – pourquoi aucun journal ou organe de presse n’a souhaité reproduire ce qui M. Soral a dit ou aurait dit l’autre jour précipitant sa détention? Pour que l’on sache?

    On présente au peuple français un homme arrêté, sans que le peuple ne sache précisément ce qu’ont pu être les paroles incriminées.

    Où allons nous?

    Des choses autrement plus graves se passent sous nos yeux … pour les chanceux qui ont pas eu les yeux crevés par des LBD.

    (D’ailleurs, y aurait-t-il parmi les créveurs d’yeux, certains en détention même provisoire? Il est permis d’en douter)

    • « Où allons nous? »; bonne question; on ne sait pas où on va mais on y va d’un pas décidé!
      A l’arrivée on saura; comme « selles et ceux » qui partaient dans des wagons à bestiaux et arrivaient à « Arbeit macht frei »!

    • La suppression de la liberté d’exprimer ses opinions comme on les entend, l’installation de la langue de bois et ses effets létaux… n’entraînant pas la suppression de la liberté de penser, la seule qui nous reste mais qui n’est rien (comme nous l’explique Hannah Arendt) sans la capacité à partager sa pensée, on est, malheureusement pour nous tous, conduit à se demander si Soral n’est pas un agent des services destiné à occuper les minorités actives pendant qu’ailleurs se transmet le peu qui reste de souveraineté de la France. A moins qu’il fasse de la prison ? Mais s’il restait aussi peu longtemps que Balkany ? (Au passage j’espère que tous les vrais malades en prison ont été libérés suite à ce cas de figure). Il ne s’agit pas de demander plus de preuves de la sincérité de son engagement, du genre ‘martyr’ ; mais le simple fait de penser cela, de ne plus pouvoir jamais faire confiance à quiconque prend la parole publiquement (on veut des actes) est un effet absolument direct des lois restreignant la liberté d’expression.

      • Arendt a raison, que vaut la liberté de penser si elle ne peut pas être partagée ?
        On peut même étendre le débat au libre arbitre, encore faudrait-il qu’il existe…
        Mais cette interrogation concerne t-elle Soral, alors que son site culmine à des visites stratosphériques ?
        A mon sens, la « Soralisation des esprits » est parvenue à un tel niveau que son exil forcé ne changerait rien, ou à la marge, celle de leur incarnation.
        D’ailleurs, cette libération traduit-elle un clivage juges du siège vs juges debout et par rapport à la liberté d’expression, ou prépare t-elle à la justification de la réforme du parquet, dans les cartons depuis Sarkozy ?
        Si cette dernière hypothèse est validée alors, l’éxultation bruyante évoquée par notre hôte, devrait même se transformer en hystérie en bandes organisées et afin de tordre le bras aux élus.

        Une fois n’est pas coutume, reprenons la maxime bien connue de la perfide Albion : « Wait and see ! « 

        • Je ne parlais pas de Soral, ni de la soralisation des esprits ; en amont de cela, il faut prendre les choses à la racine ; le peuple s’est fait arracher, à la faveur de ces lois qui criminalisent la parole, son consentement, et l’on sait bien que toute concession a pour trait de caractère d’être très très mal digérée. Revenons à l’essentiel : il faut attribuer la responsabilité de ce qui se passe au législateur, et lui faire assumer aussi bien la charge du risque de passage à l’acte de certains pour qui les paroles sont toutes discréditées, que la charge de l’effondrement du rapport de confiance entre Français. Je n’ose imaginer que cela a été voulu ; mais cela revient au même…

          • « Je ne parlais pas de Soral, ni de la soralisation des esprits  »

            En filigrane alors, si je vous cite :

            « on est, malheureusement pour nous tous, conduit à se demander si Soral n’est pas un agent des services destiné à occuper les minorités actives pendant qu’ailleurs se transmet le peu qui reste de souveraineté de la France.  »

            Le « On » est ici terriblement inclusif, si je puis dire.
            Thèse qui pourrait séduire ses plus farouches opposants si ses travaux s’étaient effectivement limités à un anti sémitisme puant ou un négationnisme carabiné, très facilement neutralisables par la loi.
            Or sa métanalyse politique dépasse largement ces thématiques pour aborder la question de l’Empire, générique incarnant les mécanismes quant à la domination d’une poignée sur le plus grand nombre, comprendre la dictature d’une minorité sur la majorité.
            Quant au législateur, il a bon dos, mais l’histoire montre qu’il est au service du politique et non l’inverse et défend donc les intérêts, même à l’insu de son plain gré, de l’Etat profond sponsorisant le système de gouvernance garant de la continuité de ses propres intérêts.

          • Ravi de te savoir revenu de vacances pour reprendre du service cher hajime ; mais voilà que je me mets à te tuyauter.
            Je n’ai pas compris ce que tu veux dire par cette inclusivité ; je ne faisais que dire autrement l’idée soutenue plus haut de cheval de troie, ou de la provocation pour faire sortir du rang les plus chauds… et leur faire courir des risques. A ce que je sache, il n’a pas fait de la prison. Soral est plutôt un activiste qu’un homme honnête, vue par exemple l’ingratitude dont il a fait preuve envers celui qui venait gentiment le reconnaître, je veux parler de Chouard. Et au lieu d’en appeler au peuple (le référendum, le ric…), il la joue solo, se croyant stratège. Mais les petits n’ont plus besoin, ni de guide, ni de représentants, ni de stratège.

          • Camarade, (pas de conclusions hâtives, c’est pour valider votre tutoiement), ma fixette sur le « on » inclusif voulait juste surligner le caractère non universel du raisonnement qui voudrait l’être par cet artifice.
            Car il ne me viendrait jamais à l’idée d’imaginer qu’il puisse être ce cheval de Troie dont vous vous faites l’écho, non pas par le fait qu’il ne soit pas encore passé par la case prison, mais par le contenu de son travail qui est incompatible avec cette hypothèse.

            Pour faire sortir du coin des bois les « plus nerveux », nul besoin d’un combat de 13 ans, preuve qu’il a choisi le Gramscisme plutôt que de prôner la révolution, contrairement aux apparences de son mode d’expression souvent offensif pour ne pas dire agressif, il tente d’empêcher une guerre civile.

            Si vous divergez, considérez alors que c’est mon coté naïf non assumé qui ressort.

            Quant à l’activisme, il est de fait lorsqu’on passe courageusement du concept à la politique, le traduire par un passage de l’honnêté (intellectuelle s’entend) à la malhonnêteté me semble être un raccourci hâtif, disons que l’on peut assumer un biais cognitif tout en étant convaincu de sa sincérité, en toute bonne foi.

            Affirmer que l’activisme est ontologiquement synonyme de malhonnêteté est un jugement de valeur.

            Enfin, sur l’affaire Chouard (qui connaissait Chouard avant les gilets jaunes ?), c’est une affaire interne, me semble t-il et à vrai dire, vous semblez en connaitre plus que moi sur le sujet, donc je n’ai rien à ajouter sur le linge sale par forcément lavé en famille, ce qui est une erreur de management.
            Cela étant dit, vu de l’extérieur et d’un point de vue politique, Chouard, à l’insu de son plein gré, lui, a servi indubitablement de cheval de Troie pour l’establishment et afin de tuer dans l’oeuf l’idée du RIC.
            Il s’est fait corneriser moralement sur la thématique de la Shoah et du négationnisme et n’a pas pu s’en sortir.
            Pour le coup, Chouard aurait dû plus écouter le guide afin de s’éviter un embourbement à la Pierre-Jean Chalençon, une situation toujours humiliante car Chouard est un gentil, dans le bon sens du terme et aurait pu jouer un rôle moteur pour la formalisation des revendications des gilets jaunes.

            Il a été débranché politiquement à cause de sa naiveté, tout simplement.
            Il est grillé politiquement, car stygmatisé comme un vulgaire bouc émissaire par le système, alors qu’il n’a commis aucun fratricide, à part vouloir proposer le RIC.

            A méditer.

    • Un juif libre de son expression, en somme un juif qui a le courage de s’être libéré de toutes entraves. Vous méritez d.être connu.
      Votre post est d’une absolue logique.

  2. Soral doit avoir la liberté de s’exprimer, fut-il détestable ce qui n’est pas le cas selon moi. Il y aurait moins de négationnisme et d’antisémitisme si on laissait les opinions s’exprimer et s’opposer…Tant que survivront les lois Pleven, Gayssot, Lellouche, Perben et autres, toute opinion au sujet de la Shoah reste douteuse…

    • « Il y aurait moins de négationnisme et d’antisémitisme si on laissait les opinions s’exprimer et s’opposer »

      Pas faux.
      Mais alors pourquoi la protection d’un mur juridique consubstantielle à la censure ?

      « Quand vous arrachez la langue d’un homme, vous ne prouvez pas qu’il est un menteur, vous avertissez seulement le monde que vous redoutez ce qu’il proférait. »
      La Bataille des Rois – George R.R. Martin

  3. Martin Niemöller…
    Pour celles et ceux qui ignorent ce pasteur protestant, voici son texte:

    « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

    Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

        • Oui, j »etends bien, un peu comme celle de feu Stephane Hessel :

          « l’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d’art. Tout cela était terrible. Mais il s’agissait d’une politique d’occupation qui voulait agir positivement et de ce fait nous rendait à nous résistants le travail si difficile »

          Bon, ensuite, Hessel a dû faire Techouva, certes, comme quoi, là aussi, l’indignation est fléchée.

          Bref, « indignez-vous ! ».

    • J’allais écrire ce qu’avait dit le pasteur Martin Niemöller (cité par Régis de Castelnau).
      Codani m’a « coupé l’herbe sous les pieds ».
      Je ne suis pas vexé.
      Bravo Codani !

  4. Soral s’est l’épisode de l’histoire de France jusqu’au boutisme , cas suicidaire ,le gaulois dans sa soustraction , pour le moment il censure , le Crif fait d’ailleurs partie de sont club et ajuste la règle
    financièrement à fond perdu
    S’est dire.

    (est un personnage totalement exécrable. Aigri, haineux, antisémite, négationniste (pour moi le pire) il coche quand même un maximum de cases. Et lorsqu’il aura débarrassé le plancher on respirera un peu mieux.)
    Une zap
    https://www.youtube.com/watch?v=1IK90wBDrZY

  5. Sorel est sont propre Dieu
    Il n’a pas tord
    Faudrait le rendre sociable , mais même 20 ans au goulag ne servirait à rien
    Il est assez avant garde mais pas recommandable pour la liberté d’expression
    J’invite le Crif à le réduire au silence , mais à quel prix ?????
    Vu que la diaspora du Crif est tiré 4 épingles au cordeau

    Mais de selon mon avis s’est un bon gars en plus il porte le bonnet phrygien , lourd à porter
    De plus sont savoir va avec, une bibliothèque à lui tout seul
    Il est mieux comme éditeur

    Soral, tu va ruiner la planète , calme toi !!!

    • « Sorel est sont propre Dieu
      Il n’a pas tord
      Faudrait le rendre sociable , mais même 20 ans au goulag ne servirait à rien »

      Vous semblez le connaitre personnellement.
      Perso, je m’attache aux idées, aux concepts, aux actes, beaucoup moins aux tropismes réels ou supposés de leur incarnation.
      Pour moi, Soral, c’est un Jean-Edern Hallier 2.0, sauf qu’il n’a plus accès aux mainstreams.
      Des agitateurs de consciences, des poils à gratter qui sont la marque d’un certain esprit, d’une intuition Galliques.

        • A cause de cette franchise et de son gout prononcé pour la provocation, il avait de nombreux détracteurs, d’ailleurs rien ne prouve que sa mort (officiellement accidentelle, mais sans témoins), ne fut pas commanditée au plus haut niveau de l’Etat.

  6. J’ai eu l’occasion d’écouter Alain Soral dans les vidéos qu’il publie. Je pense qu’il n’est pas antisémite mais antisioniste.

    • « antisémite mais antisioniste » .s’est un peu le no man’s land

      Depuis les extravagances de Soral dans ses invité de commande au resto de la liberté d’expression se limite de plus en plus sur internet
      Soral s’est l’internet !!!!!!
      En 20 ans plein de site on disparut sur internet et plein de références en accès libre.
      Il à importé L’Etat d’israel en France
      Ce à quoi il se revendique la liberté d’expression, alors évidemment
      La diaspora est très clémente à chaque fois
      Posez vous la question ???? de pourquoi

      • « Il à importé L’Etat d’israel en France »

        Vous êtes sérieux ?
        Ou vous vous essayez à l’inversion accusatoire ?
        Si oui, bravo, vous maitrisez !
        Le Sionisme a créé Soral. Faut pas chercher plus loin.
        C’est son Némésis, tout impérialisme ayant besoin d’un opposant pour continuer d’exister.

      • @Pierrot,
        Je n’ai pas compris grand chose à votre commentaire, sans vouloir vous offenser en rien. Il faudrait vous exprimer plus clairement, si je peux me permettre respectueusement.

        • Faites comme moi, ne lisez plus, vous perdrez votre temps! Non que l’impétrant soit idiot mais on ne comprends rien en effet ou pire, on peut comprendre le contraire de ce qu’il veut dire!

    • @Pierre-Jean, Cet argument est devenu obsolète depuis que le lobby a fait pression afin que cette différence de nature ne devienne qu’une différence de degré.
      Du coup, aux yeux de la loi, tout antisioniste est antisémite. Point barre. Circulez, il n’y a plus rien à voir. Fin du débat, comme quoi le périmètre de la liberté d’expression ne se réduit pas à une simple censure sur YT.

      Ce qui explique le préambule précautionneux (sic) de notre hote, avec une litanie de jugements de valeurs (exécrable aigri, haineux), avant de passer aux choses sérieuses.
      Au fait, pour ne pas se fâcher avec qui ?

      Plus intéressant dans cette affaire, serait d’examiner les rôles respectifs des magistrats du siège et du parquet.
      A priori, ce serait le siège qui n’aurait pas suivi la demande de placement en détention provisoire du parquet, comme quoi, le siège contrôle le parquet et vice versa.
      Ce qui laisse, en théorie, la place au politique pour arbitrer ?
      C’est la question que je me pose.

  7. Non on ne hurle pas contre cet article et non on n’ira pas bêêler avec le troupeau.

    Oui ce gouvernement au pouvoir fait tout pour limiter la liberté d’expression et dans tous les domaines :
    – violation du droit de manifester par l’arbitraire et la terreur,
    – violation du droit à l’exercice du droit politique en menant des opérations de perquisition dignes du terrorisme sur un parti politique sur le fondement de la déclaration d’une folle (tiens d’ailleurs où en est le résultat ?),
    – violation de l’Etat de droit en multipliant les infractions dans une affaire de type benalla,
    – violations de la séparation des pouvoirs à répétition,
    – violation de l’égalité des citoyens face à la justice en plaçant hors de portée, des fraudeurs type ferrand ou des corrompus type darmanin.
    Chacun pourra compléter cette liste à sa guise.

    Ceci dit oui le personnage est odieux de même que Dieudonné dont le visionnaire manuel vals se croyant déjà dans minority report faisait de l’interdiction de spectacle préventif de troubles à l’ordre public.

    • « Ceci dit oui le personnage est odieux de même que Dieudonné dont le visionnaire manuel vals se croyant déjà dans minority report faisait de l’interdiction de spectacle préventif de troubles à l’ordre public. »

      Et encore un jugement de valeur.
      Le cas Dieudonné est conceptuellement intéressant, parce qu’il venait de la sphère du spectacle, du monde culturo-mondain, du showbizz, de la gauche caviar, du monde de « SOS Racisme » et « Touche pas à mon pote » et qu’il a compris l’arnaque de la stratégie de la victimisation et incarnée par des politiques comme Valls, BHL, Dray, à l’époque.
      Ca explique, d’une part, pouquoi Valls a fait une fixette sur lui une fois place Beauvau et d’autre part, comme Valls a viré sioniste, ca explique la disproportion des moyens utilisés pour l’interdire de se produire.

