La vraie leçon politique de l’affaire Traoré

Néolibéralisme autoritaire : la triple alliance

Facisme et nazisme , fruits de la combinaison de plusieurs phénomènes dans un contexte de l’entre-deux-guerres ont été très largement étudiés. Formes particulières de dictatures, il est cependant essentiel de rappeler que leurs avènements n’ont été possibles que par la décision de la bourgeoisie et des intérêts dominants de les soutenir, de les financer et de les instaurer. Et par la suite, chaque expérience autoritaire, des colonels grecs aux dictatures latino-américaines en passant par l’Espagne et le Portugal, a présenté la triple caractéristique d’une alliance entre une oligarchie, une petite bourgeoisie dépravée et une partie importante de la pègre.

Face à la crise du néolibéralisme, existe-t-il une tentation autoritaire qui présenterait de telles caractéristiques ? Dans notre pays, l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron dans des conditions qui s’apparentent à une forme de coup d’État a installé un exécutif qui a fusionné les trois pouvoirs normalement séparés (exécutif, législatif, judiciaire) alors qu’il est totalement minoritaire dans l’opinion et dispose d’une base politique minuscule. À cette destruction de la séparation des pouvoirs, Emmanuel Macron a ajouté à la fois l’affaiblissement de l’État dans ses grandes fonctions de protection de la population et la délégitimation des instances républicaines. Dont le sabotage délibéré des élections municipales est le triste et plus récent exemple.

Et c’est ainsi que l’on a vu depuis quelques semaines se mettre en place un système extrêmement inquiétant, d’une alliance particulière de cette oligarchie dont Macron est le mandataire au pouvoir, avec la petite bourgeoisie dévoyée que l’on rencontre surtout chez les verts, et la pègre violente issue de l’immigration.

L’affaire de Bayonne, la violence symbolique qu’exprime les délires des « verts » installés à la tête des villes dans des élections illégitimes, les affrontements ethniques de Dijon, l’abandon des centres-villes à la violence et aux trafics sont les symptômes d’une dérive vraiment inquiétante.

Affaire Traoré : l’imposture et ses soutiens

Mais finalement, l’exemple le plus intéressant est celui de l’affaire Adama Traoré. Sans rentrer dans trop de détails de quelque chose de finalement très simple, on va quand même revenir sur un certain nombre de points qui lui donnent sa signification politique profonde.

Dès le début, il apparaissait à quiconque voulait bien se donner un peu le mal de s’informer que nous n’étions pas en présence d’une bavure policière raciste au contraire de ce que la famille d’Adama et sa sœur en particulier prétendaient. Nous étions en présence d’une fratrie caractéristique de celles qui par un fonctionnement clanique et délinquant mettent un certain nombre de quartiers de banlieue ou de grande banlieue en coupe réglée. Dès juillet 2016, on savait la marginalité sociale et le caractère délinquant, voire mafieux du comportement d’Adama Traoré et de ses frères. La personnalité de ceux qui composaient le groupuscule « Comité Adama » et de ceux qui le soutenaient, contribuaient également au plus grand scepticisme sur l’histoire que l’on nous racontait. Concernant les faits eux-mêmes, il était assez facile de se documenter, les positions judiciairement exprimées par les gendarmes mis en cause ainsi que le travail des juges, étant tout à fait accessibles. Contrairement à la récente affaire Chouviat où la bavure est difficilement réfutable, Adama Traoré, arrêté parce que délinquant et non parce que noir, n’a pas été victime de violences ayant entraîné son décès de la part des gendarmes. Malgré l’agitation entretenue par le comité, les soutiens des petits-bourgeois préposés habituels, et la complaisance de certaines organisations « de gauche », le sujet n’intéressait pas grand monde.

Puis il y a eu la sortie du confinement, séquence quoi qu’on en dise, d’une énorme violence sociale imposée à la population. Et l’importation opportuniste à ce moment-là en France d’un phénomène essentiellement américain ou si l’on veut anglo-saxon, pour prétendre que la France était coupable d’un racisme d’État systémique, dont l’affaire Traoré devenait le symbole. Brutale mobilisation d’un grand nombre de jeunes, ignorant tout de la réalité du dossier et qui trouvé là un exutoire nourri des luttes sociales précédentes et des frustrations nées du confinement. Cette incontestable bonne foi dans l’adoption du mensonge et de l’imposture visant à faire d’Adama Traoré le martyr du racisme policier français, a fini par se fracasser sur la réalité grâce à un dévoilement (laborieux) du réel, et par la révélation du caractère irréfutablement détestable de la délinquance imposée par la fratrie Traoré à son environnement. Alors bien sûr, les croyants gênés tentent de continuer à s’accrocher à l’argument selon lequel : « Adama Traoré était peut-être un voyou brutal et un violeur, mais il ne méritait pas la peine de mort infligée par les gendarmes ». Le problème est que là aussi il s’agissait d’un mensonge. Que réfute la vérité judiciaire, la seule qui compte, résultant d’une élaboration de quatre ans de travail par l’instruction, à base de témoignages multiples, d’analyses, de recollement d’informations et d’expertises par des médecins assermentés. La partie civile dont c’est le droit, continuera réclamer de nouvelles investigations qui ne mèneront à rien. Surtout quand on voit que les dépositions qu’elle réclame sont immédiatement suivies de plaintes pour faux témoignage contre ceux qu’elle avait cités ! Et sauf à considérer que tous les intervenants, magistrats, témoins, experts sont achetés par la raison d’État, la réalité est que l’affaire Adama Traoré, au contraire de l’affaire Chouviat, n’est pas une bavure policière. Alors bien sûr, la catégorie des menteurs cyniques, soucieux de leur clientélisme d’épiciers électoraux, va continuer ses contorsions, n’hésitant pas à se ridiculiser complètement comme le pitoyable Gérard Miller assénant à propos de la fratrie mafieuse : « Arrêtez de commencer à jeter le soupçon sur la famille #Traoré! Cette famille est HÉROÏQUE elle mérite de rentrer dans l’histoire de France ! ».

L’État Macron au soutien du mensonge

Revenons à la raison d’État car c’est elle qui donne tout son sens politique à la séquence à laquelle nous venons d’assister. Comment ne pas relever justement, l’attitude de l’État français qui après la fameuse manifestation devant le palais de justice a immédiatement pris le parti du comité Adama et de sa porte-parole. C’est Emmanuel Macron demandant à Nicole Belloubet ministre de la justice de violer la séparation des pouvoirs et de recevoir en urgence la famille. C’est le ministre de l’intérieur affirmant immédiatement et solennellement l’autorisation donnée aux partisans du comité de violer la loi interdisant les manifestations pour raisons de pandémie ! Le même ministre envisageant également l’organisation dans la cour de la préfecture de police d’une cérémonie expiatoire au cours de laquelle les policiers se seraient mis à genoux ! C’est ensuite la grande presse appartenant à l’oligarchie et qui parraine et soutient Emmanuel Macron depuis le début de son aventure politique qui transforme Assa Traoré en nouvelle Jeanne d’Arc, la faisant s’exprimer sans contradiction sur tous ses plateaux, s’étaler sur toutes les couvertures de ses magazines de papier glacé, entre Brigitte Macron et Édouard Philippe en passant par Stéphane Bern. Pourquoi cette complaisance, accompagnée de celles des peoples et autres starlettes appartenant à la cour se précipitant pour s’afficher à ses côtés ?

Simplement, parce que l’État Macron quant à lui n’entend pas protéger les citoyens qui subissent la violence de ces couches déclassées issues de l’immigration. L’utilisation du lumpenprolétariat et de la pègre, qui fascine la bourgeoisie depuis longtemps, est une vieille histoire depuis le XIXe siècle et le fascisme du XXème qui nous en ont donné beaucoup d’exemples. Les forces de police confrontées à la délinquance des banlieues et des centres villes abandonnés comme le sont ceux de Rennes, Nantes Bordeaux, Montpellier et certains arrondissements de Paris, sont mis désormais et volontairement dans une véritable tenaille. Elles savent que toute intervention contre cette délinquance violente là, qualifiée d’incivilité par le chef de l’État, sera scrutée, examinée, dénoncée et exposera les auteurs en uniforme aux procédures disciplinaires et aux sanctions pénales. Le mieux pour elles sera de regarder ailleurs, ce qui est d’ailleurs très souvent déjà le cas aujourd’hui. Il ne s’agit pas de dire que le racisme et les bavures n’existent pas, mais que le contexte récent vient de changer la donne. L’affaire Chouviat qui s’est produite au mois de janvier dernier relevait du contexte des répressions policières sans frein mis en œuvre par le pouvoir contre les mouvements sociaux ayant créé chez les représentants de l’ordre une ambiance d’impunité. Comme leurs collègues qui cassaient du gilet jaune et du syndicaliste ceux qui ont brutalisé à l’en faire mourir le livreur, ont pensé être protégés.

 Aujourd’hui, la situation est nouvelle et les forces de l’ordre ont compris qu’elles seront réservées à la répression des mouvements sociaux comme c’est le cas depuis maintenant deux ans. Pour cette mission-là, essentielle à la survie du macronisme, les moyens ne seront pas comptés.

 Que les habitants des quartiers périphériques mis sous la coupe de la délinquance, avec laquelle il ne reste que la ressource de passer des contrats, l’admettent, que ceux qui veulent circuler dans les centres des grandes villes le comprennent : manifestement, l’État a décidé d’abandonner les rues à des bandes violentes qui sont actuellement en train de les confisquer. Les rodomontades de Darmanin sur « l’ensauvagement » où la ridicule expédition de Castex à Dijon annonçant triomphalement l’arrivée de 50 CRS, dans une ville où les voyous lourdement armés se comptent par centaines, ne peuvent tromper personne.

 À la police républicaine qui devrait protéger les citoyens, on a décidé de confier la mission prioritaire de la préservation d’un pouvoir minoritaire et impopulaire. Et de laisser la pègre régenter les quartiers.

Le soutien du système Macron à l’imposture Traoré n’a pas d’autre cause.

Régis de Castelnau

72 Comments

  1. Magnifique analyse!
    Merci pour la clarté de votre jugement sur cette pitoyable affaire.

  2. Excellent article, très lucide. Il me semble bien que l’on doit dire (et écrire) récolement d’informations et non pas recollement.

  3. Cela a l’air d’être très dur mais terriblement juste!
    Macron ou la déchéance de l’état nation!

  4. « l’État Macron »

    Il n’y a pas d’Etat Macron.
    Macron, c’est l’agent des Rothschilds.
    https://www.youtube.com/watch?v=SlciL62fMrY
    Lorsque je lis les billets de notre hôte, lorsque je lis « Grandeur du petit peuple » de Onfray, si je suis globalement en phase avec les analyses politiques voire historiques, reste le sentiment qu’un élastique les empêche d’accéder à un niveau d’analyse supérieur.

    Rothschild, la BRI, la Banque au sens lage, le Sanhédrin moderne.

    Les Français ont élu un VRP au service du sommet de la pyramide et ils continuent de croire au clivage Républicain, Droite/Gauche et les extrêmes honnis.
    Les racialistes sont au pouvoir, la Banque est au pouvoir, de Wall Street en passant par la City, l’oligarchie mondialiste domine le monde capitaliste spéculatif.
    Et pour le dominer, ils instrumentalisent l’alliance du capital avec le sociétal dit progressiste.
    Tout est déterminé par rapport à la sauvegarde des intérêts des 1% possèdant 50% des richesses mondiales, que ce soit au niveau des ingénieries à l’oeuvre au sein des démocraties dites libérales, que ce soit au niveau des guerres impérialistes, aujourd’hui au nom des droits de l’homme, l’étendard de l’OTAN.
    Nous sommes dans la continuité post WWII, les vainqueurs écrivent l’histoire et imposent une démocrature aux peuples Européens.
    L’idéologie dominante est à la fois un projet universaliste et messianique.

    • Hajmine
      (L’idéologie dominante est à la fois un projet universaliste et messianique.)
      S’est comme ça
      Lucifère avait vu une échappatoire dans le déni , mais à quel prix
      La contre partie était de faire le mort comme croyant en aveugle.
      J’ai pas lu Marx , certainement dommage et peut être heureusement , juste des passages

      Je ne sais jusqu’où il revient dans l’histoire ??? ; dans l’histoire de l’homme d’autant plus que la condition humaine à toujours été lamentable.
      De selon de mon avis s’était assez alambiqué comme lecture où holographique

      Il y à des noms interdit sur ce forum et s’est un espace de liberté aussi comme ambivalence ,sorte de démocratie contrôlé à la Poutine , s’est assez rare .
      La politique s’est quand on est polis et qu’on à des tiques
      (L’idéologie dominante est à la fois un projet universaliste et messianique.)

      Est une réalité
      Mais sans faire de politique , sans cela vous êtes mort
      Il n’y à jamais eu de place pour deux , où alors se soumettre en y étant séduit
      Retour avec leila ou l »église

      • « Lucifère avait vu une échappatoire dans le déni , mais à quel prix »

        Je constate que vous faites souvent référence à Lucifer et à l’aube, ce n’est pas un hasard, n’est ce pas ?
        Lucifer, étymologiquement, c’est le porteur de lumière, celui qui détient la connaissance (Vrai) et surtout la lucidité.

        C’est l’idée que la connaissance n’est pas du côté de Dieu, mais de Lucifer.

        Pour les Lucifériens, Dieu s’adresse non pas à des sachants, mais à des croyants (Bien), plus prosaïquement, Lucifer est donc pour eux la connaissance alors que Dieu n’est rien d’autre que l’idole des ignorants.

        En résulte chez les adeptes de Lucifer, l’idée d’une supériorité du vrai/faux sur le bien/mal, soit le constraire d’un St Augustin qui préfèrait Platon à Aristote et accordait généralement une forme de supériorité du Bien sur le Vrai.

        Lucifer a été assimilé à Satan dans certaines traditions orales (Kabbale notamment) de par ce schéma en correspondances : Lucifer -> astre Vénus (aube) -> déesse Vénus <- Aphrodite <- reine de Saba <- Lilith <-Serpent du jardin d’Eden <- Satan.

        Je sais que vous maitrisez ces thématiques, alors êtes vous un adepte de Lucifer ou de St Augustin ?

        • Hajime,
          Vous prétez à Van machinchose une sorte de nouveau St Jean de Patmos avec ses élucubrations. Et pourquoi ne parle t’il pas du Millénarisme quand on y est ?

          Je pense plutot qu’il est, encore , dans sa toute puissance infantile et qu’il n’a jamais été castré. Castration symbolique comme dise les psy.

          M’enfin, c’est vous qui dialoguez avec lui.

          • @Euclide, visiblement, c’est une grand garçon, alors laissons-lui la liberté de répondre.
            Je lui reconnais un certain crédit, car Il a déjà prouvé posséder des connaissances en soufisme, dans les arts, dans l’ésotérisme et dans l’herméneutique.
            Il a un coté panthéiste qui transpire, également.

            Intéressant.

  5. Quand la police refusera t elle de jouer son role de chien de garde, elle que le pouvoir lache à chaque soi disant affaire, ellle à qui a ete demandee une genuflexion de repentance , elle qu’on humilie en la comparant à la police vychiste, elle à qui ont demande de frapper sans retenue de simples manisfestants et à qui on demande de regarder ailleurs dans les cites?

    • absolument…

      Jupiter (le vrai) rend fou celui qu’il veut perdre – macron joue avec des allumettes, il croit tenir toutes les ficelles…

      et si bcp de policiers sont effectivement des mercenaires dans l’âme – sans honneur, sans dignité (https://www.youtube.com/watch?v=LibZDtlydT0 ), il y a en a quant même qui sont gouvernés par par l’Héroïsme (comme Beltrame).

      et donc, on peut honnêtement penser que la situation peut favorablement évoluer, comme sous ceaucescu : le peuple en a eu marre et les élites militaires y ont vu l’opportunité de le renverser (révolution de palais) – sans eux, le peuple roumain n’aurait rien pu faire.