      Juste pour remettre l’Eglise au milieu du village, l’Etat profond cherche à incarcérer des opposants politiques au moment même ou il exprime sa volonté de rapatrier des Djihadistes.

      Ca devrait quand même titiller du monde, bien au delà des personnages odieux, exécrables, narcissiques, mercantiles ou je ne sais quoi d’autres…

      • @Hajime,
        L’ensemble de vos propos est très juste. J’avais noté également les précautions rhétoriques utilsées par Régis de Castelnau : mais je le comprends très bien et n’irai pas lui reprocher, tant la mise au ban peut être rapide et radicale sur ce sujet très sensible, à tout le moins. Alain Soral est d’ailleurs l’exemple prototypique de cette mise au ban.

      • On pense ce qu’on veut des personnages, mais j’ai été choquée par les interdictions préventives de spectacle.

  8. D’ailleurs ceci explique cela
    (Parce qu’avec la nouvelle procédure Soral, le problème sérieux, c’est que l’utilisation de ce chef de mise en examen crée un précédent détestable. Aujourd’hui l’abject Soral, demain qui ? Est-on sûr de pouvoir faire confiance à la bande actuellement au pouvoir ? À cette partie la magistrature qui s’est mise spontanément à son service comme l’a démontré la répression des gilets jaunes ?)

    Une zap de chercher qui est le président ? pour un président de la république française qui vient d’être élu qui est invité au resto comme caca à venir

    https://www.youtube.com/watch?v=axkUZXC6CLk
    Je ne l’ai pas inventé !!!!!

  9. j’approuve ce document et je soutiens LA Liberté d’expression comme un des piliers nécessaires et universels de la démocratie (je ne sais rien de ce Soral sinon un peu de bruit qu’on en fait). Démocratie, excusez le gros mot, ce concept perdu face à la dictature capitaliste.
    Alors aucune surprise de la part de nos gouvernants qui incarnent indéniablement une forme de totalitarisme néolibéral capitaliste.
    La répression GJ en est une des preuves « aveuglante ».

  10. Le royaliste de la Nar que je suis défend par principe la liberté d’opinion même quand je suis en total désaccord.

  11. Et en plus, on en fait un « martyr » … peut-être était-ce le but recherché car qui connaît Soral en dehors de ses lecteurs er supporters ?

  12. Les questions que Monsieur de Regis de Castelnaudary (le pays du cassoulet) ne pose pas sont : Existe-t-il un lobby sioniste en France ?
    La maçonnerie internationale oeuvrerait-elle en secret à l’avènement de l’idéologie siono-kabbalisto-talmudo-israélienne ?

    A moi de répondre. A Castelnaudary je confirme, non, il n’existe pas de lobby sioniste. Par contre il semble qu’existe un lobby de la Connerie Française. Et Régis en est le Roi. Bravo Régis. Du fond de cette misérable condition humaine qui est la nôtre ici bas, vous êtes tout de même parvenu à devenir le roi de quelque chose ! Félicitations. Et vive Castelnaudary ! Vive le Cassoulet ! Vive l’Election du cassoulet au rang de « Race supérieure de cassoulet » !
    (‘PS : Ne vous sentez surtout pas obligé de publier mon commentaire.)

    • Encore un nouveau pseudo Mr Vanmachinchose, vous etes un vrai Frégoli.
      C’est du délire schizophrénique et dire qu’Hajime accorde à vos posts une certaine valeur . J’en suis pantois.

      • Avez-vous la preuve par l’IP qu’il s’agit de la même personne ?
        Si oui, par quelle magie ?
        Vous en deviendriez presque inquiétant à mes yeux, bien plus que le prétendu Arturo Brachetti du blog, plus facétieux que Schizo, d’ailleurs.

  13. Eau benix
    (‘PS : Ne vous sentez surtout pas obligé de publier mon commentaire.)
    A première vue il n’y à pas de censure , outre la loi

    Sur vu du droit s’est carnaval tout les jours

    Bon ceci dit le cas Soral s’est moi qui l’ai ouvert

    • « Sur vu du droit s’est carnaval tout les jours  »

      Avec les dernières déclarations de Véran, ce sera carnaval de partout, masque obligatoire oblige.
      Il a déjà transféré la décision aux préfets de régions.
      Bref, il va s’en laver les mains, comme l’autre, mais avec du gel, lui.

      • Oui , probablement que cela vient de cette lecture .
        dans le ping pong
        Préfets de région = nouvelle féodalisation

        • Non, choc sanitaire dans la dialectique de la stratégie du choc de Naomie Klein.

          • Hélas, plus que banalement intéressant, car plus qu’inquiétant.

  14. Merci pour cet article où vous défendez très justement un principe indispensable en démocratie. Défendre le principe, pas l’homme.

    Nous ne connaissons que trop bien les habitudes détestables de ce pouvoir policier (qualificatif du pouvoir, pas de la police) qui saisit toutes les horreurs pour introduire petit à petit des mesures attentatoires aux libertés fondamentales. Souvenons-nous du fichage génétique qui était prévu « uniquement pour les violeurs d’enfants » et qui maintenant est réclamé sous peine de prison ferme pour une simple présence à un manifestation autorisée, ou peu s’en faut. Il y en a tant d’autres, hélas.

  15. Bon, alors j’y vais.
    Soral est un des derniers humanistes, qui se revendique pourtant chrétien, horripilé par la destruction qu’il lui semble programmé de ce qui faisait la France.
    Soral est un écorché vif, aussi talentueux que Brel, mais qui ne dispose pas des Marquises.
    Le reste n’est que de l’esbrouffe de crottes actives, celles qui surnagent lorsque le navire coule.

    • Rassurez vous tout n’est pas noir pour l’humaniste

      « Égalité et réconciliation » fermera s’est portes d’avec une autre considération de la liberté d’expression, une nouvelle rencontre
      Plus en concordance d’avec l’autre
      Comme quoi tout peut s’effacer
      Le problème s’est qu’il devra faire abstraction de ses suiveurs qui en on fait un culte
      Un nouveau pèlerinage

    • « Soral est un des derniers humanistes, qui se revendique pourtant chrétien »

      C’est intéressant, dans l’apparente ambivalence.
      Soit Soral est catho par conviction, soit il l’est par positionnement politique.
      Si on consulte son CV, à priori, c’est la deuxième hypothèse qui émerge, bien que l’on puisse rencontrer la foi sur le tard.
      Il convient alors d’analyser politiquement ce choix positionnel, à quoi lui sert-il stratégiquement ?
      Au passage et je réponds à Pierrot dit le fou, Soral, aussi talentueux, je vous cite, que Brel, ne fourni pas, seul, tout le travail d’analyse de son site.
      Il y a une équipe derrière et des gens bien formés intellectuellement, vous semblez bien le connaitre, c’est facilement vérifiable.
      La ligne politique du site est son véritable fond de commerce, sa plus value, sa valeur ajoutée, il est donc normal que certains veulent déboulonner l’idole pour le singer ensuite, voire spéculer sur sa boutique.

      Il faut « tuer » le père pour devenir un homme…Oedipe, Freud…Territoire connu.

    • Je vous rejoins dans la définition de SORAL meme si par moment je trouve qu’il en rajoute
      A ses dépens …

  16. « provocation à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation »: un tel chef d’accusation ressemble étonnamment a celui utilise par les régimes totalitaires soviétique, nazi, fasciste, et autres. Suffisamment vague et général pour pouvoir l’utiliser contre tout opposant et dissident. Et c’est en France que cela s’accomplit !
    Rappelons nous cette citation de Martin Niemöller (1892–1984):
    « Au début, ils s’occupèrent des socialistes, et je resta coi – parce que je n’étais pas un socialiste. Ensuite, ils s’occupèrent des syndicalistes, et je resta coi – parce que je n’étais pas un syndicaliste. Puis ils s’occupèrent des juifs, et je resta coi – parce que je n’étais pas juif.
    Et finalement ils s’occupèrent de moi – et il n’y avais plus personne pour me défendre. « 

    • translate google m’a tuer.
      mais pour excuse, il faut admettre que ce texte a varié selon les circonstances

  17. 🤝 Les valeurs républicaines sont indivisibles et ne sauraient relever de la géométrie variable. ✊ Norbert H:.

  18. On a du mal à croire que ce type de provocation puisse encore fonctionner – alors que le Modus Operandi est connu depuis au moins un siècle et demi.

    Face à ceux qui s’opposent au néo-libéralisme, l’écurie de provocateurs permanents joue, pour ce qui est de la liberté de parole, le rôle dévolu au « Black Block » pour ce qui est de la liberté de manifester.

    S’il existait encore un journalisme d’investigation en France, ce qui n’est très évidemment pas le cas, on saurait depuis longtemps exactement qui contrôle le « Black Block », comment il est financé, déployé et avec quels ordres d’engagement.

    De même pour les provocateurs permanents de la parole.

    Comme un bel orage, assorti des bruitages indignés des tireurs de ficelle, cela servait à balayer cette pollution de la scène politique.

  19. Salut tout le monde,

    Les choses, messieurs-dames, sont, je le crains, plus complexes que vous ne l’entendez.

    il en est ainsi de la simple tendance à la confusion de l’époque provenant de l’effondrement intellectuel non pas seulement de notre nation.

    Confondre ainsi un mouvement politique, le sionisme, une religion, le judaïsme, un pays, Israël, et un sentiment d’appartenance, de plus en plus embrouillé parce que peu pensé, la judéité, fait montre de cet état de fait.

    De plus, il est de fait que ladite Israël a une place géostratégique centrale en Méditerranée via le canal de Suez et que, dès lors, il est de la plus impérieuse nécessité pour les forces otanesques et de son mentor et créateur, la thalassocratie impériale US, de ne pas la gêner de la moindre des façon.

    Pendant que tout le monde s’agite entre-autre d’un pour ou contre les juifs et Israël, en étant de même pour un certain nombre de musulmans qui voudraient bien, plus ou moins inconsciemment, prendre leur place, cela permet de détourner le regard de la population des réels enjeux, mais aussi de se cacher d’une réalité par un déni collectif: notre modernité fait que l’existence du peuple israélien fait qu’être juif c’est d’être un peuple comme un autre.

    Etant entendu qu’en France on est français d’abord et avant toute autre chose, quelque soit son origine, sa couleur de peau et sa religion, voire, pour les plus énergumènes, ses tendances sexuelles ou de tout autre à priori, sauf à se définir anti-républicain et non démocrate.

    En étant de même du rejet de l’une ou de l’autre de ces multiples composantes sociales.

    Je suis convaincu que l’arrestation de Monsieur Soral l’a mis dans la plus grande des joies, ceci parce qu’il se perçoit comme un martyr, ne comprenant pas qu’il n’est qu’un dérivatif, presque une marionnette, une sorte de Monsieur Zemmour en son inverse qui, lui aussi, se pense martyr.

    Qui n’ont, en réalité, tous deux que l’importance que l’on veut bien leur porter, mais surtout de celle qu’ils se portent à eux-mêmes.

    De ces enjeux sont multiples et vont bien au-delà de ces moindres considérations, mais pour les comprendre il faut sortir des ornières habituelles: laissons donc discuter Zemmour et Soral, mais ne mettons pas au milieu de ce débat l’un des tenants de la vulgate médiatique, que nous rigolions un peu…

    Après le mouvement gilettiste qui fit craindre aux gouvernements du monde de la révolte de leur peuple, la France, encore une fois, est attendue sur la scène internationale, de la part de ces mêmes peuples, et pour qui se met hors du champ de conception commun, il est possible de percevoir ce vers quoi nous allons.

    Nous inventons un nouveau monde qui ne sera pas celui que nous craignons ni celui que nous voulons parce qu’il sera rupture anthropologique…

    Monsieur Trump demande à la Russie qu’il discutent des problèmes d’armement nucléaire, comme hier le Fit Monsieur Gorbatchev à l’endroit des Etats-Unis-d’Amérique dans les années 80, c’est ainsi que l’ancienne ère disparaît…

    C’est à vous de faire ce travail de perception, si le cœur vous en dit, cela va de soi.

    Merci Monsieur De Castelnau pour vos éclairages sur la nature du droit,

    • Bonjour tout seul.

      D’abord je vous rejoins sur l’effondrement intellectuel global, je vais l’illustrer par un exemple frappant, une émission politique de 84 : https://www.youtube.com/watch?v=6tBMdtRn5ZI
      Que ce soit la caste médiatique ou le politique, c’est du très haut niveau en terme de logos, du maniement de la langue, de la prestance, n’ayons pas peur des mots, en terme de virilité (au diable le féminisme !), en dehors de jugements de valeur.

      C’était il y a presque 40 ans, soit peu ou prou deux générations.

      Ce qui n’a pas changé, en revanche, c’est la bien-pensance s’octroyant les oripeaux de procureur (surtout Servan-Schreiber) pour, à la fois, tenter de disqualifier un opposant politique et manipuler l’opinion publique.
      Car ce que racontait l’invité est absolument validé aujourd’hui et au niveau de l’immigration, que ce soit en terme démographique ou de conséquences, il n’y a qu’à consulter les unes de VA, les thématiques de Zemmour ou le repositionnement de Finkielkraut sur ces sujets.
      Se pose donc la question du pourquoi, dans le constat de l’effondrement intellectuel global, ce qui est dénoncé aujourd’hui fut refusé il y a presque 40 ans ?
      Il y a là, une contradiction patente, qui nous dirige vers une ingénierie, donc un déterminisme certain.
      Se pose, là encore, la question par qui, pourquoi et au détriment de qui ?

      Ensuite, vous semblez définir le judaïsme comme étant le barycentre de votre analyse, je ne dis pas que vous avez tort, puisque le lobby a préféré combattre le FN plutôt que d’empêcher (une litote) l’immigration, à commencer par celle des Musulmans…
      Là encore, se pose la question du pourquoi et au détriment de qui ?
      On pourra me rétorquer qu’au travers du FN de l’époque, le lobby pensait revivre les heures les plus sombres…d’ou la diabolisation, via le reductio ad hitlerum, d’un nationo-souverainiste qui, de son propre aveux, n’avait jamais prévu de s’assoir sur le trône, d’ou sa grande frayeur de 2002.
      Son véritable danger politique était donc peu crédible.
      C’est donc que la raison était toute autre et transcende le national.

      Elle est mondiale.

      Et le seul conflit mondial qui dure et qui s’exporte, c’est le conflit palestino-israélien, dans la dialectique du sionisme, donc d’un impérialisme Juif ou si vous préférez, d’un néo colonialisme qui ne dit pas son nom.
      Ce conflit s’exporte d’autant mieux, que les Anglo-Français (Sykes-Picot-Balfour) ont une responsabilité historique dans sa génèse et que la diaspora a essaimé au sein des empires Européens puis US, comme autant de vigies pour la sauvgarde de Sion, pérennité consubstantielle à ce que le monde néo-libéral reste concerné par sa survie, d’ou, aujourd’hui, le CRIF en République ou l’AIPAC aux US, exemples non exhaustifs.
      Et pour que le néo libéralisme reste concerné, rien de plus efficace que de lui faire toucher du doigt les problèmes inhérents à une orthopraxie incompatible avec une tradition chrétienne, à l’image de la France, fille ainée de l’Eglise, dans un catholicisme victime de l’alliance d’intérêts entre la politique universaliste héritée de la Révolution et la communauté de lumière.

      Enfin, les considérations géostratégiques doivent être intégrées dans cette dialectique globale, les guerres de l’OTAN intégrent le sionisme dans leur équation au nom des droits de l’homme, comme par exemple en Syrie et expliquent, en tout ou partie, le sabotage volontaire du panarabisme incarné par le nasserisme au profit du panislamisme ayant conduit au 11 Septembre et justifiant la doctine du choc des civilisations.