      Geo’-Rey, neo-communiste belge

  6. Exactement écrit tout cela

    Faut savoir aussi qu’a l’origine Dame Assa s’est dépolariser face à une injustice social et puis policière, le fruit dans le ver était en place
    Autre texte :
    La séparation des pouvoirs, s’est pour pour rien
    L’élection de macron était un paysage favorable au Fn et au renouveau Fn Traoré
    Voir que l’ingénierie thunberg greta médiatique est la même orchestration , voir meetoo
    Traoré s’est du poison qui catalyse et s’est tombé en France sur un malentendu ; soit une bavure policière comme lecture, la police des polices qui se cache et nos policiers encore hier

    Ceci dit justement au Usa les black , le covid en France d’outremer comme laissé pour compte

    Traoré s’est juste un canard , sur la forme elle est piégée dans son despotisme , elle ne peut pas quitter le pays, , sans cela elle dévoilera son ingérence financière .
    Il ne faut pas qu’elle à un accident à la Colucchi en France , l’idéal est une maladie incurable et expéditive.
    Problème il y à des gosses Traoré partout près à prendre la relève.

    L’internationalisme financier tous à la même table
    La France est sur le marché international vu sa dette , Macron à préféré négocier avec les Hollandais
    Le marché viens de perde de l’argent dans le système binaire, d’où l’or comme valeur refuge explose.

    Il s’en est bien sorti le micron de coco malgré les tensions à se retourner vers l’Europe qu’elle qu’en soit les conditions.
    Dommage que Xavier Niel , il est comme il est mais il à une flopée de startup avec de super talent qui pourrait clarifier l’ingérence de dame Traoré .
    Dans le bas monde difficile de savoir qui est qui.
    Nous allons vers un autoritarisme évident , col et cravate Macron où FN avéré

    Les paris sont ouvert
    De tout façon Traoré s’est un plouf …
    A la limite envoyons une délégation de maire au Mali dans sa boutique , et le marabout du quartier, vous dira un peu d’eau salé à mettre dans la Seine avec en soutient la lecture d’un verset du Coran , pas la vache bien sur , mais du folklore dans le désert
    Traoré s’est juste la périphérie de lecture qui se la joue saint Bernard de montagne russe.
    Entre deux peintures prise au pied du mur, elle se retrouvera dans une fin de non recevoir face au tourisme

    • « Traoré s’est juste un canard , sur la forme elle est piégée dans son despotisme , elle ne peut pas quitter le pays, , sans cela elle dévoilera son ingérence financière . »

      Un canard dont l’employeur est Rothschild, tenez, vous allez rire, comme pour Macron.
      Enfin pas tout à fait, elle fut l’employée de l’Œuvre de protection des enfants juifs quand Macron le fut directement via la banque.
      Combien, à l’heure actuelle, font-ils le lien ?
      Et on aurait entendu crier « sale juif ! » lors d’une manifestation pro Traoré ?

      On se moque du monde.

      L’anti raciste Traoré est sous protection du lobby, théoriquement elle devait être en arrêt maladie mais son protecteur, un certain Mr Zittoun, le grand manitou de l’OPEJ la couvre et lui permet d’écumer les manifestations et les plateaux, en infraction de la loi.
      Zemmour en parle t-il sur Cnews avec Marc Menant ?

      Oui, vous avez raison, il ne faudrait pas faire de politique, puisque vous y faites référence, Coluche l’avait compris, lui.

  7. J’entend tourisme de masse qui veulent bosser , les vrais Traoré , pas les faux

    J’ai vu une connivence Benalla-Traoré pour plus tard qui devrait donner une autre lecture

    Une affaire reste une affaire de famille en ce moment le texte ne se cache pas, s’est une affaire

    Dès que l’on parle d’affaire s’est la même boutique comme paterne

  8. Une musico comme dj
    J’aurais pu mettre la bonne du curé de cordy ou mexico

    Les capitalisto de gauchiste son vraiment indécrottable dans l’espace médiatique
    Mais je préfère l’animisme comme lecture , la seul adresse est le souvenir
    La tribu ont une une fractale de lecture d’où la tribu de Dana avec Manau

    louise attact sur l’invitation voir la vidéo plus confortable

    https://www.youtube.com/watch?v=ApWnXUavKOc&list=RDBRTDC9Z5UdE&index=2
    Question art brut pour l’album de louise attact,s’était avant garde pour des prolos

    Tryo — « Désolé pour hier soir » est une autre lecture , ils sont rigollots

    viens je t’emmène est super sans ambiguïté de texte de louis attact

    Tout est ok comme message , franchement s’est pas le talent qui manque en France
    si un temps soit peu que la France existe encore
    https://www.youtube.com/watch?v=BRTDC9Z5UdE&list=RDBRTDC9Z5UdE&index=1

  9. Une musico comme dj
    J’aurais pu mettre la bonne du curé de cordy ou mexico

    Les capitalisto de gauchiste son vraiment indécrottable dans l’espace médiatique
    Mais je préfère l’animisme comme lecture , la seul adresse est le souvenir
    La tribu ont une une fractale de lecture d’où la tribu de Dana avec Manau

    louise attact sur « l’invitation « voir la vidéo plus confortable

    Question art brut pour l’album de louise attact,s’était avant garde pour des prolos

    Tryo — « Désolé pour hier soir » est une autre lecture , ils sont rigollots

    viens je t’emmène est super sans ambiguïté de texte de louis attact

    Tout est ok comme message , franchement s’est pas le talent qui manque en France
    si un temps soit peu que la France existe encore
    https://www.youtube.com/watch?v=BRTDC9Z5UdE&list=RDBRTDC9Z5UdE&index=1
    Je suis toujours éberluer par le talent en France , évidemment dans mes morceaux choisis

  10. Une vision avec jesse reno artiste peintre et bien plus , il est à portland en plus au vu de l’actualité trump d’aujourd’hui
    Pourtant dans l’underground , de l’outsider, ou raw art où de l’art brut , il vont nous piquer le patrimoine artistique
    Picasso l’avait vu
    On va se faire piqué la lecture
    Le nombril est à Portland
    Franchement Traoré s’est une salade
    Vidéo 2010
    https://www.youtube.com/watch?v=FxkS9Y8JXDE
    Et pas vendu au tarif Vanhonsebrouck en France , bien sur vendu

    Terrible

    • « Une vision avec jesse reno artiste peintre et bien plus »

      J’ai regardé jusqu’à la fin, je ne suis pas convaincu.
      Mais vu le consensuel enthousiasme des commentaires sur sa performance, je me dis que mon autisme artistique ne me permet pas de la mesurer à sa juste valeur.
      Car, rassurez-moi, il s’agit plus de performance qu’autre chose, n’est-ce pas ?

  11. Pour souder la trilogie oligarchie/bourgeoisie (pas forcément petite) dépravée/lumpenproletariat bras armé des mafieux, il faut une idéologie forte du type racisme hitlérien ou ultranationalisme fasciste. Tout ce qu’ils ont trouvé c’est le catastrophisme écologique justifiant toutes les dépenses absurdes : du pognon créé ex nihilo pour l’oligarchie et les gangsters, des miettes pour les autres. Bizarre que l’oligarchie soit d’accord avec la petite bourgeoisie de « gauche » pour dépenser des milliards pour lutter pour le climat, tout de même.

    • dépenser des milliards…à faire tourner des industries diverses et variées !!!

      donc, rien de nouveau sous le soleil….

      je ne suis pas d’accord avec not’ Régis : hitler, Mussolini avaient tout 2 une vision politique plus grande que le maintien de l’oligarchie – racisme pour le premier, empire pour le second…

      donc, le fascisme ne peut être réduit à être le simple bras armé du Kapital – son origine peut prêter à confusion mais le fascisme, c’est une 3ème voie « per se », un réel projet civilisationnel.

      et c’est un communiste qui le dit.

      Geof’, communiste belge

  12. Que le sieur Traoré ne soit pas un ange n’excuse en rien la violence de son arrestation ( on parle depuis d’interdire la technique du placage ventral ) à laquelle il a succombé ( il souffrait apparemment d’un problème cardiaque). Beaucoup se saisissent de l’affaire pour en faire une « cause » nationale, soit pour dénoncer un « racisme institutionnel » ( A.Traoré) soit pour dénoncer une forme de complaisance supposée à l’égard d’une « racaille » de banlieue ( vous ) . A mon sens, vous me donnez l’impression de « sur-analyser » (en convoquant force figures rhétoriques) cette triste affaire que pour alimenter vos fantasmes.Il faut raison garder.

    • exactement écris
      D’où d’ailleurs j’avais écris Traoré était le sommet de l’iceberg sur un autre topic

      Que les avocats sont aussi vertueux d’avec la loi de leur côté comme criminelle comme multirécidiviste , avec toutes la clique politique qui va avec
      D’ailleurs La dame Traoré dit « toute la vérité doit être révélée » comme slogan
      La bac demande à être moins surveillé par le gign qui ne fait rien et des camescope poitrine en option
      Elle à raison la Dame
      D’où le clou , mais s’est affaire sans suite

      • « [..] j’avais écris Traoré était le sommet de l’iceberg sur un autre topic  »

        Un agent anti raciste de l’ingénierie racialiste, conscient ou pas, le débat est toujours ouvert quant à la qualifier d’idiote utile ou pas.
        Le melting pot forcé, le changement de peuple a atteint une taille suffisemment critique pour passer à la deuxième phase, celle de son clivage racial, donc de son dressage « sociétal », lui faire oublier, de force là aussi, l’importance de la question sociale et celle de la lutte des classes.
        Soros se charge de l’afflux en continue dans les démocraties dites libérales et les racialistes s’occupent du reste, étoufffer les questions sociales, sponsoriser les thématiques progressistes et post coloniales.

        Une ingénierie mondiale.

        • jusqu’à soit l’effacement de la classe moyenne – sa disparition au profit des
          fdebranches

          soit son soutien à l’autoritarisme kapitaliste pour sauver-les-bidons (théorie
          de Gramsci)

          je trouve qu’on avance bien, que ça évolue : à toute chose, malheur est bon.

          geof’

  13. L’impunité va dans les deux sens
    Au usa aussi il demande justice et depuis ils déboulonne
    Et sur le fond s’est juste des manipulations électoralisme d’opinion et d’une recherche de donateur pour financer la prochaine campagne électoral
    De présidents en président qui foncièrement pour la plèbe ne sont d’aucune utilité
    Alors à quoi sert l’école de la république à former les suivants

  14. C’est une politique de la Ville embourgeoisée qui exclut les autres qui a créé délibérément cette situation dramatique – cela depuis des décennies.

    Ceci s’est doublé par un choix communautariste (asséné par Sarko) et les ‘territoires’ sont devenus des zones de non-droit donc de misère et de violence …

    La plupart des discours et les actes de nos dirigeants ces dernières années ont renforcé cette situation, comme pour se fabriquer des ennemis à désigner sur le mode de la victime émissaire. C’est le fait d’un Système économico-mafio-politique qui n’a plus de justification à donner pour exister : une fausse méritocratie comme guerre de tous contre tous pour la population afin de laisser le vrai Pouvoir libre d’agir à sa guise.

    On peut confirmer ce constat (fabrication de petites et grandes mafias) à tous les échelons de prise de décisions : des dirigeants jusqu’aux flics de terrain confirment ce diagnostic : une réserve de « méchants » qui sert aux politiques quand le besoin électoral se fait pressant. Soit comme méchants à réprimer, soit comme hommes de mains pour faire désordre.

    Notre « République » n’en n’a plus que le nom car le capitalisme qui en était le moteur économique est en état d’effondrement systémique.

    Plus tôt nous nous en débarrasserons par la démocratie, moins grave sera le cataclysme inexorable de sa chute en cours.

    • La démocratie est ontologiquement liée à l’Agora Grecque et autre forums Romains, c’est d’abord et avant tout la place du marché.
      La République est une forme de gouvernance de la démocratie, donc consubstantielle au marché.
      Vous comprendez bien, alors, que se débarasser du marché ne passera pas par une chimèrique démocratie qui se serait débarassée de la République.

      D’autre part, votre affirmation quant à l’effondrement systémique du capitalisme est très optimiste ou pessimiste selon le niveau d’attachement de chacun à ce système.
      Qu’il soit en crises et qu’il auto génére ses propres crises ou convulsions internes, c’est une réalité.
      Mais pour qu’il soit en voie d’extinction, il faudrait qu’il puisse exister une véritable alternative à son hégémonie, ce qui n’est pas le cas.

      Critiquer le capitalisme, en lister tous les oripeaux, cela a déjà été réalisé et fort bien.

      Mais l’absence d’une dialectique complète en substitution sur le triptyque culturelle-économique-sociale, lui permet non seulement de résilier, mais de muter afin d’accélérer son expansion tout en renforcant le tropisme de la réification des rapports sociaux, la véritable aliénation des peuples.

      • Haj’,

        non…

        agora = marché ? ‘faut bien se rencontrer qqe part, que je sache.
        la démocratie ne peut pas vivre que de dialogues épistolaires.

        Périclés fait la démocratie pour arranger les bidons entre les propriétaires des terres et les prolo’ désoeuvrés. A Rome, il y a le tribun de la plèbe, etc…

        Le politique = l’État DANS l’économie….mais rien n’exige que ce soit une économie capitaliste…

        les premiers humains vivaient probablement (je n’étais pas là pour le constater…) en petits groupes familiaux, sorte de clan organisé par les anciens (politique)…et vivant de cueillette, razzias, chasse, petits élevages, proto-agriculture (économie)…

        etc…marxisme de base.

        et l’alternative au kapitalisme financier, c’est le communisme 2.0 : démocratie participative/directe (on fait les lois, comme on fait le budget…), entreprises publiques stratégiques, armée populaire (modèle suisse), philo’ écolo-libéral (liberté de conscience…)….

    • tu n’as pas compris que la lecture des commentaires n’est pas obligatoire ?

  15. Ce coup d’état a été bien préparé. Mais comment cela a-t-il été possible? Je me souviens de TOUS les présidents d’université, ceux qui maintenant censurent Eschyle à la Sorbonne , qui ont appelé à voter Macron contre LePen.
    Plus étonnant encore, ce sont les élections législatives qui ont suivi et qui ont donné le nombre exact de députés pour constituer une majorité absolue, avec des candidats inconnus, n’ayant pas de passé politique, sans campagne électorale, et avec des gens qui ne sont pas allés voter.
    Bien que ce soit trop tard, il faudrait regarder les résultas de plus près, parce que le bourrage des urnes, ce n’est pas seulement en Russie ou dans les républiques bannières.
    Plusieurs scénarios doivent actuellement être testés à l’Elysées par Macron, copains et financiers, pour déterminer quel scénario permettra la réélection de Macron.
    Pour l’instant il y en a un en place, qui à l’air de faire Flop, les gens n’étant pas dupes, Par quoi sera-t-il remplacé?

  16. vous avez tout à fait raison et ce n’est pas étonnant car CAPITALISME = FASCISME ! comme en 22 en 33 ou en 40 on passe allègrement d’un jour sur l’autre d’une « démocratie » en peau de lapin à une dictature des plus féroces à peine cachée juste en-dessous !
    sauf que … « quand l’Histoire se répète c’est en farce » !

  17. Bonjour à tous,

    Ce pouvoir naturellement illégitime n’existe que parce que l’union-Européenne est, ainsi que de notre domination impériale par les Etats-Unis-d’Amérique en but à celle allemande, les remettre simplement en question génère, chez ses porteurs et supporteurs, une crise d’angoisse de dimension métaphysique puisque remettant en cause leur structure mentale, les menant à faire tout ce qu’il leur est possible pour en faire perdurer l’existence et, ce, à n’importe quel prix.

    A ceci s’y rajoute la tendance autodestructrice, d’une conduite suicidaire d’une partie des descendants de la bourgeoisie d’antan dont l’oligarchie, le journalisme officiel et la haute administration française sont porteurs, que ce lien soit de sang ou d’apprentissage.