      Ce travail de perception étant ainsi posé, il possède l’immense mérite de dégager une logique politique mondiale (N.O.M) quant à expliquer les ingénieries de chaos locales dont Soral est une victime collatérale, car son travail est analyé autrement que comme un simple dérivatif et qu’il échappe à la catégorie d’idiot utile ou martyr, à contrario des pantins agités par les marionnettistes racialistes, apeurés par des stratégies dites du choc et qui sont portés à croire à un nouveau monde qui ne sera qu’une copie de l’ancien et en terme de rapports sociaux de domination.

      Si la République est attendue au tournant, c’est seulement dans sa capacité à pérenniser les intérêts oligarchiques du néo libéralisme, la France, elle, est déjà victime de votre rupture anthropologique qui est une métaphore pour ne pas dire occupation par les prétendus progressistes.
      Exprimé autrement, il y a belle lurette que les Français élisent des personnages dont le priorité n’est plus l’intérêt national.

      Mais ils ne le savent pas encore, la preuve par l’élection de Macron par l’alliance des bourgeoisies de droite et de gauche et par peur du Frexit.

      • J’entends mais ne vous suis.

        Il est de nature que les forces manipulatrices se révèlent lors de leurs défaillances marquant leur déclin.

        Parce que nous ne sommes en but que du ouï dire, de les débusquer est certes ardu, du-moins cela est-il dorénavant possible, ceci en raison de leurs incohérences marquant, justement, ledit déclin.

        J’ai établi de manière infiniment succincte, lors mon commentaire précédent, les confusions portées sur les notions de judéité, des camps pour comme de ceux contre à égalité de jugement.

        Mais je pourrais de même montrer le paradoxe symbolique s’établissant au sein de certaines églises du christianisme protestant s’essence US, faisant écho à l’athéisme non compris, français notamment, où pour maintenir un lien évocateur mais en son inverse d’avec le catholicisme, le vau d’or y est encensé, comme le montre le taureau de Wall Street, en en étant l’image d’Épinal.

        Si les religions sont de ce symbolisme, la politique l’est tout autant, ainsi ce masque réclamé pour tous nous ramène à la nature animal par le silence qu’il induit, comme pourrait l’être une muselière: pourquoi donc en avons-nous réclamés quand ils étaient absents et qu’aujourd’hui, lorsque cela se révèle inefficace, en sommes-nous contraints?

        Cette mal bien-pensance n’étant que d’une même similarité taiseuse de par le brouhaha continuelle qu’elle déversa et déverse encore, mais d’une manière beaucoup moins efficiente, ceci pour nous interdire de penser par nous-même grâce à la culpabilité qu’elle conduit, de la confusion mentale vers laquelle elle nous mène, vers laquelle elle voudrait nous mener.

        Rien n’est plus terrible pour le manipulateur politique que la réalité de l’assiette vide.

        La république n’est qu’une façon de concevoir l’homme au centre de la société, le héro qui fait roi mais remplacé régulièrement, sauf à devenir tyrannie ou oligarchie sélectionnant sa marionnette, les britanniques ont choisis de conserver leur monarque, mais quel que soit ce choix collectif, la démocratie se devrait de garder sa place, ce qui n’est plus le cas en France où, plutôt qu’un totalitarisme dur fait de mort et de tortures, d’un celui mou du cause toujours fait place celui de ce silence du revêtement de la bouche bouchée d’un tissu.

        Cette dite démocratie demande, entre-autre, la séparation des pouvoirs, l’état de droit et la libre parole, ceci pour deux simples raisons: la liberté de penser ne peut que vouloir dire celle d’expression et toute société qui en est empêchée stagne inéluctablement, voire régresse, sinon aussitôt, du-moins dans le temps.

        Aussi que d’empêcher le filou et le malandrin de profiter des ors du pays sans en risquer la moindre sanction.

        Tout empire court à sa perte, l’histoire nous le démontre maintes fois.

        En entraînant dans son naufrage ce qu’il avait bâti, l’Indochine en tant que colonie française d’hier, l’Union-Européenne en ce qu’il en est de celle étasunienne.

        C’est inéluctable.

        L’imperium se dévore lui-même quand ses limites le conduit à la frugalité.

        Et quand la geste impériale se paralyse ainsi, le dernier réformateur prend place qui, pour pourfendre les profiteurs et autres idolâtres d’une toute puissance évanouie, en vient à la désagréger: les rouages de sa force se retournant contre elle-même, il en fut ainsi de l’URSS, il en est déjà de même aux USA.

        Quand à la France, est français qui y vit, mais cela ne peut être de fait que quand chacun et chacune participe autant de la richesse de la nation, à son sentiment d’existence et de confiance réciproque, à ses débats d’idée, sans que quiconque soit instrumentalisé par des factions étrangères, qu’elles soient impériales, pétrolifères ou de n’importe quelle autre origine.

        La démocratie est un formalisme, le réfuter c’est la mener à s’annihiler, la république peut s’en passer, tout comme la monarchie.

        Confusion, confusion, voilà le malheur du siècle.

        • Et bien nous divergeons, tout simplement.^^

          Le démocratie, qu’un formalisme ? Vraiment ?
          Si elle est une idée, plutôt éthérée au départ, il est vrai, elle fut toutefois une volonté pour le peuple et par le peuple.
          Une volonté, comprendre une mise en action concrête d’une certaine idée de souverainisme du peuple.

          Pour moi, c’est fondamental.

          Par la suite, au delà des mécanismes participant à sa concrétisation, il a fallu « inventer » un système de gouvernance pour l’appliquer au moins mal, parce que de l’idée à sa concrétisation, il y a déjà dénaturation ontologique (passage du démos à la Res Publica, par exemple).
          Et c’est cette « chose » publique, l’Etat, qui est responsable de la dilution croissante de l’idée première, comprendre la perte de souverainté progressive du peuple au fur et à mesure que ce dernier fut dans l’obligation de transférer sa souverainté à des représentants, que ce soit dans le système de monarchie parlementaire, Républicain, oligarchique ou autres.

          Pour faire simple et rapide, la démocratie n’a cessé d’enfanter son opposition dans la dialectique du souverainisme.

          Vous aimez évoquer la thématique du déclin des grands empires, à juste titre, mais si les causes sont multi factorielles, il n’en demeure pas moins que la perte de souveraineté est un facteur commun, comprendre la tentation de la corruption, de la décadence, la fracture grandissante entre le désir impérialiste des élites et la sauvegarde des intérêts du peuple, bref l’effondrement systémique annoncant les grandes invasions allogènes voire les colonisations des autochtones, comme sanction d’un pouvoir trop autocentré sur ses propres profits et qui aurait oublié sa mission, ses obligations et devoirs envers son peuple.

          Tel est le résultat de la dévotion à Mammon et au culte des veaux d’or dans la dialectique marchande des grands empires et privilégiant le vrai/faux sur le bien/mal, Satan (Lucifer) vs Dieu, avec la question incontournable de la morale.

          Je vous rejoins donc dans le caractère inéluctable du déclin dans cette dialectique, la vie et mort d’un empire ou d’une civilisation, c’est une courbe en cloche avec une phase ascendante jusqu’à l’apogée et une phase descendante jusqu’à l’effondrement.
          Mais elle n’est pas le fruit d’un quelconque déterminisme démocratique, elle n’est que la conséquence de l’impéritie historique des Hommes au pouvoir ayant sacrifié à la religion marchande, imposant une réification des rapports sociaux à leurs sujets, tout en les privant toujours plus de souveraineté.
          Si paralysie il y avait, elle est surtout pour le peuple, par pour le système qui, lui, est en dynamique cyclique (progrès/acmée/déclin/effondrement etc..)

          Force est de constater que si les oripeaux toussotent ou aboient (les empires), le système (marchand) passe et perdure, faute d’alternative crédible.

          A l’aune de ce constat, apparait ici, la relation très étroite entre le tropisme humain à la prédation et la pérennité du système pour lequel il fini par s’immoler.
          Car l’incarnation de l’empire, c’est l’Homme gouvernant les autres afin de commercer avec les autres, si l’empire décline, c’est que son incarnation décline également et donc, par conséquent, si son hôte s’épuise, alors il est temps d’en changer, d’un point de vue système marchand s’entend.

          Vous comprendez bien, alors, que les problématiques internes aux modes de gouvenance de la démocratie, ne sont que des consensus à trouver quant à administrer au mieux le peuple et afin de retarder l’inéluctable, votre inéluctable, la fin programmée des incarnations des Empires (oligarchie), mais en aucune façon synonyme de celle du spectacle marchand qui, lui, perdure, depuis la nuit des temps.

          Si confusion il y avait, ce serait celle consistant à amalgamer hôte(s) et parasite.

  20. merci pour le « riz rouge de Camargue » !
    eh bien voici le fameux « mandat de dépôt » REFUSÉ par béloubet et criaillé à grands coups de bave et de postillons par l’effrayant diamantaire israelien mayer habib (que fait-il à l’AN ? mystère …)
    beloubet VIRÉE (ne pas y voir de rapport de cause à effet !) la voie était libre pour exécuter d’une manière ou d’une autre le « mandat de dépôt » ! alors content habib ?
    On attend la suite : Soral ayant le meilleur avocat de la planète !

  21. Perso j’aimerai savoir si Soral est toujours vivant car je circule dans les archives
    il ne m’étonnerait pas que l’image de Soral est dans la glacière , style Lénine

    • Une vidéo circule sur sa sortie de GAV.
      Sauf doublure, toujours possible, il est bien vivant.
      Remarquez, il est peut être déjà mort dans le monde à l’envers…

  22. Je suis de loin Soral depuis presque vingt cinq ans, soit l’époque où il célébrait son priapisme débridé chez ces idiotes utiles du fascisme exterminateur qu’étaient Brigitte LaHaye et Mireille Dumas.
    Il avait déjà à l’époque ce côté Professeur Choron 2.0 qui était un signe de mutation du genre et qui ne l’a jamais quitté, d’où sans doute sa facilité de contact avec le tout venant, notamment les saltimbanques.

    Je crois donc qu’il y a chez lui un aspect fondamental qui vous échappe à tous, je veux parler de son extraordinaire naïveté.
    C’est le blogueur d’ origine algérienne Aldo Stérone qui disait tout récemment avoir été plusieurs fois contacté par des « frères » proche de Soral au titre de « la main tendue » (l’un de ses concepts clés ouvrant les portes de « la Réconciliation » ) qui lui tenait en gros le discours suivant : « Ce mec, tu tires de lui ce qu’il y a à tirer et après tu le baises ».

    Le fait est que la main tendue aurait grand besoin de gel hydroalcoolique vu les barriques de crachats qui l’ont rincée et le nombre de gens qui se sont servis de sa notoriété pour mieux prendre ensuite ses bottes pour des toilettes publiques.
    Si Soral est le nouveau Mussolini -une opinion qui fait ordinairement signe extérieur de richesse chez les gens bien- c’est un Mussolini qui perd toutes ses frusques après s’être fait faire les poches par ses acolytes et qui finit la marche sur Rome en slip.
    Pas crédible donc et sa réputation sulfureuse en dirait plutôt plus long sur les heures les plus sombres de bêtise et de trouille hystérique qui nous accablent (le combattre ? Si vous n’avez rien d’autre à foutre).

    L’autre chose qui me laisse interdit est le nombre de ses fidèles intellectuellement bien plus burnés que lui (au hasard, Cousin, Cerise, Guyénot) qui le vénèrent comme un gourou.
    Quelqu’un aussi s’est demandé plus haut qui s’intéressait à lui à part ses lecteurs et les abonnés à ses vidéos ? Tout le problème est là, car qui s’intéresse aux propriétaires du Monde ou de Libé y compris chez leurs lecteurs et leurs abonnés ? Alors que chaque vidéo de Soral fait un million de vue.
    Mais je reconnais que sur le plan de la fascination exercée sur des pans entiers de la classe intellectuelle de tout un peuple, il est un peintre raté qui a fait mieux.

    La comparaison s’arrête là car Soral n’est pas un politique. C’est un méta-politique revendiqué, entendez que vous pouvez mettre ce que vous voulez dans le potage sauf de la politique. Au pire c’est un général Boulanger sans uniforme qui fait des parties carrées dans un cimetière israélite avec ses maîtresses.
    De point commun avec le peintre évoqué plus haut, il n’a sans doute que le rôle de béquille -une solution simple pour se tenir en équilibre- pour ceux de la classe intellectuelle qui se sentent irrémédiablement poussés dans les poubelles d’une mondialisation gagnée par la folie de ses apprentis sorciers.

    Sur la nature polémique de la dite béquille je n’ai pas envie de m’étendre, de même que je ne discute plus de l’existence de dieu avec des témoins de Jéhovah.
    Le genre de débat stérile qui permet d’éviter la seule question vraiment politique qui vaille à court terme : Est-ce que l’omelette de la lutte contre le communautarisme qui disloque la société française ne se fera pas obligatoirement aussi contre certains œufs communautaires qui se sont avantageusement nichés au sein de la république ? Et je parle d’œuf de toute nature.

    Pour le tout venant, j’ai observé une mutation évidente du site de Soral. C’est aujourd’hui une sorte de sas par lequel passe tout un tas de déclassés, soit qui arrivent en politique de par leur jeune âge, soit qui y reviennent après une longue période d’indifférence voire -osons le mot- de désespoir.

    Une secte ? Plutôt une PME assumée, comme tous les partis politiques, mais, lesquels, eux, ne l’assument pas.
    Je le répète, si vous n’avez rien d’autre à foutre que combattre Soral, Messieurs les politiques et les autres, faites donc mieux que lui dans ce registre.

    Il reste que je ne me serais pas attendu il y a peu de voir parler de Soral par le maître de ce blog, et avec autant de jugements mesurés dans les commentaires.
    Preuve que cette affaire est d’abord une immense erreur de la part de celui qui l’a impulsée et qu’il ne faut pas chercher bien loin. Il en fera d’autres, lui et ses pairs ne rendront les armes que la tête sur le billot.
    Révélatrice aussi son issue provisoire. Il est des magistrats que la nomination du gros au poste de garde des sceaux doit mettre dans le même état d’esprit que certains gradés de la police.
    Après les avoir utilisés à fond et à mauvais escient dans l’affaire des Gilets jaunes, le pouvoir maintenant se fout de leur gueule.
    Gare à ceux qui dévorent leurs propres troupes. Il y a du Robespierre chez Macron.

    • Robespierre, il a plutôt mal fini, non ? ^^
      Petite digression, votre parallèle n’est pas si farfelu que cela lorsqu’on se penche un peu plus sur qui était Robespierre, via le prisme des Carnot.
      Un homme sous influences supra nationale, comme pas mal de révolutionnaires de l’époque, d’ailleurs.
      Fin de la digression.

      Pour le reste, vous semblez très bien connaitre le personnage Soral, je m’étonne juste que vous preniez le temps de lister ses prétendus (?) travers les plus criticables à vos yeux et que vous passiez sous silence son travail de fond, sa ligne directrice, sa méta analyse politique dans son essai « Comprendre l’Empire », qui vient annuler bon nombre d’accusations en caricatures et distribuées habituellement à son endroit par ses ennemis politiques et médiatiques.
      Si vous le suivez, je vous cite, depuis 25 ans, avez-vous lu cet essai ? Si oui, qu’en pensez-vous ? Ca m’interesse plus que le listing de ses prétendues (?) frasques.
      Vous évoquez une confondante naïveté, c’est probablement péjoratif dans le contexte dont vous vous faites l’écho, moi j’y vois, au contraire, le signe d’une certaine pureté dans le combat, droit dans ses bottes et tant pis si certains s’en servent comme des toilettes turcs, enfin toujours selon vous.

      Cela n’engage que moi, mais je pense que son travail lui succédera, il a infusé dans quelques milieux intellectuels, et surtout, plus important, étant un intuitif, il a donné une direction à la nébuleuse souverainsiste qui prenait plus des allures de clients d’une auberge expagnole que celles d’un régiment de parachustistes, en formalisant une doctrine trans courants, en inversant le paradigme droite du travail, gauche des valeurs.
      Sur ce dernier point, à mon sens, il a été visionnaire et il sera copié, plagié ou trahi, l’avenir le dira, mais ce fut un coup de génie politique.