    Le cas de Gérard Miller, psychanalyste originellement, est en ce point remarquable, duquel je serais d’aise d’en connaître la filiation et les raisons de cette appétence dévoyée pour les choses de l’esprit, incapable de discerner ses propres tourments, leurs constitutions hautement symboliques ainsi que les passions de cette petite collectivité en perte, non pas de repère, mais bien de nature, de présence, de destin, de destiné même, et desquelles il adhère.

    Faire Amérique en étant devenu leur credo inconscient, elle est truanderie, alors ils font de la France truanderie, elle est violence, alors ils font de la France violence, elle est régime proche du totalitaire, alors il font de la France régime totalitaire, elle est devenue pauvre, alors il font de la France pauvreté affligeante, elle est devenue, à l’image de DC, folle, alors ils sont devenus fous et voudraient nous rendre tels tout autant…

    Et si demain les étasuniens en venaient de se promener avec une plume au derrière, nous pourrions pouffer de voir tous ces paons se pavaner de leur joli plumet planté en leur arrière train.

    Certes tout est verrouillé, tant dans le pays que dans l’union, l’effondrement tant idéologique que politique y est patent, où ne s’y observe plus que deux mouvements, ceux qui sont pour la continuité dans la durée de l’UE€, réformateurs compris, ainsi tout ce que tout cela entend, contre ceux qui sont pour que disparaisse ces foutaises, le reste n’étant que verbiage et dilettantisme.

    Mais, comme le disait ma grand-mère de cette sagesse ancienne: « En bien comme en mal, tout passe! »

    D’autant, il nous faudra, une fois que cette caste ne sera plus, disparue en même temps que son union chérie, reconstituer notre pays dans toutes ses composantes, et la population, en en ayant part trop souffert, ne voudra plus jamais que le mot ou l’idée même d’union désigne un quelconque agrégat politique ou bien économique de nations, même restant souveraines, même si n’en porterait le nom.

    Si non que nous puissions sortir d’évidence dans peu de temps de ce bourbier par nous-même, il est à prévoir que cela se fasse en la simple raison de sa disparition, c’est pourquoi il est bon de prévoir cette échéance probable, d’en organiser dès maintenant une telle conjecture plutôt que d’attendre que cela se passe sans que personne n’en ait prévu échéance.

    La chasse d’eau ne pourra qu’être tirée dans ces écuries d’Augias, je ne sais comment, nul Hercule n’est là pour se faire, mais ces instabilités grandissantes, que l’UE subit en formes différentes, ne pourra que conduire à ce ménage nécessaire, mais ce propre par le vide demandera rapidement d’être combler et, de cela, il nous faudra impérativement d’y être prêts.

    • D’abord, ce pouvoir est légitime par les urnes.
      Il faut commencer par le commencement.
      Sa prétendue illégitimité, elle n’est basée que sur la thèse du coup d’Etat dit démocratique ayant conduit à l’élection de Macron.
      Coup d’Etat qui, pour beaucoup, ne fait aucun doute pour des raisons déjà exprimées ici, mais dont les thuriféraires de Macron auront vite fait de mettre sous le tapis, arguant que « Vox populi, vox Dei. »

      Imparable.

      Ensuite, vouloir psychiatriser Macron, ou le pouvoir en place, est une erreur, on ne combat pas son ennemi avec les mêmes armes, surtout si on en possède moins numériquement que lui.
      Le peuple est psychiatrisé H24 par les mainstreams qui activent la croyance et l’émotion plutôt que la réflexion et l’analyse (d’ou le concept de fake news), on l’a vu dernièrement avec la propagande organisée autour du Covid, exemple non exhaustif.
      Puisque l’Europe c’est prétendument la paix, alors la seule bataille possible afin de rester aux commandes, est celle de l’opinion publique.
      En outre, toutes les ingénieries post modernes fonctionnent sur le principe en héritage de la déconstruction du triptyque logocentrisme-ethnocentrisme-phallocentrisme, dont Miller, dont vous faites la critique, est un agent systémique, comprendre un acteur du prêt-à-penser progressiste dans le post structuralisme-roi.

      Ce que certains nomment la contamination par le Freudo-marxisme sociétal, c’est une expression générique qui explique également les séquences racialistes de type Floyd/Traoré et la répression sociale des gilets jaunes.

      S’il est évident que Macron a été coopté puis élu parce qu’il était pro UE, dans la dialectique du N.O.M, d’ou l’alliance d’intérêts entre la bourgeoisie de gauche et de droite, il n’en demeure pas moins qu’il est d’abord et avant tout le candidat de la Banque au sens large, donc de l’oligarchie financière mondiale, des puissances de l’argent, si l’on veut, là aussi, rester générique.
      L’impérialisme Anglo-US ayant choisi l’Allemagne plutôt que la France pour faire fructifier ses efforts anti communistes post WWII et surtout contrôler le potentiel premier marché économique mondial, synonyme de déclassement pour l’Empire, on comprend alors dans quelle nasse se trouve les peuples Européens, dont celui de France.
      Le soft power US ayant infiltré les Républiques et les gouvernances des Etats-nations les plus puissantes du vieux continent, ses relais sont pléthoriques et pour maintenir cet impérialisme culturel, économique et social, par la politique, il faut de l’argent, beaucoup d’argent, d’ou la Banque, toujours au sens large, dont il convient, par honnêteté intellectuelle, d’en distinguer tous les oripeaux.

      Enfin, vous évoquez, je vous cite, « l’effondrement tant idéologique que politique », vous oubliez, probablement à l’insu de votre plein gré, l’effondrement moral patent, ce dernier, à mon sens, explique le déclin civilisationnel en cours, le sujet marchand alliéné au fétichisme de la marchandise et qui vote Macron, c’est comme si un troupeau d’ovins élisait le Loup comme berger.
      Un berger, qui, lui, n’a pas perdu sa boussole, il oeuvre pour sa tribu, son clan, il prône l’universalisme, les droits de l’homme, la sécurité, pour mieux transformer (Soros) et surveiller son cheptel, tout en gardant le cap sur son projet vers sa gouvernance mondiale et sa quête messianique.

      C’est une domination totale, un néo colonialisme qui ne dit pas son nom et se cachant derrière des valeurs humanistes.

      C’est le triomphe du mensonge globalisé.

      Nous sommes cornérisés dans deux alternatives : Soumission à la furure gouvernance mondiale ou révolte, deux choix pour lesquels, comme de bien entendu, le peuple sera responsable devant l’histoire.

      • Je ne parlais pas de psychiatrie mais de psychanalyse, ce qui est différent, montrant par là ce qui anime un certain nombre de personne inconsciemment, il ne s’agit pas de psychose mais de névrose due, à mon sens, à leur perte d’identité, voulant être plus américain que les américains.
        De fait, ce qu’il se passe est infiniment plus complexe que ce que vous expliquez: ce ne sont pas les puissances d’argent qui domine l’empire thalassocratique US mais celles politiques qui, certes, cherchent à contrôler le monde mais par sa puissance navale, le dollar et les banques n’étant que l’un de leur nombreux outils, sans plus.
        Monsieur Trump est un réformateur impérial, comme le fut M. Gorbatchev en son temps en URSS, et en ce moment il cure ses écuries d’Augiias, tente de réindustrialiser son pays pour que celui-ci retrouve sa puissance impériale d’antan.
        Je suis à chaque fois surpris que l’on puisse considérer des gens qui ont mené leur pays, les USA, à la faillite industrielle et seraient je ne sais quels génies géniaux qui voudraient diriger le monde, ce qui se révèle largement contradictoire.
        L’oligarchie US n’est composée que d’une bande de bouseux incapables de pouvoir projeter les effets de leurs décisions dans le temps, et vous voudriez que ces gugusses soient des génies du mal, j’ai peine à le croire.
        Quand bien même auraient-ils, de but, de fomenter un tel plan, vu l’état lamentable dans lequel ils ont rendu leur nation, ledit plan, si tant est qu’il y en ait un, ne pourra que finir en eau de boudin.
        Là se trouve ces écuries.
        Quand à Croncron et sa bande, n’en fut fait le choix qu’en raison de leur incompétence pour la simple et bonne raison que l’incompétent choisit toujours autant sinon plus incompétent que lui en tant que subalterne, sachant qui l’avait mis en place.
        En effet, quand une telle campagne médiatique ne cesse de faire de la propagande sur un candidat, faut-il être aveugle, sourd et muet pour ne l’avoir pas perçu, alors il sera élu, aidé en cela par Madame Le Pen qui, lors, de son débat avec notre godelureau, fit tout pour le rater, peut-être bien aux ordres.
        Mais de tout cela je vous comprends, il est moins angoissant de considérer que tout ce qu’il se passe ne peut qu’être que le fait de personnes intelligentes concoctant des plans machiavéliques, plutôt que de purs crétins ne sachant où ils vont, ni même où les conduisent leurs décisions, soit à leur propre faillite.
        Parce que ce serait de se dire qu’au moins nous allons quelque part plutôt que n’importe où.

        • En réalité, nous n’évoquons pas le même sujet « traité ».
          Pour ma part, j’évoque bien une psychiatrisation et non pas une dé-psychiatrisation du peuple, donc je ne valide pas la psychanalyse de ce dernier.
          En revanche, je peux vous rejoindre sur la notion de névrose autour d’une perte instrumentalisée de son adresse, mais il faudrait en développer les mécanismes, bien au delà du constat lapidaire d’Américanisation des sociétés (par qui, pourquoi, sur qui).

          Ensuite, je me méfie des formules génériques quand elles ne sont pas des néologismes, l’empire thalassocratique US, ne veut plus dire grand chose, la France est le deuxième espace maritime mondial (ZEE) et elle n’est pas un Empire thalassocratique pour autant.
          L’Empire Anglo-US existe, tout simplement parce que sa politique impérialiste le permet et que pour l’étendre au monde entier, si sa surface maritime aide, c’est sa puissance financière qui fait la différence (Wall street + City).
          La Chine est également dans cette logique, comme le furent les phéniciens, les Grecs, les Romains ou les Ottomans avant eux, le barycentre géopolique va donc se déplacer du coté du Pacifique.

          Vous avez raison, historiquement, les grands empires furent plus des dominations maritimes que des dominations terrestres, c’est logique, mais il faut la puissance commerciale, donc financière derrière, pour soutenir leurs politiques impérialistes.
          L’argent mène le monde, sans, point d’influences à tous les niveaux. (soft et hard power).
          Ce qui explique l’alliance quasi biblique entre les grands marchands et la Banque au sens large, dans une logique d’intérêts croisés, dont le politique n’est qu’un outil, au service de cette oligarchie aujourd’hui mondialisée.

          Quant à Trump, c’est un accident industriel pour les Démocrates, donc pour le capitalisme financier mondialisé, de par son postionnement économique d’abord, dont vous vous faites l’écho et par son opposition aux principes sociétaux dits progressistes.
          Vous dites qu’il tente de nettoyer les écuries d’Augias, là aussi, il faudrait décliner les oripeaux de l’Etat profond que Trump veut combattre, qui est très loin, de toute évidence, d’une bande de bouseux incapables…
          En tout état de cause, les US sont à un tournant comme l’est l’Europe et d’un point de vue système, soit c’est le spéculatif qui l’emporte, soit c’est le productif qui revient en force, bien entendu avec des impacts au niveau des peuples, des sociétés et géopoliques, suivant le scénario.

          Si le capitalisme est en crises, c’est parce qu’une lutte intestine s’opère en son sein, incarnée politiquement par Trump vs Démocrates US/UE ou Démocrates US/UE vs Chine.

          Enfin, vous avez raison, c’est beaucoup plus compliqué que le raisonnement binaire droite/gauche dans la dialectique politique-politicienne nationale.
          Un Macron n’est qu’un exécutant des Rotschild, donc des intrêts continentaux de la Banque en Europe, en soutien du leadership de Merkel, soumise à la protection militaire de l’OTAN, donc Atlantiste.
          Je sais bien que le Macron bashing est devenu un sport national, mais Macron n’a pas été choisi par hasard, il a suivi la feuille de route de ses maitres en terme de réformes et a réussit le grand écart de tacler Trump tout en validant la politique étrangère US, on l’a bien vu en Syrie.
          L’Etat profond ne lui demandait pas plus, en dehors de sponsoriser le progressisme au détriment du social, le seul véritable couac fut donc les gilets jaunes, en quelque sorte.

          Macron a fait le job et a justifié le retour sur investissement médiatique de ses maitres pour le propulser sur le trône et de ce fait, en réalité, se moque bien d’être réélu ou pas, l’objectif étant désormais de préparer la suite dans la continuité pro oligarchique et s’il rempile pour un deuxième mandat, ce serait la démonstration parfaite que le peuple est bel et bien muselé, dans la symbolique du masque.

          Vous sous estimez dangereusement la puissance et l’intelligence des populicides, pourtant la Révolution Française, étudiée hors des sentiers battus de l’EN, démontrait déjà l’influence des réseaux sur le Duc de Chartre, futur duc d’Orléans, futur Philippe Egalité…

          Mais ceci est une toute autre histoire.

          Bien à vous.

        • Quand bien même auraient-ils, de but, de fomenter un tel plan, vu l’état lamentable dans lequel ils ont rendu leur nation, ledit plan, si tant est qu’il y en ait un, ne pourra que finir en eau de boudin.

          alors, là, mon bilou’, tu fais dans le sophisme….

          leur nation n’est pas de ce monde !!!!!!!!!!!

          leur nation à eux, c’est la géhenne..que leur importe les 52 états des USA !

          que leur importe que 40 millions de citoyens US soient condamnés aux ticket-repas, manquent de soins médicaux, vivent dans la crasse et la violence…

          le N.O.M. n’a pas de patrie ni de drapeau, ce n’est même pas un projet civilisationnel, c’est de la pure prédation…

          hitler ? un petit kéké, en comparaison ! (stérilisation de millions d’africains ? pq pas ?)

  18. anne
    (Ce coup d’état a été bien préparé. Mais comment cela a-t-il été possible? )
    (Plusieurs scénarios doivent actuellement être testés à l’Elysées par Macron, copains et financiers, pour déterminer quel scénario permettra la réélection de Macron.)
    Perso je l’ai vécu comme une phase de lecture dans qui est qui , d’autres vous écrirons de qui exploite qui.
    Mais l’accusatoire dans sont retournement de situation que de victime vous êtes coupable
    L’inversion Est une science,
    D’où j’écris le monde à l’envers et le monde à l’endroit
    Sans l’inversion de lecture le monde dans sa judaïcité globalisation s’écroulerait

    • « L’inversion Est une science,
      D’où j’écris le monde à l’envers et le monde à l’endroit
      Sans l’inversion de lecture le monde dans sa judaïcité globalisation s’écroulerait »

      Concept qui demande une explication de texte, histoire de vous évitez des malentendus.
      Je propose l’affirmation suivante : « L’inversion accusatoire est l’arme morale des dominants ».
      Je pense que cette affirmation est un solide point de départ, assez facile à illustrer par l »exemple.

      • Hajme
        « des dominants  » à la limite que dans votre texte comme écrit , vous vous soumettiez à votre propre texte , et que vous faite silence de regarder autour de vous comme linceul

        Mais rien ne valide ce texte
        Parler d’inversion ouvertement est assez compliquer
        Remettre à l’ordre du jour plein de concept dans l’inversion des rôle.
        Si j’écrivais que la maternité est juste du cannibalisme sacrificiel dans un univers de mort qui se la joue récupération de chaleur sur l’autre pour perdurer soit à l’envers

        S’est toute une lecture
        Et encore voir le principe de la toile d’araignée

        • « Mais rien ne valide ce texte »

          Au contraire, il se valide tout seul une fois qu’on rentre dans les détails de cette domination en métamorphose depuis la nuit des temps.
          Et inévitablement, on rejoint le Léviathan de Hobbes ou des concepts autour de la prédation de l’Homme par l’Homme, Rousseau vs Voltaire, dominants vs dominés etc…
          Robespierre, par exemple, était Rousseauiste…Et pourtant, l’historiographie peine à trancher (sic) entre un dément sanguinaire ou un politicien incorruptible qui voulait imposer un contrat social.
          Pas tout blanc, pas tout noir, plutôt gris, comme la Révolution dite bourgeoise.
          Elle le fut, par le truchement du déclassement du clergé et de la noblesse au profit de la caste détenant les moyens de production, donc en capacité de générer de la valeur ajoutée, ce dernier point justifiant à lui tout seul, cette volonté de s’émanciper du tiers Etat.
          Ca ne vous rappelle pas le duel quasi biblique entre le spéculatif vs productif, dans la dialectique marchande ?