      Pour le reste, on mesure la grandeur d’un homme au nombre de ses ennemis, paraitrait-il, je n’y crois qu’à moitié, je pense que la qualité des adversaires importe plus que leur nombre, force de constater qu’il n’a pas les adversaires qu’il mériterait, à part le reductio ad hitlerum justifiant des rappels à la loi , il n’y a pas grand chose, le simplissime amalgame Soral-Mussolini (que je ne connaissais pas !) en est un exemple frappant.
      Eric Naulleau a bien tenté de hausser le niveau de la critique dans « dialogues désaccordés », discussions pour laquelle on touche du doigt la supériorité d’une analyse chirurgicale et sans concession sur la moraline, l’infantilisation et sur le paternalisme incarnée par une pensée qui se veut universaliste, humaniste et tolérante, bref celle d’une gauche désormais principalement dans le combat anti raciste, celle qu’incarne Naulleau, celle qui a trahi les idéaux du PCF ou du PSI Italien.
      D’ailleurs Naulleau a été très critiqué (par la bien pensance intellectuelle de gauche) d’avoir offert une tribune à Soral, en quelque sorte, d’autant plus qu’il est sorti perdant de la confrontation, puisque se refusant (tout à son honneur, d’ailleurs) d’utiliser la diabolisation pour disqualifier moralement son interlocuteur, il s’en est tenu à concepts vs concepts, à armes égales.

      Il serait d’ailleurs intéressant d’avoir un débat Soral/Onfray ou Soral/Zemmour, hors maistream, bien entendu, débat politique s’entend, pouvait déborder sur la sociologie, la critique des médias et les conflits internationaux, du point de vue géopolitique, on se rendrait compte que l’historien politique de droite ou le philosophe libertaire de gauche, dans leur spécialisation respective, trouveraient des points d’accord avec la méta analyse Soralienne (il n’est pas tout seul à la formaliser, vous le faites remarquer à juste titre), bien au delà de la critique ou non de la politique Israélienne, Française, Russe, Chinoise ou Etats uniennes.

      On peut dire ce que l’on veut sur le bonhomme, je ne le connais pas, seul son travail politique m’intéresse d’un point de vue conceptuel, mais on ne peut pas l’accuser de rechercher la guerre civile ou de promouvoir le choc des civilisations en République, au contraire même, il est peut être le dernier rempart à ce scenario mortifère qui semble prendre de l’épaisseur au fur et à mesure de l’augmentation des faits divers violents et anxiogènes, récupérés politiquement par les grands architectes de cette société orange mécanique et Orwellienne, dans une hypocrisie innommable, en demandant au peuple de moins en moins souverain, de plus en plus sous anxiolytique, de choisir enfin son camp.
      Là ou vous évoquez une béquille, j’y vois plutôt un phare dans les ténèbres de la mondialisation heureuse pour une minorité, malheureuse pour le plus grand nombre, un repère, une corne de brume pour ne pas finir échoué sur les rochers de la gouvernance mondiale.

      Après secte ou pas, grandiloquent, gourou, mégalo, égo surdimensionné, naïf ou calculateur, camé ou obsédé sxuel, c’est un rejet de forme, seul le fond compte et devrait compter dans la critique de son positionnement politique.

      Tout du moins en démocratie.

  23. Sur le négationnisme il faudrait commencer par le définir avant de le condamner.
    Il faut relire l´excellent livre de Roger Garaudy  » Les Mythes fondateurs de la politique israélienne » pour s´en faire une idée plus précise.L´insulte et la calomnie n´ont jamais été des arguments,

    • Oui, tout comme le libéralisme, l’ultra-libéralisme ou tout simplement le populisme; tous ces mots qu’on se jette à la figure comme des insultes sans en connaitre une définition ne serait-ce qu’approximative!

  24. Je ne vais pas Juger Soral je n’écoute pas, a la seconde minute il m’horripile. C’est un problème de forme. Quand à écouter ce qu’en raconte les médias, ils sont à l’information ce que la musique militaire est à la musique et encore.
    Donc je ne sais rien dire sur le sujet. Après si on devait arrêter des gens qui attentent à la nation on pourrait commencer par les écologistes.
    Ces gens viennent d’obtenir la fermeture de Fessenheim. La France jette un actif valable et se contraint à acheter de l’électricité issue d’une centrale à charbon allemand construit pour l’occasion.
    PUNITION et CONDAMNATION.

    • Fermer Fessenheim, c’est enterrer une deuxième fois les Curie, Joliot-Curie, les Becquerel, Fermi, Feynman, Higgs et ses bosons, ….
      C’est un crève-coeur.
      E=mc2 contesté par les écolos wargonistes.

  25. La quantité de conneries qu´on peut lire sur VDD est faramineuse.

  26. DANS UNE LAVERIE AUTOMATIQUE

    Tout ce mardi, on a pu voir des gens armés de bâton s’acharner sur un homme. Cette scène a pu être vue, car une caméra vidéo
    installée dans la laverie, a pu en garder la trace.

    Je pose une question à TOUTES les télés : Pourquoi avez-vous flouté le visage de ces ordures ? Par crainte que l’on puisse les reconnaître , les identifier et les interpeller ?

  27. Soral devrait être étudié dans les écoles et les universités, c’est ce que j’appelle un « crypto-marxiste », une espèce devenue rarissime, et ses théories sur la révolution industrielle et la famille (et donc les conséquences de cette révolution) sont extrêmement pertinentes !

    • Certes. Ce garçon a gâché beaucoup de choses et quelque part, finalement, le star-système pour lequel il a toujours eu une relation ambivalente (fascination répulsion) aura eu sa peau.
      Quoiqu’il en dise.

      • Encore faudrait-il décliner tous les oripeaux du star-système en question.
        Un peu comme pour les génériques en « isme ».
        Par exemple, Dieudonné fut incontestablement dans le star-système et il en est sorti.
        « Tué » d’un point de vue professionnel, sans aucun doute, pas encore politiquement.
        Coluche prenait le même chemin avec sa candidature aux présidentielles…Soudainement, il était devenu moins rigolo pour l’oligarchie.
        Le destin en a décidé autrement

  28. Les maîtres vous êtes tous des voleurs
    J’appelle ça des pirates de l’air , angoissé vu d »une finalité de merde et accomplie par dessus le marché

    L’ Auguste Escoffier

    Il y à de solide problème en France bien plus intéressant , comme d’utile à défendre

    ANTS solide dossier sur l’administration dématérialiser de la carte grise

    L’administration française s’est dématérialisé dans programme qui pille les bonnes gens

    Mathématiquement la réponse est terrible
    D’où la rafle du Vélodrome d’Hiver comme mal entendu

    S’est juste pour rigoler, mais ce n’est pas rigollot du tout.
    Et je vous insigne et comme perso comme artiste la demande demande une signature comme réalité existentiel de signer vie sur une peinture

    Bon ceci dit
    Je peut développer sans alerte de texte

    Ps; pierrot la lune et le canard emboité s’est le même film dans le style charlot

  29. Pour l’affaire Picasso du lien que j’ai donné
    , la famille autre de la famille pique assiette de la pinasse et vinasse grand style des excentricités du cerveau qui passe sur la planète terre dans le mélange des genres
    Qui s’évade dans le style savoir vivre dans un autre style recyclage de vos poubelles dans votre quotidiens .

    Evidemment il ne faut pas confondre les lieux dans votre cerveau ; comme perdu de vue
    Étant donné que la cotation du marché de l’art se stabilise
    Entre le lingot d’or et l’art
    Trouvé un lien vous serez toujours une merde

    En passant la Russie et la France ont piller l’art faute de talent a vampiriser un artiste , qui s’est évadé dans sont domestique à tout faire.
    Picasso sont talent perdu de vue dans des aléas

    SPOLIE

    (En passant la Russie avec son musée ; le musée de l’Ermitage ) et ( la France avec son super
    André Malraux et Jack Lang)
    André Malraux et Jack Lang complètement laisse comme irréalité du monde à l’envers
    d’où le pillage de vies
    Donc forcément lorsque vous vous la vivez heureux dans votre vie ; eux ramasse vos culottes et se la goinfre de vos particules
    Vu qu’ils n’existent pas et qu’ils recherche de la chaleur

    • Franchement nicolasbonnal vous êtes mon pire cauchemar
      Ouvrez les commentaires sur votre site !!! Pour un peu plus d’humour sur se qui vous fâche
      Vous méritez de vivre votre splendeur aussi je vous mettrez de la musique pour vous égayez.

      Avec Armageddon , une coupure j’y crois pas trop sans cela votre monde s’écroule , mais une inversion des pôles , ok
      Voir le plafond astronomique de denderah
      Un petit tour à Lascaux
      « Extrait
      Aujourd’hui 28 juillet 2011, un commentaire sur over-blog de M (ou Mme) Vanhonsebrouck : cette personne nous fait part d’une découverte personnelle qui laisse songeur…
      Si nous inversons la 4ième image de cet article, nous observons une tête gigantesque, peinte sur le plafond de Lascaux par une sorte de Michel-Ange. Il s’agit pour elle du seul « homme couché »
      A vous de me dire ce que signifie, fidèles blogueurs, ce visage face à l’ouverture de la grotte. M(me) Vanhonsebrouck a obtenu cette information en intuition contemplative et précise que le point de vue général de Chantal Wolkiewiez est véridique.

      http://antigravity.over-blog.com/article-la-paleoastronomie-et-chantal-jegues-wolkiewiez-55041939.html

      Mais en faite j’ai simplement inverser une photo d’époque de la découverte de Lascaux de juste 90 degrés
      La grotte était envahi par le limon lors de sa découverte , qui donne l’adresse de la lecture
      et la photo point de départ de lecture
      J’ai très vite associé le limon de l’adamique et en plus avec le zodiaque comme carte du ciel
      j’avais vu l’adam , pas la dame de butter

      je suis étonnez que mon passage est encore visible 2011

    • Mieux, je ne sais pas, tant le travail diffère, c’est comme comparer des tomates avec des carottes.

      Le premier fait de la politique sous un angle cognitif assumé et documenté quand la seconde nous amène à réfléchir, par exemple, sur deux concepts du « temps » : le chronos, la succession dans la durée et le keiros, le temps sans commencement ni fin, ce présent en l’instant, où l’éternité.

      Onfray effleure d’ailleurs cette thématique dans son « Cosmos », ou il oppose un temps « vitaliste » qui serait cyclique à un temps linéaire qui serait mortifère, dans l’opposition dialectique immanence/transcendance (animisme/panthéisme vs religions du livre dont le catholicisme).

      De souzenelle caractérise, elle, un temps lié au mouvement dans la mesure de ce dernier, à contrario du keiros.

      C’est intéressant, parce que si le cycle se répète à l’identique, il le fait dans un temps linéaire donné et que les successions du premier se font dans les additions du second, il y aurait donc deux flèches du temps, ce qu’Onfray ne valide pas.

      Quant à Chantal Wolkiewiez, Onfray l’évoque également dans son « Cosmos », tenez, un peu comme vous d’ailleurs, quant à cette volonté de faire rentrer le soleil dans les maisons du paléolithique, des pharaons Egyptiens ou des cultes de la chrétienté, exemples non exhaustifs.

      Très intéressant, comme l’est « Cosmos », pour moi l’un des meilleurs essais d’Onfray, car il y dévoile sa mécanique de pensée, le pourquoi du comment de son athéisme et ses traumas internes.

      Du coup, je comprends mieux son positionnement politique.

      En revanche, petite digression, je ne valide pas la totalité de son interprétation (voire de la récupération) sur l’éternel retour Nietzchéen, mais qui peut se targuer de parfaitement coller à ce que voulait dire Nietzche à ce sujet ?

      Pas grand monde, à part Nietzche lui-même et encore…

  30. La mondialisation tant vantée par l’idéologie dominante (1) a totalement internationalisé la pandémie (2).
    Notons que les pays qui ont le plus « foncé » dans cette mondialisation ont été gravement touchés ; Etats-Unis, Grande-Bretagne, Espagne, …

    Dans son livre récent (3), Philippe de Villiers écrit que, depuis 2008, des militaires français avaient tiré la sonnette d’alarme. Ils craignaient que la mondialisation fasse circuler ce type de pandémie. Cela n’a pas gêné les politiques qui nous gouvernent, la haute fonction publique ou ce ramassis de « docteurs » qui encombrent les médias depuis fevrier-mars et qui rappellent les médecins de Molière ou le docteur Knock de Jules Romains.

    Villiers écrit aussi que ces militaires craignent un autre fléau : une cyber-menace qui paralyserait nos réseaux.
    Et oui, ces dernières années, on nous pousse à brader les relations humaines pour tout faire passer par Internet.

    Concernant les écoles. Les réformes scolaires (surtout de ministres PS) de ces dernières décennies ont fait baisser le niveau des élèves de familles populaires (cf un texte de Jean-Paul Brighelli auquel j’ai renvoyé récemment, texte sur le site du « Front Populaire » de Michel Onfray).

    L’année scolaire 2019-2020 a été très réduite à cause de la pandémie (ou de sa gestion).

    Et bien, certains (dont un « médecin de Molière » d’Outreau que j’ai entendu récemment) pensent que les élèves ne doivent pas encore aller à l’école. Pour eux, l’apprentissage doit passer par le numérique. Triomphe de la scandaleuse idéologie transhumaniste qui transforme l’homme en robot. Désastre si un beug mondial apparait.

    Et ce qui est grave, c’est que l’attitude des syndicats enseignants (4) va dans le même sens ainsi que celle de la calamiteuse association de gauche de parents d’élèves : la FCPE.

    (1) « La mondialisation heureuse » selon Alain Minc.
    Notons aussi que l’Union Européenne, à la suite des traités de Schengen, de l’Acte Unique, de Maastricht, de Lisbonne, …. est totalement une passoire de la mondialisation.

    (2) En 1968-1969, il y avait la grippe de Hong-Kong. Elle a provoqué des morts aussi. Mais on n’avait pas arrêté l’économie, les écoles (c’était ma première année comme enseignant), la vie politique (référendum perdu par De Gaulle et présidentielle gagnée par Pompidou), les loisirs, … Mais, à l’époque, le souverainisme existait. Depuis, il a été bradé.

    (3) « Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde ».

    (4) Je l’ai écrit : dans les années 70 et 80, j’ai été un militant syndicaliste enseignant. Mais, quand j’ai compris l’évolution inacceptable de ce syndicalisme, je me suis retiré.

    • Je l’ai écrit : je suis d’origine espagnole. Mes parents avaient quitté l’Espagne en 1939 à la suite du triomphe de Franco lors de la guerre civile. Je suis donc de famille anti-franquiste.

      Mais, je fais un constat. En 2019, Pedro Sanchez, chef du gouvernement espagnol (PSOE) fait exhumer le corps de Franco, enterré depuis 1975 au « Valle de los Caidos ».
      Bien sûr, c’est parce que ce dernier était un dictateur.

      Personnellement, peu m’importe. Mais, tout de même, il est paradoxal que Sanchez fasse retirer le corps d’un dictateur puis que, quelques mois plus tard, il enferme dans leurs appartements les Espagnols. Car, le confinement, en Espagne, a été bien plus rigoureux qu’en France, avec des résultats désastreux.

      Et oui, l’Espagne qui a foncé « tête baissée » dans la mondialisation, dans un « européisme » béat a été frappée avec violence par ce mal.

      Le calamiteux gouvernement d’union de la gauche Sanchez-Iglesias (1) oblige maintenant les Espagnols à porter le masque dehors, même s’ils sont seuls dans leur voiture ou dans la nature.

      Ah ! Autre chose. La gauche espagnole est « ultra-moderne » depuis 40 ans. Ainsi, le gouvernement PSOE de Felipe Gonzalez (1982-1996) avait légalisé la drogue.
      Paradoxe : en 2020, le gouvernement Sanchez (PSOE) interdit de …. fumer des cigarettes dans la rue !!!