          L’inversion accusatoire, par exemple, c’est tout simplement lorsque le racialiste fait accuser le blanc de raciste par l’anti racisme institutionnel, le tout pour « tuer » les revendications de classes.
          Après, il faut, là aussi, dépasser le générique et rentrer dans le détail du racialisme (qui, pourquoi, sur qui).

      • Bonjour,
        Puisque nous déchiffrez couramment le « pierrot » merci de décrypter pour moi son commentaire incompréhensible sur mon commentaire.

        • Pas couramment, hélas, sur certaines thématiques seulement.
          Le mieux est qu’il abandonne quelque peu et de manière exceptionnelle, l’allusif et qu’il vous réponde directement.

  19. J’avais aussi écris sur se forum qu’il y avait des noms que je ne vous pas dire

    Je songeais en faite à Sorel en deuxième lecture j’avais vu robert Faurission et se n’était pas acceptable en flashe , dans le suivis il y à un livre qui à été interdit en avancé
    La lycra est très prudente
    Même si Sorel à raison
    En faite cette arrestation dévoilera un blackout de stratégie
    Réponse
    Une résultante bien plus d’entente en faite comme de fusion
    Que Soral sera obligé de p^rendre sa retraite politique de l’image

    Cela lui laissera le temps de penser dans le style Napoléon de son île

    • « En faite cette arrestation dévoilera un blackout de stratégie »

      Pas bien compris les chefs d’accusation plus ou moins distillés par Reuters et AFP.
      Visiblement, je ne suis pas le seul, puisque j’apprends qu’il est de nouveau libre ce soir.

  20. Sorel , je ne souhaitais pas m’exposer dans le texte
    Le livre interdit en plus de Joseph Goebbels
    « Combat contre Berlin »
    à l’époque 1920 Berlin s’était une grosse bande de pédé d’enculé comme année folle de tourisme sexuelle , m&lange des genres , il y avait une contamination à la soros pour s’inviter dans un pays historique et s’y inviter pour se faire engouffrer dans le culs où se la faire sucer bite
    Donc faut comprendre la haine
    Il y à un film d’ailleurs sans musicos sur la situation de Berlin autour de 1920 et de la débauche de l’Europe
    J’ai pas lu le livre de Goebbels «  »Combat contre Berlin  »

    Mais franchement Berlin c’était pas n’importe qui , n’importe quoi et n’importe comment alors que la puterie de ceux qui s’y invitais, de tourisme sexuelle et festif n’avaient pas vu venir , le désastre sacrificiel de 4 ans de guerre et d’années de camouflage d’avant et d’après guerre

    • « Combat pour Berlin » est interdit de réédition, mais reste accessible par E-book non ?
      Goebbels était un génie de la propagande, très en avance sur son temps technologique pour la faire.

      D’ailleurs, nous vivons dans l’héritage post Goebbels, dans les techniques de manipulations de masse, la puissance du net en sus.

      Mais « Combat pour Berlin » ne se résume pas qu’à un livre de propagande, c’est un témoignage historique du Berlin de son époque, dont vous vous faites l’écho très fleuri.
      Dans « Mein Kampf », on retrouve des similitudes de critiques quant à l’influence de l’usure sur l’étranglement des classes moyennes (impérialisme bancaire US), la menace judéo-bolchévique (financée par les banquiers Schiff, Warburg etc…), l’industrie de la décadence des moeurs etc…, le tout dans la critique de la dialectique du capitalisme.

      En résumé lapidaire, national socialisme vs l’union de l’Empire et des bolchéviques.
      En version réactualisée, plus contemporaine, national socialisme vs l’union des capitalistes et de l’international humaniste.

      Sauf que le national socialisme a été vaincu et que le néo-libéralisme s’est emparé des oripeaux des vainqueurs.

  21. Avec le Crif s’est toujours le pavé qui fait le canard
    Faudra ouvrir plus d’hôpitaux pour expliquer
    et décortiquer le cerveau
    De selon de mon avis il doit y avoir un une nubile de frustration dans la boîte crânienne
    Faudrait une opération pour l’ extirper et rendre le monde meilleur
    PLUS DE GUERRE

    • Non, vous vous égarez dans des explications psychos alors que l’histoire de la Bible explique les tropismes (diaspora puis possession) dans le contexte de soumission successive aux Assyriens, Perses, Grecs et Romains (Titus, destruction du second Temple en 70) :

      D’abord dans le Pentateuque et dans la dialectique de l’Arche d’Alliance :

      «Appelle les fils d’Israël et dis-leur : Quand vous aurez passé le Jourdain et que vous entrerez dans la terre de Canaan, détruisez tous les habitants de cette terre , déchirez les titres et brisez les statues et désolez toutes les hauteurs. Nettoyant la terre pour y habiter, car je vous l’ai donnée pour que vous la possédiez. Vous la tirerez au sort. Aux uns la plus large part et aux autres la plus réduite. Chacun, comme le sort en décidera, recevra ainsi son héritage. La possession étant partagée entre les tribus et les familles (Nombres, XXIII, 50-54).

      Ensuite via le prophète Isaïe : « [..] Parce que tu te
      disperseras à droite et à gauche, et que la descendance possédera les nations». Propos d’Isaïe au nom de Dieu et issus de la Massorah ayant servi de base à la traduction de la bible et du livre d’Isaïe (Isaïe chapitre 54 verset 3).

      • Plu(s) de guerre est en double lecture

        Intéressant les versets à l’époque ils prenaient du champignons pour naviguer
        en culture où contre culture et constater que s’est le même truc
        Avec un autre regard , les faits anciens nos interprétations actuel d’avec nos locuteur historien sont complètement faussé

        En soi des textes reviennent comme dans la chanson , alors d’où ça vient ??????????
        Ils ne l’on pas inventé, puisque s’est impossible

        https://www.youtube.com/watch?v=V9Po8lSIKww

        Derrière les versets il y à le sacrificiel en double lecture en première lecture viandard , s’est plus subtil , dans le genre avertissement
        Monde à l’envers
        La dette , la mort, la retraite, la maladie , la guerre , croire , ect…. une hypothétique de vie
        En soi
        Par exemple la théorie des cordes , deux cordes comme d’uni-vers soi se rencontre jouisse d’un seul éclat comme lumière dans une baisse de couple , et voilà qu’une âme se retrouve dans la matrice et deviendra un nouvel univers de vie
        Trilogie
        Mais rien ne dit que s’est authentique

        Les pauvres sont toujours plus pauvres et les riches toujours plus riches
        Mais dans l’ordre ou le désordre le mécanisme est le même et fonctionne depuis la nuit des temps
        Le seul endroit est d’avoir la chance de se souvenir pour être présentable le jour de sa mort

        • Aujourd’hui il y à énormément de gens radicalisés sur la planète qui ne veulent plus se reproduire qui est une logique de stérilité
          D’autres comme l’islam s’est le contraire
          Et la France s’invente des enfants de nulle part
          L’être humain est en soif de sang et de chaleur pour s’inventer une vie perpette
          voir hubert reeves
          https://www.youtube.com/watch?v=1NobmdN60Zc
          Il navigue super bien dans sont cerveau
          Certes comme objet de culte mais validé dans l’azimut comme outil de lecture

          • Vous êtes, pour sûr, dans le monde à l’envers, qualifier ceux qui ne veulent pas se reproduire ou ne pas passer par l’acte hétérosexuel pour le faire, de radicalisés, cela va à l’encontre de la doxa sur le sujet.

            Sont considérés comme radicalisés par le progressisme, ceux qui sont contre.