      (1) Pablo Iglesias est en quelque sorte « le Mélenchon espagnol ». Il est l’homonyme d’un autre Pablo Iglesias (1850-1925) qui avait fondé le PSOE en 1879.
      Sauf que l’ancien Iglesias était marxiste alors que l’actuel a créé un parti intitulé « Podemos » (« Nous pouvons »). On sait qu’il a copié sur le slogan d’Obama : « Yes, we can ».
      Décidément, la gauche européenne, en 2020, ne fait que copier ce qui vient des Etats-Unis.

      • Tout à fait d’accord, elle, la gauche européenne, mais la droite aussi, copie tout ce qui vient d’Amérique; il va sans dire qu’elle copie tout ce qui est mauvais!
        Quand ce sont des dispositions judicieuses (chez les Américains) on ne copie pas car: « cela ne marcherait pas chez nous! ».

        • Ce n’est pas une copie, c’est une influence globale, une colonisation des cerveaux via des ingénieries politiques élaborées au service du N.O.M devant conduire à la gouvernance mondiale.

          Les précursseurs sont des concepts philosophiques étudiés en universités et autres grandes écoles, c’est le triomphe des « sciences » sociales dans la prolongation du scientisme-roi post Lumières, c’est la déconstruction du message universel au profit d’un universalisme anthropocentrée, c’est la victoire de Paul de Tarse sur Jésus, de l’apollinien sur le Dionysiaque et ce, malgré l’illusion du libertaire à tous les étages.

          En somme, tout le contraire du « surmoi » Nietzchéen dans la dialectique de la volonté de puissance.

    • Je ne suis pas certain que le totalitarisme dont vous vous faites l’echo, transpire de manière évidente dans le billet cité en exemple, tant il me semble sur la réserve et pour tout dire, très frileux.
      La synthèse est pourtant simple :

      – Première vague « fabriquée/amplifiée » par la pénurie officielle des masques consubstantielle à l’interdiction de prescrire de la Chloroquine justifiant le confinement à impact économique contrôlé par le télétravail, le tout dans un contexte de crise Européenne et occidentale.
      L’énumération quotidienne des patients en réa dans les structures publiques débordées, alors que le privé ne fut pas saisi, celle des morts mondiaux contribuant à la peur, alors que les principales victimes de cette politique furent les plus fragiles, dont le grand âge, première victime du doliprane aux premiers symptômes, sans même évoquer la catastrophe sanitaire dans les Ephads.
      La fin, comprendre l’instauration de l’Etat d’urgence (ici sanitaire) à la place de l’Etat de droit, jutifiant les moyens, d’ou le sacrifice des acteurs politiques en soutien de cette première phase (d’ou le renouvellement gouvernemental afin d’incarner la deuxième phase).

      – Deuxième vague « fabriquée/amplifiée » par la multiplication des tests positifs, conséquence logique du déconfinement consubstantielle à l’immunité collective indispensable dans ce genre d’épidémie, afin d’imposer le masque de manière quasi généralisée, mesure de distanciation dite sociale, dont le but premier est d’empêcher de recréer le lien social des ronds points jaunes, comprendre dissuader par la peur, voire interdire les rassemblement de masse à revendications sociales et surtout, éviter un deuxième confinement cette fois-ci catastrophique pour l’économie.
      Cette ingénierie est plus perverse que la première, car tout en jouant sur les peurs, elle polarise sur la pertinence de la généralisation du masque, clivant pro et anti masques, dans une logique d’affrontement et de délation, pointant moralement du doigt les désobéissants civiques tout en les sanctionnant pécunièrement, les anti masques seront les nouceaux délinquants et seront catégorisés comme tels à hauteur de ceux des banlieux.

      La troisème phase n’est pas encore connue, même si l’on devine qu’elle sera consubstantielle au vaccin.
      On peut imaginer un chantage du style vaccin ou masque, comprendre que si le vaccin ne sera pas obligtaoire, il sera quand même la clé quant à se passer du masque.

      Nous sommes donc prisonnier de la dictature sanitaire dans la stratégie du choc de Naomi Klein.
      A partir de ce constat, partagé par de plus en plus de monde, on peut alors évoquer un totalitarisme sanitaire, pour reprendre votre expression.

      Le contrôle par la peur de mourir, peur humaine, tellement humaine, la mère de toutes les peurs.

  31. Le temps
    L’excellence du maître des lieux comme réalisation effective
    Les tribulations du gars en chine la patate de belladone , correction belmondo ou sa bel fille qui se la joue italia , cuistot

    Le facteur tempos , pas mélanger le temps et la mesure

    Le temps de voir venir du style l’usurier dans le squat du temps
    L’islam indique qu’il ne faut pas rire du temps , vu le passif !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! qui est effectivement pas donné , puisque l’usurier est en pool position , cité plus haut
    J’ai vu une ouverture dans la baie des cochons

    Kennedy, s’est pris une bastos dans la tête recto direct nucléique cerveau exploser sur le tapis
    Au non de la rose aussi qui renvoi le temps de ne rire
    Tout n’est pas noir
    https://www.youtube.com/watch?v=tWH9HXcYulY

    • Le facteur tempos , pas mélanger le temps et la mesure

      La mesure du temps par rapport au mouvement afin de respecter le principe de causalité (passé-présent, cause-conséquence, (durée de vie, mécanique céleste,etc…), le temps cyclique, sans début ni fin, dans la mécanique planétaires, ici terrestre (saisons, rythmes circadéens ou biorythmes (menstruations), cycles lunaires etc…).

      Il y aurait donc un temps « local », figé car cyclique, indépendant d’un temps mesurant le mouvement général, mais inclu dans ce dernier d’ou, peut être le piège de la mesure dans le keiros, révélant un réel ignorant totalement le chronos.

      Une piste de réflexion pour la mécanique quantique?
      Allô Hubert Reeves ou Etienne Klein ?

    • « Les précursseurs sont des concepts philosophiques étudiés en universités et autres grandes écoles, c’est le triomphe des « sciences » sociales dans la prolongation du scientisme-roi post Lumières, c’est la déconstruction du message universel au profit d’un universalisme anthropocentrée, c’est la victoire de Paul de Tarse sur Jésus, de l’apollinien sur le Dionysiaque et ce, malgré l’illusion du libertaire à tous les étages.

      En somme, tout le contraire du « surmoi » Nietzchéen dans la dialectique de la volonté de puissance. »
      hallucinant comme clarté de lecture hajime
      Pour fêter ça sa que s’aige la salsa
      https://www.youtube.com/watch?v=lSUFCY9rNB4
      franchement la france j’y crois encore , mais si je suis une femme j’avorte directement pour ne plus reproduire se modèle de penser
      les parigots s’est de la MERDE , des étrangers en France
      insi soitil

      • « Les parigots s’est de la MERDE , des étrangers en France »

        Une ville cosmopolite, une capitale-musée de l’histoire de France, dans le post national.
        A l’image de l’immense majorité des grandes capitales Européennes dans lesquelles dégeulent ou dégeulaient, des hordes de touristes Chinois, dont le seul but est de se prendre en selfie devant les reliques de la nation et de consommer afin de pouvoir fanfaronner devant leur caste de nouveaux riches.
        Paris, c’est magnifique, l’architecture, le végétal, la culture mais l’ambiance dans la dialectique marchande, dans la psychogéographie d’un Debord, dans l’analyse de la froideur de son urbanisme fonctionnel et désormais standardisé UE, c’est de moins en moins émotionnel, de moins en moins pittoresque.

        Quasi morbide, comme lors du confinement.

        C’est au delà de la vielle querelle entre jacobins et girondins, entre la capitale et les provinces.

  32. Lorsque je vais au resto et que s’est de la merde , je le dis clairement
    J’en ai rien à foutre du masque

    • Rien à voir ? Je ne serai pas si affirmatif, même si vous soulevez un point important, le même que j’avais évoqué par le passé, la réactivation fort opportune des grandes affaires judiciaires lorsque le contexte l’exige, souvenez-vous de l’affaire Gregory dès l’élection de Macron, exemple non exhaustif.

      On peut d’ailleur s’attendre à un scenario identique avec celle de Lelandais, au point mort médiatique depuis des mois maintenant, après avoir atteint son acmée par le show Jacubowicz, invité permanent dans les mainstreams sur cette affaire, afin d’attiser le voyeurisme et les clivages chez le bon peuple.

      Pour faire rapide, le pouvoir profond met en scène des monstres pour les besoins du calendrier de ses propres ingénieries.

  33. Curieux Le landais comme de causette
    Pour nos lecteur je suis artiste peintre , et je me profile
    N’empêche il me fait très peur s’est un chasseur , donc prédateur , et je me suis imaginé le film qui donnait la bouf à ses chiens , cannibalisme par transfert
    Ce personnage est terrifiant , s’est crucifère dans sa pure excellence de noirceur

    Très mauvaise rencontre dans le huis clos judiciaire en plus et celui là, est assez puissant dans le face à face sans laissé de trace , comme oiseau , personnage très volatile , je remercie le personnel soignant judiciaire et policier de nous écarter de ce personnage
    Ce personnage faut le flinguer , mais il le tienne en vie dans une cage , si cela se trouve il est au Marquise avec la béatitude de Lourde dans son crâne
    J’ai compris ce personnage lors de la fuite d’une de ses victimes qui avait perdus sa chaussure contre la clôture pour se faire une chute dans le vide

    Tout ces personnages sont dans une constellation familiale du crime organisé
    Voyez l’affaire Gregory et le corbeau
    Un enfant de 4 ans ( de mémoire ) qui à vendu autant de papier qu’un écrivain question presse gratuite qui se la sucre sur son âme .
    L’obscène comme sacrifice
    J’avais vu une vidéo d’un gendarme qui dévoilais le réseau criminelle au travers de l’affaire Estelle Mouzin, d’avec la compagnie du silence

    Donc l’adn sur le matelas de la soeur dans le rebondissement de l’affaire Michel Fourniret, j’y crois pas trop
    Avec Lelandais on à tout de même évité le pire personnage comme rencontre
    Celui là je ne l’avais pas vu dans mon panthéon d’avatars
    Ceci dit autour de la planète il y en à plain des comme lui
    J’avais vu le son univercelle il y à quelques jours mais je suis très vite revenu en arrière que ce n’était catholique

    « La Tour de Londres abrite plusieurs corbeaux, ils sont au nombre de sept. Selon la légende tant que des corbeaux habiteront la Tour de Londres, l’Angleterre sera protégée contre les invasions. Leurs ailes sont rognés afin qu’ils ne puissent s’envoler et quitter la Tour de Londres »

    • « Donc l’adn sur le matelas de la soeur dans le rebondissement de l’affaire Michel Fourniret, j’y crois pas trop »

      Moi non plus, parce que le matelas en question, ca doit faire un bon bout de temps qu’il a été perquisitionné, du moins il me semble, ils ont dû logiquement tout passé l’entourage proche et moins proche au peigne fin depuis belle lurette, sinon c’est à priori incompréhensible, mais je ne connais pas non plus l’historique judiciaire de cette affaire…
      Une analyse ADN aujourd’hui, même sur du matériau ancien, ca se fait relativement rapidement.

      « [..] j’avais vu une vidéo d’un gendarme qui dévoilais le réseau criminelle au travers de l’affaire Estelle Mouzin  »

      Sans doute évoquait-il les réseaux pédocriminels internationaux, dont on ne parle que trop rarement.
      D’ailleurs Lelandais, était-il un rabatteur pour ces réseaux ?
      C’est une vrai question, dans le raisonnement qu’il servirait surtout de fusible pour que l’enquête ne remonte pas plus haut.

      Glauque.

  34. Et pour vous répondre
    (Pour faire rapide, le pouvoir profond met en scène des monstres pour les besoins du calendrier de ses propres ingénieries.)
    Mathématiquement s’est ok par contre je serais assez prudent de valider l’état ou le pouvoir profond comme fourre tout
    Mais probablement que vous avez raison , cad que je n’arrive pas à matérialiser ce concept de lecture
    Ma femme me fait pareil , avec ses lectures des psychopathes narcissique qui dominent la planète
    Par la suite elle synthétise tous sur le passif agréssif
    S’est un chemin
    Cela n’explique pas tout , faut être assez clair

    • Francis Cousin va même plus loin, il distingue peu ou prou trois niveaux de pouvoir :

      – Le visible (Les élus).
      – Le profond (Encore identifiable, mais se cachant derrière le politique qu’il commande).
      – Le secret, pas à la portée de connaissance de l’électeur lambda, ou alors à la marge et qui administre la République via le profond.

      Trois niveaux dans la pyramide, une symbolique archi connue dans la gématrie, la numérologie herméneutique.

      Bon, c’est sa vision, disons qu’il me parait suffisant de s’arrêter à l’Etat profond en tant qu’anti chambre du véritable pouvoir en République, dans une critique globale du fonctionnement du pouvoir actuel qui coopte ses propres VRP à l’Elysée.

      Si ca peut vous aider à mieux matérialiser, c’est toujours un chemin à suivre, un fil a tirer.

  35. (Le secret, pas à la portée de connaissance de l’électeur lambda, ou alors à la marge et qui administre la République via le profond.)
    okinawa

    Glauque , nécrologie
    L’affaire jimy saville est assez explicite
    (D’ailleurs Lelandais, était-il un rabatteur pour ces réseaux ?)
    ben voilà
    Le secret, pas à la portée de connaissance de l’électeur lambda, ou alors à la marge et qui administre la République via le profond.)

    D’évidence le monde est cinglé et d’évidence l’espèce humaine s’est de la merde
    Voir le glauque de l’argile d’avec l’Adamique d’entre deux
    De selon de mon avis s’est l’intellect l’handicape
    Et le peu qui reste en lecture est très vulnérable , les symboles sont assez puissant
    J’avais une lecture sur le mot (l’affaire)
    L’affaire çi , l’affaire ça , même Sarkozy s’y est invité dans son affaire des frégartes
    Dès que la presse parle d’affaire , le sujet est clos question people
    L’affaire des chaussures Roland Dumas , faut le faire !!!!
    L’affaire Fillon aussi , l’affaire Kadafi , il y à de quoi faire de la pâtisserie

    • « De selon de mon avis s’est l’intellect l’handicape »

      Pouvez-vous précisez votre pensée, svp ?
      Intellect, c’est trop générique

  36. (Francis Cousin)
    oui chacun sa méthode
    (– Le visible (Les élus).
    – Le profond (Encore identifiable, mais se cachant derrière le politique qu’il commande).
    – Le secret, pas à la portée de connaissance de l’électeur lambda, ou alors à la marge et qui administre la République via le profond.)
    Le visible est le prédateur
    Le second est le déni
    Le troisième vous l’avez vu
    Ali baba avais 40 voleurs

  37. Non de Dieu, il y en a qui sont revenus de vacances et apparemment le covid19 les a ignorés!

  38. Le réseau pseudo criminel est bien plus vaste que
    J’ai 150 000 livres sterling misé sur les options binaire
    Disparut dans le ciel d’Israël

    Franchement Israël est une ruine planétaire
    Mon compte NatWest une sous traitance de la banque rothschild
    Le clou notre remboursement seras dans les pertes et profits du contribuable,
    En France RIEN , en Angleterre le dossier remonte jusqu’au parlement
    Voilà d’où viens l’argent qui finance la criminalité
    Du con du bois

  39. Bon évidemment jacques martin s’est une merde de ….., bécaud avait du talent
    De selon de mon point de vue , évidemment ça bascule très vite

    • Martin…Très bon intellect. Voire brillant selon certaines sources.
      Après, humainement, je n’en sais rien.
      Il ne foutait pas grand chose à l’école, paraitrait-il…

  40. Avait il le choix comme voie de garage comme vicelard ?
    Lié au réseau sarkozy l’école des fan, rire pincé
    Entre nous franchement l’ élocance de la jurisprudence outre de voir un pigeon qui lèche les couilles style chère maître
    Aucun développement sur se site vu du droit
    La future génération des lécheurs de couilles comme estivant se la jouant tribunal défendant pauvre moi
    Flirté avec le mistral et la tramontane,
    J’ai vécu 20 ans dans le sud
    Ceci dit le pin parasol en bretagne ça ne marche pas , il se fait déchausser par le vend
    Ceci dit dans le sud s’est devenu un zoo de macaque et de bougnoule
    Le golfe du lion est envahi
    Une zap sur 2000 ans d’histoire en Français
    https://www.youtube.com/watch?v=iim_CJktUdA

    • « Lié au réseau sarkozy l’école des fan, rire pincé »

      Ah oui, même que son témoin de mariage lui a piqué sa femme…
      Ca arrive, même aux meilleurs !

      « Aucun développement sur se site vu du droit »

      Etes sévère. Au départ, c’est une approche juridique de l’actu.
      Après, le politique reprend vite ses droits, c’est vrai, là ou vous pointez du doigt un développement prétendument lacunaire, je l’explique par l’hyper spécialisation de la majorité des intervenants.
      Il y a des choses à apprendre de partout et surtout, le combat pour plus de souveraineté se fera tous ensemble, ou ne se fera pas.

      « Ceci dit dans le sud s’est devenu un zoo de macaque et de bougnoule »

      Pas partout.
      N’allez pas dire cela aux corses, ca les fâcherait !

        • Dans le sud des mas j’ai oublié ; désolé
          s’est beau la camargue
          en à en plus j’ai un hectare avec une eau cristal et des fruitiés
          Le pays est parsemer de micro climat , même en Lozère
          Hallucinant la France
          J’ai perdu mon pote il y a presque 2 mois
          Un super jack russel terrier , je ne suis pas encore revenu de cette séparation
          https://www.youtube.com/watch?v=ofQdLLnofVg

          • « s’est beau la camargue »

            Oui, mais j’en garde un souvenir piquant.
            Et pas seulement à cause des moustiques…

  41. brassens nous à quitté 6 mois après cette création ultime
    99 du langage sur terre est en anglais complètement corrompu
    1% est chauvin

  42. J’ai entendu que Darmanin parle d’utiliser des drones pour repérer les racailles qui cassent et agressent à Paris dès qu’il y a le moindre événement.

    On rappelle que les drones ont été utilisés lors du confinement.
    Et oui, il était interdit de se promener dans les chemins (1). Quelle horreur ! Nous risquions de contaminer les chênes, les genêts,… !!!

    Donc, on a utilisé les drones contre d’honnêtes citoyens qui se seraient promenés dans les bois, mais on ne les utilise pas contre le lumpenprolétariat (la racaille) !

    Le désastreux Castaner fayotait avec les racailles. Darmanin, lui, « roule les mécaniques » « contre » ces énergumènes, mais je crains que ce ne soit que du « baratin ».

    Et ces deux gendarmes qui interpellent des femmes parce qu’elles sont en monokini sur une plage des Pyrénées-Orientales ? Ils n’ont rien d’autre à faire ?
    La gendarmerie nationale parle à leur sujet de « maladresse ». Non, ce n’est pas une maladresse, c’est une ignominie qui mérite une sanction forte.

    (1) J’habite dans un département rural.

    • effectivement
      Perso je suis chez moi , d’où le drone est en violation de domicile , sur mon terrain y a pas de macaque parigolot
      Je vous invite à croire qu’il va y avoir une carte du ciel dronique, dans le style carte maritime , avec une zone neutre et international , no mens land pour des boot macaque.
      Ceux là passe toujours à ciel ouvert
      (une ignominie qui mérite une sanction forte.)
      Il nous reste encore des miettes de cerveau
      En bretagne franchement le covid et l’air marin , les cailloux ????
      Lorsque la France suffoquait dans sa raison
      Tout les jours je suis sortit à l’aise à travers champs avec mes chiens
      L’handicap été le papier , le permis de sortir , j’ai pas encore tout lu
      Maintenant s' »est le permis du masque mouslim
      Ceci dit les gendarmes seront bientôt au chômage au vu des drones contrôler sur le tarnac d’ Israël
      S’est de l’humour certes mal placé

      • « Ceci dit les gendarmes seront bientôt au chômage au vu des drones contrôler sur le tarnac d’ Israël »

        La technologie vient souvent de là-bas, c’est vrai, dont bon nombre d’applications à l’image du « fameux » Waze, disons israëlo-US en terme d’investissement financier pur.
        Mais leur manière d’être exploité par le pouvoir me fait plus penser à la société de contrrôle chinoise, caméras de partout, reconnaissance faciale, traçage, pucage des populations, réduction des libertés etc…

        Et c’est l’Etat d’urgence qui justifie cette politique dite de sécuritisation, soit le contrôle accru des populations.

        Faut dire qu’en Chine, c’est peu ou prou 1.5 milliards à surveiller, donc en terme d’expérience et de moyens, ils ont de l’avance sur nous, la preuve, pour faire respecter la mise en quarantaine à cause du Covid, ils avaient envoyé l’armée !
        Aux US, c’est le 11/09, qui avait servi de déclencheur pour la mise en place du « Patriot Act », notre Etat d’urgence post attentats à nous, mais dans des proportions plus importantes, bien entendu.

        Pour faire simple et rapide, le Covid tombe à point nommé pour que les oligarchies reprennent en main leur population qui avait tendance à contester, à se rebeller contre les pouvoirs en place, on est passé à plusieurs crans au dessus de Vigipirate, en l’espace de très peu de temps, car la peur générée est encore plus importante que lors des attentats.

        Cela étant dit, l’ensauvagement croissant des sociétés occidentales, pour reprendre une litote bien connue, dont celle de la France, justifiera, là aussi, des mesures liberticides, donc de contrôle accru des populations.

        Ca explique pourquoi, par exemple, le Karcher promis par Sarkozy n’a jamais été utilisé, c’est au delà de l’impéritie de nos élites, c’est volontaire car la fin (maîtrise du troupeau) justifie tous les moyens, absolument tous, même en démocratie.

  43. De toute façon il y à des contingences
    En alsase s’est la sècheresse , ils ne peuvent plus nourrir leur bêtes
    Le vin de bordeaux remonte en mer du nord vu 50 degrès dans la gironde
    La côte d’azur et l’herault seront un mouroir ,reste le climat atlantique et la Bretagne
    Comme quoi
    Le dernier endroit seront les côtes d’Armor en soit le Finistère dans sa splendeur historique signé d’avance depuis des millénaires

    • « Le dernier endroit seront les côtes d’Armor en soit le Finistère dans sa splendeur historique signé d’avance depuis des millénaires »

      Ou les îles de l’Iroise…Voire plus grand, comme l’Arc Celtique, dans un retour aux racines, en quelque sorte, signant la fracture définitive entre le tellurique et le virtuel et en terme d’adresse.

      • L’angle terre et le Finis tère s’est le même rocher et l’Iroise , le golfe du mord vivant
        Mais plus au nord il y aurait une porte question gps
        D’où Tolkien , mais il y à une ouverture il en parle , est ce Thulé ?
        Dès qu’on y rentre on sort , s’est d’une fulgurance , style matiere et l’anti matière ma tu pas vu
        Qui soulève le déni , drame de l’humanité et et et tout le spectacle qui l’accompagne

        • m’invitè pas sur la forêt de Brocéliande , il ne s’y passe rien !!!!
          Mais s’est une réalité existentiel tangible
          Perso se genre de discussion est bien plus intéressant que de parler de nos artéfacts
          Historiquement il y à de quoi vivre dans les tenants et aboutissants d’un texte
          Comme quoi , nous pouvons nous retrouvé
          (entre le tellurique et le virtuel et en terme d’adresse)

          • « Comme quoi , nous pouvons nous retrouvé
            (entre le tellurique et le virtuel et en terme d’adresse) »

            Pas faux.
            Le texte comme médiateur de notre intéraction, un peu comme un boson de jauge d’un champ quantique qui resterait à définir.
            Boudiou, j’ai peur de rameuter les frères Bogdanov maintenant !

        • Ca ressemble aux Bermudes, votre truc.
          Encore une figure triangulaire et un compas sur la carte maritime.
          On n’en sortira pas, décidément…

  44. En Bretagne, il y à du cochon, du lait, du beurre et de l’eau à flot et de la tomate
    S’est gavé

  45. Et du melon dans le jardin
    J’ai du cavaillon et du charentais outre la tomate
    cavaillon et charentais ????
    Comme de la bourrée source de la valse , comme pas de danse d’Auvergne
    Imaginons les bretonnes comme des breloques de bouteille à la mer
    Style paquet de beurre qui flotte comme navigateur
    Le truc qu’il vous serve au restaurant avec le pain, le temps d’attendre le plat ou packaging
    Une zap
    https://www.youtube.com/watch?v=1vBkNmvDbZY

    • « Cavaillon et charentais ???? »

      Votre histoire de Melon a attiré ma curiosité.
      J’ai jeté un coup d’oeil, il existe le petit gris de Rennes, à priori compatible avec votre adresse en terme de climat et de sol.
      Et pourquoi pas la Pastèque ?

  46. La rentrée est déjà perdue avec le covid
    Mais comme d’hab le soleil renait de ses centres

    2 date à retenir , jeux interdis en novembre de jane birkin
    et et et alfred sysley
    La collection de François Depeaux, l’industriel aux 600 tableaux impressionnistes, exposée au musée des Beaux-Arts de Rouen
    Du gainsboug et des pinceaux

  47. Merci pour le petit gris de renne 1kilo !!! , j’avais pas vu directement
    Dit fruits de type “Sucrin” dans le style tomate transgénique
    J’ apprend la Bretagne chaque jour dans son monde à l’envers
    La pointe du rat faillait l’inventé

    • Ah la pointe du Raz et la Vieille au bout avec Tevenec, je crois.
      J’allais les mater le soir, depuis l’ancienne bénédictine du Conquet et son phare blanc et rouge, avec des jumelles, je voyais même Ar Men, le mythique de Sein et le pinceau ultra puissant du Créac’h, un temps le plus puissant du monde, sur le cailloux d’Ouessant.

      Un spectacle son et lumière des plus fascinants, des phallus géants et clignotants comme des guirlandes de sapins de Noël, de quoi émoustiller les pastèques, pour peu qu’elles soient hétéros.

  48. Tevenec

    J’ai fait 2 peintures 2019 superbe d’Armen vendue , phare hallucinant j’ai plus de photo !!!!

    Peindre des phares s’est assez misérable ,forcément ils sont tous en recherche de compagnie dans une mer sans rivage

    Armen est le phare de la mort , une sorte de Guyane , l’endroit le plus pourri du monde

    Ceci dit
    J’ai fait une toile qui me reste peinture à l’huile du phare de Créac’h 100 sur 80 cm qui est dans mon hall d’entrée
    Mer calme
    je vous donne le lien pour voir la peinture mais je ne peux pas l’exposer longtemps car je me contredit sur deux marcher différent
    https://www.artmajeur.com/vanhonsebrouck-j-p

    • Le plus pourri, je ne sais pas, mais il bénéficie du fait qu’il balise une chaussée qui se lève dans l’écume au moindre coup de vent (hauts fonds).
      Il est lui-même, je crois, le phare le plus à l’Ouest du continent Européen, donc mythique dans son rôle de sentinelle du bout du monde.
      Mais Ar Gazec dit « la Jument » dans le contexte du Fromveur entre Molène et Ouessant, n’est pas mal non plus sur des basculements de vent contraire, le phare tremble même sur ses fondations, comme pour Kéréonn dixit leurs derniers gardiens, ca devait quand même faire flipper en plein coup de tabac !

      J’irai jeter un coup d’oeil à votre toile.

  49. « Je suis ton Seigneur. Enlève tes sandales, car tu es dans la vallée sacrée, Tuwâ. »
    Okinawa
    En avant poste
    Istawâ
    Le Tout Miséricordieux S’est établi «Istawâ» sur le Trône
    Je peu faire énormément de développement de texte
    L’affaire moise est intéressante comme lecture
    Je vais laissé comme soit

  50. Etes-vous un partisan des thèses d’Elie Benamozegh ?
    Ce n’est pas la première fois que je constate votre tropisme quant au mosaïsme…
    A vrai dire,je n’avais pas forcément effectué le rapprochement, votre « imaginal « m’ayant plutôt orienté vers d’autres héritages conceptuels…
    Si oui, alors effectivement, beaucoup de développements de texte en perspective.

    • je ne connait pas Benamozegh par contre élie est dans le texte comme de certes

      L’affaire Moise est intéressante , par exemple dans siddhartha hermann hesse vous avez le passeur , allusivement le passage dans le livre des morts Égyptien où bouddhisme tibétaine
      livre des morts Égyptien très fort dans le texte

      La barque , L’arche d’alliance avec 2 témoins ou l’arche de Noé avec une paire de chaque d’avec son bestiaire imaginal , depuis nous avons le Disco comme musique et le rap de merde d’avec sont bling bling et vtout l’abrutissement qui va avec
      Cerveau vidé de substance , sans âme , j’aimerais bien croire mais se sera sans moi , donc seul
      Peut être seront ils intersectant pour comme humus d’originel pour d’autres rêves
      Voir la traduction de la « Barca , d’adriano celenano  »

      La fête des morts au Mexique , le carnaval des avatars le sens du monde qui tourne et qui reviennent comme autres épisodes matriciels .
      Pour en revenir à Moise , pas le Mosaïsme et les ïsmes ou tiques ,

      L’affaire de
      (Al-Khiḍr (arabe : الخضر, perse : خضر, turc : Hızır, « Le Vert » ou « Le Verdoyant » également orthographié Al Khadir, Khidr, Khidar, Khizr, Khizar, ou Khoudar ; Khezr en persan ; Kwaja Khizir en Inde , est le surnom d’un personnage énigmatique du Coran.)
      Voir Melkisédek aussi , les argonautes , ect..

      Pour Moïse voir cet extrait ,juste un passage dans la trilogie , à savoir que tout se passe dans la tête , les neurones et la chimie du corps avec son jeu d’ombres et de lumière
      Sourate18 : »La caverne »
      Extrait

      18.60. Rappelle-toi quand Moïse dit à son valet : «Je ne cesserai de marcher que lorsque j’aurai atteint le confluent des deux mers, dussé-je y mettre des années !»
      18.61. Mais lorsqu’ils eurent atteint le confluent, ils oublièrent leur poisson qui retrouva librement son chemin vers la mer.
      18.62. Et lorsqu’ils eurent dépassé cet endroit, Moïse dit à son valet : «Apporte-nous notre repas, cette étape nous a durement éprouvés.»
      18.63. – «Te souviens-tu, lui dit le valet, lorsque nous nous sommes abrités près du rocher? Eh bien, c’est là où je n’ai plus prêté attention au poisson, et c’est certainement le démon qui m’a empêché de m’en rappeler. C’est alors que le poisson a repris miraculeusement son chemin vers la mer !»
      18.64. – «Eh bien ! C’est justement ce que nous cherchions !», repartit Moïse. Et ils retournèrent sur leurs pas.

      La culture ,le vrai patrimoine , comparativement à l’extermination évidente de la beauté d’être observateur
      La nature commence à être pollué dans un point de sans retour, à force que l’espèce humaine , first s’est une merde évidente qui se la joue reproductible dans culte de la mort.

      hajime retrouvé se passage lorsque moise est parti sur son arche , un de ses fils lui criait help , reste comme singulier

  51. Intéressant dans la lecture du texte, dans son interprétation, un phare, une balise, un repère.

    Toutefois, je reviens sur le fil à tirer depuis Benamozegh…Maitre à penser d’un Lacan, par exemple.
    Lacan, avait théorisé l’Imaginaire, le Symbolique et le Réel, un tryptique ayant, de mon point de vue, des correspondances avec l’imaginal de Corbin, au milieu du précept et du concept, dans le dépassement de la logique binaire, de la perception du réel dans la théosophie perse.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9el,_symbolique_et_imaginaire

    Cette équivalence Corbin-Lacan m’est revenue récemment lorsque nous évoquions l’isthme cérébral, en plein confinement.
    Or si Benamozegh est relativement inconnu du grand public Français, le Lacanisme, à contario, a infusé énormément.
    Cette perception du monde est typique de la Kabbale, car si Benamozegh se réclamait du mosaïsme, il se réclamait surtout de la Kabbale.