            A moins que vous ne soyez, vous, dans le monde à l’endroit, auquel cas l’inversion accusatoire est l’arme du monde à l’envers…

            Pour le reste, comme pour l’Histoire, les religions sont avant tout une affaire de croyances liées à des interprétations, la bible est fortement inspirée de mythes mésopotamiens (ex déluge, des récits identiques sont mentionnés dans les textes Grecs, Romains, Indiens, Mayas etc…) celui relatif à l’Arche de Noë serait daté peu ou prou à 2400 ans avant J.C, en plein âge de bronze…

            Il convient alors, à mon sens, mais je ne suis pas un exégète des religions, de respecter la chronologie et de poser empiriquement que l’antériorité confère une supériorité intrinsèque dans le « chimiquement pur » des récits rapportés.
            La Pentateuque est une base solide pour tirer un fil, une logique, viennent ensuite le nouveau Testament et bien plus tard, le Coran.
            Sur ce dernier, je tente d’en apprendre plus sur l’Essenisme et les thèses d’Édouard-Marie Gallez, un fil intéressant à tirer quant à poser que post Golgotha, existait, peut être, un intérêt politico-religieux quant à créer une troisième religion du livre et détourner les yeux des chrétiens du peuple déicide.

            Une ingénierie que l’on retrouve aujourd’hui via le choc des civilisations de Hutington.

            Mais la route est longue et demande du temps.

          • « [..] hubert reeves Il navigue super bien dans sont cerveau »

            Oui. Un très bon vulgarisateur et pédagogue.
            Sur le même sujet (pourquoi la nuit est-elle noire ?), en plus synthétique, l’excellent Etienne Klein : https://www.dailymotion.com/video/x7pdfti

            Pas de jaloux, c’est la même boutique.

            Le noir est décidemment a la mode.

        • « Le seul endroit est d’avoir la chance de se souvenir pour être présentable le jour de sa mort »

          Pouvez-vous développer SVP ?

          • Tout en faisant semblant pour respecter les autres
            Le clan des hypocrites ,
            Faut de tout pour faire un monde

  22. Une dernière sans tune
    J’invite
    Bon Brel s’est à la carte , mais il a fait un opéra
    Rien a voir avec gad, robin et puis les branquignole français

    Aucune maison pour parler d’un album exclusif de don Quichotte
    un extrait
    https://www.youtube.com/watch?v=cXaJjmOKSPc

    S’est un super opéra de brel il n’y à pas trop de trace

    S’est pas le talent qui manque en France … ceci dit s’est les amis français qui me manque

  23. Hajime
    (le Coran.
    Sur ce dernier, je tente d’en apprendre plus sur l’Essenisme )
    S’est l’adam , rigollot avec traoré comme quoi

    Essénisme = essence , le problème s’est laver marie
    Culte des morts
    Ceci dit s’est encore vivant dans la prière , j’ai suivi les visions des 4 livres de Anna Katharina Emmerick à 20 ans franchement , j’y ai vécu la passion du christ sans faire de spectacle mais ce qui était intéressant s’est la source
    Elle en parle dans ses visions
    Dans le style du juif errant de mon interprétation ,comme dans le tarot, mais en faite il est sourcier !!! le juif errant serait sourcier ….. hallucinant
    Qui indique que sa lecture était avant l’Adam

    Il y à une autre vision intéressante que je n’ai pas complètement élucider .
    Le voile noir

    perso l’islam s’est une opportunité de lecture incroyable dans sa synthèse s’est un sans faute
    en plus le soufisme derrière , ect…
    Par contre le drame s’est terrifiant , no bushido

    • Essénisme=essence ? vous êtes fort, les scientifiques se battent encore sur son éthymologie.

      Non, moi je débute dans l’étude des trois sectes (Esseniens, Pharisiens, Sadducéens) et je débute d’autant plus, que sans la découverte récente (en relatif), des manuscrits de la mer morte, les esseniens seraient passés sous silence ou presque.

      Donc je tire le fil des déicides (les pharisiens majoritairement présents dans le Sanhédrin, proto talmudistes), je tente d’examiner l’influence des esseniens lors de la période du second Temple et je focalise post destruction romaine du second Temple et jusqu’à 600 ap JC, date de naissance du Coran.

      Ce qui est intriguant, c’est que le dernier né se veut plus fidèle de la parole de Dieu que celui du milieu et que l’ainé prétend que les deux autres sont des hérésies anthropocentrées.
      Cette mécanique dite « du billard à trois bandes » m’intrigue, car on la retrouve dans les ingénieries politiques modernes, islam vs chrétiens et le judaïsme en arbitre suprême, parfois aux cotés des chrétiens contre l’Islam, parfois contre les chrétiens et l’Islam, dans la dialectique de la stratégie du chaos.

      Numériquement, les juidaïques sont inférieurs aux chrétiens et aux musulmans et je me dis que ce déficit démographique fut d’autant plus formalisé après avoir été montré du doigt comme peuple déicide (les Romains s’en sont lavés les mains) et qu’il leur a fallu donc trouver des parades et des stratégies pour ne pas supporter, seul, ce statut de bouc émissaire, synonyme de fardeau trop lourd à porter dans l’histoire humaine.

      L’Islam « invention » zélote est donc une thèse qui mérite de s’y pencher intellectuellement, donc conceptuellement.

  24. Votre texte est intéressant en multi pistes
    Perso je renvoi toujours au sujet d’étude , dans le sens d’une occupation de l’esprit.s’invitant dans le conceptuel.
    Le concept d’humanité du christianisme est intéressant aussi comme nouveauté d’anthropomorphisme dans les trans d’aujourd’hui qui ne les invalides pas !!
    Le judaïsme s’est l’intellect
    Et puis l’Islam bien sur ou on peut rentrer et puis faut sortir le plus vite possible sans cela s’est la mort

    J’ai vu une lecture avec les cathares qui vous renvoi à l’essence de vos recherches qui était en consonance, pas le folklorique
    Une avec les le mec des mormons le levy effectivement
    Faut naviguer cher Saül pour comprendre la trilogie
    La formule est 3 fois

    • « Faut naviguer cher Saül pour comprendre la trilogie »

      j’en suis au grand Rabbin de la Mecque et au concept nazaréen (judéo) du livre syriaque de Baruc (apocryphe), je marche sur les traces d’anciens universitaires qui ont déjà fait le chemin.

      Troublant.

      • Baruch , j’ai regardé il parlait de sont cul en salade

        Je ne sait si tout les textes qui nous sont parvenu sont authentique , ce qui les valides s’est la continuité du spectacle
        Baruch il à été baptiser dans la vision chrétienne en plus est loin comme histoire

        • « Baruch , j’ai regardé il parlait de sont cul en salade »
          Dans le sens que s’est de l’ évangélisation qui ne colle pas
          Par contre j’aimerai bien lire les poèmes du livre , probablement plus authentique

          Pour la Mecque fallait être culotté pour inverser le pôle de lecture et donner un autre sens à la prière toujours tourné jusqu’à l’or vers Jérusalem qui se nourrissait des autres comme salutations
          Aujourd’hui le pôle est invisible les conversions s’arrêtent d’avec leurs images

  25. J’ai oublié d’inscrire vous avez Averroès aussi qui mérite un développement , d’autant plus que sa lecture délaissée dans le sens que cela pourrait être un sujet universitaire

    • Averroès, c’est bien plus tardif, Wiki nous apprend qu’Attali avait écrit un bouquin (controversé) sur ses influences quant à la philosophie juive.

  26. S’est assez vieillot tous ça de fil en aiguille
    J’aime bien en revenir au titre du sujet

    « La vraie leçon politique de l’affaire Traoré »
    Le déphasage

  27. « La vraie leçon politique de l’affaire Traoré »

    Est devenu une fête votive du 19 juillet qui se la coulera chaque année sur la fête national du 14 juillet
    L’affaire Adama Traoré ,

    l’Adam , ils ont de quoi plancher dans la FM à force de bouffer à tout les râteliers

  28. Je pense réellement qu’il est encore trop tôt pour faire un bilan objectif de toute cette histoire. Mais ce qui est certain c’est que les politiciens se font influencer par la vindicte populaire très souvent.

Laisser un commentaire