    Par conséquent, le système dit RSI ou ISR d’un Lacan est une vision kabbaliste du monde, ce que peu de gens savent.

    Annick de Souzenelle a également étudiée la kabbale dans sa conversion au judaisme, or il se trouve que son CV, très éclectique, comporte une ligne dédiée à la psychothérapie…Toutefois, je ne sais si elle validait la psychanalyse de Lacan, faudrait étudier.
    Plus prosaïquement, si le projet politique de gouvernance mondiale, dans la dialectique du NOM, est désormais connu au point de ne plus être protégé par l’étiquette de Fake news, il est surtout un projet messianique, ce que peu de gens, là aussi, savent.

    Ce projet, c’est Mosaïsme pour le peuple élu et Noachisme pour les autres et selon la doctrine de Moïse…Maïmonide, un Talmudiste du 12ème siècle.
    Le tout dans la dialectique de l’eschatologie biblique liée à la prophétie d’Ezechiel autour du troisième Temple et le retour du Messie.
    Sur ce dernier point, il faudrait l’expertise d’un Laurent Guyénot, par exemple, pour aller plus loin. Moi je ne m’arrête à Lacan et encore, je me considère comme un profane en matière de lacanisme, Jung me parlant plus que Freud.

  52. faut que je réalise votre texte .

    Lacan je ne connaît pas
    corbin date , il y avait un conflit de lecture sur marie
    Voir louis pauwels et le matin des magiciens et rené guénon

    Annick de Souzenelle incroyable comme lecture de talent et en plus une femme
    Souvent les juifs lorsqu’ils ne dorment pas , ils sont très éveillés , ils tournent dans .

    Annick de Souzenelle dans sont inversion , très belles âme entendons qu’elle navigue dans anthropomorphisme

    (Lacan et encore, je me considère comme un profane en matière de lacanisme, Jung me parlant plus que Freud.)
    Les langage étaient assez pervers , surtout freud , d’où le bolchevisme ( dans la tête et la queue )

    Juste un zap de lecture google
    (Les musulmans sur le divan)
    https://www.jeuneafrique.com/103716/archives-thematique/les-musulmans-sur-le-divan/
    J’ai juste survoler

    Directe s’est que de selon ma perception , la question philosophique de l’islam ne se pose pas , le « livre est fermé » définitivement fermé !!!! et s’est comme cela et validé
    Les mosquée et le coran en islam sont depuis longtemps fermé , l’islam d’aujourd’hui est un culte du mort

    Les juifs tournent dans Séphora qui nous renvoi à Moïse mais en faite ils ont tout structuré , voir le squelette , la charpente du charpentier , tantôt l’étoile de david en vision directe , où l’arbre de vie de la kabbale,
    Mais en faite tout cela s’est juste de la merde , puis que j’ai réalisé que j’étais seul
    En soi s’est juste un sujet d’étude certes branlant , mais le temps que je quitte cette planète en solitaire
    Mais je vais plus regarder votre texte , comme sujet d’étude

    • « Les juifs tournent dans Séphora qui nous renvoi à Moïse mais en faite ils ont tout structuré  »

      Oui, je suis d’accord, je vous renvoie à notre discussion sur l’origine de l’Islam pour laquelle certains travaux affirment qu’il serait d’origine zélote.
      Donc de cette lecture, pas tous les juifs, certains courants, certaines sectes sont les grands architectes.
      Freud a trop infusé, le Freudo-marxisme a été rdiffusé par ceux qui décident de l’avenir du monde, vous évoquez le bolchévisme, vous avez probablement raison, dans sa métamorphose de forme en continue.

      Guénon, c’est la bible si je puis dire, on n’a pas fait mieux depuis.

  53. hajime
    guénon parle des afrads très furtivement (solitaire singulier) puisqu’il n’a pas le cul de s’exposer

    extrait
    « Sur le même sujet nous extrayons quelques lignes d’une lettre que nous adressait René Guénon le 14 mars 1937 :« El-Khidr est proprement le Maître des Afrâd, qui sont indépendants du Qutb et peuvent même n’être pas connus de lui ; il s’agit bien, comme vous le dites, de quelque chose de plus « direct », et qui est en quelque sorte en dehors des fonctions définies et délimitées, si élevées qu’elles soient ; et c’est pourquoi le nombre des Afrâd est indéterminé. On emploie quelquefois cette comparaison : un prince, même s’il n’exerce aucune fonction, n’en est pas moins, par lui-même, supérieur à un ministre (à moins que celui-ci ne soit aussi prince lui-même, ce qui peut arriver, mais n’a rien de nécessaire) ; dans l’ordre spirituel les Afrâd sont analogues aux princes, et les Aqtâb aux ministres ; ce n’est qu’une comparaison, bien entendu, mais qui aide tout de même un peu à comprendre le rapport des uns et des autres »

    livre que je n’ai pas lu
    dans le suivit ramène sur ibn arabi

     » « Voici, à ce sujet, un extrait du Traité sur les Catégories de l’Initiation, par Mohyiddin ibn Arabi.

    « Le cinquième degré est occupé par « ceux qui s’inclinent », ceux qui s’humilient devant la Grandeur dominicale, qui s’imposent l’hiératisme du culte, qui sont exempts de toute prétention à une récompense quelconque dans ce monde-ci ou dans l’autre. Ceux-là sont les Malâmatiyah. Ils sont les « hommes de confiance de Dieu », et ils constituent le groupe

    Hallucinant comme lecture le 5eme degrès pour l’époque l’époque s’était pas mal

    Faut savoir si dire je vois dieu comme révélation de lecture dans la foule où tous le monde s’invite dans son déni !!! vous êtes écartelé à plein ciel, vu qu’il n’y à pas de place pour deux
    Dans la poésie de Rumi andalousie , il parlait de l’ être aimé

    Valais mieux se la jouer pute et faire le mort , d’autres aujourd’hui foute des bombes partout et se la joue islam libertaire , comme martyre de la révolution de le projection , perdu dans le plasma de la matrice, ou narrativement s’invente leur mère et leur soeur comme progéniture , avec tout un spectacle comme protecteur , alors qu’ils sont criminel de vie pour l’être aimé

    • Je disais surtout qu’on n’a pas fait mieux depuis Guénon dans la transmission des principes de non dualité orientale en occident.
      Guénon, Soufiste, certes, mais également fortement influencé par les écoles non dualistes de l’hindouisme.
      Par l’étude de la mystique, il impose le discours de l’immanence sur la transcendance, ce sont les bases d’un universalisme que l’on retrouve dans les loges maçonniques.
      Qui dit loges dit degrés d’enseignements, cela recoupe le contenu ou la description en citations de vos deux locuteurs, Génon et Ibn Arabi.

      La bio de Guénon, merci Wiki, affirme qu’il a été, pendant un temps, le maitre d’un Ordre du Temple réactivé par une expérience d’occultisme, c’est intéressant, car cette demande occulte aurait été effctuée dans une logique de vengeance par rapport au royaume de France qui avait expulsé Templiers et usuriers juifs, concurrents économiques de la couronne, donc devenant trop encombrants.

      D’ailleurs la thèse de la vengeance dans la métamorphose de la FM opérative à la spéculative, tout du moins dans le genèse de cette dernière, est assez crédible (freemason, influence des lumières, immanence, anti catholicisme, appétence pour la Kabbale etc…).

      Bon là, on diverge, mais mécaniquement, on reste dans la dialectique de non dualité et de ses conséquences idélogiques.

  54. (Oui, je suis d’accord, je vous renvoie à notre discussion sur l’origine de l’Islam pour laquelle certains travaux affirment qu’il serait d’origine zélote)

    Le coran ne tiens que sur une étincelle de vie , un gars qui s’est vu inviter dans une illumination , complètement stupide
    L’écriture et l’art sont venu suite à cette vision
    Après évidement il y à tout un club qui s’y est reconnu d’où le fondement de l’islam en parallèle en copier coller sur un culte de mort, vu que le vivant n’y était plus , la sourcer pour l’épisode était contre le culte abramanique polytéiste
    La grandeur de cette reconversion est d’avoir tourné toutes les prières dans l’inversion que Jérusalem serait le centre
    Si trump vous dit qu’il à fait caca Jérusalem sur la planète comme capital s’est que franchement dans sa culotte sa pue

    • « la sourcer pour l’épisode était contre le culte abramanique polytéiste »

      Presque un oxymore.
      Mais le monisme le justifie, encore une non dualité.

      « Si trump vous dit qu’il à fait caca Jérusalem sur la planète comme capital s’est que franchement dans sa culotte sa pue »

      Sur cette séquence, ca pue autant que du temps de Bush, de Clinton ou d’Obama ou a t-il lâché du lest pour s’éviter les guerres droit de l’hommistes voulues pas son Etat profond ?
      That is the question !

      • S’il y à des questions s’est qu’il y à problème
        perso je navigue dans les constats d’absences , la réponse sera toujours secondaire

        l’ Excellence , s’est assez joli comme
        Pourquoi « presque un oxymore » qui me califat de monisme

        De selon de mon avis une véritable méconnaissance du patrimoine mondial de l’humanité
        Mais avant l’idée du mot « humanité » ce mot n’existais pas !!!!!
        L’humanité dans le précolombien s’est de la merde
        L’humanité s’est juste un bon whisky végan

        • Un peu rapide ou alors êtes trop allusif.

          Le concept d’humanité se retrouve autant dans des tribus boréales post paléoasiatiques, ou sub équatoriales.
          C’est ce concept qui a été perverti pour devenir humanisme.
          Aristote, stoïciens, Spinoza, le vitalisme Nietzschéen, Luciferisme, monisme païen basé sur le triptyque idéalisme-holistique-existentialisme, immanence des lumières etc…

          Une volonté de l’Homme-Dieu que l’on retrouve dans le transhumanisme.

  55. pour ne pas être incompris

    La grandeur de cette reconversion est d’avoir tourné toutes les prières dans l’inversion que Jérusalem ne serait plus le centre du capitale où toute les prières se tournent
    D’où une reconversion historique sur Abraham sur le …..

    Et pour la meute intello, lorsque vous avez 1 tiers de la planète qui tourne dans le même sens
    En contre lecture autour de votre bite ,d’une boite à la con avec un voile
    Face à l’astérixis où l’hystérie , vaut mieux s’incliner et se la jouer muslim
    Ils ont gagnés question lecture

    • « vaut mieux s’incliner et se la jouer muslim
      Ils ont gagnés question lecture »

      La dictature n’a jamais été le fait de la majorité.
      Toujours d’une minorité.
      « L’islam est le balaie d’Israël » dixit le Rabbin David Touitou d’Ashdod, comprendre pour foutre le bordel en occident (ils ne s’en cachent plus), déchristianiser et imposer le nohaisme en Europe, via la sanhédrin moderne.

      Cette minorité orthodoxe pense le monde et le modèle de l’humanité, à la place des peuples au nom d’une épistocratie (peuple élu) de droit divin fantasmée dans la gouverance mondiale d’un Attali, le roi du masque.
      Ce n’est plus du fascisme à ce niveau d’influences, c’est encore autre chose de plus totalitaire.

      Retour d’urgence sur terre, au tellurique, aux racines gréco-romaines et d’un point de vue civilisationnel, s’éviter le piège clivant du judéo-christianisme d’un point de vue héritage religieux, piège, car au service du remplacement du Dieu monothéiste des religions abrahamiques par un culte de l’Etat-Nation de type Déiste consubstantiel du passage de l’épistémologie dualiste à un monisme païen idéaliste, holistique et existentiel.

      Ce monisme a infusé dans tous les milieux intellectuels, avec une accélération sous les Lumières.
      Si l’on conceptuaise que notre civilisation (occident) est en déclin au même titre que les civilisations non homogènes actuelles, certainement au profit d’une seule qui profitera du travail de déterritorialisation (concept Deleuzien) des peuples (merci Freud) et donc il existe un risque réel d’assister à la prise de pouvoir d’une théocratie , à la place de la démocratie.

      Mais cette théocratie n’est pas l’Islam, ce dernier est un moyen et non une fin en soi, un leurre.

      Mais pour le formaliser, il faut transcender les ingénieries sociales en cours, se poser la question de l’atonie du karcher Sarkozien et globalement dépasser la critique de l’impéritie constante des politiques depuis De Gaulle, au niveau principalement du Régalien.
      La création de l’UE s’explique également par une volonté de briser les souverainsimes nationaux, incompatibles avec l’ingénierie du NOM devant aboutir à la gouvernance mondiale.

      Mitterrand, co-architecte de l’amitié Franco-Allemande, fut d’ailleurs un grand initié, selon Nicolas Bonnal…

      Soudainement, le glissement du bulletin dans l’urne parait si dérisoire, si lointain, tout comme le clivage droite/gauche, qui n’est qu’un leurre pour le peuple croyant maitriser son destin politique.

      • Probablement que je m’endort , s’est bon signe !!!

        Le christianisme tourne sur un zodiaque de 12 apôtres , comme mois de naissance (oublions l’heure du judaisme ) voir la cène avec le couteau du traitre
        Bouffeur de sang , lors d’une barbaque ( ENTRE FRERES)
        L’islam tourne sur un cycle de 24 jouir lunaire lié au règle de menstruation
        Forcément j’ai pas tout vu , mais je circule ( voir le spermatozoide ) , le seul endroit ou j’étais tranquillou , de leur seringue il m’ont confronter dans une lois d’attractivité avec l’ovule et se n’est pas rigolot

        Trop de maux , trop de mal , trop de monde
        Tant qu’à faire, tanka faire qui me renvoi au tanka sur un rythme de 24 et defyne 12

        Saviez vous que notre lacté, en faite la statique de notre lait maternet , biberon ou Nesquiq

        (La Terre tourne sur son axe à la vitesse d’environ 1 600 km/h, elle tourne autour du Soleil à 100 000 km/h, le Soleil orbite autour du centre de la Voie lactée à 850 000 km/h. Et notre galaxie navigue à près de 2,3 millions de km/h, soit 630 km par seconde.)

        Alors autant en rire

        • « (La Terre tourne sur son axe à la vitesse d’environ 1 600 km/h, elle tourne autour du Soleil à 100 000 km/h, le Soleil orbite autour du centre de la Voie lactée à 850 000 km/h. Et notre galaxie navigue à près de 2,3 millions de km/h, soit 630 km par seconde.)

          Alors autant en rire »

          Oui.
          La vitesse étant une distance parcourue dans un temps T, c’est une vision « organique » de la mécanique céleste.
          L’Homme possède une conception linéaire du temps, nous naissons, nous vivons puis nous mourons, passé, présent, futur, il lui faut un début et une fin pour naviguer dans son réel.

          Vos exemples sont toutes des révolutions, des cycles, sans début ni fin, sauf à poser qu’il existe un point 0 dans leur trajectoire permettant de calculer une distance (début et fin) de leur révolution.

          Car en faisant fi du référentiel, à quelle vitesse navigue donc l’Homme sur son Titanic ? 1 600 ? 100 000 ? 850 000 ? 2,3 millions de km/h ? ou Aucune des quatre ?

          Vous avez trois heures.

          • La création est prénatal
            Par la suite s’est juste une étincelle de vie , avec des théories aussi validé les une que les autres , sans cela l’univers s’écroule

  56. En fin de compte Soral d’avec son pseudo est très costaux en plus il a les faveurs;
    Il soulève des luttes intestine d’entre les juges
    Faut le faire , il remet tout en cause , s’est un grand bonhomme , comme de malin
    Mathématiquement il serait déjà mort , mais lui , je ne sais avec qui il fricote , mais s’est assez limite.
    N’empêche qu’il ne se cache pas , il, fait du soufisme à lui tout seul
    Les personnages authentiques y en à plein les rues comme mort
    Lui serait vivant

  57. (Cette minorité orthodoxe pense le monde et le modèle de l’humanité, à la place des peuples au nom d’une épistocratie (peuple élu) de droit divin fantasmée dans la gouverance mondiale d’un Attali, le roi du masque.)

    Ils se la joue ????? depuis plusieurs millénaires le problème s’est que le mécanisme fonctionne comme d’une montre suisse .

    • Il faut bosser l’historiographie du paléo-christianisme, les clés de réponses s’y trouvent.

      • Votre intervention de texte est gentil
        Je suis bipolaire , mais je ne le suis qu’avec l’alcool et le tabac comme tempérance.
        Et très terre à terre dans ma peinture seulement et ma vie privé que rdc défend
        Je m’expose assez à peindre des morts qui me parlent , des condamnés pour avoir vu où subitus comme conforme.
        —-
        S’est une option de lecture clair ( trace linéaire ) et encore pas sur , ceci dit toujours un copier collé d’une histoire toujours la même , mais bien plus ancienne
        Je laisse le doute méthodique pour le script , la plume à Descartes

        Avant notre conception de lecture ( linéaire) historico; pas spécialement à tord , « d’ailleurs » mais sans MOI
        —-
        Dans le style herméneutique perdu d’où le langage des signes anciens , la gestuel de la symbolique perdu de vue , il est assez curieux qu’il y à plein d’émission télé et infos qui récupère les symboles , mais dans le texte nous sommes tous présent .
        J’aime bien au nom de la rose , terrifiant comme film vizir de eco
        En plus Jean-Jacques Annaud
        Filmo des titres
        Réalisateur, Scénariste. producteur , les titres historicistes parlent d’eux mêmes sur wiki
        J’ai toujours été étonné que le sanskri, l’arabe et l’hébreu et certainement l’hindi sont des langage de feu qui sont des langages holistique , dans le sens où chaque lettre est vivante , linguistiquement de manière holistique « parlant »

        Et le français franchement dans le oui dire , qui nous dévoile le latin
        Qui nous renvoi aux plantes , aux insectes , à l’humanité tout simplement , à l’observation du lieu gardé
        Style Jérusalem; voyez vous; Jean-Jacques Annaud , n’avais pas tord .
        Chaque pignon de rue à son paradis secret .
        Il semblerait que s’est juste pour rire , humour .
        Assez tortueux dans le je t’emmène du christianisme
        De selon de mon avis le christianisme était juste une invitation au suicide
        une zap
        Trois Cafés Gourmands – On t’emmène
        je ne l’ai pas inventé comme salace
        https://www.youtube.com/watch?v=A1bsoSQ5Dxg

        .

        • « De selon de mon avis le christianisme était juste une invitation au suicide »

          C’est une thèse quasi Nietzschéenne, en effet.
          Pourtant, le génie de Nietzsche n’a pas pu masquer que s’il était foncièrement contre l’antisémitisme, il n’était pas pour autant anti-chrétien.
          Daniel Halévy écrivait à son propos que « Nietzsche, tout païen qu’il se déclare, reste l’enfant d’un univers chrétien, et se débat dans les attachements de cet univers. Un Empédocle, un Platon, un Socrate, s’étonneraient de son drame ; un moderne le lit à livre ouvert. Les signes brodés sur l’étoffe sont païens ; mais l’étoffe, pour reprendre l’expression de Barrès, les couleurs sont chré­tiennes. »

          Nietzsche détestait Paul de Tarse autant qu’il respectait J.C, « Jésus fut le seul chrétien qui ait existé », disait-il, là encore, il faut comprendre pourquoi.
          Est-ce que le salut des âmes s’obtient par la croyance au Messie (Paul, Barnabé) ou par la soumission à la Torah (Jacques, Pierre)?

          Tout le dilemne est résumé dans ce questionnement.

          Nietzsche a tranché dans L’Antéchrist : « [..]Le type du Sauveur, la doctrine, la pratique, la mort, le sens de la mort, même l’après la mort — rien ne resta intact, rien ne garda plus de sa ressemblance avec la réalité. Saint Paul déplaça tout simplement le centre de gravité de toute l’existence, derrière cette existence, — dans le mensonge de Jésus « ressuscité ». Au fond il ne pouvait pas se servir du tout de la vie du Sauveur, — il avait besoin de la mort sur la croix et encore de quelque chose d’autre… »

          Nietzsche oublie juste que Paul assure aussi la continuité de l’enseignement de J.C, de l’amour de Dieu pour tous les hommes, l’existence de la foi et le respect d’une forme de morale et d’éthique.
          Pour Nietzsche, St Paul est un Platon dégénéré, un dualiste de pacotille, un VRP prospérant sur la mort du Dionysiaque.
          Il oublie, là aussi, le conflit d’Antioche, le mosaïsme vs noachisme, il omet d’aborder la réalité d’une double loi distillée à Moise, celle écrite et l’autre, secrête, orale, celle des initiés.
          Ainsi, il faut revisiter le piège tendu à St Paul par Jacques et Pierre, dans le Temple, à l’aune de cette loi secrète, ce qui conduira St Paul a faire Téchouva devant le Sanhédrin et Aggripa , en affirmant suivre la loi juive dans son évangélisation, afin de se disculper et sauver sa peau.

          En vérité, Paul, l’apôtre du pagano-christianisme avait intégré le vitalisme, le polythéisme et les rituels liés au panthéisme de ses futurs convertis, il avait traité de faibles ceux qui respectent le Sabbat ou ne consomment pas de viandes ou de chairs sacrifiées lors de rituels aux idoles, ce qui ne convenait pas à Jacques et globalement aux sponsors des 7 lois noachiques pour museler les juifs hélléniques convertis au christianisme.

          Le plus grand paradoxe de Nietzsche, lui l’apôtre du surmoi, du surhomme, de la volonté de puissance, est qu’il n’a pas vu que la mosaisme de Jacques et de Pierre était antinomique avec le dionysiaque, comprendre que le judéo-christianisme est castrateur dans la symbolique de la circoncision imposée aux gentils, ce que St Paul a combattu toute sa vie au nom d’une ouverture aux paiens (nouvelle Alliance).

          Le mosaïsme pour le peuple élu et noachisme pour les autres, c’est également la doctrine de Moïse Maïmonide, un Talmudiste du 12ème siècle, en succession donc de St Jacques.
          Et la transgression du décret apostolique, le satanisme, c’est le rôle de la Kabbale afin de pervertir les non juifs, comprendre rendre les gentils pervers et immoraux afin de les stygmatiser.

          Mais ceci est une toute autre histoire.

  58. « Arrestation Soral : pourquoi il ne faut pas jubiler »
    Soral est une anthologie de lecture
    Bon s’est pas rigolot !!!!

  59. Par exemple si j’écris comme associé Sorel comme pseudo de famille à se la prendre raclette d’une famille hypocrite , ben cela se la joue dans le covid comme de nouvelle infrastructure , d’avec l’affaire dupont de ligonnès et le lien avec l’affaire du racisme dans dans le foot. et toute la famille qui se la colporte médiatiquement et la méteo qui s’en suit

    « La Transfiguration est un épisode de la vie de Jésus-Christ relaté par le Nouveau Testament. La fête religieuse qui lui correspond se situe le 6 août. Il s’agit d’un changement d’apparence corporelle de Jésus pendant quelques instants de sa vie terrestre, pour révéler sa nature divine à trois disciples »

    • La transfiguration…avec Elie et Moïse mais…sans Job, le tout devant les futurs auteurs des Evangiles synoptiques.
      Ne pas oublier qu’avant de mourir, J.C fait mère et fils respectivement Marie et Jean, la symbolique étant que J.C donne sa mère à l’humanité et que l’humanité accepte Marie comme mère.

      Lorsqu’il ressuscite 2 jours après, c’est bien à Maria de Magdela qu’il apparait et c’est bien à cette dernière qu’il lui confie la primauté de son départ céleste afin de rejoindre son père aux cieux d’ou la thèse Talmudique que Marie = Maria de Magdela, dans un temporalité de récit antérieur à celle de la transfiguration.

      A partir de là, toute la mythologie autour du retour du Messie en J.C ou pas, s’articule, mais le plus important est qu’en attendant, c’est bien Marie qui endosse le rôle de mère et protectrice de l’humanité.

      • Maria Madeleine qui nous renvoi à Myriam femme de Moise
        Assez curieux que l’entrer d’une église est tourner vers l’est et la croix vers l’ouest, quoique l’autel est le coeur sacrificiel du repas , et que le romain n’a pas percé le cœur avec sa lance
        Hors il avais tout le temps de voir , le christ à pardonné …l’heure de ne voir

        La croix dans une église monte et descend entre deux solstices , assez tribale comme dissimulation d’une entrée vers l’est , sans aucune sortie autre que celle du culte

        Le sud
        Parlant de marie , reine du nord , vous avez aussi la reine du sud ; Cassiopée, reine de Saba dixit Éthiopie pour l’arche comme spéculation de parfait

        • Je connais mieux l’histoire de Séphora que celle de Myriam, paradoxalement.
          Ils étaient forts, les frères Maçons, dans le temps de l’opérative, ils avaient les codes pour jouer avec le soleil, sa symbolique, la force du père etc…
          La reine de Saba, Lilith, dixit la Kabbale, soit peu ou prou Satan, Azazel, le serpent, etc…

          Tout un roman à coté duquel la réalité perçue semble dystopique.

  60. Hajime
    (Une volonté de l’Homme-Dieu que l’on retrouve dans le transhumanisme.)
    Voir aussi l’inversion  » Dieu-Homme  » qui créer sa propre réalité en l’Homme-Dieu dont l’humanité serait une passerelle pour s’actualiser dans la matière et bien au-delà
    Le trans-déisme avec une nouvelle matrice par exemple « solitaire »
    Comme de dire que la femme ne serait plus d’aucune utilité comme agent
    luc
    23.33
    Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, l’autre à gauche.
    23.34
    Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.
    23.35
    Le peuple se tenait là, et regardait. Les magistrats se moquaient de Jésus, disant: Il a sauvé les autres; qu’il se sauve lui-même, s’il est le Christ, l’élu de Dieu!

    Assez profond comme lecture (l’un à droite, l’autre à gauche) deux témoins de l’arche d’alliance par exemple , comme du pardon en être soumis , ect…

    Par exemple le Transhumanisme y à plein de choses à dire ,
    Anthropomorphisme également , aussi – mort de narcisse(Cependant, arrivé à l’âge adulte, il s’attira la colère des dieux en repoussant l’amour de la nymphe Écho. Poussé par la soif, Narcisse surprit son reflet dans l’eau d’une source et en tomba amoureux ; il se laissa mourir de langueur ; la fleur qui poussa sur le lieu de sa mort porte son nom. ;
    Monde Al Isthme (mondialisme) qui nous indique la séparation , d’où « Pardonne l’heure  » de sa mort avant son temps de Vivant (pardonne « leur » ) les autres …..
    Cet épisode entre Pharaon et Moise dans leur conflit d’intérêt

    Le texte est incroyable , l’oral pareil , le symbole et au plus profond on en revient dans le langage des signes , des balises, des élus , du singulier.
    Certains se rappel et d’autres s’effacent comme de Nietzsche
    Van Gogh est mort au travers d’un malentendu à travers champs et l’autre Nino Ferrerqui se suicide une balle dans le coeur à travers champs
    Une zap du paradis
    https://www.youtube.com/watch?v=FgxwKEuy-pM

    • « Comme de dire que la femme ne serait plus d’aucune utilité comme agent »

      Le tropisme actuel semble plutôt attaché à ce que l’homme-agent devienne inutile.
      On en revient aux tropismes anti-Eve, anti Marie, qui ne sont que des symboles du matriarcat triomphant, du rejet du paternalisme et de la Trinité au profit d’une émancipation non genrée dont le rôle principal serait de castrer symboliquement l’homme, voire le circoncir de force, afin de le soumettre à la loi.

      Les Eglises dites « Lucifériennes » comptent baucoup sur l’androgyne pour imposer un transhumanisme anthropocentré, dont les lois bioéthiques sont des révélateurs d’une volonté idélogique issue d’une tradition syncrétique judéo-gnostique (Ancienne Alliance-Kabbale).

      La croix ? Beaucoup ont écrit à son propos, verticalité traversée par une horizontalité à moins que ce ne soit l’inverse, Nord-Sud traversée par Est-Ouest, j’en passe et des meilleures, j’en suis resté au poisson d’orgine des premiers chrétiens, « le créateur, par son caractère terre à terre, maintient l’œuvre de rotation » .

      Le cyclique, encore lui.

      • je garde le cap que la femme n’est absolument d’aucune utilité, dans la reproduction du shem
        Ceci dit
        agina
        « d’une tradition syncrétique »
        Voyer vous qu »‘il y à des surjets d’études
        Et sur le principe nous n’avons réalité existentiel de nous voir dans le texte

        • Shem, sem, un des 3 fils de Noë qui embarqua sur l’Arche avec Emzara et les femmes de Cham, Sem et Japhet.
          On connait la suite, l’Arche, la malédiction de Cham donc de Canaan, son fils ainé.
          Vous avez raison, les épouses des trois fils sont secondaires dans le récit biblique, surtout lorsqu’on compare avec Sarah par rapport à Abraham, descendant de Sem.

    • « Le peuple se tenait là, et regardait. Les magistrats se moquaient de Jésus, disant: Il a sauvé les autres; qu’il se sauve lui-même, s’il est le Christ, l’élu de Dieu! »

      D’ou l’inscription ironique « INRI » sur la croix.

      « Assez profond comme lecture (l’un à droite, l’autre à gauche) deux témoins de l’arche d’alliance par exemple , comme du pardon en être soumis , ect… »

      Non, seul Barrabas a une portée historique.
      L’autre, pas grand monde n’a retenu son nom.
      Barrabas, d’ailleurs, qui a servi à dédouaner le peuple déicide et faire endosser le rôle de bouc émissaire aux romains, par la fumeuse théorie de la grâce Pascale (libération des voleurs, des brigands, selon vox populi).
      Les éxégètes ne sont pas d’accord sur le rôle précis de Barrabas, certes, mais globalement, le consensus est qu’il a servi de caution.

  61. Ce qui est sympa s’est le dit dit dit au lieux du la la la dans la chanson, dans son inversion de dieu
    Mais il vrais qu’on s’emmerde sur cette planète , d’où il dit
    (Un jour ou l’autre il faudra qu’il y ait la guerre
    On le sait bien
    On n’aime pas ça, mais on ne sait pas quoi faire
    On dit c’est le destin )
    Comme quoi , toutes spéculations est un sujet d’étude, formidable.
    Une zap avant de naître dans la matrice
    https://www.youtube.com/watch?v=g1cuQF8sEGA
    Il y à véritablement beaucoup de talent en France
    (Toute une ville qui s’endort la nuit dans la lumière)
    Lucifer qui n’est pas aussi noir

  62. « Alain Soral condamné à payer 134 400 euros à la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme »
    134000 patates
    ben en faite s’est rien *
    La multiplication des coquillages va de soi sur la plage

    134000 graines de tomates, pour le fun 134000 graine de courges , de potirons
    La masse de bouffe

    La nature vu de la graine est tellement généreuse dans sa croissance
    De l’autre côté il y à la dette et la décroissance
    soit taux à moins que zéro

    Sorel s’est juste je vais pas écrire
    Sorel était le mec le plus gentil du monde et il s’est pris une pâtisserie
    Un peu comme du confusionnisme , une tarte à la crème

    Bien souvent le gâteaux d’anniversaire, après tout les macchabées qui suivent ça pues

    13400 patates de quoi nourrir la planète comme co locataire dans sa multiplication gratos
    Juste un peu de geste de hugo boos

    Et sur la planète s’est pas la main d’œuvre qui manque pour un idéal comme lecture

Laisser un commentaire